Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Idées associées

Carpates, Bucarest.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Paris - Bucarest (vol) - Sinaia

Vol pour Bucarest. Accueil à l’aéroport et transfert en minibus à Sinaia, station de montagne, située au pied des monts Bucegi. Sinaia abrite le célèbre château de Pélès, construit à la fin du XIXe siècle, qui fut la résidence d'été des rois de Roumanie. Dîner et logement en hôtel ***.

  • Hébergement : en hôtel ***
  • Transfert : Minibus, entre 1h et 1h30

Jour 2 : Parc naturel de Bucegi

Le parcours débute au cœur du parc naturel de Bucegi au relief contrasté : un versant abrupt de 500-900m avec, au sommet, un immense plateau vallonné aux altitudes variant entre 1600 et 2400m. La mythologie des Daces y situait la résidence de leur dieu (Zalmoxis). Après une montée de presque 1000m à travers forêts et alpages, nous atteignons le vaste plateau des Bucegi et l’hôtel Piatra Arsa (1950m).

Les bagages sont transférés à l’étape du jour 3.
Pour les jours 2 et 3, il est nécessaire de porter dans son sac les affaires personnelles pour ces deux jours de marche et une nuit (lingerie fournie à l’hôtel).

  • Heures de marche : entre 6h30 et 7h
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 3 : Des monts Bucegi à la vallée de Bran

Traversée des paysages immenses du parc national des Bucegi et ascension du pic Omu (2509m), le plus haut sommet de ce massif. En chemin, nous passons à côté de formations rocheuses que le vent et la pluie ont transformées en figures spectaculaires, comme le "Sphinx" ou les "Babele" (les vieilles).
Après le passage au sommet, nous commençons une longue et belle descente vers la Transylvanie et le village de Simon. Transfert (env. 20mn) jusqu’à l’hébergement.
Dîner et nuit en maison d'hôtes dans le village de Bran***

Vous retrouvez l'ensemble de vos bagages.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Dénivelé + : 700 m
  • Dénivelé - : 1700 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes

Jour 4 : Du château de Bran au village de Magura

Dans la matinée, visite du château de Bran, abusivement attribué au prince Vlad Tepes, dit Draculea, qui régna au XVe siècle. Ce despote aux méthodes radicales est considéré comme un héros de l’histoire roumaine. Pour son roman, Bram Stoker s’est servi de ce modèle pour créer le personnage sinistre de Dracula, mondialement connu.
Cette fortification militaire du XIVe siècle a été édifiée par l’ordre des chevaliers teutoniques, pour garder le passage entre deux principautés rivales : la Transylvanie et la Valachie. Ce château imposant a été restauré au début du XXe siècle par la famille royale de Roumanie, dans le goût de l’époque.
Montée bucolique à travers vergers, prairies et chalets d’été jusqu’au village de Magura qui offre un panorama exceptionnel vers l’est avec les monts Bucegi et à l’ouest vers les impressionnants abrupts calcaires de Piatra Craiului.
Dîner et nuit en maison d'hôtes dans le village de Magura.

  • Heures de marche : entre 3h30 et 4h
  • Dénivelé + : 500 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes

Jour 5 : Massif de Piatra Craiului

Journée magnifique et exigeante dans le massif de Piatra Craiului, comportant des passages impressionnants mais sécurisés (équipés de câbles).
Cette petite chaîne s’étire du nord au sud, entre Transylvanie et Valachie : de longs abrupts calcaires dominent de profondes forêts et quelques pâturages. Peuplé de cerfs, loups, lynx, ours, chamois, etc… ce massif héberge une faune d’une grande diversité, ce qui a justifié la création du parc national de Piatra Craiului. Ici, fidèles à des traditions pastorales qui remontent à la nuit des temps, les bergers savent encore mener leurs troupeaux en partageant ces espaces généreux avec les grands carnivores (la plus grande concentration d’Europe) - sans demander leur élimination.
Après avoir croisé les gorges de Zarnesti, montée rafraîchissante à travers de belles forêts de hêtres et épicéas pour atteindre le chalet de Curmatura (1400m). Après une ascension assez exposée, pique-nique au point culminant de la journée (Piatra Mica, 1800m), d’où la vue est grandiose. De là, descente raide jusqu’à la grande clairière de Zanoaga et retour dans les gorges de Zarnesti et au village de Magura. Dîner et nuit au même endroit.

  • Heures de marche : entre 7h30 et 8h
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 1000 m
  • Hébergement : en maison d'hôtes

Jour 6 : Les monts Fagaras

Transfert en minibus (env.1h30) très matinal vers les monts Fagaras, frontière naturelle entre Transylvanie et Valachie/Olténie. Des parcours très physiques nous attendent à travers la chaîne de Fagaras, qui s’étend sur 72 km, avec huit sommets de plus de 2000m. Ce massif est entaillé par de profondes vallées glaciaires, séparées par des crêtes acérées. Les moraines glaciaires retiennent des lacs.
Après installation dans le chalet-refuge du lac Balea, deux possibilités de randonnée :
- autour du cirque glaciaire de Balea (+450m -450m, env. 3h de marche),
- ascension du sommet Vanatarea lui Buteanu (+500m -500m env. 4h de marche).

Dîner et nuit au chalet-refuge du lac Balea.

L'ensemble des bagages est transporté à l’étape du jour 8.
Pour les jours 6, 7 et 8, il est nécessaire de disposer des affaires personnelles pour ces trois jours de marche et deux nuits en refuge.

  • Hébergement : en refuge
  • Transfert : Véhicule, entre 1h30 et 2h

Jour 7 : Les crêtes des monts Fagaras

Montée vers la crête principale des monts Fagaras que nous ne quitterons plus au cours des 5 heures suivantes. L’itinéraire le long de cette crête, parfois très acérée, comporte des passages impressionnants demandant la plus grande attention.
Dîner et nuit en dortoir au refuge de Podragu (2136m).

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 850 m
  • Hébergement : en refuge

Jour 8 : Moldoveanu, sommet de la Roumanie

C’est la journée la plus longue et probablement la plus spectaculaire. Depuis le cirque glaciaire de Podragu, montée raide d’env. 30mn pour atteindre la crête principale menant, après une approche exigeante et exposée de 2 à 3h de marche, au point culminant de la Roumanie (Moldoveanu, 2544m). Longue descente, d’abord par les crêtes puis par la vaste vallée glaciaire de Vistea, aux paysages harmonieux. Un bus attend le groupe au pied des Fagaras pour un transfert à Brasov, l'une des grandes villes saxonnes de Transylvanie (env. 2h de route). Dîner dans la vieille ville et nuit en hôtel à Brasov.

  • Heures de marche : entre 8h et 8h30
  • Dénivelé + : 600 m
  • Dénivelé - : 1800 m
  • Hébergement : en hôtel ***
  • Transfert : Véhicule, entre 2h et 2h30

Jour 9 : Transfert à l'aéroport et vol retour.

Transfert à l'aéroport de Bucarest et vol retour.

  • Transfert : Véhicule, entre 2h et 2h30

Important itinéraire

L'itinéraire pourra légèrement varier en fonction des imprévus climatiques, des fêtes locales ou des disponibilités d’hébergement, sans que l’esprit et les points forts du séjour ne soient affectés.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement

Montagne

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

6 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 10 participants

Caractéristiques du circuit

Ce voyage est d'un niveau intermédiaire entre 3 et 4 chaussures. 3 journées sont réellement d'un niveau 4.
Excellente condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.

Durée moyenne des étapes : 4 à 8h30 de marche par jour.
Dénivelé positif : 200 à 1000m par jour.
Dénivelé négatif : 300 à 1800m par jour.
Nature du terrain : sentiers, chemins de terre, passages rocheux.
Quelques passages techniques équipés de câbles.

Les informations sur les temps de marche et les dénivelés sont données à titre indicatif. Ils peuvent varier selon le niveau du groupe, les envies et la météo.

Hébergement

- hôtel*** à Sinaia, monts Bucegi et Brasov. Chambres de 2 à 3 personnes.
- 2 nuits en refuge : sac de couchage obligatoire. Le J7, le refuge dispose de toilettes et d'eau courante, mais pas de douches. Logement en dortoirs 18-20 lits superposés.
- 2 nuits en chambre d'hôtes. Literie fournie. Chambres de 2 à 3 personnes.

Nourriture

Ce séjour n’a pas l’exigence gastronomique de nos autres séjours en Roumanie étant donné le passage dans quelques refuges en altitude. Cependant, en hôtel, dans les chambres d’hôtes et en chalet, la cuisine est saine, variée et généreuse.

Encadrement

Guides de montagne francophones ou anglophones, qualifiés et expérimentés.

Transfert et transport des bagages

Véhicule privé et transport public (bus, train).

J2/3 et J6/7/8 : portage allégé, vous devez transporter vos affaires personnelles pour 2 ou 3 jours. Le reste des bagages est acheminé par véhicule.

Transports aériens

Vols réguliers : Air France, Tarom, Austrian, Swiss, Wizzair...

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 40 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée et les journée avec portage allégé.

Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des charrettes et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire suffisamment chaude
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex suffisamment chaude
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple. Les chaussettes couvrant les mollets sont recommandées, afin de limiter le risque d’attraper une tique.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales et/ou 1 paire de chaussures détente pour le soir.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (2 litres minimum)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• 1 lampe de poche ou frontale
• 1 sac de couchage (+5 à +10°C)
• Nécessaire de toilette : il est indispensable d'utiliser des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (4 tailles possibles).
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire et stick à lèvres.

Couchage

La literie est fournie partout, sauf dans les 2 nuits en refuges : prévoir un sac de couchage (+5 à +10°C).

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques.
• Répulsif anti-insectes (contre les tiques) + pince pour extraire les tiques.

Trousse de secours

Trousse de premiers secours placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité pour les citoyens français (pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade).

Si vous voyagez avec vos enfants sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir une carte d'identité individuelle ou un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités roumaines n'ayant pas précisé leur position quant à cette question), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-roumanie.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa obligatoire pour les ressortissants français effectuant un séjour de moins de 90 jours (pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade).

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.

Autres risques

En dépit de la qualité individuelle des médecins et des efforts récents concernant l'organisation sanitaire du pays, les défaillances de la sécurité alimentaire et la faiblesse du plateau technique peuvent être responsables d'épidémies localisées d'hépatite A, de typhoïde ou de salmonellose. En cas de randonnée estivale en forêt, le risque de maladies transmises par morsure de tique (encéphalite à tiques, maaladie de Lyme) justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne de l’insecte sur la peau et extraction avec une pince à épiler ou un tire-tique (s’assurer que la tête ne reste pas incrustée dans la peau) ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.

Informations pratiques

En cas de problème, il est souhaitable de contacter la compagnie auprès de laquelle on aura souscrit une assurance de rapatriement sanitaire.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La Roumanie possède un climat continental avec des étés chauds et des hivers rigoureux pendant lesquels la neige est très abondante en montagne. Cette tendance globale est toutefois un peu nuancée par le relief et une légère influence méditerranéenne au sud-est. L’été, la température moyenne varie entre 22 et 24°C. La température maximale peut parfois atteindre 38°C. En hiver, la température moyenne descend jusqu’à -3°C, pouvant atteindre des valeurs négatives allant jusqu’à -30°C.

Pour connaître les prévisions météorologiques, consultez les différents sites Internet :
- www.meteoconsult.fr
- www.meteo.fr
- www.lachainemeteo.com

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• Guide de la Roumanie (Guides Evasion Hachette). B. Houliat. Considéré comme le meilleur des guides francophones sur la Roumanie, il présente de manière assez détaillée la Bucovine. Préférez les éditions antérieures (faciles à trouver sur internet) à celle de 2009.

• La Roumanie au petit bonheur B. Houliat, photos de R. Outters et P. Soissons, Ed. Quelque part sur terre 2000 (15120 - Montsalvy). Un livre impertinent, pétillant, à l’encontre des idées reçues, qui va conforter votre désir de découvrir ce pays. Une bonne préparation au voyage.

• Les neiges d’antan, Gregor Von Rezzori, Ed. de l’Olivier. Un superbe livre sur la Bucovine multiculturelle d’avant la guerre, entre l’empire des Habsbourg et l’arrivée des communistes.

• Rhapsodie roumaine Dominique Fernandez, Ed. Grasset. Même s’il ne s’agit pas d’un guide, rien n’égale cet ouvrage plein de sensibilité et d’intelligence pour préparer votre voyage et vous guider dans votre découverte.

• Mémoires des Carpates. La Roumanie millénaire Jean Cuisenier, Ed. Plon coll. Terre Humaine. L’expérience passionnante d’un ethnologue en Roumanie, notamment en Bucovine, à Sucevita, une de nos meilleures étapes.

• La Roumanie et la Shoah Radu Ioanid, Maison des sciences de l’homme, 2002. L’incontournable : des faits, des archives, des témoignages, des chiffres. L’antisémitisme en Roumanie avant et pendant la guerre est trop souvent nié ou minimisé. Votre voyage se déroule dans une région qui fut un des hauts lieux de la culture juive d’Europe orientale.

• Histoire des Roumains Catherine Durandin, Ed. Fayard. L’ouvrage de référence si vous souhaitez vraiment approfondir l’histoire de ce pays, qui n’est pas souvent la même que celle que vous débitent certains Roumains, qui confondent propagande et histoire.

• Tsiganes en Roumanie B. Houliat et photos de A. Schneck, Ed. du Rouergue 1999. L’ouvrage de référence sur une question "brûlante", qui va à l’encontre des préjugés et stéréotypes.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.