Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le transport aérien sur vol régulier et les taxes aériennes
• Les transferts
• L’encadrement
• Les visites et excursions mentionnées
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
• Les frais d’entrée sur les sites
• Le transport des bagages.

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les frais de visa
• Les visites non prévues au programme
• Les pourboires
• Les boissons et dépenses personnelles
• Les repas à Tbilissi le J1 et le J15
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Idées associées

Caucase, Erevan.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Tbilissi

Vol pour Tbilissi.

  • Type d'hébergement : à bord

Jour 2 : Tbilissi

Arrivée à Tbilissi. La suite du programme est à moduler en fonction de l'heure d'arrivée du vol. Découverte de la ville, capitale de la Géorgie à partir du Ve siècle, à l'histoire longue et fascinante. Fondée au IVe siècle par le roi Vakhtang Gorgasali, la ville s’est transformée en ville principale du Caucase. Aujourd’hui, la partie la plus ancienne de la cité est réputée pour son merveilleux mélange de cultures : mosquées, synagogues, églises arméniennes et romaines catholiques se mêlent harmonieusement aux magnifiques églises géorgiennes. Les maisons de bois aux balcons sculptés se marient à l'architecture de la ville moderne. Nous découvrons l’église de Métekhi (XIIIe siècle), la forteresse de Narikala et nous promenons dans les ruelles étroites de la vieille ville. Visite de la cathédrale de Sioni (VI-VIIe siècles), où est conservée la croix de sainte Nino, et l’église d’Antchiskhati (VIe siècle). Nous prenons le funiculaire pour admirer la vue d'en haut sur la ville. En traversant le pont de la Paix, nous nous baladons dans des quartiers plus modernes et découvrons ce parc du même nom, lieu de rencontre prisé par les jeunes Géorgiens et les familles. Promenade le long de l’avenue Roustaveli, principale artère de la ville.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 3 : Tbilissi - Mtskheta - Ananuri - vallée de Trussot (2050m) - Kazbegui (1700m)

Premier arrêt de la journée dans la ville de Mtskheta (25km, 30mn de route), centre culturel et religieux de la Géorgie. Elle fut la capitale du royaume géorgien de l'est de l'Ibérie. Située à la confluence des rivières Aragvi et Mtkvari, la ville était un carrefour de nombreuses routes commerciales. C’est là que les Géorgiens ont accepté le christianisme au début du VIe siècle. La ville et ses monuments architecturaux sont inscrits à la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Visite de la cathédrale Svetiskhoveli (XIe siècle), considérée comme l’un des endroits les plus sacrés du pays car elle renfermerait la tunique du Christ. Nous commençons ensuite notre voyage dans les montagnes du Grand Caucase et visitons en cours de route l’ensemble architectural d’Ananuri du XVIIe siècle (45km, 45m de route). Nous continuons vers le nord, en passant par le col de Jvari (2395m) ou col de la Croix, en direction de la vallée de Trussot (25km, 45mn de route). Nous arrivons au début de la vallée, dans le village de Kobi (1900m), où nous commence notre balade de 2 à 3h dans la vallée de Trussot (2000m à 2100m). Nous traversons plusieurs hameaux de bergers, entourés par leurs troupeaux, et profitons de la belle vue sur les montagnes environnantes. Marche jusqu'au village de Kazbegui (1700m, 2h de route) où nous nous installons pour deux nuits dans une maison d'hôtes familiale. Entouré par les montagnes gigantesques de Kazbek, ce village pittoresque est dominé par le mont Kazbek (5047m), septième plus haut sommet du Caucase. Nuit en maison d'hôtes.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé + : 120 m
  • Dénivelé - : 120 m
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 4h30

Jour 4 : Kazbegui - église Trinité de Guerguéti (2250m) - col de Sabertse (3000m) - Kazbegui (1700m)

Le matin, départ à pied en direction de l’église de Sameba (l’église de Trinité de Gerguéti) du XIVe siècle (1h15 de marche). Magnifiquement située sur la colline (2250m), les vues sur le mont Kazbek et ses sommets environnants sont splendides. Déjeuner pique-nique. La randonnée se poursuit en prenant de l’altitude, nous arrivons au col de Sabertse à 3000m environ (3h de marche) pour profiter du magnifique panorama sur le glacier Guerguéti et le versant sud-est du mont Kazbek (5047m). Descente à Kazbegui (2h de marche) et retour à notre maison d'hôtes.
Note : possibilité de ne pas réaliser le trek jusqu'au col de Sabertse. Dans ce cas-là, depuis l'église Trinité de Guerguéti, retour au village (45mn à 1h de marche) et poursuite jusqu'au canyon de Dariali.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 1300 m
  • Dénivelé - : 1300 m

Jour 5 : Kazbegui - Gori - Uplistsikhe - Borjomi - Bakuriani (1800m)

Nous redescendons progressivement des montagnes du Grand Caucase en direction du sud, puis partons pour l'ouest du pays dans la région de Gori où nous déjeunons (210km, 3h de route). La ville est aujourd'hui connue pour son imposante forteresse et comme étant le lieu de naissance de Joseph Staline. Continuation vers Uplistsikhe (90km, 1h15 de route), ville troglodytique (IVe siècle av.J.-C.), située sur l'une des grandes routes de la Soie. Nous découvrons les grottes troglodytiques, caves à vin (marani), poêles géorgiens (thoné), la basilique à trois nefs creusée dans le rocher et le théâtre antique. Nous poursuivons toujours vers le sud du pays via Borjomi, jusqu'à la station de Bakuriani (1800m) installée sur la chaine Trialeti (110km, 1h45 de route).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h30 et 6h

Jour 6 : Bakuriani - parc national de Borjomi Kharagauli - Kutaisi (300m)

Le matin, retour à Borjomi d'où nous nous débutons notre randonnée dans le parc national Borjomi Kharagauli (5h à 6h de marche). Nous découvrons ainsi les paysages de la chaîne du Petit Caucase, panoramas de moyenne montagne boisés. Nous continuons ensuite vers la partie ouest de la Géorgie jusqu'à Kutaisi (300m), deuxième ville du pays (150km, 2h15 de route).

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 3h

Jour 7 : Kutaisi - monastère de Ghélati - Mazeri (1600m)

En matinée, visite du monastère de Ghélati (XIIe siècle), aux belles peintures murales et manuscrits (20km, 20mn de route). Ancien centre culturel et intellectuel de la Géorgie, plusieurs églises et habitations de moines complètent le lieu. Départ en direction de la Svanétie, région mythique de l'ouest (250km, 4h30 de route) avec plusieurs arrêts en chemin. Magnifique région reculée, elle était longtemps isolée du pays pendant la moitié de l'année. La région compte plusieurs sommets à plus de 5000m, glaciers et villages aux tours de pierre du XIIe siècle si particulières. De nombreuses légendes et mythes y perdurent, notamment celle de la Toison d'Or. Arrivée au village de Mazeri (1600m) situé au pied du mont Ushba (4710m), un des plus beaux et difficiles sommets du Caucase. Nuit en guest house/hébergement chez l'habitant.

  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 5h et 5h30

Jour 8 : Mazeri - cascade d'Ushba (2500m) - Mestia (1400m)

Départ de notre journée de marche vers la cascade d'Ushba et de son glacier. Arrivée au point culminant de notre randonnée (2450m - 2550m) d'où nous bénéficions d'un beau panorama sur la cascade. Nous profitons des vues sur le glacier sur sa partie sud-est. Retour à Mazeri, continuation vers le village de Mestia (1400m) et installation dans notre guest house/hébergement chez l'habitant pour deux nuits. Principal village de la province, Il est entouré par les impressionnantes montagnes du Caucase, dont le mont Ushba (4710m) et le pic Tetnouldi (4858m). Mestia est caractéristique de la Svanétie, les traditions y sont précieusement conservées. Le musée de la ville comporte notamment des icônes et manuscrits uniques. Nuit en guest house/hébergement chez l'habitant.

Note : il est possible de poursuivre le trek jusqu'à 2900m.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 1100 m

Jour 9 : Mestia - rivière Mestiachala (1600m) - gorge de Chalaati (1900m) - Mestia (1400m)

Départ de notre marche à la journée en direction de la gorge de Chalaati. Après un rapide transfert, nous débutons la marche depuis la gorge de la rivière Mestiachala (1600m) entourée de forêts. Après avoir traversé un pont, nous prenons de la hauteur dans un décor alpin. Nous contournons le mont Ushba sur son côté nord-est et arrivons après 4 à 5h de marche à la gorge de Chalaati (1900m). Nous profitons des beaux panoramas sur le glacier Chalaati, le sommet nord du mont Ushba et le mont Chatin. Retour à Mestia et découverte de sa collection d’icônes (si ouvert). Nuit en guest house/hébergement chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 500 m

Jour 10 : Mestia - Hatsvali (1850m) - col 2300m - Zhabeshi (1680m)

Le matin, visite des maisons avec leurs tours si caractéristiques de Svanétie. Au lieu de créer une muraille ou défense commune au village, chaque famille de Svanétie construisait sa propre tour pour se protéger des voleurs et envahisseurs venus d'autres tribus du Caucase. Rapide transfert (7km) à la station de ski d'Hatsvali (1850m) et départ pour 3h30 à 4h de marche. Nous accédons à un col situé à 2300m environ après une succession de montées et descentes. Par temps découvert la vue est impressionnante. Nous parvenons au village de Zhabeshi (1680m) entouré de montagne dont le pic Tetnuldi (4858m). Temps libre pour découvrir l'endroit à notre guise et notamment ses maisons également construites avec des tours. Nuit en guest house/hébergement chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 3h30 et 4h
  • Dénivelé + : 1000 m
  • Dénivelé - : 650 m

Jour 11 : Zhabeshi (1680m) - col à 2500m - Adishi (2070m)

Départ en matinée pour poursuivre notre découverte des montagnes du Caucase. Nous partons randonner 7 à 8h, avec traversée de col à 2500m. Descente jusqu'au beau village d'Adishi (2070m), installé au pied du mont Tetnuldi. Installation chez nos hôtes puis temps libre qui nous permettra de découvrir cette belle halte. Nuit en guest house/hébergement chez l'habitant.

Note : journée difficile, elle est classée 2 à 3 chaussures.

  • Heures de marche : entre 7h et 8h
  • Dénivelé + : 850 m
  • Dénivelé - : 450 m

Jour 12 : Adishi - vallée de Kalde (2800m) - village Khalde (2000m) - Ushguli (2350m)

Le matin, départ de notre journée de marche jusqu'au point culminant (2800m) en suivant un chemin en lacet. Descente jusqu'à la vallée de Kalde, en apercevant sur notre passage plusieurs ruines de villages médiévaux (2000m). Nous retrouvons notre véhicule qui nous conduit au village d'Ushguli (2350m), un des endroits habités les plus hauts d'Europe. Il est situé au pied du mont Shkhara (5200m), le plus haut sommet du pays. Nuit en guest house/hébergement chez l'habitant.

Note : journée difficile, elle est classée 2 à 3 chaussures.

  • Heures de marche : entre 7h et 8h
  • Dénivelé + : 1100 m
  • Dénivelé - : 830 m

Jour 13 : Ushguli - Mestia - Zugdidi - Kutaisi

En matinée, retour à Mestia et continuation jusqu'à Kutaisi. En chemin, nous nous arrêtons à Zugdidi (210km, 5h de route) pour visiter le palais de Dadiani, à l'architecture du Moyen Age tardif. La dynastie Dadiani gouverna sur la province durant plusieurs siècles. Le palais comprend le musée d'Histoire, exposant du mobilier d'époque, manuscrits, portraits de Napoléon etc. Retour à notre hôtel à Kutaisi (105km, 1h45 de route).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 6h et 7h

Jour 14 : Kutaisi - Jvari - Tbilissi

Route pour Tbilissi (230km, 3h30 de route) et arrêt en chemin à l’église de Jvari (VIe siècle) que nous visitons. Nous profitons de la belle vue sur la ville de Mtskheta. A notre arrivée à Tbilissi, temps libre pour profiter de nos derniers moments en ville et flâner librement.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h et 4h

Jour 15 : Tbilissi - vol de retour

Transfert tôt en matinée (en général) et vol de retour.

NB : en fonction des horaires des compagnies, le vol peut décoller le J14 au soir avec une arrivée le J15.

Important itinéraire

• Voyage proposé en 2 chaussures mais avec 2 journées difficiles (J11 et J12), étapes de 7h à 8h de marche ; bonne condition physique.

• Les impératifs locaux : fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• Les étapes de marche peuvent être modifiées en fonction des conditions atmosphériques (pluies).

• Le début et la fin du programme pourront être ajustés en fonction des horaires des vols internationaux.

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement :

Montagne,
Patrimoine et Nature,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

7 jours de marche

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Hébergement

Tbilissi (J2 & J14)
Deux hébergements possibles (ou similaires)
- Hôtel Astoria : situé au bord de la rivière Mtkvari, dans le quartier historique de Tbilissi, cet hôtel 3 étoiles comporte 48 chambres modernes. Chacune dispose d’une salle de bain privée, climatisation. Connexion internet. http://www.astoriatbilisi.ge
- Hôtel Rike Kopala : hôtel 3 étoiles au cœur du quartier historique de Tbilissi, 24 chambres climatisées avec salle de bain privée. http://www.kopala.ge/en/hotels/9-kopala-rikhe

Kazbegui (J3 & J4)
Diana’s Guesthouse : maison d’hôtes de 27 chambres, située à 300m de la place centrale. Toutes les chambres disposent d’une salle de bain privée avec eau chaude. Connexion internet.
En cas d’indisponibilité, une seconde maison peut être réservée, chambres avec salle de bain privée et eau chaude également.

Bakuriani (J5)
Deux hébergements possibles (ou similaires)
- Hôtel Snow Plaza : hôtel 3 étoiles comprenant 40 chambres avec salle de bain privée. Connexion internet. Joli panorama sur la montagne. http://snowplaza.ge/en
- Hôtel Villa Palace : hôtel 3 étoiles de 48 chambres, avec salle de bain privée. Sauna et piscine intérieure. Belle vue sur la montagne et sur la rivière avoisinante. http://villapalace.ge/

Kutaisi (J6 & J13)
Hotel Argo Palace (ou similaire) : situé non loin du palais Argo, cet hôtel se compose de 30 chambres climatisées avec salle de bain privée et un jolie vue sur la ville et les montagnes. Connexion internet.

Mazeri (J7), Mestia (J8 - J9), Zhabeshi (J10), Adishi (J11) et Ushguli (J12)
Dans les zones de randonnées, les établissements où nous séjournons s'apparentent à de petites guest houses ou à des hébergements chez l'habitant : maisons de 5 à 7 chambres avec salle de bain commune et eau chaude. Pas de connexion internet. Salles de bain privées à Mestia.


Notes importantes :
- Les catégories d’hôtel mentionnées sont établies selon la norme locale en vigueur.
- Les hôtels sont indiqués à titre indicatif. Il est possible qu'ils changent selon les disponibilités. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.
- En dépit d’un confort simple, les nuits chez l’habitant en Géorgie permettent de compenser un manque de logement dans la région visitée et restent une expérience culturelle enrichissante.
- Pas de possibilité de chambre individuelle chez l’habitant.

Nourriture

Pour les déjeuners, vous les prendrez soit dans des restaurants locaux, soit sous forme de pique-nique selon le programme.
Les dîners sont pris aux restaurants dans les villes ou chez l'habitant.

La table géorgienne n’aime pas la succession de plats, mais préfère mélanger les genres et laisser l’invité se régaler dans l’ordre de son choix.

La cuisine géorgienne est caractérisée par la profusion d’herbes aromatiques : basilic, estragon, aneth, persil, coriandre, cardamine…, mais également de légumes, d'aubergines aux noix, poivrons, tomates, concombres, courgettes, et de fruits, abricot, pêche, raisin, prune, pastèque, melon etc.

Les Géorgiens sont de grands amateurs de viande ; le plat principal en est toujours composé, notamment sous forme de barbecue et de brochette, sans oublier les fromages de lait de brebis ou de vache.
Au dessert, le gâteau est d’une saveur extraordinaire. Les plus populaires sont les paklava, fourrés aux noix et au miel, la gata, galette fourrée d’une pâte à base de beurre cuit, de farine et de sucre.

Encadrement

Accompagnateur géorgien francophone en Géorgie. Les accompagnateurs sont en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à leur poser des questions et, surtout, à suivre leurs conseils.

Transfert et transport des bagages

En véhicules privatisés.

Transports aériens

Vols réguliers pour Tbilissi A/R.

Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement. Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Evitez le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 ou 2 sous-pulls (remarques idem ci-dessus) ou chemises manches longues
• 1 bermuda (pour les hommes) ou pantacourt (pour les femmes)
• 1 pantalon de trek
• 1 pantalon confortable
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 cape de pluie (utilisation délicate et peu conseillée par grand vent)
• 1 veste en fibre polaire type Polartec 200 ou Windstopper ou Windpro.
• 1 veste type Gore-tex simple et légère genre Paclite ou H2No Storm.
• Sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Evitez les chaussettes type tennis (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférez celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée obligatoire (chaussures légères hautes : possibilité de chemins épineux lors du trekking) de bonne qualité avec semelles ayant une bonne adhérence dans la terre humide pour les périodes de pluies (semelle type Vibram)
• 1 paire de chaussures de jogging ou tennis
• 1 paire de sandales ou tongs.

Attention, même en été le temps peut être pluvieux. Prévoyez des vêtements pour vous protéger.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale + piles de rechange + ampoules
• 1 parapluie
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent

Divers :
• Protection solaire de haute protection (peau + lèvres)
• Nécessaire de toilette léger : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles)
• Boules pour atténuer les bruits, type Quiès
• Papier toilette + briquet pour éventuellement le brûler
• Nécessaire de couture
• Lingettes
• L'idée trek : système de recharge solaire, type panneau de trek (sortie usb ou lot de piles) : moyen exceptionnel afin de recharger : les piles rechargeables, ipod, mp3, appareils numériques etc… www.offgridsystems.ch

Couchage

Drap de sac (plus facile à laver et moins chaud que le sac de couchage) et taie d'oreiller.
Ce n'est pas indispensable mais pour plus de confort, vous pouvez prévoir un sac de couchage pour les nuits chez l'habitant.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Anti-diarrhéique (type Lopéramide ou Tiorfan)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Pommade anti-inflammatoire
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Micropur Forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive (type Elastoplast en 6cm de largeur) efficace en prévention des ampoules…
• Jeu de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pansements hydrocolloïdes anti-ampoules (disponible en magasins de sport, pharmacie, grandes surfaces...)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Biafine : pour les coups de soleil et les brûlures
• Répulsif anti-moustique

Important : en Géorgie, tout médicament contenant de la codéine (ex : Dafalgan codéiné) est interdit.

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours collective, fournie par l’agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Depuis le 1er mars 2009, les ressortissants français sont exemptés de visa pour un séjour égal ou inférieur à 360 jours en Géorgie. Si vous êtes d'une autre nationalité, merci de vous renseigner auprès de votre ambassade.

Prévoir plusieurs copies de passeport pendant le voyage, elles peuvent être notamment demandées lors des trekkings à Mazeri et Chalaati.

Passeport

Passeport en cours de validité, valable six mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage. En cas de randonnée ou de séjour rural et forestier, la vaccination contre l’encéphalite à tiques peut être conseillée, sachant toutefois la lourdeur de la procédure : les 3 injections se font sur une période de 9 mois (les protocoles plus courts en diminuent l'efficacité). Vacciné ou non, le voyageur devra prévenir les morsures de tique, qui peuvent transmettre d'autres affections sévères (maladie de Lyme, fièvre Crimée-Congo…) : protection par le port de vêtements couvrants, l'utilisation de répulsifs et la vérification quotidienne de l'absence de tiques incrustées dans la peau. L'utilisation d'un tire-tique permettra l'extraction complète de l’insecte. La prise d'antibiotique (Doxycycline) n'est justifiée qu’en cas de morsure inflammatoire.

Autres risques

Leur prévention passe par l’observance des conseils qui ont été donnés dans nos recommandations générales. L’hygiène alimentaire doit être une préoccupation permanente, pour éviter non seulement une banale turista mais surtout les affections plus préoccupante que seraient une typhoïde ou une hépatite A. Une insécurité certaine régnant dans de nombreuses régions, il sera prudent d’avertir l’ambassade en cas de déplacement dans le pays. La petite délinquance et la prostitution font partie du paysage urbain.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes dans les grandes villes. En cas de problème, il faudra contacter sa compagnie d’assistance et l’ambassade de France à Tbilissi

4. Pays et climat

Climat

Sa géographie donne à la Géorgie des conditions climatiques contrastées. A l’ouest, la mer Noire fait office de régulateur : hivers cléments, d’autant que le Grand Caucase bloque l’air froid venu du nord, et étés doux ; mais la région est assez humide, on ne peut pas tout avoir. Vers l’est, l’air est plus sec et les écarts de température se creusent. Ce schéma est à corriger en montagne par les conditions particulières de l’altitude (froid en hiver, fraîcheur en été). A Soukhoumi, sur la côte, la moyenne des maximales/minimales en janvier est de 9°/2°, en mai 21°/13°, en août 28°/20°, en octobre 21°/13° et à Tbilissi pour les mêmes mois : 7°/-1°, 24°/12°, 30°/18° et 20°/9°. Rien donc de dramatique. Très belle limpidité de l’air sur les pentes du Grand Caucase en automne.

Géographie

La Géorgie, l’un des trois pays de Transcaucasie, est frontalière de la Fédération de Russie au nord, de l’Azerbaïdjan à l’est, de l’Arménie au sud et de la Turquie au sud-ouest. C’est une espèce d’entonnoir posé à l’est de la mer noire. A l’ouest, une plaine triangulaire profonde, la Colchide, qu’encadrent le Grand Caucase au nord et le Petit Caucase au sud, ces chaînes imposantes sont reliées entre elles au centre du pays par les monts du Likhi ; à l’est, plaines (vallées du Mtkvari/Koura, de l’Iori et de l’Alazani) et plateaux étroits, orientés nord-ouest sud-est. La passe de Sourami (949 m) dans le Likhi relie les parties ouest et est du pays. La Géorgie est dotée d’un réseau hydrographique intéressant, que dominent le Mtkvari, qui passe à Tbilissi, à l’est et le Rioni à l’ouest.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 55 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.