Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

- Le transport aérien et les transferts
- 2 nuits à Reykjavík en guest house
- Les nuits sous tente et en auberge au Groenland
- La pension complète au Groenland
- Le guide anglophone
- Les déplacements et les excursions au Groenland mentionnés dans le programme
- L'équipement de sécurité

Le prix ne comprend pas

- Les frais d'inscription
- Les assurances
- Les repas à Reykjavík et au Groenland non mentionnés
- Les excursions en option
- Les frais en Islande et au Groenland en cas de retard de l'avion

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol Paris - Keflavík

Départ de Paris pour 3 heures de vol et rejoindre l'Islande. Soirée libre et nuit à Reykjavík.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 2 : Reykjavik - Narsasuaq

Transfert à l'aéroport de Reykjavík et vol pour Narsasuaq. Accueil à l'aéroport et transfert en bateau pneumatique à travers le fjord Tunulliarfik, le plus souvent couvert d'icebergs, pour Narsaq, l'une des 3 principales villes du sud du Groenland avec près de 2000 habitants. Découverte à pied de la ville. Nuit en auberge.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 3 : Bivouac près du glacier Qaleraliq avec vue sur la calotte polaire

Nous partons pour notre camp près du glacier Qaleraliq. Nous naviguons à travers le Bredefjord, généralement fortement chargé en icebergs, et arrivons sur notre premier lieu de camp situé sur une plage de sable fin, qui contraste avec une vue spectaculaire sur les deux fronts glaciaires du glacier géant de Qaleraliq.
De là, nous monterons jusqu'au grand lac de Tasersuatsiaq pour une vue panoramique sur la calotte polaire. Nous débuterons notre ascension à travers une vallée de sable désertique unique qui nous mènera à un paysage étonnamment différent, celui de la verte et épaisse toundra arctique. Après avoir passé le lac, nous gravirons les 400 mètres d'une montagne, d'où nous aurons une vue fascinante sur l'un des plus importants lacs du sud du Groenland. Le sommet est également un point d'observation remarquable de la calotte polaire. De là, vous pourrez contempler l'immensité de la calotte glaciaire, et voir les nunataks flottant sur cet océan de glace comme des bateaux à la dérive. Sur le chemin du retour, nous pourrons cueillir des champignons et des myrtilles, et rencontrer des caribous, qui sont nombreux dans la région. Nuit sous tente.

  • Type d'hébergement : au campement

Jour 4 : Fronts glaciaires et excursion sur la glace.

Nous partirons à la découverte des fronts glaciaires en bateau pneumatique, pour admirer la beauté de leurs parois de glace verticales, qui vêlent de nombreux icebergs. C'est là que commence notre impressionnante ascension sur la glace, "armés" de nos crampons. Ce sera l'introduction de notre périple sur l'une des plus anciennes masses de glace de la planète. Nous explorerons les crevasses, bédières, grottes, cascades de glace, et autres formations, qui font de ce glacier un véritable labyrinthe.
Nous profiterons de cette journée pour apprendre les rudiments de sécurité de la marche sur glacier. Nuit sous tente au camp de Qaleraliq.

  • Type d'hébergement : au campement

Jour 5 : Ascension sur la calotte polaire et exploration des nunataks de Qaleraliq

Nous quittons notre confortable camp de Qaleraliq pour commencer une ascension qui nous conduira jusqu'aux premiers nunataks de la calotte polaire. A travers toutes sortes de formation glaciaires exceptionnelles, nous explorerons les moraines au cœur d'un paysage incroyable, formé de monticules, de rochers, de moulins et différents types de crevasses. Nous atteindrons la moraine et marcherons jusqu'à un grand nunatak, qui nous donnera accès à un plus petit que nous escaladerons. La vue depuis son sommet sera spectaculaire.
Nous installerons notre bivouac près de petits lacs à proximité du nunatak. Nous serons alors dans une ambiance polaire et en autonomie totale sur la calotte. Il nous faudra donc tout prévoir et porter un sac de 10 kg environ.
Nuit sous tente près des nunataks.

  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 6 : A la recherche du Nunatak perdu. Nuit SUR la calotte glaciaire.

Depuis notre nunatak nous commençons véritablement à marcher sur la calotte glaciaire, sautant par-dessus les crevasses, en cas de besoin, pour atteindre la zone de neige. Les conditions changent beaucoup d'année en l'année, et nous rencontrerons des rivières glaciaires, des lacs, de la neige mouillée ou tout simplement de la glace vive. En fonction de nombreux facteurs, nous tenterons de découvrir un nunatak caché, impossible à voir de la côte. Nous admirerons alors un paysage que très peu de personnes pourraient voir. Nous établirons notre bivouac à même la glace de la calotte avec une vue imprenable sur la côte et ses cortèges d'icebergs. La direction, la longueur ou l'itinéraire de notre exploration dépendra des conditions présentes car elles peuvent beaucoup changer d'une année à l'autre. Toujours en autonomie, sacs de couchage et nourriture devront être transportés à dos d'homme (10 kg environ).
Nuit sous tente sur la calotte glaciaire.

  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 7 : Exploration de la calotte glaciaire.

Après une bonne nuit sur la glace, nous continuons notre exploration de la calotte sur différents terrains. Nous rejoindrons doucement la côte où nous serons récupérés par notre bateau pneumatique qui nous ramènera jusqu'à notre premier camp de Qaleraliq.
Toujours en autonomie, les sacs de couchage et l'équipement personnel devront être transportés (10 kg). Nuit sous tente au camp de Qaleraliq.

  • Type d'hébergement : au campement

Jour 8 : Qasiarsuk et Brattahlid

Tôt le matin, après avoir dit adieu à la calotte glaciaire nous serons transférés à Narsaq en bateau pneumatique, pour visiter la troisième ville la plus peuplée du sud du Groenland, avec 1700 habitants environ. Courte visite du marché local et shopping, avant de prendre le bateau pour naviguer vers Qassiarsuk. Promenade au cœur du village de quelque 100 habitants, essentiellement agriculteurs, où nous découvrirons les ruines de Brattahlid, ancienne capitale des Vikings du Groenland, où Eric le Rouge débarqua en 985 au début de la colonisation du Groenland. Marche vers la ferme de Tasiusaq , où sept personnes vivent dans l'isolement le plus total à côté du fjord Sermilik, qui reste presque toujours bloqué par la glace et les icebergs venant du glacier Eqaloruutsit.
En option : excursion en kayak de mer dans la "baie des Icebergs"
Transfert retour à Qassiarsuk et dîner d'adieu à l'hôtel Leif Eriksson où nous passerons la nuit.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 9 : Narsarsuaq - Reykjavík

Transfert pour Narsarsuaq. Le temps de se promener dans la région et visiter le musée local avant de décoller pour Reykjavík.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 10 : Vol retour pour Paris

Transfert pour l'aéroport de Keflavík et vol pour Paris.

Important itinéraire

Les conditions météo au Groenland peuvent entraîner des retards ou des changements d’itinéraire et donc un surcoût (repas, hébergement, transport…) non prévu dans le programme initial. Dans ce cas, les dépenses seraient à votre charge et à régler sur place.

Ce voyage est une expédition et reste soumis aux facteurs météo, par nature imprévisibles… Cela peut nous obliger à modifier le programme, voire éventuellement l’annuler. Dans ce cas nous vous proposerons une alternative.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement :

Terres Polaires

Itinérance :

Semi-itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de participants

De 4 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Il est nécessaire d’avoir une première expérience de rando en montagne et d'être en bonne condition physique. Le voyage ne présente pas de difficulté technique majeure mais exige la connaissance de la marche encordée avec crampons et la connaissance des techniques de secours de base (récupération de participants tombés dans une crevasse par exemple), elles vous seront rappelées par votre guide le premier jour.
Les difficultés de la traversée seront essentiellement dues au portage, à la surface de glace irrégulière et à la présence d’eau sur la glace (parfois des flaques géantes d’un mètre de profondeur qu’il faudra longer et traverser en des points déterminés à l’aide d’un équipement spécifique adapté à l’eau).
Les étapes seront approximativement de 4 à 5 heures de marche effective par jour, à moins que… ce ne soit plus. Nous vous recommandons de vous entraîner avant le départ : course à pied ou excursions en montagne afin d’augmenter votre résistance.

[bParticularité
Ce voyage est une expédition, et, en tant que telle, soumise à des circonstances imprévisibles comme le mauvais temps, les conditions différentes de la glace, les pannes ou autres qui pourraient obliger le guide à changer le programme de départ une fois sur le terrain.

Les tâches communes : montage du campement, préparation des repas et autres travaux, seront partagées par tous les participants du voyage, guide compris.

Toute la traversée se fera encordée, l’usage de crampons sera parfois nécessaire sur certaines portions.
Les nuits se feront sous tente. Nous aurons une tente mess sous laquelle nous prendrons les repas.
Du fait de la particularité du terrain (larges étendues d’eau pouvant atteindre parfois un mètre de profondeur) la traversée se réalisera à l’aide de surbottes spéciales s’adaptant aux skis et nous protégeant de l’eau.

Portage
Le poids par personne prévu pour la traversée est de 8 à 12 kilos. Chacun porte son propre sac.

Hébergement

A Reykjavík
Guest house, en chambre double avec petit déjeuner, salle de bain à partager.

Bivouacs au Groenland
Le camp du fjord Qaleraliq est situé dans l'une des régions les plus spectaculaires et les plus belles du sud du Groenland. Il dispose d'une grande salle à manger-salon-cuisine confortable, avec cuisinière à gaz, ustensiles de cuisine, des tables et des chaises.
Le camp Nunatak n'est pas monté mais nous avons fait un dépôt de tentes sur le lieu de camp pour vous éviter le portage de ce matériel.

Auberges au Groenland
A Narsaq nous passerons la nuit dans une maison ou à l'auberge (salle de bain à partager).
A Qassiarsuk, nous dormirons à l'auberge Leif Eriksson construite à proximité du monument de cet éminent marin viking, fils du légendaire Erik Le Rouge. Il s’agit d’un lieu propre et accueillant, qui dispose d’une spacieuse terrasse avec vues sur le fjord, et de dortoirs avec toilettes et douches communes. Nuit en sac de couchage (sac personnel).

Nourriture

A la fin du voyage, vous aurez la chance de goûter un dîner de spécialités groenlandaises avec tous les produits disponibles à cette saison (selon arrivage) : viande et graisse de phoque cuisinée et séchée, viande de baleine cuisinée, peau de baleine crue, viande de caribou fumée, angmassat sec, morue séchée, etc.

Pendant le reste du séjour :
- Petits déjeuners : café, thé, infusions, chocolats chauds, lait en poudre, galettes, pain, marmelade, muesli et céréales.
- Repas type pique-nique : pain, fromage, chorizo, saucisson, jambon, beurre, chocolat, fruits secs, galettes, soupe et thé chaud…
- Dîner : repas et ragoûts élaborés au campement, non pré-cuisinés. Riz, pâtes, poisson, purée de pommes de terre avec de la viande (type hachis Parmentier), saucisses, bacon, chorizo, thon, calamars…

Encadrement

Guide anglophone.

Transfert et transport des bagages

L'exploration même de la calotte polaire se fera en autonomie. Il y aura donc un portage de 3 jours avec 8 à 12 kg d'affaires personnelles dans votre sac. Nous avons déjà déposé les tentes sur le lieu de bivouac pour vous éviter d'avoir à les transporter.

Moyens d'accès

Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d'avion ou de train modifiable, les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons. En cas de risque de retard à ce dernier, merci de nous en aviser au plus tôt.

Transports aériens

Vols réguliers ou low cost.

Préparation physique

Plus vous serez en forme et mieux le voyage se passera. Aussi, n'hésitez pas à vous entraîner chaque jour en pratiquant une activité physique d'endurance, comme le footing, la marche rapide, le VTT, la natation.

Informations pratiques

Décalage horaire :
4 heures de moins à Narsarsuaq.
2 heures en moins à Reykjavík.

2. Equipement

Bagages

Nous vous recommandons de conditionner l'ensemble de vos affaires dans 2 bagages : 1 bagage cabine et 1 bagage en soute (sac souple, sac à dos).

1 - Bagage cabine (petit sac à dos confortable pour la journée, étanche ou imperméable si vous avez, surtout pas d'armature rigide) :
Il vous permettra de garder à proximité votre appareil photo, veste anti-pluie ou polaire. Il sera en cabine lors des transports aériens. Le poids des bagages cabine est limité à entre 5 et 10 kg par personne suivant les compagnies aériennes et le type de vol.

2 - Bagage en soute :
Il doit contenir le reste de vos affaires.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes GNGL, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

Les conditions climatiques de ce voyage peuvent être plus ou moins rudes (vent, pluie mais aussi du soleil!). Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. N'hésitez pas à nous demander conseil.

Dans tous les cas, prenez du matériel de marques reconnues pour leur qualité et leur expérience. Nous vous conseillons The North Face, Patagonia, Mountain Hardwear, Millet, etc...

- Sac de voyage solide (60 - 75 litres) type The North Face
- Sac pour les randonnées à la journée (30 - 40 litres)

- 1 paire de chaussures de randonnée (les plus imperméables possible). Nous vous recommandons les Meindl Island
- 1 paire de bâtons de randonnée (pas obligatoire mais fortement recommandé)
- 1 paire de sandales ainsi que des chaussons en néoprène pour traverser les gués. Nous vous recommandons la marque Source
- Coupe-vent haut (modèle Drystein de Mountain Hardwear) et bas (modèle Bokta pant de Mountain Hardwear) type Gore-tex. Ces modèles sont disponibles à la location
- Sous-vêtements polaires épais haut et bas (2x2). Warm ou extrawarm de la marque Odlo… (surtout PAS de coton)
- Si possible une polaire haut coupe-vent (windstopper type Soft-shell)
- 1 petite paire de gants en laine et une de gants chauds coupe-vent de la marque The North Face
- 2 polaires qui puissent se mettre l’une sur l’autre. Nous vous conseillons la veste polaire Monkey Man Jacket de Mountain Hardwear
- 1 "mini" doudoune. Nous vous conseillons la veste Nitrous de Mountain Hardwear, disponible à la location
- 1 bonnet + casquette
- 1 moustiquaire de tête (jusqu'à mi-août)
- 3 paires de chaussettes chaudes pour le raid. Nous vous conseillons la marque Lorpen.

Le choix de l’équipement pour un raid nordique est crucial. Aussi, nous avons longuement réfléchi pour vous proposer la meilleure solution, le meilleur compromis pour posséder avec vous le meilleur matériel possible et ce, à moindre coût et profiter au mieux de votre voyage.

Le matériel Gore-Tex ou sac de couchage, est disponible à la location. A ce titre, Grand Nord Grand Large s’est associé avec Montagnes expéditions pour vous garantir un matériel de qualité.

Cette association vous garantit :
- Un matériel rigoureusement sélectionné auprès des meilleurs fournisseurs
- Un matériel récent (moins de 3 ans) et donc à la pointe de la technologie
- Un matériel adapté à votre voyage.
- Des conseils personnalisés pour vous garantir le meilleur équipement
- Une équipe de professionnels de la logistique des expéditions polaires.

Cette organisation permet d’éviter la fourniture d’un matériel long à amortir et donc vieillissant, usé, démodé avant même la fin de son amortissement.

MONTAGNES-EXPEDITIONS c'est une équipe qui met à votre service les compétences de guides de haute montagne, de moniteurs nationaux de ski et de management du sport. Himalayistes, passionnés de voyages et d'aventures sur les 7 continents, ils ont fondé MONTAGNES-EXPEDITIONS pour faire partager au plus grand nombre leur savoir-faire et leur expérience.
MONTAGNES-EXPEDITIONS vous apporte le conseil le plus avisé dans la sélection de votre matériel pour vous garantir son parfait usage. Du sac de voyage au camp de base sur la banquise, MONTAGNES-EXPEDITIONS répondra à toutes vos demandes.

ATTENTION aux disponibilités. Si un type de matériel venait à manquer, nous le remplacerions par un autre le plus proche possible du matériel originel.

Equipement

-Lunettes de soleil classe 4 (classe 3 minimum)
-Trousse de secours personnelle
-Gourde
-Produit anti moustique, mini trousse de toilette, petite serviette, crème solaire
-2 ou 3 sacs poubelles pour protéger les affaires de l'humidité
-1 canif
-1 rouleau de papier toilette (dans un sac plastique plus un briquet pour brûler le papier)
-1 spécialité de votre région sera bienvenue (alcool, fromage, saucisson)
-1 frontale avec piles de rechange
Photos : attention au froid. Pensez à changer les piles avant votre départ, mettez des piles au lithium, plus résistantes. Vous pouvez même prendre au moins un jeu de piles ou une batterie supplémentaire, car elles ont une durée de vie plus courte dans le froid.
Nous vous conseillons un chargeur solaire Power film, "roulable" avec prise de charge USB. Disponible à la location

Couchage

Pendant la randonnée, prévoir :
- 1 sac de couchage température confort -10°c. Nous conseillons le sac de couchage "Lamina 0" de Mountain Hardwear.
- Matelas autogonflant type Thermarest assez épais (environ 4 à 5 cm). Nous vous conseillons le "base camp" de Thermarest (5 cm d'épaisseur).

Duvet ou synthétique :
Retrouvez tous les conseils pour choisir le garnissage de votre sac de couchage en cliquant sur ce lien : : Duvet ou synthétique

Location possible en France auprès de Montagnes Expéditions.
Location possible directement sur place au Groenland (à réserver à l'inscription).

Pharmacie personnelle

- Vos médicaments habituels
- Vitamine C ou polyvitamine
- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
- Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
- Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasin de sport, pharmacie, parapharmacie...).

Trousse de secours

Trousse de premiers secours placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tentes
Equipement de campement et de cuisine (gamelles et couverts)
Parka pour les transferts en bateau
Crampons pour l'excursion sur le glacier

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport ou carte d´identité en cours de validité pour les ressortissants de l´Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. L’autorisation de sortie du territoire a été supprimée en 2013, ce document n’est donc plus exigé. Il est remplacé par le document d’identité individuel.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.

Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d´exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l´agent consulaire français à Nuuk

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Météorologie
Pendant l’été, les températures de la zone côtière du Groenland sud sont en moyenne de 8/15°C le jour pour descendre aux alentours de 0/5°C la nuit.
Sur la calotte on peut s’attendre à des températures de 0 à 10ºC le jour et de 0 à -10°C la nuit.
A savoir : il peut neiger ou pleuvoir à tout moment. Le temps est normalement stable, bien que parfois changeant pendant l’été…
La brume et le vent sont les facteurs les plus à craindre durant ce trekking, et tout spécialement le foehn. Ce vent peut atteindre 100 km/h, il s’abat avec une grande violence depuis l’intérieur des terres.

Etat de la glace
L’état de la glace en été est difficile à imaginer pour qui n’a jamais été dans cette région du monde. On trouve quatre zones sensiblement différentes :

Première zone : la langue glaciaire Sondre Qipisarq
Composée de glace vive, elle est parcourue de nombreuses fissures. Infranchissable par endroits, il est parfois nécessaire de la contourner par la terre ferme. La glace y est irrégulière, résultant de l’érosion glaciaire. Glace non polie, elle forme de petites aiguilles et irrégularités, où s’accumulent des poussières portées par le vent, lui donnant ainsi un aspect sale. Sur cette zone nous pourrons marcher sans crampons et avec facilité, sauf en cas de pluie ou de brouillard, les aspérités ayant alors tendance à s’éroder, rendant alors la surface glissante.

Deuxième zone : après la langue glaciaire Sondre Qipisarq
Elle est plus plate et ne présente plus d’espaces de terre ferme. La glace y est toujours vive, avec occasionnellement des crevasses qu’il faudra contourner, voire franchir d’un bond. Cette glace vive monte graduellement par terrasses successives jusqu’à l’intérieur. C’est là que nous rencontrerons des rivières, des mares et flaques d’eau en abondance.

Troisième zone : la zone de dégel
Le sol présente de nombreuses zones inondées pouvant atteindre jusqu’à 1 mètre de profondeur. Ces mares sont formées d’un mélange d’eau et de neige présentant un aspect "bourbeux" (appelé slush, cette forme de neige n’a pas de nom sous nos latitudes). Présentes aussi sur cette zone, des rivières pouvant avoir jusqu’à plusieurs mètres de large. C’est ici spécialement que l’eau peut poser problème, il faudra éventuellement contourner de larges zones, cependant, compte tenu de la période, le domaine inondé devrait être restreint (tant par la taille que par la profondeur) et par conséquent facilement contournable. La localisation de cette zone, dépendant des conditions particulières de l’année, varie entre 500m et 1400m d’altitude.

Quatrième zone : le plateau
Le plateau où nous accéderons n’est pas complètement plat mais procède par terrasses successives. Il est recouvert de neige ; celle d’été est souvent humide et, fréquemment, en dessous d’une épaisse couche de neige, il y a de l’eau. La nuit cette neige humide gèle, occasionnant des glissements de couches. Notre progression suivra toutes ces zones de descentes et de montées, nous évoluerons à une altitude de 800 à 1000 mètres. L’état même du plateau est imprévisible, car déterminé par la quantité de neige accumulée pendant l’hiver et la météo du moment. Néanmoins, il est plus que probable d'être confronté à la neige à partir de 500 mètres d’altitude.

Sécurité
Durant toute la traversée du glacier, nous serons systématiquement encordés lors des traversées de surfaces neigeuses. Nous vous donnerons un petit cours pratique de secours en fissure de glace et de techniques de marche encordée sur glacier. Cela dit, la zone de traversée envisagée comporte peu de crevasses, et celles que nous rencontrerons seront en majorité des fissures étroites. La traversée se fera ainsi en toute sécurité.
Cette expédition est équipée d’un téléphone Inmarsat via satellite, téléphone iridium, radio à onde marine.

Orientation
Nous nous orienterons grâce à une boussole, et obtiendrons notre localisation exacte grâce au système GPS.

Portable
Les portables avec couverture monde passent dans les villes.

Administration sanitaire
On trouve des hôpitaux et des dentistes dans toutes les villes.

Climat

Les températures estivales moyennes se situent entre 5° et 15°, avec des minima de l’ordre de -5° et des maxima pouvant aller jusqu’à 20°. En hiver, la moyenne est dans les -20°, -25°, avec des minima à -40° et des maxima proches de 0°. Si les précipitations sont essentiellement neigeuses dans l’est et au centre de l’île, les pluies sont fréquentes, mais éparses, l’été sur la côte ouest. De grandes différences de température ou de précipitation sont sensibles entre le littoral et l’intérieur des terres, même à faibles distances. Le relief joue aussi son rôle : le vent souffle selon l’orientation des vallées, dans lesquelles il s’engouffre avec violence (vents catabatiques).

Géographie

Le Groenland est la plus grande île du monde (Australie mise à part). Situé aux confins de l’Atlantique nord et de l’océan arctique, ses côtes sont longées par des courants froids. Le courant du Groenland est charrie d’importantes masses de glace le long du littoral oriental, jusqu’au sud de Nuuk. Ces courants, à quoi s’ajoutent les vents glacials venant des terres, confèrent au pays son caractère arctique. L’inlandsis (glacier continental) couvre 1 833 900 km² et s’étend, du nord au sud, sur 2 500 km (et jusqu’à 1 000 km d’est en ouest). En son milieu, la couche de glace atteint 3 km d’épaisseur. Les régions libres de glace sont sur les côtes est, sud et ouest, et sur les îles alentour (au total 332 186 km², 15% du territoire). La profondeur maximale de ces parties découvertes est de 200 km ; les fjords, qui pénètrent profondément dans les terres, mettent l’inlandsis en communication avec la mer. Le paysage groenlandais est le résultat de l’érosion de l’époque glaciaire ; plusieurs endroits portent cependant la marque d’autres processus géologiques : tremblements de terre, soulèvement de chaînes montagneuses, volcanisme… Cela fait du Groenland un Eldorado pour les géologues.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols, après plusieurs jours sans pluie peuvent être très inflammable il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guide de voyage Groenland, GNGL Travel Book
Faune & Flore du Grand Nord
Autres ouvrages en ligne sur notre site : http://www.livres-polaires.com/

Cartographie

La région dans laquelle se déroulera l’expédition est l'une des dernières régions du monde qui n’ont pas encore été répertoriées de manière exhaustive. Elle figure en blanc sur les cartes sous le titre "inexploré", les cartes les plus détaillées qui existent sont au 1/250 000e et ne couvrent que la bordure de la calotte polaire.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.