Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

25/03/2018

08/04/2018

3595 € Assuré à partir de 5

01/04/2018

15/04/2018

3595 € Assuré

15/04/2018

29/04/2018

3595 € Assuré à partir de 5

22/04/2018

06/05/2018

3595 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Les transports aériens et les transferts, 3 nuits en guest house à Longyearbyen avec petit déjeuner, la pension complète pendant le raid, l'encadrement par un guide GNGL francophone diplômé d'Etat, le prêt du matériel de ski et de l'équipement grand froid, le matériel collectif et de sécurité.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les repas à Longyearbyen (en dehors des petits déjeuners).

Idées associées

Arctique, Longyearbyen, Svalbard, Ours polaire, Banquise.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Longyearbyen

Vols Paris/Longyearbyen via Oslo. Arrivée tardive. Transfert en bus à l’auberge.

  • Type d'hébergement : en auberge

Jour 2 : Préparation à Longyearbyen et départ pour Reindalen

Après un bon petit déjeuner, préparation des pulkas. Nous prenons le déjeuner en ville, puis c'est le départ de Longyearbyen en chenillette (4 heures environ) pour atteindre Reindalen : la "vallée des rennes". Nous voilà déjà dans l'ambiance arctique. Une fois sur zone, la chenillette nous dépose et s'éloigne, nous laissant dans le silence du désert polaire du Spitzberg. Nous chaussons alors nos skis et faisons un court trajet pour rejoindre l’endroit idéal et installer le premier bivouac. Cette fois, c'est parti pour de bon !

  • Heures de marche : 5h30
  • Distance Parcourue : 5 km
  • Type d'hébergement : en bivouac

Jours 3 à 5 : Progression vers la côte est

Il nous faut 3 à 4 jours pour rejoindre la côte est du Spitzberg. Nous remontons la majestueuse Reindalen, véritable saignée dans la roche laissée là par un glacier aujourd'hui disparu, où nous pouvons généralement voir des rennes. Ensuite direction vers le sud pour prendre la Lundstromdalen avant l'ascension du glacier d'Edvard qui nous conduira tout droit vers la côte est et la banquise.
Nous atteignons la côte est par la baie d'Inglefield, et l'arrivée vers son immense glacier Nordsysselbreen avec son immense paroi bleutée est particulièrement impressionnante. Nous monterons notre bivouac non loin de ce monstre de glace.

  • Heures de marche : 6h
  • Distance Parcourue : 70 km
  • Type d'hébergement : en bivouac

Jours 6 à 9 : Sur la banquise de la côte est du Spitzberg

Une fois sur la côte est, la progression sur la banquise dépendra de l'état de la glace : plane et lisse, modelée par des crêtes de compression ou fracturée avec quelques chenaux d'eau libre, rendant plus techniques les passages avec les pulkas. Il peut être possible de devoir passer sur la côte mais dans tous les cas vous apprécierez la beauté des montagnes, la diversité de la côte et l'horizon où ciel et glace se rejoignent. Nous pouvons observer des phoques qui se réchauffent au soleil sur la glace et se cachent à notre passage. Les traces du maître des lieux apparaissent ça et là, nous rappelant à chaque instant que nous sommes sur ses terres et que la rencontre reste possible.

  • Heures de marche : 6h
  • Distance Parcourue : 50 km
  • Type d'hébergement : en bivouac

Jours 10 et 11 : Sur les glaciers immenses

Nous quittons la côte est par l'ascension progressive du glacier de Ulvebreen qui nous conduit vers une véritable calotte glaciaire. Cette zone, totalement recouverte de glace à perte de vue se nomme Nordmannsfonna. Il nous faudra presque 2 jours pour la traverser dans son ensemble. Seuls quelques sommets de montagnes environnantes émergent de cet océan de glace.

  • Heures de marche : 6h
  • Distance Parcourue : 20 km
  • Type d'hébergement : en bivouac

Jour 12

Descente vers le glacier de Rabot (Rabotbreen) pour monter le dernier camp après la traversée de la moraine.

  • Heures de marche : 6h
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Type d'hébergement : en bivouac

Jour 13

Démontage du bivouac et préparation des pulkas pour les charger dans la chenillette dès son arrivée. Nous quittons l'une des parties les plus isolées du Spitzberg pour retrouver la civilisation et le confort d’une chambre à l’auberge à Longyearbyen. La douche chaude sera appréciée.

  • Heures de marche : 3h30
  • Distance Parcourue : 5 km
  • Type d'hébergement : en auberge

Jour 14

Rangement du matériel collectif, des skis et pulkas, chacun récupère ses effets personnels. L’après-midi est libre pour du tourisme ou une petite balade autour de Longyearbyen. Possibilité d'activités en option (motoneige, traîneau à chiens, visite d'une grotte de glace) sur demande.
Le soir venu, une fois douché et reposé, nous allons au restaurant fêter notre incroyable aventure. Nous avons accès à notre chambre jusqu'au moment du départ pour l'aéroport.

  • Type d'hébergement : en auberge

Jour 15

Transfert très matinal à l’aéroport pour le vol retour vers Paris.

Important itinéraire

L’itinéraire est soumis aux restrictions environnementales définies par le Gouverneur du Svalbard, nous nous réservons le droit de modifier cet itinéraire en fonction des informations qui nous seront transmises.
Comme dans toutes les régions arctiques, la météo reste l’élément déterminant du déroulement de l’itinéraire prévu. Votre guide est seul juge pour modifier le parcours en fonction des conditions météo, de l’état des glaces et de la forme du groupe.

Le programme mentionné est donné à titre indicatif, la variabilité de la présence de la glace et des conditions météorologiques peuvent à tout moment entraîner des retards ou changements d’itinéraires indépendants de notre volonté.

Ces éventuels changements de programme et/ou de prestations peuvent occasionner des frais non prévus (hébergement, logistique, etc..). Nous ferons le nécessaire pour limiter les coûts supplémentaires restant à votre charge.

En fonction des vols de la compagnie SAS, une nuit à Oslo peut être nécessaire pour rejoindre le Spitzberg. Certains départs peuvent donc avoir un jour de plus à l'aller ou au retour. Cette nuit supplémentaire à Oslo n'est pas incluse dans le prix de votre voyage et vous sera facturée au moment où votre voyage sera confirmé. Cette nuit se fera en chambre twin prioritairement, ou chambre triple suivant les disponibilités.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Ski de fond et ski nordique

Environnement :

Terres Polaires,
Neige

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Pratique régulière. Technique de base acquise. Etape de 25 km environ parfois en toute neige. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

12 jours de ski

Nombre de participants

De 5 à 9 participants

Caractéristiques du circuit

Difficulté
Niveau : 3*
Maîtrise du ski de fond ou alpin obligatoire.
Raid à ski de 2 à 3 semaines, en autonomie, en boucle ou traversée, en tirant une pulka. bivouac sur neige.
Niveau de difficulté très lié à la météo.

Qui peut participer
Toute personne ayant une bonne maîtrise du ski de fond ou alpin et en excellente forme physique, c'est-à-dire pratiquant régulièrement un sport d'endurance (course à pied, randonnée régulière en montagne etc….).
Ce raid engagé, nécessite une excellente forme physique et mentale. Vous serez soumis à une activité physique 8 heures par jour sous des températures pouvant varier de -20 à -30°, sans compter le facteur vent.

Vous partez en autonomie totale avec une pulka dans laquelle vous mettrez vos affaires personnelles et le matériel collectif, à savoir, la nourriture, l’essence, réchaud et tentes et tente mess qui seront répartis par votre guide entre les participants... le tout pèsera environ une quarantaine de kilos, mais il est nettement moins fatiguant de tirer une charge que de la porter.

Vous aurez à gérer le montage et démontage de votre tente avec votre compagnon de tente. Votre participation active aux tâches quotidiennes d’une vie de camp (montage et démontage de la tente mess, préparation et fonte des cubes de neige pour avoir de l’eau) est nécessaire.

La sécurité
Votre guide dispose d'une balise Sarsat, d'un fusil et d'un téléphone Iridium.
Au Spitzberg, le port du fusil est obligatoire pour l’accompagnateur. Cette sécurité ne supprime pas tous les risques. En fonction des informations reçues du Sysselmannen (gouvernement local) et de la "densité" d'ours polaires relevée par les autorités, il vous sera demandé de participer aux tours de garde effectués pendant le temps de sommeil (fin avril, il fait jour au Spitzberg). Cela signifie d'avertir l’accompagnateur de la présence de l'ours.
Il ne faut jamais s’écarter du groupe sans le signaler à l’accompagnateur. De plus, et particulièrement au Spitzberg, il et interdit de randonner hors des zones habitées sans fusil.

Week-ends de préparation
Des week-ends de préparation "Initiation au raid polaire" sont organisés dans le Jura afin de vous permettre de tester vos aptitudes physiques, de mesurer votre adaptation au froid, de tirer une pulka, de monter et démonter un campement, de camper sur neige. C'est une réelle opportunité de prendre ses premières marques avant d'envisager un raid. N'hésitez pas à en parler avec votre conseiller.

Hébergement

En guest house à Longyearbyen (chambre double ou triple suivant les disponibilités, sanitaires à partager, petit déjeuner inclus) et sous tente d'expédition (3 places pour 2 personnes) pendant le raid.
Durant le raid, les repas sont pris sous la tente mess ou en plein air durant la journée à ski.

Nourriture

A Longyearbyen, les petits déjeuners sont pris à l’auberge.

Pendant le raid :
Les repas sont pris le matin et le soir sous la tente mess.
A Longyearbyen, nous répartissons entre les participants des sacs journaliers, sous vide, où vous trouverez soupes, nouilles chinoises, barres de céréales, fruits secs, plat lyophilisé, tisane, thé, tablettes de chocolat… Pain, céréales, fromage, saucisson sont aussi prévus pour les pauses et repas.
Chaque ration individuelle et journalière pèse environ 850 grammes et représente entre 4500 et 5500 Kcal.
Si vous avez un régime particulier, vous êtes invité à nous le signaler à l'avance, afin de faire les adaptations nécessaires.
Nous prenons le temps de bien déjeuner le matin et préparons les thermos d’eau chaude pour la journée. Nous faisons plusieurs pauses de courte durée (10 à 15mn) en fonction de la météo et de la forme du groupe. Une fois à l’étape, après avoir monté le camp (tente mess et tentes biplaces), nous consacrons une bonne partie de la "soirée" à préparer le repas, faire le point de la journée et parler de l'itinéraire du lendemain.

Encadrement

Guide GNGL, spécialiste des régions polaires breveté d'Etat et francophone.

Moyens d'accès

Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons. En cas de risque de retard, merci de nous en aviser au plus tôt.

Transports aériens

Vols réguliers.

Préparation psychologique

Vous devez être prêt à affronter des conditions météorologiques et d'isolement (neige, vent, froid, fatigue) qui font de cette expédition un vrai challenge personnel et nous font aussi découvrir la magie de l'Arctique !

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ à garder en cabine (pendant les transports aériens) et pour les affaires de la journée (sur la pulka).
Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous recevrez à l'aéroport des étiquettes bagages, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

Attention, les conditions climatiques de ce voyage peuvent être extrêmes. Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. Préférez du matériel de marques reconnues pour leur qualité et leur expérience. N'hésitez pas à nous demander conseil.

Equipement à prévoir
En journée

Le corps : prévoyez ce que l’on appelle le “système trois couches” :
- Première couche : sous-vêtement thermique haut et bas. Surtout PAS de coton
- Deuxième couche : fourrure polaire de qualité haut et bas de type polartech
- Troisième couche : haut et bas, en tissu Gore-tex imperméable et faisant office de coupe-vent (non doublée pour éviter la condensation et avec une capuche intégrée). Disponible à la location.

- La tête : bonnet windstopper, passe montagne, cagoule.
- Les yeux : lunettes de glacier classe 4 + étui rigide de protection, masque de ski. Pour les porteurs de lunettes de vue, il existe des masques spéciaux.
- Le visage : un foulard, un masque de protection en néoprène

Les extrémités : n’oubliez pas que ce sont elles qui se refroidissent le plus vite.
- Mains : prévoyez des sous-gants, des gants en laine, surmoufles, prévoyez des gants de secours. Moufles disponibles à la location.
- Pieds : prévoyez deux ou trois paires de chaussettes en laine ou en bouclette.

Pour le bivouac
- Pour le haut une veste type "doudoune", fournie par GNGL
- Pour le bas : pantalon ou salopette style "doudoune”, fourni par GNGL

- Pour les pieds : une paire de bottes de type canadien, des chaussures de montagne ou des chaussons en duvet, à glisser dans la coque de vos chaussures. Chaussons disponibles à la location.

Le choix de l’équipement pour un raid nordique est crucial. Pour cela, une partie du matériel personnel est disponible à la location auprès de notre partenaire MONTAGNES-EXPEDITION. La liste de ce matériel est disponible sur demande auprès de nos conseillers.

Pour le voyage en avion :
Une tenue de sport pour le trajet en avion. Vous pourrez laisser vos vêtements de voyage à Longyearbyen à l’auberge.

Equipement

Pour skier : skis, bâtons, chaussures et pulka sont fournis par GNGL.

Pour manger
- Thermos (minimum 1L.)
- Couteau.
- Cuillère très solide (on n’utilise pas de fourchette). Préférez le plastique qui ne colle pas aux lèvres.
- Sucrettes (pour ceux qui boivent sucré).
- Bol ou boîte d’une capacité d’un demi-litre (minimum) avec couvercle (garde les aliments chauds plus longtemps).

Divers
- Appareil photo : attention au froid et à la neige. Pensez à changer les piles avant votre départ, mettez des piles au lithium, prenez piles ou batteries de rechange (que vous gardez sur vous).
- Une brosse à vêtements (pour enlever neige, glace, givre sur les vêtements et l’intérieur de la tente, mais aussi sur vos skis et fixations).
- Mouchoirs en papier, papier toilette, briquet.
- Une paire de jumelles (conseillé).
- Crème solaire (écran total) en stick (en tube ça gèlera)
- Lingettes hydratantes de préférence en pochettes individuelles (à garder sur soi, ainsi elles ne gèlent pas).
- Sacs poubelles (contenance 20L) pour vos poubelles (ramenées à Longyearbyen), et sacs type Ziploc pour protéger vos affaires personnelles dans la pulka.
- Une couverture de survie.
- 1 bouteille type Nalgene pour la nuit
- Des chaufferettes pour les pieds et les mains peuvent êtres utiles.

Couchage

- Sac de couchage basses températures fourni par GNGL
- Un drap de sac en Thermolite pour l'apport de chaleur (facultatif)
- Matelas autogonflant type Thermarest (environ 4 à 5 cm) fourni par GNGL

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur: aspirine ou équivalent
• Anti-diarrhéique (type Imodium…)
• Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
• Traitement antibiotique à large spectre: prévoir 8 jours de traitement
(sur prescription médicale)
• Pommade anti-inflammatoire
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)
• Bande adhésive élastique (Elastoplast) pour prévenir l'échauffement et les ampoules
• Jeu de pansements adhésifs
• Compresses désinfectantes
• Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Crème type Biafine pour les brûlures

Trousse de secours

Une pharmacie collective complémentaire fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tente d’expédition 3 places pour 2 personnes
Tente mess 12 a 14 places
Skis avec fixations N75
Chaussures Baffin type N75
Bâtons télescopiques à clip (pas de serrage à vis qui se bloque trop facilement)
Veste et pantalon grand froid et sac de couchage (température de confort : -30°C)
Tapis de sol autogonflant (5 cm d’épaisseur)
Pulka avec bâche de protection
Matériel de sécurité (téléphone satellite, balise Sarsat, fusil) sous la responsabilité du guide
Matériel de cuisine collectif

Cette expédition est suivie au quotidien (en fonction des positions reçues). Nos guides sont équipés de balises Spot qui signalent leur position. Nous pouvons ainsi savoir où vous êtes, presque en temps réel, et pouvons le faire partager à vos amis et familles. Pour cela, il suffit de nous communiquer les mails de vos proches et ils recevront les relevés de vos positions géographiques durant votre expédition.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport valide pour les ressortissants de l’Union Européenne. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade de Norvège.

Si vous voyagez avec vos enfants sachez que, dorénavant, les mineurs doivent eux aussi avoir un passeport individuel (valable 6 mois après la date de retour du voyage).
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.
Si l’enfant, voyageant, est accompagné d’un parent portant un autre nom que le sien, il devra être muni d’un document (livret de famille) prouvant la filiation.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade de Norvège.

Vaccins Obligatoires

Aucune vaccination obligatoire.

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre :
- diphtérie ;
- tétanos (complication possible de gelures graves) ;
- poliomyélite ;
- coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) ;
- hépatite B (maladie sexuellement transmissible) ;
- hépatite A (maladie transmise par l'alimentation) ;
- éventuellement contre la rage, pour des séjours plus longs et rustiques que les voyages touristiques ordinaires.

Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents en fonction des conditions du voyage (durée, hébergement, déplacement) et peuvent être dus : à la région elle-même ; aux conditions climatiques parfois extrêmes ; aux moyens de déplacement utilisés sur place.

La région.
Si, l’hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans les zones tempérées ou chaudes, l’été, leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Risque, en particulier, de toxi-infections alimentaires dues aux viandes de chasse, aux aliments contaminés par des déjections d'animaux sauvages ou par leur mauvaise conservation à bord des bateaux de croisières.

Les conditions climatiques.
L'extrême rigueur des hivers péri-polaires représente un risque lors de raids à ski, en raquettes, en traîneau ou à motoneige, plus que lors de confortables croisières.
Une bonne information avant le voyage, permettra d'éviter les gelures graves.
En cas d'onglée ou d'engourdissement, il faut :
- boire abondamment,
- réchauffer,
- ne pas fumer,
- ne pas ôter les chaussures (risque de ne pas pouvoir les remettre si le raid n'est pas terminé).
En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence.

Moyens de déplacement.
Les voyages dans les régions polaires se font souvent en bateau de croisière. Les risques, liés surtout au confinement en espace clos, sont (quelle que soit la latitude) de toutes les affections contagieuses, respiratoires, alimentaires…
Il y a en général, et bien que la législation maritime soit floue à ce sujet, un médecin à bord (dont les consultations ne sont pas comprises dans le prix du voyage). Il est important de se faire préciser tout cela avant le départ.

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service, ouvert 24h/24 et 7j/7, vous permet d’avoir accès par téléphone à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, et si une communication GSM ou satellite peut être établie à ce moment, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un de ces médecins.

Le service médical vous donne également la possibilité de remplir en ligne, avant votre départ, un dossier médical sécurisé. Celui-ci permettra au médecin, en cas d’appel durant le voyage, de mieux vous connaître. Nous vous recommandons de prendre le temps de remplir ce dossier (un par participant). Pour ce faire, un mail vous sera envoyé après votre inscription. Il vous détaillera comment accéder à votre dossier médical en ligne.

Nous précisons que ce dossier est sécurisé, uniquement accessible par le médecin, en cas d’appel, et qu’aucune autre personne que le médecin ne peut le consulter.

Enfin, ce service médical vous donne également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. Cette téléconsultation vous permettra de faire le point si vous n’avez pas d’expérience de l’altitude. Elle précise votre état de santé général et si besoin peut permettre d’organiser un bilan complémentaire. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce nouveau service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

L’archipel connaît une période de nuit permanente (de mi-novembre à début février, pour la latitude de Longyearbyen) et une période de jour permanent (de mi-avril à fin août, pour la même latitude). L’été (de juin à août), les variations de température sont peu importantes, avec une moyenne de 5°C sur la côte ouest, qui est la partie la plus tempérée. Des pointes à 20°C y ont été enregistrées. On peut toutefois avoir de courtes périodes de gel en été, comme des périodes de dégel en hiver. Pendant les froidures, les températures peuvent, exceptionnellement, descendre sous -40°C. Les pluies sont peu abondantes (400mm par an sur la côte ouest). L’automne (septembre et octobre) est la saison la plus arrosée.

Le Spitzberg se trouve sur le même fuseau horaire que la France.

La monnaie locale est la couronne norvégienne (NOK). 1€ = 10 NOK environ

5. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Faune et Flore du Grand Nord, éditions GNGL
Guide du Spitzberg, éditions GNGL

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis clients

Note globale du voyage :
/ 5 avis clients

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Eric

    Départ du 09/04/2017

    “sur les traces de l'ours”

    Si vous rêvez de grands espaces vierges, de lumières sublimes, de l'ambiance unique des terres arctiques, n'hésitez pas foncez. L'arrivée sur la banquise reste un moment inoubliable et la découverte des traces du seigneur des lieux un grand moment. Côté pratique, comme d'habitude l'organisation Terres d'Av/GNGL est bien rodée, très pro, indispensable sous ces latitudes. Attention cependant à bien évaluer son propre niveau avant de s'engager, même si les exigences physiques requises ne sont pas élevées, ce voyage s'adresse cependant à des personnes prêtes à vivre dans des conditions rustiques avec des températures très basses.Un voyage fantastique et un grand merci à Ludo notre guide

  • Antoine

    Départ du 05/04/2015

    “Un voyage juste lunaire, des paysages ...”

    sublimes et plein de charmants ours blancs. Points positifs : Un guide juste génial (Yvan) et un groupe très sympa et vraiment solidaire. Points négatifs : Matériel GNGL obsolète (pas de chaussures Sorel à ma taille), des skis d'un autre âge. La nourriture sur place pas à la hauteur (Risotto immangeable) au vu des prestations.

  • David

    Départ du 05/04/2015

    “Le voyage au spitzberg était magnifique ...”

    et l'ours a été au rendez vous 5 fois. Nous avons eu la chance de voir une maman avec ses deux oursons. Mais aussi quelques Rennes et phoques. Le principe de faire des gardes est stimulant et permet aussi d'avoir un moment à soi. Notre guide Yvan était excellent! Agréable, rassurant, hyper pro et capable de parfaitement se repérer meme dans des conditions très difficiles et sans utiliser le GPS: gestion sur carte a l'ancienne avec quelque contrôle gps lors des jours totalement blanc. Super guide! L'effort physique est globalement très accecible même pour des personnes peu entraînées. J'aurais préféré un peu plus

  • Sophie

    Départ du 12/04/2014

    “Un voyage et une expérience unique.”

    Des paysages lunaires, des couleurs tantôt froides, tantôt chaudes qui virent au violet. Ne pas faire ce voyage si vous n'êtes pas en condition physique, car non seulement vous vous mettez en danger, mais vous pénalisez également le groupe dans son avancée. J'y retourne sans concession !

  • Patrick

    Départ du 31/03/2011

    “Sur les traces de L'ours Voyage très ...”

    éprouvant ,c'était réellement 11 jours dans un "congélo" A déconseiller aux personnes frileuses et non sportives. Sinon les paysages sont exceptionnels, les lumières, les reflets de la neige nous assurent de très beaux clichés. Nous avons eu la chance de voir un ours! Ce voyage est aussi une manière de se lancer un petit défi sur soi (physique et moral),de vivre en autonomie complète. C'est aussi une très belle expérience. je garderai de ce voyage des souvenirs et des sensations particulières. Cordialement Patrick