Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix ne comprend pas

les assurances, les frais d'inscription, les frais de visa (55 €), les boissons, les repas à Nouakchott et les pourboires.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : France – Nouakchott - Atar

Vol Paris/Nouakchott, arrivée dans la soirée. Départ en bus climatisé pour rejoindre la ville d’Atar, arrivée prévu vers 4h du matin à l’auberge.

NB : le transfert se fait en bus (14 pl.) climatisé. La route est très bonne, route goudronnée jusqu’à Atar, en comptant 5h de route, arrivée prévue à Atar vers 3-4h du matin. Transfert à l’auberge pour terminer la nuit.

  • Type d'hébergement : à l'auberge
  • Transfert : 4X4, entre 5h et 5h30

Jour 2 : Rando jusqu'au Châtou es Sghir

Rendez-vous avec l’équipe chamelière et départ matinal de la randonnée vers le sud. Notre marche qui nous conduit à une petite palmeraie de plateau, lieu de notre déjeuner, puis jusqu'au pied du magique Châtou es Sghir où nous installons notre campement.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 3 : Châtou es Sghir - Toungad - Châtou es Sghir

Nous passons par Toungad, la palmeraie la plus dense de l'Adrar, réputée pour sa fraîcheur durant la récolte des dattes en été. Pause obligatoire au grand bassin de la guelta du site. Pique-nique au même endroit que le bivouac. L'après-midi, excursion en boucle pour découvrir "les girafes rupestres" de la dorsale de Châtou es Sghir, atteindre sa crête et y rêver jusqu'au coucher de soleil avant de rejoindre le campement, par une immense dune.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 4 : Oued Tireban - Jouali

Nous continuons notre découverte en contournant le Guelb el Marad, le col d'Askenjeil. Pause déjeuner à l'ombre de balanites et d'acacias bicentenaires. Avec une mer de dunes à l'ouest, à l'assaut de la falaise, nous remontons l'oued Tireban pour nous installer devant le village de Jouali.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 5 : Kediet Eimert - Agmeimine - erg de Maaden

En franchissant la Kediet Eimert, pour la deuxième fois, nous découvrons un abri sous roche, couvert de peintures rupestres. Descente et déjeuner à la palmeraie d'Agmeimine. Nous rejoignons l'après-midi le centre de culture, puis l'erg de Maaden pour y installer le bivouac.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 6 : Khneg Mageg - Timinit - Jalet el Labda - Douairat - Dune de Zire Mint Teleboudi

Dernière journée de randonnée, qui va nous emmener à travers les sables et les palmeraies de Khneg Mageg, de Timinit, de Jalet el Labda et de Douairat, jusqu'à la monumentale dune de Zire Mint Teleboudi. Nous retrouvons nos 4x4 pour le transfert.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 7 : Retour Nouakchott

Départ matinal pour un trajet en 4x4 (2h) puis en bus (5h). Pique-nique en cours de route. Arrivée à Nouakchott dans l'après-midi.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Bus, entre 7h et 7h30

Jour 8 : Nouakchott - Vol retour

Tôt le matin, après le petit déjeuner, transfert à l'aéroport de Nouakchott et vol pour Paris.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée avec chameau

Environnement :

Désert

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

5 jours de rando chamelière

Nombre de participants

De 4 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Niveau : modéré
Durée des étapes : aux alentours de 5 heures par jour.
Dénivelé : les quelques montées sur les plateaux ne présentent pas de dénivelé suffisamment conséquent pour être évoqué.
Nature du terrain : il alterne entre le sable et les cailloux et ne présente aucune difficulté.

Hébergement

- 1 nuit en auberge simple à Atar, avec le confort nécessaire pour un hébergement saharien (dortoir de 4 à 6 personnes, douches collectives)
- durant la randonnée, les nuits à la belle étoile se passent sur un matelas mousse confortable.
- 1 nuit en hôtel à Nouakchott

Nourriture

Les petits déjeuners : les galettes (pain nomade) avec confitures variées, chocolat à tartiner, fromage (type vache qui rit), café, thé mauritanien.
Salades ou vivres de course à midi, repas chaud et copieux le soir préparés par le cuisinier. Provision d’eau suffisante pour la boisson, la cuisine et la réserve de sécurité. Ravitaillement en eau au cours du circuit, dans les puits, chaque fois que cela est possible. Elle est en général parfaitement potable.

Encadrement

Un accompagnateur mauritanien francophone, assisté de chauffeurs, d'un cuisinier et d'une équipe chamelière pendant la randonnée.

Transfert et transport des bagages

Dromadaires et véhicules 4x4.

Transports aériens

Vol régulier Air Mauritanie.

Informations pratiques

ACCUEIL AÉROPORT
L’organisation sécuritaire des aéroports en Mauritanie empêche l’accueil à l’intérieur du hall d’arrivée. Votre accompagnateur et/ou un représentant du réceptif vous recevrA à l’extérieur des bâtiments sur le parking de l’aéroport.

US ET COUTUMES
La Mauritanie est un pays de tradition musulmane : veillez à respecter les coutumes de ce pays par une tenue vestimentaire décente (pas de short) durant tout le séjour. Le voyage favorise la rencontre. Aussi n'adoptez pas une attitude que vous jugeriez blessante si elle vous était adressée.
L'alcool est interdit en Mauritanie.

AVERTISSEMENT
La Mauritanie est essentiellement tournée vers un « accueil » très saharien et offre toujours des garanties d'authenticité certaine. Aussi, un esprit de rencontre et l'acceptation des réalités locales s'imposent d'eux-mêmes, face aux retards d'avion, aux lenteurs administratives, à la tranquillité toute saharienne devant le «stress», etc..
Une bonne endurance à la chaleur (mars) est également de mise pour réussir votre voyage.

Toilettes

L’eau est plus que précieuse pour les populations locales. Pendant la randonnée, elle sera donc réservée essentiellement à la cuisine et à la boisson.
Son utilisation restera limitée pour la toilette et viendra seulement en complément des lingettes humides : prévoyez-en une quantité suffisante en fonction de la durée de votre randonnée !

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Vêtements

Attention ! Une tenue décente est indispensable. Pas de short, ni de bermuda (la limite à ne pas franchir reste les genoux), ni de caleçon moulant, mais l’utilisation de pantacourt est tout à fait possible. Pas de tee-shirt trop ouvert pour les femmes.
Pour des raisons de chaleur et d’ensoleillement, prévoir d’être toujours plutôt couvert avec des vêtements amples.
La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

L'habillement :
• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard ou chèche
• Sweat-shirts ou chemises manches longues (une petite épaisseur pour les débuts de matinées fraîches)
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (dans une matière respirante, voir le spécialiste de votre région en vêtement de sport )
• 1 veste en fourrure polaire ou pull-over (pour les soirées froides parfois en février)
• 1 à 2 pantacourts
• 1 pantalon de marche plutôt ample et léger
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste gore-tex légère
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Ne pas prendre des chaussettes doubles anti-ampoules, le sable se glisse entre les deux épaisseurs. Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.

Les chaussures :
- Le terrain rencontré se compose d’étendues sableuses et de zones de cailloux (la proportion variant en fonction des circuits). Sur les parties caillouteuses, les chaussures de randonnée habituellement utilisées sur les sentiers français ne sont pas indispensables et une paire de chaussures en toile montante (modèle "Ténéré" chez Aigle par exemple) suffit largement. Pour les personnes aux pieds sûrs et ne souffrant pas de problèmes de chevilles, une paire de chaussures de randonnée basse ou sandales de randonnée type "keen" peuvent être utiles pour la marche dans le sable.
- Une paire de tongs est également utile pour les moments de détente au bivouac.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (2 litres préférables)
• 1 lampe frontale
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• Des lingettes humides type Calinette, Bebisol...
• 1 serviette de toilette : il en existent qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles).
• Boule Quiès (facultatif)
• Papier toilette + crème solaire + stick à lèvres
• Des petits sacs pour vos détritus
• 1 briquet
• Le vent de sable est très désagréable lorsqu’il se manifeste, donc attention aux yeux fragiles. On trouve dans la grande distribution des masques peu coûteux de ski junior qui protègent efficacement les yeux du sable.
• Les soirs de pleine lune la luminosité est forte. Pour les personnes au sommeil léger, un masque de nuit peut s’avérer utile.

Couchage

- prévoir un sac de couchage pour une utilisation "confort" de +5°C à +15°C.
- un drap de sac.

Pharmacie personnelle

Liste de la pharmacie personnelle à faire valider par votre médecin en fonction de votre voyage :
• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-inflammatoire comprimés
• Anti-inflammatoire pommade
• Anti-diarrhéique
• Antispasmodique
• Antiseptique intestinal
• Anti-vomitif
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Vitamine C ou poly vitamine
• Biafine et crème solaire
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)
• Couverture de survie
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale
• Diamox pour les voyages en haute montagne et ascensions
• L’eau de boisson n’a en général pas de goût, mais un peu d'extrait de menthe de type Ricqlès (ou de l’Anthésite) n’est pas désagréable et apporte un semblant de fraîcheur

Matériel fourni

Matelas mousse avec housse, couverts, assiettes, bols, matériel de cuisine collectif, tentes doubles type igloo, nattes pour les repas.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

VISA
Spécialement pour nos voyages à pied, un visa courtoisie est délivré. Il a à régler directement sur place à votre arrivée à Nouakchott et coûte environ 55€.

FICHE MAE
Pour tous nos voyages en Mauritanie, nous vous remettons la fiche MAE que vous devez signer, avec la mention manuscrite spécifiée dans le courrier.
Permis de circulation
Pour tous les voyages en Mauritanie : afin que soit établi le permis de circulation dans le pays, il faudra envoyer à Terres d'Aventure une copie couleur (et lisible) de votre passeport au plus tard 15 jours avant la date de départ à :
Par mail : formalites@terdav.com
Par courrier : Terres d'Aventure – service production Afrique – 30 rue St Augustin – 75002 Paris

Passeport

Passeport valable 6 mois après la date de retour pour les citoyens français (pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade).
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Le visa d’entrée préalable est obligatoire pour les Français de passage et les personnes entrant pour la première fois en Mauritanie. Les visas sont délivrés par les autorités diplomatiques et consulaires mauritaniennes, et ne peuvent en aucun cas être délivrés en Mauritanie.

Pour les arrivées par l’aéroport de Nouakchott
Coût du visa : 94 €

Pour les arrivées par l’aéroport d’Atar
Visa de courtoisie à réglé sur place : 55 €


Vaccins Obligatoires

Le vaccin contre la fièvre jaune ne peut être éxigé que pour les voyageurs en provenance d'un pays infesté. Il doit cependant être conseillé pour des séjours prolongés surtout dans la région du fleuve Sénégal. Dans ce cas, il doit être fait au moins 10 jours avant le départ pour une primo-vaccination. Il prend effet immédiatement pour une revaccination.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, vaccins et rappels (ou immunité) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole (surtout pour les enfants). Mais aussi, en fonction de la durée, de la saison et des conditions de voyage typhoïde, rage, vaccin anti-méningococcique A/C/Y/W (Menveo ou Nimenrix) en période épidémique et saison sèche.

Prévention Paludisme

La protection de la peau et des vêtements par des répulsifs efficaces, et l’utilisation de moustiquaires imprégnées, pourront éviter les piqûres de moustiques vecteurs de paludisme mais aussi d’autres affections parasitaires ou virales. Le traitement préventif devra être assuré par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), de doxycycline ou de méfloquine (Lariam). Le paludisme est présent essentiellement dans les régions côtières et la zone frontalière avec le Sénégal. Dans les zones sahariennes, la région d’Atar et les Oasis du nord, il n’y a aucune présence de paludisme.

Autres risques

Leur prévention passe par l’observance des conseils qui ont été donnés dans nos recommandations générales. Insistons sur l’hygiène alimentaire qui doit être une préoccupation permanente pour éviter non seulement une banale tourista mais surtout des affections plus préoccupantes (même si elles sont moins grave que chez des populations locales) que seraient une typhoïde, une hépatite A, voire un choléra. Les conditions climatiques peuvent être difficiles à supporter à certaines périodes et doivent être connues des voyageurs ; les nuits d’hiver sont souvent glaciales, contrastant avec des journées chaudes qui deviennent de plus en plus torrides à mesure qu’arrivent le printemps mais surtout l’été. Les fréquentes tempêtes de sable du Sahara mauritanien sont dangereuses par disparition des repères et épuisantes, le sable s’infiltrant partout (ne pas oublier les lunettes de protection intégrales, type « haute montagne »). Enfin la relative fréquence des vipères et des scorpions nécessite une grande vigilance, en particulier le matin avant de s’habiller et d’enfiler ses chaussures.

Informations pratiques

En cas de problème sanitaire le transport peut s’avérer difficile même vers Nouakchott, d’où l’importance d’une bonne assistance-assurance. Il faudra, en outre, contacter les services de l’ambassade de France .

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

JOURNEE TYPE D’UNE RANDONNEE CHAMELIERE EN MAURITANIE
Le départ est souvent matinal, en fonction de la distance à parcourir et surtout de la chaleur (entre 6h et 8h). Les participants, accompagnés de leur guide, peuvent prendre une route distincte des chameliers pour se retrouver au point de rendez-vous du pique-nique. L’approvisionnement individuel en eau traitée est donc assuré pour l’après-midi. Une pause d’environ 3 à 4 heures est nécessaire pour éviter les grosses chaleurs du milieu de journée (en mars, elle peut être rallongée, si le thermomètre monte un peu haut). Le retour au lieu de départ se fait en général vers 17h30 (ou en fonction du temps de pause de midi, de la distance à parcourir et de la durée du jour).

Climat

Le désert mauritanien est un endroit frais en hiver et chaud uniquement en été. Les températures augmentent dès le mois de mars pour atteindre leur maximum en mai et restent torrides jusqu’en septembre. Elles sont toujours plus élevées à l’intérieur du pays que sur la côte qui bénéficie des vents marins. Les pluies, presque inexistantes dans le nord tombent entre juillet et septembre en densité plus importante au fur et à mesure que l’on s’approche du fleuve Sénégal. Une amplitude thermique extrême est une autre caractéristique de ce climat. Car si les nuits sont parfois fraîches, l’arrivée du soleil dans le petit matin apporte aussitôt une remontée rapide des températures. On peut se baigner toute l’année. La température de l'esu varie de 18 à 25°.

Géographie

La Mauritanie est un pays aux trois-quarts désertiques et ce désert représente une superficie grande comme une fois et demi la France. A part quelques pitons isolés, que les mauritaniens appellent des Guelbs, et qui émergent surtout dans le nord du pays, la Mauritanie est essentiellement composée de plateaux très étendus et de plaines. Au centre toutefois, les escarpements de l’Adrar et ceux du « Dhar » (falaises) allant de Tichitt à Néma constituent une région montagneuse, installée en pleine mer de sable. Les falaises tabulaires, les canyons et autres reliefs torturés composent des paysages minéraux majestueux, presque « lunaires » parfois. L’homme est venu y vivre depuis la Préhistoire, y a fait étape à l’époque des grands déplacements caravaniers trans-sahariens. Les villes-oasis de Chinguetti, Ouadane au nord, de Tidjikja, Tichitt, Oualata plus au sud s’y sont développées, bénéficiant de la présence d’une eau souterraine, qui jaillit à certains endroits en sources claires. Une fois ces villes passées, on aborde la gigantesque mer de sable du Sahara aux vagues minérales immobiles, qui s’étend en longs cordons de dunes rondes ou tranchantes, en croissants réguliers, en plissements ou drapés savamment travaillés par le vent… Le Guelb-er-Richat , à l’extrémité orientale de l’Adrar, peu après Ouadane, est une curiosité géologique intéressante. Il s’agirait d’un ancien volcan dont les gaz et le magma auraient réussi à soulever la croûte terrestre sans toutefois pouvoir la percer. Celle-ci serait alors retombée, en créant plusieurs cratères concentriques, aujourd’hui en partie comblés.
La grande nappe de sable du Majabat al-Koubra s’effiloche vers l’ouest en une mosaïque de petits déserts, tels l’Azeffal et l’Akchar entre Nouakchott et Nouadhibou, qui se terminent en îles et bancs de sables, composant le Banc d’Arguin. Au nord du littoral mauritanien, les hautes falaises du Cap Blanc et de la Côte des Phoques abritent la baie du Lévrier, où le port marchand de Nouadhibou a été installé, tandis qu’au sud de Nouakchott, s’étendent des sebkhas que l’on exploite pour leur gypse.
Au sud du pays, le fleuve Sénégal marque la frontière avec le pays Sénégal. La vallée de la Chemama concentre l’essentiel des cultures et des populations. C’est un lieu de rencontres et de métissage. Des zones agricoles inondables du Walo aux zones d’élevage plutôt sèches du Diéri, se succèdent villages peuls, wolof et maures dans leurs spécificités architecturale et culturelle.
De l’estuaire du Sénégal à la cuvette de Hodh et au Tilemsi, au sud du pays, s’étend le Sahel, peu à peu grignoté par le Sahara. Le tissu végétal qui avait fixé les dunes et permis la pâture des animaux domestiques a subi les affres de la soif, lors des récents cycles de grandes sècheresses (en particulier en 1977 et 1984) et a disparu, laissant les sables conquérir encore plus de terrain et entraînant un exode rural massif.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions désertiques est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. Munissez-vous d’un briquet ou d’une boîte d’allumettes pour brûler votre papier toilette, vos lingettes quand vous serez en pleine nature (vérifiez qu’il soit bien consumé). Tous les autres objets non dégradables en plastique, verre ou en métal (boîtes de pellicules, bouteilles vides, piles, etc.) devront être rapportés par vous-même en France.
La lutte contre la pollution des sites est l’affaire de chacun.
Nous vous remercions par avance de votre vigilance.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Cartographie

Cartes au 1/200 000ème : Atar / Chinguetti / Far’aoun, IGN (ces 3 cartes sont disponibles uniquement en photocopie noir/blanc à l’IGN de Saint-Mandé).
Carte générale de Mauritanie au 1 : 2 500 000 (carte IGN)

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.