Incontournables- Treks & Grandes Randonnées Trek Pakistan - Karakoram Highway K2 et mythique col du Gondogoro (5585m)

  • Karakoram - Pakistan
    Karakoram - Pakistan
  • K2 - Glacier Godwin-Austen - Pakistan
    K2 - Glacier Godwin-Austen - Pakistan
  • Col du Gondogoro - Pakistan
    Col du Gondogoro - Pakistan
  • Camp de base du K2 - Pakistan
    Camp de base du K2 - Pakistan
  • Karakoram - Pakistan
    Karakoram - Pakistan
  • Camp de base du K2 - Pakistan
    Camp de base du K2 - Pakistan
  • Glacier du Baltoro - Pakistan
    Glacier du Baltoro - Pakistan
  • Camp de base du K2 - Pakistan
    Camp de base du K2 - Pakistan
  • Glacier du Baltoro - Pakistan
    Glacier du Baltoro - Pakistan
  • Camp de base du K2 - Pakistan
    Camp de base du K2 - Pakistan
  • À partir de 5360 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 24 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : PAK001

  • • L'accompagnement par un guide de montagne français UIAGM
  • • Un trek mythique et spectaculaire vers le camp de base du K2
  • • L'ambiance haute montagne, dans un chaos de roche et de glace
  • • Le passage du col du Gondogoro
  • • Le campement au site exceptionnel de Concordia
  • • Des sommets impressionnants : Gasherbrum, Broadpeak, Masherbrum, Chogolisa...

Ce grand trek dans la chaîne du Karakoram est un grand classique, au même titre que le tour des Annapurnas. Il comporte quelques difficultés techniques et s'adresse aux marcheurs "montagnards" expérimentés. Le glacier du Baltoro (65 km de long) est le 3ème plus long glacier du monde après le Siachen et le Biafo Hispar. Toutefois, parcourir ce glacier est plus intéressant, mais aussi plus impressionnant avec le passage du col du Gondogoro (5585m). Situé au cœur de la chaîne du Karakoram, il permet d'observer le plus grand nombre de hauts sommets réunis sur la planète. On peut notamment admirer et s'approcher facilement du K2 (8611m), du Broad Peak (8047m), de la chaîne des 6 Gasherbrum et ses 2 sommets de plus de 8000m. La renommée du glacier Baltoro vient aussi du site de Concordia où sur 360° de nombreux glaciers se rejoignent.
Le camp de base du K2 est accessible après avoir contourné plusieurs crevasses et traversé de nombreux monticules de glace. A une altitude de 8611m, le K2 appelé aussi Chogori ("roi des montagnes") est le 2ème plus haut sommet du monde après l'Everest. De forme pyramidale, il fait l'unanimité chez les alpinistes : c'est la plus belle montagne au monde !

lire la suite

  • Activités

    Trek

  • Hébergements

    En campement (16), en hôtel (5), en avion (2)

  • Transferts

    Véhicule privatisé, Avion

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Haute Montagne

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

11/06/2020

04/07/2020

5360 € Assuré à partir de 5

09/07/2020

01/08/2020

5660 € Assuré à partir de 5

30/07/2020

22/08/2020

5660 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le transport aérien international et les taxes d'aéroport
• Les vols domestiques entre Islamabad et Skardu
• Les transports routiers en véhicule privé avec chauffeur
• L'encadrement par un guide de haute montagne français UIAGM
• L'assistance d'un guide de montagne pakistanais anglophone
• L'assistance d'un équipe locale (sirdar, porteurs, cuisinier)
• L'hébergement en pension complète sauf les boissons et les repas à Islamabad
• Le matériel de campement: tente cuisine, tente mess, tente toilettes, des tentes 3 places pour 2 personnes équipées d'un matelas mousse épais
• Le portage des bagages pendant le trek
• Le permis de trek
• L’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure où une communication GSM peut être établie)
• Le matériel de sécurité: téléphone satellite, caisson hyperbare, oxygène de secours, oxymètre, trousse de premiers secours

Le prix ne comprend pas

• Les repas à Islamabad
• Les frais d'inscription
• Les frais de visa
• Les assurances
• Les pourboires, boissons et dépenses personnelles.
• Les visites non prévues au programme
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Idées associées

Himalaya, Everest, Indus, Karakorum, Karakoram, Abruzzes, Baltoro, Calcutta, Gilgit Baltistan, Masherbrum.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 :

Vol pour Islamabad

Vol pour Islamabad.

  • Hébergement : en avion
Jour 2 :

Islamabad

Arrivée à Islamabad, accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel.
Selon l'horaire d'arrivée et en option (à régler sur place), possibilité de visiter la ville d'Islamabad, construite en 1961 pour être la nouvelle capitale du Pakistan, ou sa voisine plus ancienne Rawalpindi, datant du Raj britannique. Le contraste entre ces 2 villes est saisissant. Rawalpindi est constituée de nombreux bazars labyrinthiques et fascinants ; Islamabad est construite sur un plan plus ouvert et organisé et comporte parcs et larges avenues en damier.
Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 0h30
Jour 3 :

Islamabad - Skardu (2500m)

Le matin (généralement), nous prenons le vol spectaculaire pour Skardu, dans la région du Gilgit-Baltistan. Le vol (1h) offre une vue saisissante sur les faces Rupal et Diamir du Nanga Parbat (8125m). Il est même possible d'avoir un bref aperçu, à l'horizon, du K2 et des autres sommets entourant le glacier Baltoro.
Arrivée à Skardu et transfert à l'hôtel.
Après-midi libre ou visites à déterminer sur place. Nous pouvons visiter le fort Kharpocho qui domine la ville et offre un beau panorama sur les vallées avoisinantes. Une autre possibilité est de visiter le lac Satpara ; en route, un large rocher gravé à l'effigie de Bouddha nous rappelle que cette région du Pakistan était bouddhiste avant l'arrivée de l'Islam.
Repas inclus.

Note : en cas d'annulation du vol Islamabad/Skardu (pour raison climatique ou autre), nous devrons attendre le prochain vol avant de quitter Islamabad. Nous ne pourrons pas faire le trajet par la route, qui impliquerait de traverser une zone aux conditions de sécurité incertaines.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Avion, 1h
Jour 4 :

Skardu - vallée de Shigar - gorge de Braldu - Askole (3000m)

Nous prenons la route (7h) en direction du village Balti d'Askole, via la vallée fertile de Shigar. Les deux dernières heures couvrent l'itinéraire qui correspondait autrefois aux deux premiers jours du trek, dont la traversée de la gorge de Braldu. Cette vallée encaissée est sujette à des glissements de terrain ; nous pouvons être amenés à marcher sur de courtes sections de la route qui auraient été rendues instables.
Nous passons notre première nuit sous tente dans le village d'Askole (3000m). Le village est constitué d'une unique rue bordée de maisons en bois entourées de champs irrigués de pommes de terre, de maïs et de bosquets d'abricotiers.
Repas inclus.

  • Hébergement : en campement
  • Transfert : Véhicule privatisé, 7h
Jour 5 :

Trek : Askole - front du glacier Biafo - Korofon (3075m)

Nous partons pour une belle journée de marche à un rythme tranquille, en guise d'introduction à notre trek à travers le massif du Karakoram. Nous traversons les champs environnant Askole, qui sera le dernier village de notre cheminement jusqu'à Concordia. A notre départ, le village est en activité, et nous pouvons observer le peuple Balti s'adonner à ses activités quotidiennes.
Nous atteignons la pointe sud du glacier Biafo, qui s'étire sur 63km jusqu'à Snow Lake, ce qui en fait le 3ème plus long glacier du monde en dehors des zones polaires. Un pont nous permet de traverser la rivière qui s'écoule du glacier ; nous évitons ainsi de traverser la moraine instable du glacier. Nous montons notre camp de l'autre côté du Biafo, à Korofon (3075m), dans un bosquet abritant une étonnante variété d'oiseaux.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 290 m
  • Hébergement : en campement
Jour 6 :

Trek: Korofon - rivière Braldu - Jhola (3100m)

Passé Korofon, nous longeons la rivière Braldu jusqu'à rejoindre son affluent, la rivière Panma. Pour traverser ce torrent, nous remontons la vallée jusqu'à un pont entretenu par la Parc national du Karakoram. Le pont est construit dans un goulet rocheux de la vallée et la dernière partie de l'approche se fait sur un chemin taillé à flanc de falaise. Nous établissons notre camp sur un site connu sous le nom de Jhola (3100m).
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 230 m
  • Dénivelé - : 120 m
  • Hébergement : en campement
Jour 7 :

Trek: Jhola - Paiju (3420m)

Départ tôt le matin. Nous rejoignons la rivière Braldu, continuons sur un chemin agréable, et passons d'anciens sites de campement à Chowblok et Bardomal, désormais rarement utilisés en raison des sols érodés par le cours changeant de la rivière. Au-delà, nous marchons sur les bords de la Braldu avant de prendre de l'altitude avec une superbe vue sur l'impressionnant Paiju Peak (6610m). Nous traversons quelques cours d'eau, dont le niveau peut varier selon la fonte des glaciers (sandales ou baskets conseillées). Au plus haut point de notre randonnée, nous profitons de la vue sur le front du glacier Baltoro et sur les pics de granite des groupes Trango et Cathedral. Par temps clair nous pouvons même apercevoir le K2, partiellement dissimulé derrière l'aileron de requin du Lobsang Spire (5700m). Nous rejoignons à nouveau la rivière Braldu et atteignons le campement de Paiju (3420m).
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 6h et 7h
  • Distance Parcourue : 21 km
  • Dénivelé + : 580 m
  • Dénivelé - : 335 m
  • Hébergement : en campement
Jour 8 :

Paiju : journée d'acclimatation

Paju, point de repos habituel des groupes en route pour Concordia, se situe dans une section large de la vallée de la Braldu, avec une vue sur le front du puissant glacier Baltoro. Le site est devenu une étape clé pour les expéditions d'alpinisme et les groupes de trekkeurs grâce à la présence de sources et d'arbres épars, originellement utilisés pour préparer les feux de cuisson. Nous passons la journée à Paiju pour favoriser l'acclimatation ; nos porteurs en profiteront pour cuire autant de pain que possible avant la montée sur le glacier.
Ceux qui ont de l'énergie à revendre pourront grimper sur la colline surplombant le camp et admirer les tours granitiques de Trango et de Cathedral, et peut-être avoir un aperçu du K2 au loin.
Repas inclus.

  • Hébergement : en campement
Jour 9 :

Trek : Paiju - glacier Baltoro - Horbose (3795m)

Départ matinal de notre campement de Paiju. Une heure de marche nous conduit au front du glacier Baltoro. Après avoir aperçu l'eau de fonte qui s'échappe de la glace, nous montons sur le glacier. Il est ici complètement couvert de roches et, bien que le chemin soit régulièrement fréquenté, ce passage peut s'avérer assez exigeant. Le chemin ondule au gré du glacier, foulant des roches sans doute arrachées aux sommets du Broad Peak, des Gasherbrum ou du K2. Nous progressons vers le sud du glacier puis prenons un sentier le long d'une moraine latérale. Nous dirigeant vers l'est, passant de la moraine au glacier, nous atteignons une contre-vallée. Arrivés ici, nous pourrons soit continuer à grimper sur le glacier, soit, en cas d'accès difficile, bifurquer dans la contre-vallée pour une demi-heure environ, avant d'atteindre un point permettant de traverser le ruisseau de fonte (sandales ou baskets nécessaires). Nous atteignons le campement à Horbose (3795m), avec des vues exceptionnelles sur les tours Trango, les tours Cathedral et la remarquable tour de Uli Biaho. Final grandiose d'une grande journée de trek sur un terrain difficile et varié.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 8h
  • Distance Parcourue : 15 km
  • Dénivelé + : 640 m
  • Dénivelé - : 220 m
  • Hébergement : en campement
Jour 10 :

Trek : Horbose - Urdukas (3900m)

Journée de randonnée plus courte, afin de favoriser l'acclimatation. Nous continuons vers l'est le long du glacier Baltoro, notre sentier sillonnant entre la moraine et le glacier lui-même. Nous passons devant la face semblable à une proue de navire de Great Tango et le pilier isolé de la Nameless Tower, et arrivons à notre campement d'Urdukas (3900m). Le site est perché à une centaine de mètres au-dessus du glacier, sur des terrasses taillées dans la pente par l'expédition du duc des Abruzzes vers le K2 en 1909. Nous avons une vue superbe sur les tours Trango, et de l'autre côté de la vallée sur le Cathedral Peak et le Lobsang qui se dressent tels des remparts au-dessus du glacier. Nous devrions atteindre le campement en début d'après-midi ; après un déjeuner tardif, nous prenons le temps d'apprécier ce site exceptionnel.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 4h
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 250 m
  • Dénivelé - : 40 m
  • Hébergement : en campement
Jour 11 :

Trek: Urdukas - Goro (4200m)

Nous laissons Urdukas derrière nous et poursuivons le long de la moraine jusqu'à pouvoir monter sur le glacier. Nous traversons vers le centre du glacier ou le "flot" du glacier est généralement plus doux, et arrivons bientôt en vue du spectaculaire Masherbrum (7821m) sur notre droite. Montant et descendant sur les monceaux de roches recouvrant le glacier, nous avons un aperçu sur les pics entourant Concordia. Le Gasherbrum IV (7925m), à la tête du glacier, est particulièrement imposant. Nous avons de belles vues en arrière sur les tours Trango et Cathedral alors que nous gagnons notre campement à Goro (4295m). Nous sommes désormais assez haut en altitude et campons sur le glacier : il sera nécessaire de bien se couvrir pour les froides nuits qui nous attendent.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 7h
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé + : 330 m
  • Dénivelé - : 90 m
  • Hébergement : en campement
Jour 12 :

Trek : Goro - Concordia (4500m)

Le dernier jour d'approche pour atteindre Concordia nous fait traverser des paysages de montagne grandioses, certainement parmi les plus beaux du monde. Nous suivons les ondulations du glacier Baltoro et passons la Mustagh Tower (7284m), un imposant monolithe de roche, grimpé pour la première fois par Joe Brown et Ian McNaught-Davis en 1956. C'était à l'époque considéré comme l'escalade la plus difficile de la région. Une équipe française en compétition pour le sommet par une route différente atteint le sommet 5 jours plus tard, et il faudra près de 30 ans avant que la troisième ascension soit réalisée par Sandy Allan, Tony Brindle, Mal Duff and Jon Tinker, suivant la route originale de Brown.
Devant nous le Gasherbrum IV nous tient lieu de phare, le Gasherbrum II (8035m) apparaît à sa droite. Alors que nous remontons le glacier Baltoro, le bien-nommé Broad Peak (8051m) se dévoile au-dessus de la crête qui relie Marble Peak et Crystal Peak sur notre gauche. Le K2 reste caché jusqu'au moment où nous atteignons Concordia ; il s'impose soudainement en lignes qui s'envolent près de 4000m au-dessus du fond de vallée, offrant une vision unique. Concordia est un vaste espace où se rejoignent les glaciers descendant du K2, des Gasherbrum et du Chogolisa. Le site a été nommé Concordia par l'alpiniste et explorateur Sir Martin Conway d'après une célèbre jonction de glaciers dans l'Oberland bernois en Suisse. Ce site spectaculaire permet, sur une distance de 24km, d'évoluer parmi quatre 8000 et dix des trente plus hauts sommets de la planète.
Nous montons notre campement à environ 4500m d'altitude sur le bord d'une moraine entourée de toutes parts par des sommets découpés : Gasherbrum IV, Mitre Peak, Chogolisa, Crystal Peak, Marble Peak, Baltoro Kangri, Broad Peak, K2...
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé + : 290 m
  • Hébergement : en campement
Jour 13 :

Trek au camp de base du Broad Peak (4800m) et/ou du K2 (5100m)

Il est difficile de déterminer l'apogée de ce trek, tant chaque journée apporte son lot de paysages grandioses. Le camp de base du K2 sera certainement un grand moment du voyage, et ceux qui sont le mieux acclimatés et en bonne forme physique pourront s'y rendre. Nous partons tôt le matin et traversons un labyrinthe de crevasses et de rivières de glace fondue. Le chemin est bien tracé, car utilisé durant l'été par les équipes de porteurs qui approvisionnent les expéditions aux camps de base du Broad Peak et du K2, mais un guide est néanmoins essentiel pour réaliser cette randonnée.
Après avoir négocié un terrain difficile à la rencontre de deux glaciers, nous atteignons un terrain plus facile et longeons la moraine médiane du glacier Godwin Austen, qui tire son nom de l'arpenteur qui a le premier établi l'altitude du K2 en 1860. Arrivant d'abord au camp de base du Broad Peak après 3h de marche, nous faisons une pause et prenons le temps d'admirer la vue sur le K2 d'un côté et Concordia derrière nous, encadré par le Mitre Peak et le Chogolisa, également connu sous le nom de Bride Peak. Au-delà du camp de base du Broad Peak, le chemin devient plus difficile alors que nous négocions les ondulations du glacier et des torrents glaciaux. Nous marchons essentiellement sur les roches et blocs éboulés des montagnes mais par moments nous marcherons sur la glace elle-même.
L'usage de crampons n'est pas nécessaire car les poussières incrustées dans la glace lui donnent une surface adhérente. Après 3h de marche supplémentaires nous gagnons "l'île" de la moraine, connue sous le nom de "strip", la zone habituelle où s'établissent les camps de base pour tenter l’arête des Abruzzes, la voie normale du K2. Si nous avons le temps, nous visiterons le Memorial Gilkey, portant les noms des alpinistes décédés dans l'ascension du K2.
Cette randonnée au camp de base du K2 est difficile, avec 10 à 12 heures de marche sur un terrain glaciaire exigeant, et un dénivelé positif et négatif de plus de 600m. Ceux qui le souhaitent pourront se contenter d'atteindre le camp de base du Broad Peak, offrant également de superbes panoramas, la randonnée dure 5 à 6h aller-retour. Enfin, ceux qui le souhaitent pourront passer une journée de repos à Concordia et profiter du décor splendide.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 10h et 12h
  • Distance Parcourue : 17 km
  • Dénivelé + : 650 m
  • Dénivelé - : 650 m
  • Hébergement : en campement
Jour 14 :

Concordia: journée de repos et exercices d'alpinisme

Journée consacrée au repos: après l'accumulation de fatigue depuis le début du trek, nous reprenons des forces avant d'attaquer la montée du col Gondogoro, très exigeante et épuisante. Nous en profitons également pour nous exercer aux techniques d'alpinisme basiques, ce qui n'est en soi pas indispensable mais nous permettra de nous sentir plus à l'aise pendant l'ascension.
A noter que, selon les conditions météo, cette journée pourra se faire au Ali Camp, juste avant l'ascension du col.
Repas inclus.

  • Hébergement : en campement
Jour 15 :

Trek : Concordia - haut glacier Baltoro - Ali Camp (4800m)

Nous laissons le chemin de trek principal et prenons un itinéraire peu fréquenté sur le haut glacier Baltoro, l'un des glaciers descendant du Chogolisa et alimentant l'énorme jonction glaciaire de Concordia. La durée et l'itinéraire de notre randonnée dépendent des conditions d'enneigement. Si le glacier n'est pas couvert de neige, nous montons à un rythme régulier sur une glace non glissante. Nous négocions plusieurs crevasses ; la plupart sont étroites et peu profondes et peuvent facilement être enjambées, et les plus grandes peuvent généralement être contournées.
En cas de neige en revanche, cas rare entre mi-juin et août, nous devrons nous encorder et évoluer en groupe car les crevasses ne seront pas visibles. Nous pouvons être amenés à chausser les crampons. Après 5 à 7h de marche sur le haut glacier Baltoro en direction de l'impressionnant Chogolisa, nous atteignons la confluence avec le glacier Vigne, qui descend de la base du Gondogoro La. Nous arrivons à Ali Camp (4800m), sur la moraine proche de la jonction des glaciers. Le site prend son nom d'un villageois de Hushe, connu comme le premier à avoir passé le Gondogoro La au retour d'une expédition au Gasherbrum en tant que porteur. Nous arrivons au camp généralement en début d'après-midi. Après l'installation, notre guide organise une séance d'entraînement à l'utilisation d'un jumar pour évoluer le long d'une corde fixe.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 5h et 7h
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé + : 380 m
  • Dénivelé - : 10 m
  • Hébergement : en campement
Jour 16 :

Trek : Ali Camp - passage du Gondogoro La (5585m) - Huisprung (4600m)

Avant les premières lueurs de l'aube, nous quittons le confort du sac de couchage et nous préparons à l'ascension qui nous attend. Nous nous équipons de crampons et harnais, nous encordons, et partons sur le glacier Vigne ouest. Sous le ciel encore sombre et étoilé, nous avançons lentement sur le glacier illuminé de petits îlots de lumière par nos lampes-torches. L'aube arrive et teinte de lumières laiteuses le paysage extraordinaire qui nous entoure.
Nous atteignons enfin la base du Gondogoro La ; selon les conditions du terrain, nous décidons si nous devons entamer l'ascension encordés ou si nous pouvons nous détacher. Nous grimpons sur une pente glacée, dont la configuration varie de saison en saison selon les mouvements d'écoulement du glacier. Il y a généralement une ou deux sections assez raides, et quelques rimayes à franchir. Dans de tels cas, notre équipe installe des points fixes pour nous assurer un passage sécurisé. Après environ 3h d'ascension depuis le glacier Vigne ouest, le panorama s'ouvrant derrière nous, nous atteignons le sommet du col (5585m) qui procure un sentiment enivrant. Le panorama depuis le col est à couper le souffle, avec quatre 8000 qui semblent à portée de main : le K2, le Broad Peak, le Gasherbrum I et II. De l'autre côté, le terrain descend précipitamment vers la vallée Gondogoro qui s'ouvre devant nous. En face se trouvent les faces des Trinity Peaks, mais notre regard est immédiatement attiré par la belle flèche du Laila Peak (6096m), et plus bas, suivant la courbe du glacier, nous apercevons le cône parfait du Gasherbrum II.
La descente est plus raide que la montée et nous utiliserons des cordes fixes sur la majorité du parcours. Le côté Hushe n'est pas glacé mais la partie haute sera probablement couverte de neige et nous devrons descendre avec les crampons. A un moment donné, la neige disparaît et nous pourrons retirer les crampons pour continuer sur des éboulis. Nous devons faire particulièrement attention à ne pas faire dévaler de roches sur nos compagnons en aval. Enfin, la pente se fait moins raide et nous pouvons nous passer des cordes fixes. Nous continuons jusqu'à atteindre un chemin qui court à l'horizontale le long de la vallée dominant le glacier Trinity, jusqu'à le rejoindre. Nous marchons maintenant plus facilement sur les pierres de la moraine centrale jusqu'à une vallée d'effondrement à la confluence des glaciers Trinity et Gondogoro. Après l'environnement austère de ces derniers jours, nous apprécions la beauté du lieu avec ses herbes éparses et ses flaques dans lesquelles se reflète le Laila Peak. Après une longue, difficile, mais extraordinaire journée, nous établissons notre camp à Huisprung (4600m).
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 9h et 12h
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 900 m
  • Hébergement : en campement
Jour 17 :

Trek : Huisprung - glacier Gondogoro - Dalsan (4150m)

Après l'effort physique de la veille, nous partons aujourd'hui pour une randonnée relativement facile en descendant le glacier Gondogoro. Hormis dans les cas, rares, où le glacier est enneigé, nous pouvons ranger crampons et harnais qui ne nous serviront plus jusqu'à la fin du trek. Nous profitons d'un panorama complètement nouveau comme nous descendons en direction de la vallée de Hushe. Nous longeons la moraine centrale du glacier Gondogoro ; nous devrons franchir ou contourner quelques petites crevasses mais le chemin est globalement facile. A mi-chemin du glacier, nous dépassons le Laila Peak. Cette étroite flèche a été grimpée pour la première fois, de manière non officielle, par une équipe anglaise incluant Simon Yates, Sean Smith et Mark Miller en 1987, par la voie ouest, rampe enneigée conduisant directement au sommet. La première ascension officielle est réalisée près d'une décennie plus tard par une équipe italienne, par une route légèrement différente. Ils n'avaient pas connaissance de la tentative anglaise, et ce n'est qu'au sommet qu'ils ont découvert une vieille bonbonne de gaz avec 4 noms inscrits dessus.
Dépassant les pentes du Laila Peak, nous nous dirigeons vers la bordure du glacier, où nous prenons un chemin vers la vallée d'effondrement sur son côté sud. Une heure de marche sur un chemin assez aisé nous conduit au campement Dalsan (4150m),entouré d'herbe et de rhubarbe sauvage.
Repas inclus.

  • Heures de marche : 4h
  • Distance Parcourue : 6 km
  • Dénivelé + : 100 m
  • Dénivelé - : 550 m
  • Hébergement : en campement
Jour 18 :

Trek : Dalsan - vallée Gondogoro - Saitcho (3350m)

Nous continuons notre descente de la vallée Gondogoro sur le chemin de cette plaisante vallée d'effondrement où nous avons passé la nuit. La vallée se termine subitement alors qu'une crête se fraie un passage vers le glacier ; ici plusieurs chemins démarrent, suivant soit une ravine puis une "gouttière" entre le glacier et les falaises de conglomérat, soit au sommet des falaises. Le guide choisira quel chemin opter. Passé cet obstacle, la vallée continue et le chemin devient plus facile. Nous arrivons à une section large de la vallée connue comme le village de Gondogoro, bien qu'il n'y ait pas de village, seulement quelques abris en pierre pour les bergers. Nous traversons un ruisseau puis continuons le long de la crête de la moraine latérale. Nous sommes revenus à des altitudes plus clémentes, où la vie reprend ses droits et où nous apercevons les premiers arbres. Nous poursuivons la descente jusqu'au bout de la vallée. Nous nous installons au camp Saitcho (3350m), une zone sableuse parsemée d'herbe à côté de la rivière, à la jonction des vallées Gondogoro et Charakusa. C'est la première nuit depuis une semaine où nous pouvons respirer l'air plus riche en oxygène en dessous de 4000m et dormir au son de la rivière qui coule.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Distance Parcourue : 12 km
  • Dénivelé - : 800 m
  • Hébergement : en campement
Jour 19 :

Trek : Saitcho - village de Hushe (3050m)

Maintenant que nous avons quitté le glacier et sommes descendus en dessous des 4000m, les températures sont bien plus élevées et nous privilégierons un départ matinal avant d'éviter de marcher pendant les plus chaudes heures de la journée. Nous partons pour une randonnée relativement facile le long de la rivière qui draine les glaciers Gondogoro et Charakusa, jusqu'à sa confluence avec la rivière qui draine les glaciers Masherbrum et Ailling. La vallée vire vers le sud et nous apercevons les premiers signes d'habitations, murs de pierres et maisons temporaires. Nous arrivons à la zone cultivée de Hushe et grimpons sur le petit plateau où se situe le village principal. Hushe (3050m) est un assez grand village avec un dédale d'allées et de bâtiments. La plupart des maisons traditionnelles sont construites avec les pierres de la rivière et comportent deux niveaux, un pour les bêtes et un pour les habitants. On trouve également quelques maisons modernes, une boutique, une école, un hôtel et un campement pour trekkeurs. Nous nous installons au campement et profitons du reste de la journée pour découvrir le village et ses environs.
Repas inclus.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Distance Parcourue : 7 km
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : en campement
Jour 20 :

Hushe - Skardu (2500m)

Nous partons pour une journée de jeep en direction de Skardu. La piste n'est pas aussi difficile qu'à l'aller, et nous profitons des superbes paysages de la vallée, parsemée de villages et de zones cultivées. Nous atteignons la jonction de la rivière Hushe avec la rivière Shyock, qui descend du Ladakh. Nous traversons la Shyock sur un pont suspendu et arrivons sur une route asphaltée au village de Khaplu, autrefois siège d'un seigneur local, dont il reste le magnifique fort. A partir de Khaplu, notre voyage devient plus agréable et rapide. Nous suivons la rivière Shyock jusqu’à sa confluence avec le fleuve Indus que nous longeons jusqu'à Skardu. Arrivés dans la capitale Balti, nous nous installons à l'hôtel et profitons de notre première douche chaude depuis deux semaines.
Repas inclus.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 21 :

Skardu - vol pour Islamabad

Transfert (40mn) à l'aéroport de Skardu et vol pour Islamabad. Accueil et transfert à l'hôtel. Après le déjeuner, après-midi libre pour se reposer ou pour une visite libre de la ville.
Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h
Jour 22 :

Islamabad : journée de sécurité

Journée de sécurité, utile en cas d'annulation de vol domestique (voir note du jour 3).
Si cette journée de sécurité n'est finalement pas nécessaire, chacun aura quartier libre pour visiter la ville à son rythme.
Repas libres.

  • Hébergement : en hôtel
Jour 23 :

Islamabad - vol de retour

Temps libre puis transfert à l'aéroport et vol retour.
NB: Le vol retour peut se faire soit de nuit soit de jour. En cas de vol de jour, nous ajoutons une nuit d'hôtel à Islamabad le jour 23, et vous décollerez le jour 24 (arrivée à destination le jour même).

  • Hébergement : en avion
Jour 24 :

Arrivée à destination

Fin du voyage.

Important itinéraire

**Important**
Certaines agences proposent ce voyage en 22 jours seulement, en faisant parfois 2 étapes de randonnée en une seule. Nous déconseillons vivement cette formule. En effet, le trek est exigeant physiquement et techniquement, et on arrive déjà un peu fatigués à Concordia. Il faut éviter de compresser les journées de trek et de sous-estimer l'accumulation de fatigue, afin d'être dans les meilleures dispositions pour tenter l'ascension du col du Gondogoro.
En 2019, année de réouverture des treks au Pakistan, nous sommes la seule agence française à avoir passé le col du Gondogoro.

Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.
Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif. Ils dépendent notamment des conditions météorologiques et de l'état des routes.
Certaines étapes peuvent être modifiées pour raisons techniques et/ou de météo.

Il peut arriver, bien que rarement, que les vols domestiques entre Islamabad et Skardu soient annulés, généralement en raison des conditions climatiques. Dans ce cas, nous devrons attendre le prochain vol. Nous ne pourrons pas faire le trajet par la route, qui impliquerait de traverser une zone aux conditions de sécurité incertaines. Une journée de sécurité est prévue à cet effet dans le programme.

NB : le passage du Gondogoro La (J15) est exigeant physiquement en raison de l'altitude, de la pente et de la nature du terrain, et nécessite une première expérience de cramponnage.
En cas d'impossibilité de passer le col du Gondogoro, si le climat ou l'état du terrain ne le permettent pas, nous retournerons à pied jusqu'à notre point de départ à Askole.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement

Haute Montagne

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Trekking de 7 heures par jour environ. Dénivelé positif de plus de 1000 mètres. Forte motivation. Pour sportifs confirmés pratiquant un entraînement régulier plusieurs fois par semaine.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

14 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Hébergement

En chambre double ou lits séparés dans les hébergements ci-dessous (ou similaires, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation).

Islamabad (J2, 21, 22) : Depapae Hotel - http://hoteldepapae.com
Skardu (J3 et 20) : PTDC K2 Motel
Pendant le trek : en campement.

Avec Terres d'Aventure, comment s’organise un campement au Pakistan ?
Pour chaque campement, nous veillons à ce que vous ayez le plus de confort possible pour pouvoir vous reposer après votre journée de marche, en tenant compte des contraintes de terrain.
Cette logistique mise en place par l'équipe encadrante comprend :
- une tente cuisine
- une tente mess pour les repas
- une tente toilettes et du papier toilette
- une tente 3 places pour 2 personnes
- un matelas mousse épais (confortable)
- une bassine d’eau chaude peut vous être donnée par le guide sur demande
- des repas chauds, variés et complets
- l’équipement collectif pour les repas

Nourriture

D’une manière générale, la cuisine pakistanaise est moins épicée que sa voisine indienne. Elle est influencée par les traditions persanes, turques et arabes. Au Pakistan on consomme de la viande (mouton, bœuf et poulet) cuisinée sous forme de ragoût ou de "brochettes" (les fameux kebabs). En accompagnement, on trouve des légumes, des lentilles, du riz et des galettes de blé. L’importation de viande de porc (sous toutes ses formes) est interdite….
Pendant le trekking, les repas sont préparés par un cuisinier à base de produits locaux. Si vous avez des barres chocolatées ou énergétiques préférées, n’hésitez pas à les emporter !

Attention : le Pakistan est un pays officiellement sans alcool : la consommation n'est possible que dans les grands hôtels sous certaines conditions.

Pendant le trek, nous utilisons de l'eau bouillie. Nous vous conseillons d'emporter des pastilles purifiantes.

Encadrement

Le voyage est encadré par :
- Un guide français de haute montagne UIAGM Terres d’Aventure. Il a en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils !
- Un guide de montagne pakistanais anglophone diplômé.
- Une équipe de porteurs et cuisiniers pendant le trek.

Transfert et transport des bagages

Les transferts se font en minibus privatisé à Islamabad et Skardu, et en véhicule 4x4 pour rejoindre Askole, où nous démarrons le trek.
Les vols domestiques entre Islamabad et Skardu se font sur ligne régulière avec Pakistan Airlines.

Pour ce voyage, nous vous demandons d'emporter un bagage (sac souple) et un sac à dos. Vos bagages en trek seront transportés par des porteurs. Le poids de votre bagage principal, sac de couchage et matelas compris, ne doit pas dépasser 12,5 kg. Il convient de noter que cette limite, définie par le nombre maximal de porteurs, est légèrement inférieure aux limites imposées sur les treks en Inde et au Népal et est strictement respectée. Il est possible de laisser des objets inutiles lors de la randonnée dans l'hôtel d’Islamabad ou de Skardu. Notez que cette limite n'inclut pas votre équipement d'alpinisme qui sera récupéré à Skardu et transporté séparément dans des sacs collectifs.
Nous vous remercions de bien respecter cette recommandation.

Transports aériens

Vols réguliers. Les vols domestiques entre Islamabad et Skardu se font également sur ligne régulière de Pakistan Airlines.
Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Préparation physique

Une très bonne condition physique est requise pour ce circuit.

VISITE MEDICALE
Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre un voyage lointain et en altitude.
Nous vous conseillons de consulter le site de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (www.ffme.fr) rubrique VOTRE SANTE puis "Les effets de l'altitude".
Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort.

Le MAM (Mal Aigu des Montagnes)
Ce voyage se déroule à une altitude élevée. Certaines personnes peuvent souffrir de malaises (maux de tête, gonflement, perte d'appétit). La plupart de ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours mais il arrive qu'ils empirent et peuvent évoluer en maladies graves ; œdèmes pulmonaires ou cérébraux. Il n'existe pas de médicaments préventifs au MAM.
Le diurétique Diamox se révèle souvent efficace, mais vous devez vous assurer auprès de votre médecin que ce médicament ne vous est pas contre-indiqué. L'altitude a aussi pour conséquence de raviver les problèmes dentaires ou autres douleurs chroniques. Pensez-y avant de partir.
Pendant le voyage forcez-vous à boire beaucoup et à éliminer.
Prévenez le guide de votre état de santé, même en cas de troubles légers.
Infos sur les problèmes liés à l'altitude : www.ffme.fr

Préparation psychologique

Au-delà de l'aspect physique et technique de ce trek, il est indispensable de prendre en compte l'aspect psychologique.
Nous recommandons ce trek aux voyageurs épris de paysages vierges et minéraux. L'intégralité du trek s'effectue en haute montagne, dans une zone totalement inhabitée. Un certain poids psychologique peut se faire ressentir, en raison de l'isolement de la région, de l'inconfort, de l'engagement physique. Vous devrez être capable d'évoluer de manière autonome aussi bien que d'adopter une attitude solidaire afin que le groupe puisse évoluer en toute sécurité et en bonne entente. Un esprit de groupe est indispensable pour la réalisation de ce voyage.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.
NB: sur les vols domestiques au Pakistan, le poids des bagages est limité à 20 kilos. Vous pouvez emmener jusqu'à 20 kilos, mais devrez laisser une partie de vos bagages à l'hôtel car pendant le trek le poids des bagages est limité à 12,5 kilos + le matériel d'alpinisme (porté à part).

Nos recommandations pour l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez affaires de première nécessité (en cas deproblème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats. Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• 2 ou 3 sous-pulls ou chemises manches longues
• 1 collant
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 cape de pluie (utilisation délicate et peu conseillée par grand vent)
• 1 sur-pantalon imperméable et respirant (facultatif)
• 1 veste en "fibre polaire" type Polartec 200 ou Windstopper ou Windpro.
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère type Paclite ou H2No Storm.
• 1 gilet ou veste (duvet ou Thermolite) ou anorak chaud
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de randonnée (1 paire pour 2 à 3 jours de marche).
• 1 paire de gants
• 1 paire de chaussures de trekking de très bonne qualité
• 1 paire de chaussures de haute montagne, rigides et cramponnables
• 1 paire de stop-tout ou guêtres
• 1 paire de chaussures de jogging
• 1 paire de tongs ou sandales

Equipement

Petit matériel:
• 1 paire de lunette de catégorie 4 avec protections latérales
• 1 paire de lunette de catégorie 3 pour le trek (paire de secours en cas de casse)
• 1 lampe frontale et batterie/piles de rechange
• bouchons d'oreilles anti-bruit
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 couverture de survie
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Des sacs de compressions étanches pour protéger ses affaires dans le sac

Matériel technique:
• 1 paire de bâtons télescopiques
• 1 casque d'alpinisme léger
• 1 baudrier (qui se mette de préférence sans avoir à l'enfiler)
• 1 paire de crampons préréglés et système antibott (obligatoire)
• 1 piolet droit de progression (60 cm de préférence)
• 1 poignée d'ascension (type Jumar Petzl)
• 2 mousquetons à vis (ouverture large) et 2 mousquetons simples
• 3 mètres de cordelette de Ø 7 ou 8mm et 1 m de Ø 5mm

Note: le matériel suivant est disponible à la location (à réserver et payer auprès de votre conseiller voyage):
- casque: 30€
- piolet: 30€
- crampons: 35€
- kit baudrier + prussiks + mousquetons: 35€

Divers :
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable) + des lingettes ; il y a des serviettes de toilette qui sèchent rapidement.
• Papier toilette + briquet pour le brûler
• Crème solaire (très haute protection) + stick à lèvres
• Panneau solaire portable pour recharger vos appareils

Couchage

• 1 sac de couchage pouvant aller à -15°C en température dite "confort"
• 1 drap sac (plus facile à laver après le trekking que le sac de couchage)
• Bien qu'un tapis de sol soit fourni, pour votre confort, nous vous recommandons de prendre un matelas type Thermarest. Sur place, des matelas gonflables sont disponibles à la location (à réserver et payer à l'avance auprès de votre conseiller: 30€ / personne)

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs et compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale
• Biafine
• Diamox en comprimé pour la prévention ou le traitement du mal aigu des montagnes (sur prescription médicale)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours collective, fournie par l’agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tentes 3 places utilisées pour 2 personnes, tente mess, tente WC, matelas, tables, chaises, lampes, couverts, bols et assiettes.
Oxygène de secours, caisson hyperbare, oxymètre.
Téléphone satellitaire pour la sécurité.

NB : Le guide seul est habilité à utiliser le téléphone satellite en cas d'urgence médicale survenant au cours du voyage et pour des appels sortants.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

IMPORTANT

Pour finaliser votre inscription, merci de nous fournir les informations suivantes :
- une photocopie couleur de la page identité de votre passeport
- une photocopie couleur de la page de votre passeport comportant le visa pakistanais, dès l’obtention

Vous pouvez télécharger ces éléments dans les champs adéquats dans votre Espace Client. Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

Visa et permis de trek obligatoires pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.
Attention, les délais d’obtention étant importants, merci de commencer les démarches au plus tard 2 mois avant la départ.

PERMIS DE TREKKING
La demande du permis de trek sera effectuée avant le départ par notre correspondant local.

Pour cela, vous devrez nous retourner au plus tard 2 mois avant le départ le formulaire dûment rempli que nous vous transmettrons à l’inscription, accompagné d’un scan couleur bien lisible du passeport et d’un scan couleur de la photo d’identité, de haute définition. Seules les photos prises dans un photomaton ou chez un photographe sont acceptées.

VISA
La demande doit se faire auprès des services consulaires de l'ambassade du Pakistan de votre choix.

Documents demandés pour la constitution du dossier pour les ressortissants français :
1. passeport original valable 6 mois après le retour
2. une copie du passeport
3. 2 photos d’identité récentes (4,5 x 3,5 cm), en original et en couleur
4. un formulaire de demande de visa dûment rempli en lettres capitales et signé. Les formulaires sont téléchargeables sur les sites web des ambassades pakistanaises
5. une copie de la lettre d’invitation de notre correspondant local
6. billets d’avion

Tarifs (visa de 30 jours, entrée simple) : 42€ pour les Français, 47 CHF pour les Suisses, 60€ pour les Belges. Délai d´obtention, 1 à 2 semaines.

Pour les points 5-6, nous contacter.

Pour les voyageurs souhaitant faire une demande de visa auprès du Consulat du Pakistan à Paris, notez que le dossier doit être déposé aux services consulaires en personne. Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, nous vous invitons à faire appel à une agence de visa habilitée à présenter le dossier pour vous.

Un e-visa a été mis en place par les autorités pakistanaises, cependant la procédure présente quelques dysfonctionnements. Nous vous recommandons donc de suivre la procédure classique auprès de l'ambassade du Pakistan.

NB : Les formalités administratives nécessaires au déroulement de votre voyage sont actuellement celles mentionnées ci-dessus. Cependant des changements peuvent survenir sur décision des autorités pakistanaises. Nous restons en contact régulier avec nos partenaires locaux et avec les autorités et, en cas de modification des formalités, nous vous préviendrons dans les meilleurs délais et vous assisterons pour l’obtention des documents requis.

FICHE MAE
Pour tous nos voyages au Pakistan, nous vous demandons de prendre connaissance de la fiche MAE que vous devez valider dans votre espace client.

Lors de votre inscription, vous devez également renseigner les coordonnées de votre passeport dans votre espace client.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier les réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

La demande doit se faire auprès des services consulaires de l'ambassade du Pakistan.

Documents demandés pour la constitution du dossier pour les ressortissants français :
1 : passeport original, valable 6 mois après la date de retour.
2 : une copie du passeport.
3 : 2 photos d’identité récentes (4,5 x 3,5 cm), originales et en couleur.
4 : un formulaire de demande de visa dûment rempli en lettres capitales et signé ; les formulaires sont téléchargeables sur les sites web des ambassades pakistanaises.
5 : une copie de la lettre d’invitation de notre correspondant local.
6 : les billets d’avion.

Tarifs (visa de 30 jours, entrée simple) : 42 euros pour les Français, 47 CHF pour les Suisses, 60 euros pour les Belges. Délai d´obtention, 1 à 2 semaines.

Vaccins Obligatoires

Pas de vaccin obligatoire, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine où la maladie est présente.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, vaccins et rappels (ou immunité) contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche rougeole pour les enfants. Mais aussi, en fonction de la durée, de la saison et des conditions de voyage, encéphalite japonaise pour des séjours prolongés en période de mousson, typhoïde, rage, vaccin anti-méningococcique A/C/Y/W (Menveo ou Nimenrix) en période épidémique.

Prévention Paludisme

La protection de la peau et des vêtements par des répulsifs efficaces, et l’utilisation de moustiquaires imprégnées pourront éviter les piqûres de moustiques vecteurs d’un paludisme (risque limité, surtout dans le sud du pays) mais aussi d’autres affections parasitaires ou virales. Elle assurera une protection suffisante, sauf en période de mousson dans les régions côtières en bordure de l'océan Indien ; elle pourra alors être complétée, pour des séjours extra urbains, par la prise de chloroquine-proguanil (Savarine) ou d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques).

Autres risques

Leur prévention passe par l’observance des conseils qui ont été donnés dans nos recommandations générales. Insistons sur l’hygiène alimentaire qui doit être une préoccupation permanente pour éviter non seulement une banale tourista mais surtout des affections plus préoccupantes (même si elles sont moins grave que chez des populations locales) que seraient une typhoïde, une hépatite A, voire un choléra. Le nord du Pakistan est un pays de treks et de (très) haute montagne nécessitant la préparation au voyage des expéditions himalayennes. Le contexte politico-religieux actuel contre-indique malheureusement tout voyage touristique dans le pays.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont acceptables dans les grandes villes (Islamabad, Karachi, Lahore), plus précaires ailleurs. En cas de problème grave, il faudra donc contacter la compagnie d’assistance et les services de l’ambassade de France, à Islamabad, Tél : (92)51 2278730 ou du consulat à Karachi, Tél : (92)21 5873797

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Situé au nord du Tropique du Cancer, le Pakistan est caractérisé par des variations extrêmes de températures selon les saisons et les lieux : neige sur les sommets, étés chauds et secs (humides pendant la mousson en juillet/août) coupés d’orages, hivers relativement froids. Dans les plaines, la température varie de 4° à 15° en janvier et de 30° à 45° en juin-juillet. Dans le sud, la sécheresse torride règne sur la côte. Jacobabad est l’un des points les plus chauds du globe (plus de 50°). A Islamabad, l’hiver est assez marqué pendant 2 à 3 mois (il peut y geler).
La pluviométrie est variable :
- 12 cm/an dans le nord du Sindh
- 70 cm en moyenne dans le Penjab
- 125 cm au pied de l’Himalaya.
Malgré l’influence de la mousson en été, le pays est aride ; sa végétation et ses cultures dépendent de l’intensité des précipitations et surtout de l’irrigation.
En montagne, l’amplitude thermique est assez forte : la température peut dépasser les 30° le jour en fond de vallée et descendre la nuit très nettement en dessous de 0°.
Sur le Spantik, les températures peuvent être très basses (jusqu'à -20°) surtout la nuit et en cas de mauvais temps et/ou de vent.
Nota : il n'y a pas de mousson dans les territoires du nord, le massif du Nanga Parbat faisant barrage aux nuages.

CARTE D’IDENTITE DU PAKISTAN
Capitale : Islamabad
Superficie : 804 000 km² soit la France et la Grande Bretagne réunies.
Géographie :
Le Pakistan possède des frontières avec l'Iran (900 km) au sud-ouest, l'Afghanistan (2400 km) à l'ouest et au nord, la Chine (520 km) au nord-est et l'Inde (2900 km) sur tout son côté est. La côte sud est bordée par la mer d'Oman avec 1050 km de littoral.
Le relief est formé de hauts sommets dans le nord (dont le K2 qui, à 8611m, est le 2ème point culminant du monde), de montagnes arides à l'ouest, d'un plateau inhospitalier dans le sud-ouest, du désert du Cholistan dans le sud-est et de plaines alluviales dédiées à l'agriculture partout ailleurs.
C'est dans ces plaines (environ 1/3 du territoire), qu'est regroupée la majeure partie de la population. Long de 2900 km, l'Indus (qui prend sa source au Tibet), traverse sur 2500 km le pays du nord au sud et se jette dans la mer d'Oman par un immense delta.
Ses principaux sommets sont le K2 (8611m), le Nanga Parbat (8125m), le Gasherbrum (8068m), le Broad Peak (8047m) et le Gasherbrum II (8035 m).

Population : 145 millions d’habitants soit 182 hab./km² (106 en France).
Population urbaine : 37 %
Espérance de vie : 62 ans contre 78 en France
Taux de mortalité infantile : 8 %
Alphabétisation (+ de 15 ans sachant lire et écrire) : 43%
Ethnies : Punjabi, Sindhi, Pashtun (Pathan), Baloch, Muhajir (immigrants de l'Inde à l'époque de la séparation et leurs descendants)
Langue : anglais (langue officielle), ourdou (langue nationale), penjabi (48%), pachto (13%), sindhi (12%), cachemiri, baloutche, hindko, brahoui .
Religions : Musulmans 97% (Sunnite 77%, Chiite 20%), Chrétiens, Hindouistes et autres 3%. La religion officielle de l’Etat est l’Islam.

Décalage horaire : quand il est midi en France, en horaire d'hiver il est 16h au Pakistan, 15h en été.
Electricité : 220 volts / 50 Hz. Prises de type C ("françaises") ou de type D (idem C avec prise de terre). Un adaptateur peut toutefois s’avérer utile.

US ET COUTUMES :
• Tenue correcte de rigueur. Comme dans tous les pays musulmans, une tenue vestimentaire décente est recommandée. Elle vous permettra d'être bien considéré et facilitera le dialogue lors de vos visites dans les villes et villages. Evitez les shorts, les décolletés. Pour les femmes, préférez des vêtements amples.
• Pour les visites de sites religieux, il faut se couvrir la tête d'une écharpe.
• Evitez les séjours en période de Ramadan.
• Des lois sévères régissent la consommation d'alcool qui est interdite en public.
• Abstenez-vous de toute critique envers l'islam, le Pakistan étant une République islamique. Il existe depuis la dictature de Zia-Ul-Haq (1978-1988) une loi du blasphème, certes controversée, mais sévère.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.
Notre équipe locale veille à rendre les sites et camps propres et nettoyés.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• "Trekking in the Karakoram & Hindukush" (en anglais), Ed. Lonely Planet
• "Le grand guide du Pakistan", Ed.Gallimard
• "Train pour le Pakistan" de Khushwant Singh, Ed. Autrement
• "Histoire du Pakistan" de Christophe Jaffrelot, Ed. Fayard
• "Une femme au Pakistan : Nusrat Jamil" de Fabrice Rousselot, Ed. Plon

Cartographie

• Pakistan, Ed. Nelles maps (en anglais) 1/1 500 000e
• Karakoram maps, Ed. Leomann maps (en anglais) 1/200 000e

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option