Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

12/07/2017

21/07/2017

1350 € Assuré à partir de 6

21/07/2017

30/07/2017

1350 € Assuré à partir de 6

03/08/2017

12/08/2017

1350 € Assuré à partir de 6

12/08/2017

21/08/2017

1350 € Assuré à partir de 6

21/08/2017

30/08/2017

1350 € Assuré à partir de 6

01/09/2017

10/09/2017

1295 € Assuré à partir de 6

Le prix comprend

Les transferts, le transport des bagages sauf sur les jours indiqués (portage allégé les J3/J4, J5/J6, J8/J9), les transferts prévus au programme, l'encadrement, l'hébergement en pension complète sauf les boissons.

Le prix ne comprend pas

Le transport aller-retour jusqu’au lieu de rendez-vous, les assurances, les frais d'inscription, l'eau payante dans les refuges, le dîner du J1 à Vérone, les boissons et les dépenses personnelles, les frais de transferts non prévus au programme, les visites de sites éventuelles.

Idées associées

Alpes, Dolomites, Lavaredo, Belluno, Monte Piana.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vérone

Rendez-vous à la gare de Vérone. Installation à l'hôtel et présentation du programme. Dîner libre.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 2 : Vérone – Bolzano – refuge Stella Alpina, 2000m

Départ en train pour Bolzano. Transfert en bus au Passo Costalunga (1752m), puis départ de notre 1ère étape. Montée régulière jusqu’au refuge Roda di Vael. Au départ de la traversée des Aiguilles du Rosengarten ; la montée s’accentue jusqu’au Passo de la Zigolade (2550m) : une entrée en matière spectaculaire, ponctuée par une descente rapide vers le refuge Stella Alpina (2000m).
Dîner et nuit en refuge à l’accueil chaleureux (dortoir spacieux).

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Dénivelé + : 810 m
  • Dénivelé - : 550 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 3 : Refuge Stella Alpina – refuge Antermoia, 2497m

Nous remontons sous les tours du Rosengarten et dépassons le refuge au pied de ces tours impressionnantes, pour traverser le vallon de Valojet, par un sentier en balcon qui rejoint le Passo Prinicpe (2599m). Nous contournons par sa face sud le Catinaccio, pour gagner le col d’Antermoia (2725m). Puis, c’est une descente minérale et sauvage qui nous conduit au lac d’Antemoia et au refuge du même nom (2497m). Dîner et nuit au refuge.
Portage allégé de vos affaires personnelles.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Dénivelé + : 750 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 4 : Refuge Antermoia – refuge Friedrich August, 2298m

La journée commence en descente vers le Passo Ciaregole (2282m), et s’ouvre alors le Val Duron, que nous descendrons sur 200m avant de remonter jusqu’au Passo Duron (2185m). Parcours en crête à l’approche du Sasso Longo, jusqu’au refuge Sasso Piattto, (2300m). Un balcon spectaculaire nous conduit alors au refuge Friedrich August (2298m). Dîner et nuit au refuge.

Les dortoirs sont petits, mais le refuge et l’emplacement sont remarquables, tout comme l’accueil.
Vous retrouvez l’ensemble de vos bagages.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 700 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 5 : Refuge Friedrich August - refuge Gardenacia, 2050m

Après une courte marche, descente en bus ou en téléphérique jusqu’à Val Gardena, et le village de Selva.
Magnifique traversée de l’immense canyon de Vallunga, suivie d’une montée sur le massif de Puez, au sud duquel se dressent les gigantesques falaises de la Sella. Traversée par le col Gardenacia (2548m), et descente ensuite au superbe refuge de Gardenacia (2050m), offrant une vue imprenable sur le Val Badia et les falaises orangées au soleil couchant du parc de Fanes. Dîner et nuit au refuge.

Portage allégé de vos affaires personnelles (vos affaires pour la nuit).

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 1050 m
  • Dénivelé - : 600 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 6 : Refuge Gardenacia – refuge Dibona, 2037m

Nous commençons la descente à pied puis continuons par le télésiège pour arriver au village de La Villa (1420m). Le bus nous mène au pied de la montée vers le refuge de Scotoni. Remontée sur les pentes sauvages et minérales du Laguazoi, qui nous conduit au col du même nom à 2507m. Une belle traversée sous le Tofanes par le col dei Bos nous amène ensuite au refuge Dibona (2037m), dans une étape très spectaculaire et variée. Dîner et nuit au refuge.

Vous retrouvez l’ensemble de vos bagages.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 650 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 7 : Refuge Dibona – traversée du Tofane – refuge Ra Stua, 1668m

Superbe traversée de l’étonnant massif de Tofane, par le col de Fontanegra et le refuge Guissani (2580m) puis descente dans le long du canyon de Travenanzes jusqu’au Ponte Outo. Remontée facile jusqu’au refuge Ra Stua (1668m) où nous passons la nuit.

Alternative possible pour les personnes voulant faire un petit break : une journée libre à Cortina. Descente (libre) à Cortina en bus, après une descente facile jusqu’à l’arrêt de bus ; balade dans Cortina, puis bus pour Ra Stua. Les bus sont à votre charge ; nous vous donnons bien sûr toutes les informations nécessaires pour retrouver sans difficulté le groupe au refuge, en fin de journée.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 850 m
  • Dénivelé - : 1200 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 8 : Ra Stua – refuge Prato Piazza, 2000m

Traversée du massif de Sennes, par le lac Picolo et le lac Gran de Foses. Nous rejoignons la Forcella Cocodain (2332m), et par une superbe traversée, nous atteignons l’alpage de Prato Piazza, immense vallon de verdure sous le rouge carmin de la Croda Rossa.

Portage allégé de vos affaires personnelles (vous retrouverez l'ensemble de vos bagages le J9 au soir).

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 760 m
  • Dénivelé - : 570 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 9 : Prato Piazza – Tre Cime, 2320m

Nous contournons le Strudelkopf pour descendre dans la vallée de Landro (1410m). Lente montée par la vallée de Rienza, de plus en plus spectaculaire, puis par le Val Ribon, où se dévoilent dans tout leur éclat les plus belles montagnes des Dolomites, les Tre Cime de Lavaredo. La vue est impressionnante depuis le refuge Locatelli, mais nous les approcherons de plus près encore en contournant le massif jusqu'au refuge Auronzo, où le soleil couchant sculpte le relief arborant des lumières roses et dorées...

Vous retrouvez l’ensemble de vos bagages.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 1140 m
  • Dénivelé - : 930 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 10 : Tre Cime – lac de Misurina – Cortina d’Ampezzo – Venise

Superbe descente tôt le matin jusqu'au lac Misurina (1780m) où se reflètent les Tre Cime, offrant un offrant un spectacle naturel unique. Transfert ensuite jusqu'à Cortina, où nous prendrons le bus Cortina Express, qui nous conduira en 2 heures à Venise, au terme de cette fabuleuse traversée.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Dénivelé - : 540 m

Important itinéraire

L’encadrement se réserve le droit de modifier le programme quelle qu’en soit la cause (conditions météorologiques, niveau technique des participants, surcharge éventuelle des refuges, etc...) dans le souci d’un meilleur déroulement du séjour.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement :

Montagne

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

8 jours de marche

Nombre de participants

De 6 à 14 participants

Début du séjour

18h, à la gare de Vérone

Fin du séjour

En fin d'après-midi à la gare de Venise

Caractéristiques du circuit

Durée moyenne des étapes : 6h de marche par jour.
Dénivelés positifs maximum : 1140m
Dénivelés négatifs maximum : 1200m
Altitude maximum de passage : 2725m au col d'Antermoia
Altitude des refuges : quasiment tous au-dessus de 2000m.
Nature du terrain : sentiers de montagne, quelques passages dans des pierriers
Niveau : bonne condition physique requise et habitude des marches régulièrement au-dessus de 2000m.

Voyage réalisé en collaboration avec des partenaires.

Hébergement

Dortoirs et chambres collectives (4 à 6 pers) dans les refuges et hôtel à Vérone en chambre de 2 personnes.

Nourriture

A midi, pique-nique la plupart du temps préparé par l'accompagnateur et/ou en commun.
Le matin et le soir, repas dans les hébergements.

Encadrement

Accompagnateur en montagne diplômé d'Etat, italien francophone ou français.
L'accompagnateur quitte le groupe le J10 à Cortina d'Ampezzo.

Transfert et transport des bagages

Train et bus local.
Transport des bagages par véhicule sauf J3/J4, J5/J6, J8/J9 où vous portez vos affaires personnelles pour la journée et la nuit en refuge. Les refuges italiens sont confortables et disposent de couvertures ; le sac que vous transportez restera donc assez léger.
Dans les transports en commun, vous avez vos bagages avec vous.

Moyens d'accès

E voiture :
Possibilité de garer sa voiture à Venise Mestre ou à Vérone (payant).

A Mestre, compter 90€ les 10 jours au parking à côté de la gare dont vous trouverez le site ci-dessous :
http://www.sabait.it/it/parcheggi/venezia-mestre/venezia-mestre-stazione

En train :
Paris - Vérone : train de nuit, via Bologne ou Dijon. Arrivée à Vérone autour de 7h30 (horaires à reconfirmer sur le site www.thello.com).
Venise - Paris : train de nuit, direct ou via Milan
Nombreux trains de Vérone à Venise Mestre (1h à 1h30).

Se renseigner sur les horaires et les billets :
- la SNCF : 08 92 35 35 35 ou www.voyagessncf.com
- Les chemins de fer italiens : www.trenitalia.it ou www.ferroviedellostato.it

En avion :
Vols réguliers sur Venise et Vérone : Air France et Alitalia
Vols low cost EasyJet (www.easyjet.com) (Venise et Vérone) et Ryanair (www.ryanair.com)
Tous les aéroports ont des navettes qui vous amènent à la gare centrale. A Trévise, les bus ATVO vous mènent à la gare de Venise Mestre (1h10).

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 45/50 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée;
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Un sac de voyage souple (pas de valise), ne devant pas dépasser 9 kg maximum. Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le retrouverez chaque soir aux hébergements sauf J3, J5 et J8.

ATTENTION : Pour les jours de portage allégé, prévoir 1,5 kg en supplément (1 pique-nique + drap sac + affaires personnelles de rechange) dans votre sac à dos.

Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 bonnet et/ou bandeau
• 1 paire de gants en polaire (appréciable en altitude)
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type Gore-tex
• 1 cape de pluie
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• guêtres
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales et/ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif mais facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur les terrains accidentés ou glissants)
• 1 gourde (1,5 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 paire de guêtres
• jumelles
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (4 tailles possibles)
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire et stick à lèvres
• Pour le pique-nique : couverts, boîte hermétique en plastique (pour les salades)

Couchage

Prévoir un drap de sac pour les nuits en refuge (couvertures fournies).

Pharmacie personnelle

Vos médicaments habituels, médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence, des pastilles contre le mal de gorge, des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes, double peau (type Compeed ou SOS ampoules), une pince à épiler, répulsif anti-moustiques (facultatif).

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d´identité ou passeport en cours de validité pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités italiennes n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-italie.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.

Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs. Depuis que le paludisme a été éradiqué de la plaine du Pô, dans les années cinquante, l'Italie n'est plus exposée à ce risque, mais, l'apparition récente de cas sporadiques de dengue, de chikungunya et de virus West Nile, peut justifier, en dehors des villes, une protection contre les piqûres de moustique.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Pour connaître les prévisions météorologiques, consultez les différents sites Internet :
- www.meteoconsult.fr
- www.meteo.fr
- www.lachainemeteo.com

Comptant parmi les plus beaux joyaux du grand plissement alpin, les Dolomites offrent des particularités incomparables dues à leur relief et à la qualité de leur roche. C'est en 1782 que M. Déodat de Dolomieu, né à Dolomieu en Isère (1750 - 1801), homme de science et géologue, intrigué par l'aspect étrange de ces montagnes, en a entrepris l'étude avec la minutie du savant.
Il en a découvert et révélé la composition, ce qui lui vaudra un hommage rare : le massif portera son nom !
Pour franchir l'architecture impressionnante des parois, larges bandes surplombante interrompues par des corniches horizontales, les hommes ont aménagé des voies artificielles avec des échelles et des câbles métalliques : les via ferrata. Elles permettent d'effectuer de superbes cheminements au cœur même de ce fascinant monde minéral, grandiose et torturé.

Climat

Pays méditerranéen, bien sûr, mais au climat beaucoup plus contrasté qu’on l’imagine. Plusieurs facteurs expliquent cette diversité climatique.
Etirée sur 10° de latitude, l’Italie connait, du nord au sud, une forte augmentation des températures et une baisse des précipitations. Ainsi, alors que la moyenne des températures hivernales avoisine 0° à Turin, elle est d’environ 10° en Sicile. Les précipitations sont deux fois moins abondantes au sud qu’au nord.
La côte ouest, baignée par la mer Tyrrhénienne, est plus humide que la côte est, mieux abritée et bordée par la mer Adriatique. Par contre, la côte adriatique connaît souvent (au nord et en hiver) des températures plus basses dues à son exposition à des vents froids venus du nord-est.

Ces deux éléments, combinés aux différences de relief, suscitent des climats variés.
Les Alpes, ainsi que les terres élevées des Apennins, ont un climat de montagne. Les hivers y sont rigoureux et les précipitations abondantes. Les étés sont généralement chauds.
La plaine du Pô présente un climat semi-continental, marqué par des étés extrêmement chauds et orageux, auxquels succèdent des hivers très froids et humides. Au mois de janvier, certaines parties de cette région peuvent enregistrer les mêmes températures que Berlin !
Au sud de la plaine du Pô, le climat se fait méditerranéen : étés chauds et secs ; hivers cléments et souvent ensoleillés.
La chaleur et la sécheresse augmentent au fur et à mesure que l´on descend vers le sud ; l´extrême sud de l´Italie est sous l´influence de l´Afrique toute proche. On peut alors parler de climat méditerranéo-africain.

Précision importante : les piscines des hôtels ouvrent, en général, entre mi-mai et début juin, selon les conditions météorologiques.

Géographie

L´Italie s´étend sur 10° de latitude, soit quasiment la distance Paris-Tunis. 1 360 km de long ; 600 km de large au nord (et entre 140 et 240 km, dans la péninsule proprement dite).
Bordée par les mers Tyrrhénienne et Adriatique, elle possède environ 7 500 km de côtes.

C´est un pays de montagnes et de collines, où les plaines n´occupent qu´un quart du territoire. On peut y distinguer 4 parties principales : le massif alpin, la plaine du Pô, le massif des Apennins et les îles.

Le massif alpin s´étend au nord, d’ouest en est, constituant une frontière naturelle avec le reste de l´Europe. La partie occidentale comprend, en particulier, le mont Blanc (monte Bianco), partagé avec la France, et le mont Rose (monte Rosa) partagé avec la Suisse. De nombreux sommets y dépassent les 4 000 mètres. La partie la plus septentrionale est constituée de chaînes préalpines, qui s´étoffent à l´est pour former le massif des Dolomites. Le sud de cet ensemble abrite de merveilleux lacs, dont les plus grands sont le lac Majeur, le lac de Côme et le lac de Garde.

Dominée les Alpes, la plaine du Pô est la plus vaste d´Italie (46 000 km²). Elle étend son vaste triangle d’ouest en est, depuis Turin jusqu´à Venise et la côte adriatique. Après les collines et les terrasses composant sa partie occidentale, elle descend progressivement en basses plaines pour se terminer par les zones marécageuses de la Vénétie. Grâce à ses sols riches et bien arrosés, cette plaine a toujours été fertile et prospère. Elle est également aujourd´hui le « poumon » industriel de l´Italie. On y trouve de nombreuses villes historiques : Bologne, Modène, Padoue, Crémone, Vérone…

Se déroulant sur 1 300 km, sur un axe nord-sud, depuis le sud de la plaine du Pô jusqu´en Calabre, le massif des Apennins forme à la fois l´épine dorsale de l´Italie et un obstacle important pour les communications entre l´ouest et l´est du pays. Plus bas que les Alpes, ce massif culmine dans sa partie centrale, les Abruzzes (Gran Sasso, 2 914 mètres). A l’est comme à l’ouest, les montagnes font place à des collines et à quelques plaines étroites (Latium, Campanie, à l’ouest ; Tavoliere et plaine du golfe de Tarente, à l’est).

Qu´il s´agisse de la Sicile, de la Sardaigne (ou d´autres îles plus petites, comme l´île d´Elbe ou les îles Eoliennes), elles présentent en général des côtes rocheuses et découpées. Comme sur le continent, le relief est surtout composé de montagnes et de collines.

Outre ces caractéristiques, il faut encore mentionner le caractère volcanique des régions situées entre Naples et la Sicile. Parmi les volcans encore actifs, les plus célèbres sont le Vésuve (Naples), le Stromboli (Iles Eoliennes) et l´Etna (Sicile).

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

- Province autonome de Trento : Le beau Trentin, atlas de la région alpine des Dolomites au Garda, Casa Editrici Panorama-Trento, Italia, 1986, pp112
- "Lacs du Trentin", Gino Tomasi, Stampa rapida, Trento, 1980, pp110
- "Les 100 plus belles des Dolomites orientales"
- "Le diable des Dolomites", Tita Piaz, avec un avant-propos de Georges Sonnier (Coll. Les Alpes et les Hommes dirigée par Yves Ballu - Editions Slatkine - Genève 1977).

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.