Trek et randonnée à Lombok

 : 1 voyage
Prix
Durée
Niveau
Divers
Voyage Randonnée et farniente à Lombok et Gili
Voyage Randonnée et farniente à Lombok et Gili  1
Voyage Randonnée et farniente à Lombok et Gili  2
Voyage Randonnée et farniente à Lombok et Gili  3

Indonésie

Voyage sur mesure Randonnée Lombok

L'île de Lombok reste encore sauvage et peu fréquentée. Elle est dominée par le spectaculaire mont Rinjani et déroule vallées fertiles et champs de manguiers. Découvrez cette île douce et authentique à pied, à la rencontre d'une culture empreinte de spiritualité.

Voyage réalisable : toute l'année

Niveau
: 1/5
:

à partir de 1 890 €

10 jours , vol inclus

Lombok : Nos articles magazine
Parole d'expert
Mathilde - Conceptrice de voyages Terres d’Aventure

Mathilde

Conceptrice de voyages Terres d’Aventure

Parole d'expert sur Lombok

C’est la deuxième fois que je voyage en Indonésie, et plus précisément à Bali. J’avais déjà découvert, il y a 3 ans, la sérénité des temples, l’exubérance des jardins, la beauté des offrandes, la chaleur des sourires de ce peuple si amical. J’avais sillonné l’île de temple en plage, de plage en volcan, de volcan en rizière. J’avais goûté au nasi goreng, au mie goreng, au pisang goreng, bref à tout ce qui était goreng, c’est à dire frit. J’ai voulu retourner à Bali pour mieux la connaître, pour découvrir le cœur de cette île aux paysages si variés. Quoi de mieux, pour y parvenir, que de randonner ?! Je l’ai donc traversée d’ouest en est, à pied, à travers sa multitude de paysage, des rizières à la forêt primaire en passant par les plantations de café et d’hortensias. J’ai rencontré des paysans, dormi chez l’habitant, appris à faire des sate (brochettes). J’ai pris un cours de cuisine balinaise dans les rizières, je me suis baignée dans des cascades sacrées, je me suis réveillée aux aurores pour un lever de soleil magique ; j’ai observé les récoltes, visité une usine de noix de cajou, échangé 3 mots d’Indonésien avec des locaux heureux qu’on fasse l’effort de pousser les barrières de la langue. Mon seul regret est de ne pas avoir eu le temps de grimper le Mont Agung, sommet de l’île et volcan sacré : ça sera pour ma prochaine randonnée en Indonésie !