Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Idées associées

Carpates, Bucovine, Sucevita, Suceava.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol Paris - Bucarest - Suceava

Vol Paris/Suceava. Accueil à l'aéroport et transfert au village de Sucevita sur les contreforts des Carpates. Soupe de minuit et nuit en chambre d’hôtes de charme à la Casa cu Cerbi (la Maison aux Cerfs), une ferme de Bucovine aménagée dans le respect des traditions locales.

  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule, entre 1h et 1h30

Jour 2 : Sucevita - Moldovita (rando) - route pour Vatra Moldoviei

Première et rapide visite du monastère de Sucevita puis randonnée entre forêts, clairières et jolis hameaux pour rejoindre le village de Moldovita. Dîner et nuit à la ferme à Vatra Moldovitei chez une famille houtsoule (peuple slavophone des montagnes de Bucovine).

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 450 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 3 : Vatra Moldovitei - monastère de Moldovita (rando)

Randonnée jusqu’au monastère de Moldovita et visite. Dans l'après-midi, démonstration de la technique des œufs peints, spécialités des Houtsoules. Retour à la ferme. Dîner et nuit au même endroit.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 4 : Les crêtes de Bucovine

Traversée des crêtes de Bucovine : alternance de forêts, de clairières et de petits hameaux isolés. Dîner et nuit chez une famille de paysans-bûcherons houtsoules, dont la ferme est blottie sur les hauteurs.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 550 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : Les crêtes de Bucovine

Balade panoramique sur les crêtes ponctuées de maisons perdues dans un autre temps, avec de vues somptueuses vues sur les Carpates. Dîner et nuit au même endroit.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 6 : Les montagnes houtsoules

Traversée des montagnes houtsoules jusqu’à la vallée de la Moldova. Transfert en minibus à Sucevita pour la visite approfondie du monastère. Dîner au monastère (sous réserve). Nuit à la Casa cu Cerbi.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 250 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 7 : Solonet - monastères de Humor et de Voronet

Transfert à Solonet, village polonais isolé au fond de la Bucovine. Randonnée jusqu’au monastère de Humor et visite du site. Transfert au monastère de Voronet et visite. Retour à Sucevita. Dîner gastronomique et nuit à la Casa su cerbi.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 8 : Vol retour

Transfert très matinal à l'aéroport de Suceava et vol retour via Bucarest.

Important itinéraire

En fonction de la mise en place et des horaires de vols entre Bucarest et Suceava, le voyage pourrait également se dérouler à partir de Bucarest avec des trajets en train entre Bucarest et Suceava.

En fonction des aléas climatiques ou de la commodité des déplacements, l’itinéraire pourra être remanié, sans que son esprit et le programme des visites en soient affectés. Seul l’ordre des étapes peut être modifié, toujours dans le souci de fournir la meilleure qualité de séjour.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement

Montagne,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

6 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

Entre 2h et 6h30 de marche par jour. 
Dénivelés : entre 100 et 550m positifs par jour.
Dénivelés négatifs maximum : - 450m.

Les randonnées se font sur des chemins de charrettes et de bons sentiers, parfois sur des petites routes de campagne. Une condition physique correcte est recommandée pour pouvoir bien profiter du séjour.

Les randonnées s'effectuent à un rythme lent et contemplatif. Alternance de montées et de superbes parcours panoramiques sur les crêtes, et de fortes descentes. Ces balades sont sans difficulté pour un marcheur moyen. De nombreuses haltes et rencontres avec les paysans viennent ponctuer les randonnées.

Hébergement

Chez l’habitant dans des maisons traditionnelles propres et chaleureuses. En général, une salle d’eau pour 2 à 6 personnes. Ce type d’hébergement offre un contact privilégié avec la population. En cas de coup de froid, les maisons sont chauffées (poêles en faïence).

Nourriture

Vous allez découvrir une cuisine paysanne à la fois raffinée, variée et généreuse, au carrefour des influences turques, juives, slaves et moldaves... Les repas sont préparés par les paysans qui nous reçoivent, à partir de produits frais de la ferme, de la forêt et des marchés locaux. Lors des périodes de carême (1er-15 août par exemple) et en dehors de ces périodes, le mercredi et le vendredi, la cuisine est parfois végétarienne, délicate et copieuse.
Exemples de plats : feuilles de choux ou de navet farcies aux champignons, aux carottes et au riz (sarmalés), soupe de cerfeuil, soupe de cèpes, borsch de betterave à la crème, crème de haricots, boulettes de viande aux épices, veau de la ferme, polenta (mamaliga), yaourt et fromage maison, un bel assortiment de gâteaux aux noix, au pavot, au chocolat, etc...

Les boissons : bière locale, vins moldaves, alcool de prune... Au repas, vous disposez d’eau minérale en bouteille.

Petit déjeuners copieux : œufs, fromages, yaourt, charcuteries, gâteaux, thé, café, lait, confitures, miel, etc...

Pique-nique à base de produits simples à transporter: tomates, concombres, charcuterie, fruits, gâteaux, fromages, etc...

Encadrement

Il n’y a pas de sentiers balisés, ni de cartes fiables. Votre groupe bénéficiera donc d’un accompagnateur local. Nos accompagnateurs sont des villageois qualifiés, francophones et expérimentés. Ils ont une longue expérience de cette région et de toute sa logistique. Ils apportent au voyage la vision et le témoignage de citoyens ordinaires de ces montagnes.

Transfert et transport des bagages

Vos bagages sont acheminés à chaque étape par véhicule ou par charrette.
Vous ne portez que vos affaires personnelles et parfois une petite partie du pique-nique.

Transports aériens

Vols réguliers : Tarom, Air France, Austrian...

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le retrouverez chaque soir.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 bonnet et/ou bandeau (facultatif)
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie
• 1 maillot de bain (facultatif)
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple. Les chaussettes couvrant les mollets sont recommandées, afin de limiter le risque d’attraper une tique.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales et/ou 1 paire de chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie : lors des séjours du printemps ou de l’automne, les journées et surtout les soirées peuvent être fraiches.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe de poche
• 1 paire de jumelles (facultatif mais très pratique pour observer les fresques)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : il est indispensable d'utiliser des produits biodégradables
• 1 serviette de toilette à séchage rapide
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire et stick à lèvres

Couchage

Le linge de lit est fourni partout, mais pour votre confort, un drap de sac peut être utile à certaines étapes.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques et anti-insectes (pour mettre sur les chaussettes pendant la journée, afin d’éviter d’éventuelles tiques).
• Pince pour extraire les tiques.

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Matériel de cuisine collectif et individuel pour les pique-niques.

3. Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité pour les citoyens français. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités roumaines n'ayant pas précisé leur position quant à cette question), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-roumanie.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa obligatoire pour les ressortissants français effectuant un séjour de moins de 90 jours. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.

Autres risques

En dépit de la qualité individuelle des médecins et des efforts récents concernant l'organisation sanitaire du pays, les défaillances de la sécurité alimentaire et la faiblesse du plateau technique peuvent être responsables d'épidémies localisées d'hépatite A, de typhoïde ou de salmonellose. En cas de randonnée estivale en forêt, le risque de maladies transmises par morsure de tique (encéphalite à tiques, maaladie de Lyme) justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne de l’insecte sur la peau et extraction avec une pince à épiler ou un tire-tique (s’assurer que la tête ne reste pas incrustée dans la peau) ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.

Informations pratiques

En cas de problème, il est souhaitable de contacter la compagnie auprès de laquelle on aura souscrit une assurance de rapatriement sanitaire.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La Roumanie possède un climat continental avec des étés chauds et des hivers rigoureux pendant lesquels la neige est très abondante en montagne. Cette tendance globale est toutefois un peu nuancée par le relief et une légère influence méditerranéenne au sud-est. L’été, la température moyenne varie entre 22 et 24°C. La température maximale peut parfois atteindre 38°C. En hiver, la température moyenne descend jusqu’à -3°C, pouvant atteindre des valeurs négatives allant jusqu’à -30°C.

"On résume souvent la Bucovine à ses sublimes églises aux murs extérieurs embrasés de fresques qui sont devenues la principale vache à lait touristique de la Roumanie. Que le promeneur déprimé par les bains de foule se rassure : ce pays recèle une multitude d'autres séductions, il est même une inépuisable source d'émerveillement.
Sur le flanc des Carpates et sur leurs abords s'égrènent des villages-ruches, débordant d'activité et de couleurs.
.../...
Maisons bariolées, puits et granges fignolés, décor intérieur sont autant d'expressions d'une civilisation paysanne raffinée, dont on ne connaît guère d'équivalent en Europe. Une plénitude en sursis puisque peu à peu, ce monde se désagrège et prend eau de toutes parts et que, dans une ou deux décennies, il n'en restera pas grand chose.
.../...
Au pied des Carpates, lorsque tombe le soir, la Moldova s'écoule vers la nuit, son eau va à la rencontre de l'aurore suivante et des tempêtes. Et, feuille verte, l'âme du pays des hêtres bruisse encore dans les forêts, elle ressemble aux chants d'ici : de longues rengaines mélancoliques, des chansons qui se laissent porter par le vent et qui fuient. Comme la civilisation des bois glisse vers la naphtaline de l'oubli et vers les symposiums ethnographiques. Et les rondeurs de la Bucovine s'enfouissent sous l'âpreté des collines moldaves".

(extrait de "La Roumanie au petit bonheur" Bernard Houliat. Ed. Quelque Part Sur Terre.)

La température maximale peut parfois atteindre 33°C dans les régions que nous visitons.
Pour connaître les prévisions météorologiques, consultez les différents sites Internet :
- www.meteoconsult.fr
- www.meteo.fr
- www.lachainemeteo.com

Usages locaux :
Par respect et discrétion envers la population, dans un pays où le savoir-vivre n’est pas un vain mot, nous vous remercions de porter une tenue vestimentaire correcte. Shorts, minijupes et bras découverts sont interdits dans les églises, où il est apprécié que les dames portent un foulard.
Il est interdit de fumer dans l’enceinte des églises et monastères.
Il est d’usage de se déchausser à l’entrée des maisons.
Traditionnellement, on ne fume pas à l’intérieur des maisons paysannes.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• Guide de la Roumanie (Guides Evasion Hachette). B. Houliat. Considéré comme le meilleur des guides francophones sur la Roumanie, il présente de manière assez détaillée la Bucovine.

• La Roumanie au petit bonheur, B. Houliat, photos de R. Outters et P. Soissons, Ed. Quelque part sur terre 2000 (15120 - Montsalvy). Un livre impertinent, pétillant, à l’encontre des idées reçues, qui va conforter votre désir de découvrir ce pays. Une bonne préparation au voyage.

• Les neiges d’antan, Gregor Von Rezzori, Ed. de l’Olivier. Un superbe livre sur la Bucovine multiculturelle d’avant la guerre, entre l’empire des Habsbourg et l’arrivée des communistes.

• Rhapsodie roumaine Dominique Fernandez, Ed. Grasset. Même s’il ne s’agit pas d’un guide, rien n’égale cet ouvrage plein de sensibilité et d’intelligence pour préparer votre voyage et vous guider dans votre découverte.

• Mémoires des Carpates. La Roumanie millénaire Jean Cuisenier, Ed. Plon coll. Terre Humaine. L’expérience passionnante d’un ethnologue en Roumanie, notamment en Bucovine, à Sucevita, une de nos meilleures étapes.

• La Roumanie et la Shoah Radu Ioanid, Maison des sciences de l’homme, 2002. L’incontournable : des faits, des archives, des témoignages, des chiffres. L’antisémitisme en Roumanie avant et pendant la guerre est trop souvent nié ou minimisé. Votre voyage se déroule dans une région qui fut un des hauts lieux de la culture juive d’Europe orientale.

• Histoire des Roumains Catherine Durandin, Ed. Fayard. L’ouvrage de référence si vous souhaitez vraiment approfondir l’histoire de ce pays, qui n’est pas souvent la même que celle que vous débitent certains Roumains, qui confondent propagande et histoire.

• Tsiganes en Roumanie B. Houliat et photos de A. Schneck, Ed. du Rouergue 1999. L’ouvrage de référence sur une question "brûlante", qui va à l’encontre des préjugés et stéréotypes.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis voyageurs

Note globale du voyage :
/ 47 avis voyageurs

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Marc

    Départ du 14/07/2018

    “Roumanie”

    Beau voyage bien qu assez fatigant physiquement Des paysages magnifiques , un intérêt culturel évident , le tout présenté par notre guide Camélia , très agréable ( compétente , a l écoute , parlant un excellent français ) Groupe sympathique J ' en garderai un très bon souvenir
    Avis déposé le 27/07/2018

  • Bruno

    Départ du 16/06/2018

    “voyage en Bucovine en juin 2018”

    Je suis fort content de notre séjour de randonnées avec notre gentille guide Doïnitza.
    Avis déposé le 11/07/2018

  • Brigitte

    Départ du 14/04/2018

    “Bucovina accueillante”

    Voyage alliant randonnée et culture, l'accueil et la générosité des Roumains est touchante. Doinita,notre guide transmet fort bien son attachement à sa région. Brigitte
    Avis déposé le 25/04/2018

  • Daniel

    Départ du 14/04/2018

    “Rando en Bucovine”

    Ce voyage a été très agréable à tous points de vue .
    Avis déposé le 25/04/2018

  • Pierre-Antoine

    Départ du 05/08/2017

    “Conforme au programme”

    Trs bonne experience. Camelia est un guide attentif, responsable et tres sympathique. Robuste appetit recommande pour les diners.
    Avis déposé le 21/11/2017

  • Luc

    Départ du 15/07/2017

    “Un beau voyage”

    Un beau pays avec des habitants accueillants. Une guide dynamique connaissant bien sa région (et le français).
    Avis déposé le 26/07/2017

  • Isabelle

    Départ du 20/05/2017

    “La Bucovine Roumanie ”

    N ' hésitez pas , partez !! Belle région , les monastères sont magnifiques , notre guide très sympa et cultivée . Bon accueil , quant à la liqueur de myrtille ...... Isabelle
    Avis déposé le 13/06/2017

  • Guy

    Départ du 20/05/2017

    “Carpates de Bucovine”

    Superbe voyage, dans la Roumanie profonde, en compagnie d'une guide formidable - Doinita - qui, par sa parfaite connaissance de son pays et sa grande expérience du métier de guide, a su nous transmettre l'amour de SA Bucovine et nous introduire au plus près des habitants, dont la chaleureuse hospitalité nous a profondément touchés.
    Avis déposé le 13/06/2017

  • Florence

    Départ du 20/08/2016

    “Bucovine”

    Très beau voyage et très bon accueil dans les chambres d'hôtes mais les deux jours de voyages allers et retours gâchent ce voyage et sont très fatigants. Sinon, très beau voyage culturel et physique.
    Avis déposé le 23/11/2016

  • Serge

    Départ du 20/08/2016

    “Marches au pays des champignons”

    A part les deux fois 7 heures de train pour arriver en Bucovine, on passe 6 jours à faire des ballades très agréables dans les bois ou les alpages. On est toujours accueilli de manière très sympathique par les habitants. La nourriture est simple mais très bonne. On déguste de nombreux champignons cueillis dans la journée : bolets, cèpes, girolles.. et même avec de la chance de la truffe. Les monastères sont très intéressants à visiter surtout avec les explications de la guide Géta. Une destination à retenir pour ceux qui aiment les vrais voyages de marche.
    Avis déposé le 02/09/2016