Randonnée de la vallée de l'Orkhon à l'Arkhangaï

(105) MongolieVoyage en groupe
Deux treks Deux treks à la rencontre des nomades, de l'Orkhon à l'Arkhangai, entre lacs, montagnes, steppes et forêts.

Un voyage de randonnée original, alliant sites incontournables et zones perdues, loin des sentiers touristiques. Un premier arrêt au parc national de Khustaï nous permet de découvrir le fameux cheval de Przewalsky. Nous filons ensuite vers l'ouest jusqu'au parc national de Naïman Nuur (parc des 8 lacs) et entamons un court trek dans des paysages superbes, entre collines, forêts et lacs, jusqu'à la mythique et superbe vallée de l'Orkhon et ses coulées de lave.
Nous reprenons les véhicules en direction de l'Arkhangaï, bastion montagneux mystérieux entre le désert de Gobi et le massif de l'Altaï, où nous nous lançons dans un trek de 8 jours. En chemin, nous croisons yaks et chameaux à l'estive, rencontrons les bergers nomades et leurs troupeaux de moutons, goûterons à l'aïrak avec eux dans leurs yourtes hospitalières.
Le retour à Oulan-Bator est difficile après ce bain de nature dans des régions reculées !

Nathanaelle, conseillère voyage à Grenoble
Les plus Terdav par notre conseillère voyage à Grenoble
  • Le trek du parc de Naiman Nuur (8 lacs) à la vallée de l'Orkhon
  • Le trek dans l'Arkhangaï loin des sentiers battus
  • Un encadrement complet avec assistant guide, cuisinier et cavaliers pour le portage
  • De superbes paysages, entre montagnes, dunes, steppes et lacs
  • Les rencontres et la découverte de la vie nomade
Contactez-nous au 01 70 82 90 00 ou par
Jour par jour

Vol pour Oulan-Bator

Vol pour Oulan-Bator.

  • en avion

Oulan-Bator

Arrivée à Oulan-Bator. Accueil par votre guide et transfert à l'hôtel (en cas de vol différent du groupe, transfert avec chauffeur mais sans le guide).
Reste de la journée libre. Selon vos horaires de vols, nous effectuerons si possible une visite de la ville (sans supplément). Programme indicatif : Gandan, monastère bouddhiste où les Mongols viennent prier et consulter les moines médecins ou astrologues, musée d’histoire nationale…
Repas libres.

  • en hôtel

Oulan-Bator – dunes du Bayan Gobi

Nous prenons la route pour le Bayan Gobi, célèbre pour son cordon dunaire d'Elsen Tasarkhai, long de 80km et bordant la région montagneuse de Khogno Khan. Il fait partie des Mongols Els, ensemble de cordons dunaires s'étendant sur 3 provinces. Elsen Tasarkhai est bordé par la rivière Tarna, qui maintient l'humidité dans les sables et favorise la croissance de saules, d'ormes et autres essences. Nous randonnons à la découverte des dunes, entourées de steppes et de montagnes lointaines.
Repas inclus.

  • entre 3h et 4h
  • sous tente
  • 150 m
  • 100 m
  • 15 km
  • Véhicule privatisé, entre 4h et 5h , 280km

Bayan Gobi – Arvaïkheer – parc national de Naïman Nuur ou des 8 lacs (2500m)

Nous partons en direction du parc national de Naïman Nuur en passant par la ville de Arvaïkheer. Nous reprenons la route par une piste de montagne jusqu'à Uyanga, aux portes du parc national de Naïman Nuur (signifiant "huit lacs"). Situés à une altitude moyenne de 2500m, ces lacs de montagne sont alimentés par la rivière Urkhit et environnés de cratères de volcans éteints.
Nous rencontrons la famille nomade qui nous accompagnera pour le portage par yaks ou chevaux pendant notre randonnée. Selon la capacité des yourtes, nous avons la possibilité, soit de dormir dans une des yourtes installées près de celle de la famille (4/5 personnes par yourte), soit dans une tente que nous installons à côté du camp de nomades.
Repas inclus.

NB : en fonction de la météo et de la capacité des yourtes, la nuit peut se faire sous tente.

  • en yourte
  • Véhicule privatisé, 5h , 200km

Parc national Naïman Nuur – lac du Nombril (2200m)

Ce matin les chauffeurs nous quittent ; nous les retrouverons au parc national de l’Orkhon. Préparation et chargement des chevaux ou yaks qui porteront nos affaires. Montée facile jusqu’à un petit col où nous passerons une forêt primaire. Vue magnifique sur le lac Vert (2900m), le lac Pontif (Shireet) (2500m) et le lac Bugat (2250m). Camp au bord du lac du Nombril où nichent de nombreux oiseaux migrateurs (2200m).
Repas inclus.

Note : bagages réduits du J5 au soir du J6. Le véhicule ne pouvant pas nous suivre pendant ces 2 jours de randonnée, nous devons réunir dans un petit sac, que nous pouvons vous fournir, uniquement nos affaires pour ces 2 jours. L'ensemble de ces petits sacs sera acheminé par des chevaux ou des yaks qu’il ne faut pas surcharger.

  • entre 6h30 et 7h
  • sous tente
  • 700 m
  • 600 m
  • 22 km

Parc national Naïman Nuur : lac du Nombril – vallée de Khyatruun

Nous marchons jusqu'au Döröö nuur (lac de l'Etrier) et remontons sur les collines se trouvant en face. Nous continuons à travers ces vallées parsemées de lacs aux couleurs changeantes. Chacun est constitué de micro-organismes différents et pour la plupart endémiques. Passage du col Buurug offrant une vue splendide sur la coulée de lave fermant la vallée des "huit lacs" puis descente vers la plaine.
Nous quittons la réserve naturelle des "huit lacs". Le paysage devient plus volcanique avec de grandes coulées de lave qui annoncent la vallée de l’Orkhon. Nous récupérons nos véhicules à Buurug (avec les bagages). Marche entre coulées basaltiques et forêt de conifères jusqu’à notre campement dans la vallée de Khyatruun.
Repas inclus.

  • entre 6h et 6h30
  • sous tente
  • 500 m
  • 600 m
  • 18 km

Vallée de Khyatruun – randonnée dans la vallée de l’Orkhon

Nous marchons dans la plaine de la vallée de l’Orkhon classée au patrimoine mondial par l’Unesco en 2004, où vivent de nombreuses familles d’éleveurs. La vallée est recouverte de lave provenant du volcan Togoo (qui signifie "le chaudron" ou "la marmite") entré en éruption il y a probablement 20 à 30 000 ans ; cela a donné naissance à une faille dans laquelle s’écoule l’Orkhon et ses affluents, dont le fleuve Rouge Ulaan). Nous rejoignons les célèbres chutes de l'Orkhon (22m de haut).
Repas inclus.

  • entre 4h30 et 5h
  • en yourte
  • 200 m
  • 250 m
  • 15 km

Vallée de l’Orkhon – Monastère Tuvkhun

Continuation par une petite vallée menant au monastère de Tovkhon (2312m d’altitude). L’après-midi, balade et visite du monastère de Tovkhon construit par Zanabazar, 1er Bogden, en 1651. Il servait comme atelier mais malheureusement les temples ont été détruits dans les années 30 par les communistes. La restauration a commencé au début des années 90. Le 27 octobre 1993 le complexe monastique a été officiellement ré-ouvert au public. Il est protégé depuis 1971 par l’administration de la province Uvurkhangai et par l'Etat depuis 1994. Il est classé au patrimoine par l’UNESCO depuis 1996.

  • entre 3h et 4h
  • sous tente
  • 400 m
  • 250 m
  • 15 km
  • Véhicule privatisé, 1h , 20km

Monastère Tuvkhun – Tsetselerg – Ikh Tamir

Nous continuons la traversée de la vallée de l’Orkhon. Après une visite d'un pétroglyphe, une "pierre de cerf" datant de la préhistoire, nous nous arrêtons à Tsetselerg pour faire les courses au marché local haut en couleurs, afin d'avoir des denrées fraîches pour les repas à venir. Ces achats permettent également de participer d'une manière active à l'économie locale.
Repas inclus.

  • sous tente
  • Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30 , 170km

Ikh tamir –Taïkhar – Chuluut (2030m)

Ce matin, avant partir vers Chuluut, nous passons par le site de pétroglyphes de Taïkhar. Ce grand rocher de granite de 20m de haut est couvert d’environ 150 inscriptions en différentes langues et écritures (écritures runique, sogd, ouïghour, mongole, nangiad, tibétaine) et issus de différentes époques. La plus ancienne est l’écriture runique, datant de la période turque du 6ème au 8ème siècle.
Nous passons d'un paysage de steppe à un environnement de plus en plus montagneux : cette région est d'ailleurs surnommée "la petite Suisse mongole" ! Nous arrivons au point de départ du trekking : un petit village de la vallée de Chuluut. Campement au bord de la rivière Chuluut Gol (2030m).
Repas inclus.

  • sous tente
  • Véhicule privatisé, entre 4h et 5h , 130km

Chuluut – parc national de l'Arkhangaï – rivière Ulziit (2130m)

Après avoir traversé le petit village de Chuluut, fait de bâtisses en bois et de yourtes entourées d'enclos, nous quittons la "civilisation" pour 6 jours de trek en pleine nature dans le parc national de l'Arkhangaï. Nous commençons doucement par traverser un fond de vallée avant de monter à un premier col puis un second un peu plus important. Redescente dans la vallée d'un affluent de la Chuluut pour arriver au camp (2130m) près d'une rivière et de yourtes de nomades où nous retrouvons l'équipe locale avec les chevaux qui transporteront l'équipement et la nourriture.
Repas inclus.

  • entre 3h30 et 4h
  • sous tente
  • 400 m
  • 350 m
  • 13 km

Parc national de l'Arkhangaï : vallée de la rivière Ulziit (2320m)

Nous remontons la vallée que nous suivrons toute la journée. Le relief est doux et nous passons de nombreux gués à travers des forêts d'arbrisseaux plus ou moins denses puis, peu à peu, la steppe reprend sa suprématie. Camp près d'un torrent (2320m) au pied des premiers plateaux d'altitude.
Repas inclus.

  • entre 5h30 et 6h
  • sous tente
  • 400 m
  • 200 m
  • 22 km

Parc national de l'Arkhangaï : vallée des lacs

Nous quittons la vallée pour découvrir un paysage de plus en plus "alpin" avec de nombreux lacs ; le relief est de plus en plus marqué. Si les conditions climatiques le permettent, nous passerons par les crêtes afin de pouvoir profiter de la vue exceptionnelle sur la région. Passages de gués à prévoir.
Repas inclus.

  • entre 4h30 et 5h
  • sous tente
  • 400 m
  • 450 m
  • 16 km

Parc national de l'Arkhangaï : col de Havchig (2500m)

Nous passons à proximité du lac et nous traversons la "forêt sacrée" (domaine de déités animistes pour les Mongols) afin d'atteindre le premier col de la journée. Nous marchons ensuite sur un grand plateau ; d'abord jonché de dalles de grès, cet espace chaotique laisse ensuite place aux tourbières. Nous pique-niquons près d'un petit lac d'altitude avant de franchir le dernier col et de redescendre vers le campement (2500m) à travers une vallée très encaissée (passages de gués).
Repas inclus.

  • entre 5h et 5h30
  • sous tente
  • 550 m
  • 450 m
  • 17 km

Parc national de l'Arkhangaï : Khukh Davaa

La vallée s'élargit progressivement pour déboucher sur une grande plaine avec plusieurs lacs. Selon les conditions climatiques et la forme du groupe, nous pouvons explorer les sommets alentour. Possibilité de visite aux nomades puis montée à flanc de colline pour atteindre un col. Traversée d'une forêt de mélèzes. Après le dernier col, installation du campement.
Repas inclus.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 20 km

Parc national de l'Arkhangaï : vallée des nomades de Gichgene

Nous partons du Col bleu (Khukh Davaa) et passons par le col d'Ar (Ar Davaa). Après une bonne descente nous arrivons dans une grande plaine loin de tout, la vallée des nomades de Gichgene. Ceux-ci déplacent leurs campements avec des chameaux de bât, des chariots tirés par des yaks ou des bœufs. Nous installons notre campement près du lac de Gichgene.
Repas inclus.

  • entre 5h et 6h
  • sous tente
  • 385 m
  • 450 m
  • 20 km

Parc national de l'Arkhangaï – Tsetserleg – rivière Tsenkher

Départ matinal en véhicule. En route, nous nous arrêtons pour voir la grande faille de Chulut, longue de 90km. Arrêt à Tsetserleg pour refaire le plein de provisions et visiter Zayiin Gegeenii Hiid (le musée de Tsetserleg). Campement un peu plus loin dans une oasis de verdure, près d'une rivière.
Repas inclus.

  • sous tente
  • Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30 , 200km

Rivière Tsenkher – Karakorum – Bayan Gobi

Après la matinée de route nous arrivons à Karakorum, capitale historique de la Mongolie où nous visitons le monastère bouddhiste d'Erdenenizu, l’un des plus anciens et importants monastères mongols. Construit au 16ème siècle sur les ruines de l’ancienne capitale, ses temples furent souvent brûlés et détruits au cours des invasions. Célèbre pour sa muraille de 400m couronnée de 108 stupas, c'est aujourd’hui un lieu de culte et un musée. Nous partons ensuite camper dans le Bayan Gobi (mini désert) ; un paysage complètement différent de ce que nous avons pu voir jusqu'à présent.
Repas inclus.

  • en yourte
  • Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30 , 200km

Bayan Gobi – Oulan-Bator

Route pour Oulan-Bator et temps libre. Le soir, spectacle d'arts traditionnels mongols (chants, danses, musiques, contorsionnistes...).
Repas libres.

  • en hôtel
  • Véhicule privatisé, entre 4h et 5h , 280km

Oulan-Bator – vol de retour

Temps libre. Transfert à l'aéroport et vol international de retour.
Repas libres.
NB : en fonction des horaires de vol, le départ pourra se faire le J20 au soir.

  • Jour 1
  • Jour 2
  • Jour 3
  • Jour 4
  • Jour 5
  • Jour 6
  • Jour 7
  • Jour 8
  • Jour 9
  • Jour 10
  • Jour 11
  • Jour 12
  • Jour 13
  • Jour 14
  • Jour 15
  • Jour 16
  • Jour 17
  • Jour 18
  • Jour 19
  • Jour 20
  • Important itinéraire
    • L'itinéraire peut être modifié sur place en fonction de la météo, des emplacements des camps de nomades, du niveau des participants etc…

      - Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif. Ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.

      - Les temps de marche sont également donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

      - Les nomades, par définition, se déplacent régulièrement en fonction des alpages, de l'eau... nos rencontres avec eux sont donc aléatoires.

      - Les participants devront aider au montage et démontage des campements, ainsi qu’à la manutention des bagages. Merci de prendre soin du matériel mis à votre disposition.
    Détails du prix
    Le prix comprend
    • Les vols internationaux sur ligne régulière et les taxes d'aéroport
    • Les transports et transferts routiers en véhicule privé avec chauffeur
    • Le transport et le portage des bagages
    • L’encadrement par un guide mongol francophone
    • L'assistance d'un guide local mongolophone pendant le trek
    • Une équipe de cavaliers/yak-pas en charge des chevaux/yaks de portage
    • Les services d'un cuisinier (et d'un assistant cuisinier si nécessaire) pendant les randonnées
    • L’hébergement et les repas tels que décrits au programme
    • Les entrées dans les parcs et musées
    Le prix ne comprend pas
    • Les assurances
    • Les frais d'inscription
    • Les frais de visa
    • Les pourboires, boissons et dépenses personnelles
    • Les repas à Oulan-Bator (compter environ 10€ par repas)
    • Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe
    • Le supplément chambre individuelle
    Privatiser votre voyage

    Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

    Hébergement

    - 2 nuits à Oulan-Bator : Hôtel Bayangol (ou similaire, selon les disponibilités)
    - 2 nuits en camp de yourtes
    - 1 nuit en yourte chez les nomades
    - 14 nuits sous tente

    Hôtel :
    Réservation en chambre double ou twin (deux lits séparés)

    Camp de yourtes ("ger camp") :
    Il s'agit de camps de yourtes dans des zones aménagées. Chaque yourte héberge trois à quatre personnes (salle commune, lits individuels, couvertures et oreillers fournis). Les repas sont pris dans une grande yourte "restaurant" équipée d’une cuisine. Toilettes et douches avec eau chaude communes. Electricité disponible. Pas de moustiquaires ni de connexion Wifi.

    Yourte chez les nomades :
    Il s'agit de 2 ou 3 yourtes supplémentaires installées près de celle de la famille : hébergement sommaire (pas de lits, de toilettes, et de douches) mais qui facilite le contact avec les locaux. Matelas et couvertures fournis. Electricité disponible. Pas de moustiquaires ni de connexion Wifi.
    NB: Dans certains cas, selon la taille du groupe et la capacité des yourtes, la nuit peut se faire sous une tente que nous installons à côté du camp de nomades.
    Il est d'usage d'offrir un petit cadeau à nos hôtes type savon, cahier avec stylo, parfum, produit de beauté...

    Nuits sous tente :
    Tentes 3 places pour deux personnes, tentes 2 places pour une personne. Nous utilisons une bâche anti-humidité sous chaque tente.
    2 tapis de sol fins fournis par personne. Une couverture fournie par personne.
    Les repas du soir sont pris sous une grande tente mess avec tables et chaises de camping. Les repas sont cuisinés sous une tente cuisine à part.
    Tente toilettes et tente douche. Douche solaire ou à pompe, selon la disponibilité. Il peut arriver que nous n'utilisions pas la douche sur certaines étapes, s'il y a peu d'eau disponible. En cas de vent fort, il ne sera peut-être pas possible de monter la tente douche. Une bassine et de l'eau peuvent être fournies pour la toilette.
    Chacun doit participer au montage et démontage de sa tente.
    Lorsque c'est possible, nous préparons un feu de camp autour duquel passer la soirée.

    Un supplément chambre individuelle vous permet de dormir en chambre individuelle dans tous les hôtels et sous tente. Chambre individuelle non disponible pour les nuits en yourte.

    Fiche technique
    • Détail du voyage
    • Equipement
    • Formalités et santé
    • Pays et climat
    • Tourisme responsable
    • Code voyage : MON009 À savoir avant de partir
    Les avis sur ce voyage (23 avis)
    Note globale : 4 / 5

    Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale.

    • Mongolie
      satisfait

      Tres beau voyage ! Tres bonne equipe locale (Guides, Chauffeurs, Cuisiniers, les cavaliers ou "Yak Man", avec une dedicace spéciale pour le cuisinier (Nara Baatar) Bien s'équiper, les temperatures peuvent etre de 30 degrés la journée et passer 7 degrés la nuit, un bon sac de couchage est indispensable

      Claire,
    • Dépaysement et bain de nature
      satisfait

      Avis aux amateurs de grands espaces et de marche. Un vrai bain de nature très dépaysant. Surprenant par une culture singulière, et des gens accueillants et discrets. Une vrai curiosité en Asie. Le guide a su nous faire découvrir de nombreux aspects de la Mongolie: histoire, langues, religion, géographie, géologie, musique... Et le cuisinier fait des merveilles! Toute l'équipe est sympathique et bienveillante. Le niveau 2 est correct. Il faut de l'endurance à la marche et ne pas avoir de problème articulaire. Les chemins/tourbières/collines/côtes/passage de gués sont sans difficulté majeure. Les amateurs de photographies seront comblés.

      Cecile,
    • Immensité des paysages et isolement
      satisfait

      Beaux treks dans la vallée des huit lacs et surtout dans l'Arkhangai. Il faut s'habituer à marcher hors des sentiers car ceux-ci n'existent pas, on marche principalement sur de la roche et surtout dans les tourbières (en cas de pluie assez amusant si on a des bonnes chaussures imperméables). La Mongolie s'est : des paysages immenses avec des petites rivières un peu partout, des routes "gruyère" (le conducteur doit savoir slalomer entre les trous) et de rencontrer peu de gens : nos accompagnateurs et la famille qui nous accueille dans sa yourte. Les marches sont très agréables : pas trop chaud, la nature en fleur, la faune assez présente et souvent le silence

      Serge,
    Pourquoi voyager avec nous
    • Plus de 45 ans d'expérience du voyage d'aventure

    • 12 agences en France et à l'étranger

    • 100 conseillers spécialistes à votre service

    • Des voyages 100% carbone absorbé

    • 1 magazine inspirationnel pour rêver

    • Une assistance 7j/7 et 24h/24 pendant votre voyage

    Idées associées
    Autres idées
    Nos autres voyages en Mongolie