Périodes de départ et prix

Du au

Du au

  • Forfait
  • Base 2 personnes : 1675 € par personne
Demande de devis

Le prix comprend

les documents de voyage, l'hébergement mentionné, les petits déjeuners à Reykjavík et la pension complète à Thórsmörk (du dîner du J3 au petit déjeuner du J6), l'accès au sauna tous les jours à Thórsmörk, les transferts aéroport Keflavík/Reykjavík A/R, les transferts Reykjavík/Hvolsvöllur en bus puis Hvolsvöllur/Thórsmörk en Super Jeep avec chauffeur A/R, l'excursion Cercle d'Or en bus, le prêt des raquettes, bâtons et crampons.

Le prix ne comprend pas

les assurances, les frais d'inscription, le transport aérien, les repas à Reykjavík hors petits déjeuners, les boissons, les excursions et activités optionnelles, le supplément chambre individuelle pour les nuits à Reykjavík.

Idées associées

Aurore boréale, Arctique, Reykjavik, Geyser, Gullfoss, Keflavik, Geysir, Thingvellir, Myvatn, Thorsmork.

Jour par jour

Jour 1 : Keflavík - Reykjavík

Arrivée à Keflavík et transfert à votre hébergement dans la capitale la plus septentrionale du monde.
Dîner et soirée libres.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 2 : Excursion Cercle d’Or

Le matin, départ en bus pour la découverte du Cercle d’Or. Visite de Thingvellir, lieu du premier parlement au monde, avant de continuer en direction de la zone géothermale de Geysir et son geyser Strokkur. Enfin vous verrez la belle chute de Gullfoss aux reflets dorés. Retour à Reykjavík.
Dîner et soirée libres.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 3 : Reykjavik – Thórsmörk

Transfert en bus pour Hvolsvöllur, puis à bord d'une Super Jeep, un véhicule 4x4 spécialement modifié pour parcourir les pistes enneigées, vous continuez sur les plaines de la côte sud (transfert avec chauffeur). Vous découvrez la chute de Seljalandsfoss avant d’entrer dans la vallée de Thórsmörk en longeant les flancs du volcan glacier Eyjafjallajókull. Arrivée aux chalets de Husadalur où vous vous installez pour 3 nuits. Premier bain dans la source locale (l'eau y est tiède en permanence) et détente sont au programme de la soirée !

  • Type d'hébergement : en chalet

Jours 4 et 5 : Thórsmörk

Deux journées complètes pour profiter des lieux et vous reposer. En raquette ou simples chaussures de randonnée, suivant l’enneigement, vous vous baladez à travers les bois et montez en hauteur pour découvrir des vues à couper le souffle. Peut-être croiserez-vous le chemin d’un renard polaire ou verrez un faucon survoler les bois. Après une journée d'activités en plein air, vous vous relaxez dans la source chaude et le sauna. La nuit tombée, partez à la recherche des aurores boréales qui, avec un peu de chance, illumineront le ciel mais aussi toute la vallée.

  • Type d'hébergement : en chalet

Jour 6 : Thórsmörk - Reykjavik

Dernière matinée dans la vallée de Thórsmörk avant de retrouver la Super Jeep qui vous reconduit vers la civilisation. Arrivée à la capitale.
Dîner et soirée libres.

  • Type d'hébergement : en guest house

Jour 7 : Reykjavik - Keflavík

Transfert à l‘aéroport de Keflavík. Fin du séjour.

Important itinéraire

Période : nous vous recommandons cet itinéraire entre début novembre et mi-avril, pour des raisons d'enneigement, durée du jour et climat, mais aussi de tarif.
Pour des départs sur d'autres périodes, contactez-nous pour les tarifs.

Durée d'éclairement (du jour) moyenne :
- en novembre : 8h
- en décembre : 5h
- en janvier : 4h30
- en février : 8h
- en mars : 12h
- en avril : 14h

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Multi-activités

Environnement :

Volcans,
Terres Polaires,
Neige

Itinérance :

Semi-itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

3 jours d'activités

Nombre de participants

De 1 à 15 participants

Début du séjour

aéroport de Keflavík

Fin du séjour

aéroport de Keflavík

Caractéristiques du circuit

Cet itinéraire est accessible à tous. Il ne nécessite pas de conditions physiques particulières.
Vous pourrez explorer les environs complètement à votre rythme, à moins que vous ne souhaitiez réserver des activités optionnelles pour optimiser au mieux votre temps sur place.

- Dénivelé positif moyen : de quelques mètres à 700 mètres (maximum).
- Durée moyenne des balades : de 30 minutes à 6 heures
- Difficultés particulières : la météo très capricieuse peut rendre certaines randonnées pénibles. Veuillez suivre scrupuleusement la liste d'équipement.
- Nature du terrain: les balades se font presque uniquement dans les bois. Un peu de plaine et terrain caillouteux. Sentiers balisés.

Les balades : vous aurez dans votre dossier de voyage des fiches-rando avec plusieurs balades au choix. A vous de décider quelle balade vous voulez faire en fonction des conditions météo, de la luminosité au moment du voyage ainsi que de votre forme et de votre envie de randonner.

Lecture de carte et orientation : vous avez choisi une randonnée en liberté, non guidée. Vous maîtrisez donc la lecture de carte et la lecture du terrain car il existe peu de sentiers en Islande et la plupart ne sont pas balisés. De plus, la météo peut-être capricieuse et le brouillard peut se lever rapidement.

Durant les soirées passées à Thórsmörk il sera facile, si les conditions météo sont propices, d´observer les aurores boréales. Ces aurores ne sont pas garanties, mais nous vous proposons un programme où les chances de les observer sont particulièrement favorables.

PHOTOGRAPHIER LES AURORES
Avant de parler photo parlons déjà des aurores ! Ce sont des phénomènes géophysiques lumineux qui se produisent essentiellement aux pôles (mais on a déjà vu des aurores en France !). L’observation n’est possible que lorsque plusieurs conditions sont réunies : la nuit doit être noire et le ciel dégagé (donc à priori il faut favoriser les périodes sans lune et les mois les plus froids, soit janvier et février) et il faut aussi des éruptions solaires… Cette dernière condition reste aléatoire, l’observation d’une aurore n’est donc jamais garantie !

"La photographie d'aurores polaires est relativement simple, elle est basée sur le principe qu’il faut saisir une lumière relativement faible par des températures en général très basses, ce qui nécessite un matériel de base minimum. Mais, la photographie d’aurores n’est pas techniquement difficile."

Quelques conseils :
•Par des températures négatives, les boîtiers à synchronisation mécanique restent les plus fiables.
•Prévoir une optique grand angle et grande ouverture.
•Les filtres sont à bannir car mal adaptés aux longueurs d’ondes habituelles des aurores.
•La mise en place du film devra se faire avec précaution pour éviter toute trace de givre à l’intérieur du boîtier.
• A partir de -35° les bandes amorces ont tendance à se déchirer : armez lentement avec la manivelle ou utilisez le moteur pas à pas.
•Prévoir un trépied assez lourd, muni d’une rotule autorisant les prises de vue vers le ciel et à la verticale (pieds en filtre de carbone déconseillés, attention aux systèmes de fixation à prise rapide qui peuvent se gripper avec le givre).
•Dans la neige les pieds du trépied pourront être équipés de semelles spéciales augmentant la stabilité de l’ensemble (des chaussures peuvent faire l’affaire).
•Le déclencheur souple est conseillé pour la prise de vue avec temps de pose très long. Un déclencheur électrique ou mécanique permet d’éviter les vibrations.
•Pour faire une belle image, pensez à intégrer un élément en premier plan. Dans ce cas, il faut vérifier que le premier plan soit net lorsque l’optique a sa mise au point sur l’infini.
•Une aurore est rarement très lumineuse par conséquent il faudra que l’obturateur du boîtier soit ouvert un certain temps (de préférence temps de pose inférieur à 1 minute).
•Pendant les nuits propices aux aurores, le ciel est en général étoilé. Si la pose dépasse 1 minute les étoiles figureront sous la forme de traînées lumineuses du fait de la rotation de la terre.
•Le matériel photo n’aime pas les variations de température brutales. Les objets métalliques exposés au froid pendant un certain temps et rentrés au chaud se couvrent d’humidité et inversement l’humidité peut geler à l’intérieur du boîtier et le bloquer.
•Pensez à mettre votre appareil dans un sachet plastique avant de le rentrer au chaud, cette "cloche" va permettre de réchauffer le matériel doucement ou, autre solution, laissez en permanence votre équipement à des températures négatives (dehors, protégé d’une housse) et gardez les piles au chaud.
•Idem pour les films qui n’aiment pas les changements répétés de température.
•Assurez-vous que votre appareil soit chargé avant de sortir (difficile de recharger avec des moufles).
•Lorsque l’on veut observer les aurores, il faut habituer ses yeux à la pénombre, par contre, pour faire des photos, il faut s’équiper d’une lampe frontale pour les réglages. Préférez une lampe relativement faible pour ne pas déshabituer vos yeux trop violemment.
•Pensez à emporter des piles de rechange pour tout l’équipement.
•A basses températures les pièces métalliques collent aux doigts non protégés. Se méfier des gelures au visage aux doigts et aux pieds.

(extraits du livre "Aurores Boréales et Australes". Editions GNGL Productions/Pôles d’images.

Hébergement

- 3 nuits à Reykjavík en guest house en chambre double (sanitaires partagés) avec petit déjeuner.
- 3 nuits en chambre privative à Thórsmörk, lits faits.
Dans le bâtiment il y a des douches et des toilettes. La source ainsi que le sauna sont à quelques mètres du bâtiment.

Nourriture

Petit déjeuner à Reykjavík et pension complète à Thórsmörk (du dîner du J3 au petit déjeuner du J6).
Pour les régimes particuliers (végétariens, allergies), merci de nous transmettre l’information précise au moment de l’inscription.

Encadrement

Pas de guide sur ce voyage.
Avant votre départ nous vous remettons un road book spécialement conçu pour ce circuit, composé d'indications précises qui vous permettront d'effectuer vos journées de découverte et de randonnée en toute liberté.
Pour profiter et apprécier pleinement votre voyage de randonnée, vous devez être en mesure d'assurer votre autonomie sur le terrain avec les documents fournis.

Correspondant local francophone à Reykjavík, joignable par téléphone.

Une randonnée guidée en raquette non privative est incluse à Thorsmork. Vous serez informés sur place quel jour elle aura lieu. Guide anglophone ou germanophone selon disponibilité.

Documents de voyage

En plus de cette fiche technique qui vous est remise à l’inscription, nous vous remettons un road book réalisé par nos soins. Ce document ne saurait être exhaustif, mais il se veut aussi précis que possible dans ses explications.

Votre carnet de voyage est composé de :
- 1 descriptif de l’itinéraire
- 1 carte de Reykjavík
- 1 guide de Reykjavík
- 1 carte générale de l‘Islande
- 1 dépliant informatif de Þórsmörk
- 1 carte de rando avec spécificités de l‘hiver
- des bons d'échange

Tous les documents de voyage vous seront remis sur place par notre correspondant (sauf le descriptif de l’itinéraire qui vous sera envoyé après réception du solde, dans le mois précédant la date de départ).

Vos dépenses

Pour information, le gouvernement islandais étudie la possibilité de faire payer l´entrée de certains sites. Aucune décision n'a été prise pour le moment aussi nous est-il impossible d´affirmer que leur accès sera encore gratuit dans les mois à venir, même si c´est plutôt probable.

Nous vous conseillons de retirer de l’argent à un distributeur automatique en arrivant à Reykjavík (cartes Visa et MasterCard acceptées partout) car il est souvent difficile de changer de l’argent en cours de voyage. Ne prévoyez pas de changer de l’argent en France ou à l’arrivée à l’aéroport car les taux de change sont peu avantageux. En ville, les banques ferment tôt dans l'après-midi (16h) et sont fermées le week-end. Il est possible de payer avec votre carte bleue dans presque tous les commerces du pays, et ce qu’il s’agisse de grands ou de petits montants. Cependant, renseignez-vous auprès de votre institution bancaire sur les commissions qui s’appliquent. Il est enfin possible dans la plupart des magasins et restaurants de Reykjavík de payer en euros : vous recevrez alors votre monnaie en couronnes islandaises.
ATTENTION : Il n’est pas possible de changer des couronnes islandaises hors d’Islande, donc faites attention à ne pas retirer plus d’argent que nécessaire.

Repas à Reykjavík : il y en a pour tous les goûts et tous de budgets, de 9€ pour un panini avec des frites à 25-35€ pour un plat de viande. Les plats de poisson sont généralement de 20 à 50% moins chers que la viande. Le plat principal est copieux et peut souvent se suffire à lui-même. Le service et les taxes sont inclus dans les prix affichés, donc pas de surprise à l’arrivée de la facture.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

Vêtements : prévoyez ce que l’on appelle le système "trois couches" :
- Une couche à même la peau : sous-vêtements chauds (collant et haut à manches longues type Damart ou Lifa, surtout pas de coton).
- Une 2e couche de type pull de laine à col roulé ou fourrure polaire épaisse.
- Une 3e couche pour couper du vent et de la neige (haut et bas, type vêtement de ski).

Bien souvent, il vous faudra rajouter 1 ou 2 couches intermédiaires (polaire fine ou polaire coupe-vent en plus d'une grosse polaire chaude ou d'un bon pull en laine type pull traditionnel islandais - que vous pouvez acheter à Reykjavík). Il est nécessaire que TOUTES les couches soient respirantes, une couche non respirante annule les effet respirants de toutes les autres couches !

N’oubliez pas que ce sont les extrémités qui se refroidissent le plus vite :
- Pour les pieds : chaussettes épaisses en laine ou en bouclette, des chaussures type montagne ou bottes Sorel pour vos sorties à la journée.
- Pour les mains, prévoyez au moins 2 couches : la première, des gants en laine très épaisse ou en fourrure polaire, la seconde, des moufles fourrées assez grandes pour y mettre les gants en laine. La sur-couche doit être coupe-vent et si possible étanche (type Gore-tex)
- Tête : n’oubliez pas un bon bonnet, voire bonnet double (polaire plus laine, si possible coupe-vent, que vous doublerez de la capuche étanche de votre veste pour éviter les courants d'air fréquent en Islande), casquette, cagoule, écharpe…

Equipement

- Thermos (bien pratique pour une pause boisson chaude lors d’une balade à la journée)
- Lampe de poche ou mieux, lampe frontale
- Couteau de poche
- Petit sac à dos pour emporter les affaires de la journée
- Appareil photo : attention au froid et à la neige, les appareils étanches style baroudeurs sont bien adaptés
- Un maillot de bain : l’Islande est le royaume des piscines

Matériel fourni

Raquettes de type TSL, Denali ou Nyflex
Bâtons de type Black Diamond, Vango, Vaude ou Leki
Crampons à mettre sur les chaussures de randonnée

3. Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d´identité ou passeport, valides pour toute la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales (France) d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités islandaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-islande.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa requis pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.

Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées réclame que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La présence du Gulf Stream au large de l’Islande lui confère un climat plutôt doux, de type océanique : frais en été et plutôt clément en hiver. On peut s’attendre à des températures de -10 à +5°(mais bien sûr cela peut être plus ou moins !).
A savoir, la première caractéristique du climat islandais est son instabilité : les averses succèdent au grand soleil et ainsi de suite. Une constante, le vent : en provenance du sud est il est annonciateur de tempêtes, et arrivant du nord il est souvent synonyme de ciel bleu dans le sud (et l’inverse quand on est au nord).

NB: La vallée de Thórsmörk est bien protégée de certains vents et offre un climat plutôt doux.

Climat

En dépit de sa situation à la limite du cercle polaire arctique, l´Islande n´est pas le pays glacé qu´on imagine parfois. L´île bénéficie en effet de l´influence du Gulf Stream, qui baigne ses côtes sud, ouest et nord-ouest, donnant au pays un climat océanique tempéré (hivers relativement doux et étés frais). A Reykjavík, les températures moyennes sont comprises entre 0°C, en janvier, et 12°C, en juillet. En hiver, elles sont légèrement plus basses au nord-est et à l´est, courant polaire du Groenland oblige. En fait, seul l´intérieur des terres connaît des températures vraiment basses, qui peuvent descendre sous -15°C.
Les pluies sont plus abondantes au sud qu´au nord. Quant aux vents, ils sont très fréquents et parfois violents.
Ces quelques généralités ne peuvent toutefois rendre compte de la réalité de la météorologie islandaise, dont la principale caractéristique est ´instabilité. Celle-ci provoque des commentaires du type : « Si vous n'aimez pas le temps qu'il fait, attendez une minute… ».
L’Islande ne connait pas la longue nuit polaire. Décembre, janvier et la première quinzaine de février ont peu de jour (de 10h00 à 16h00 environ), mais, en revanche, de mai à mi-août le jour est quasi-permanent.
Juin a de belles luminosités et un jour permanent. La saison des aurores boréales commence en septembre-octobre, pour culminer en décembre et janvier.

Le site www.vedur.is donne tous les jours des informations détaillées sur la situation météorologique, mais aussi sur l’activité sismique, le niveau des rivières… (en islandais et en anglais).

Géographie

L’Islande doit son caractère volcanique à sa situation sur la dorsale médio-atlantique (chaîne volcanique sous-marine située entre les plaques tectoniques eurasienne et américaine et dont l’île est une partie émergée). Soumis à ce travail des profondeurs, le pays connait donc une activité sismique et volcanique intense. Les volcans Hekla, Askja, la zone du Krafla, ainsi que de nombreux volcans sous-glaciaires (dont le Grimvötn, situé sous le glacier Vatnajökull) sont particulièrement surveillés. Les éruptions, provoquant la fonte des glaces, peuvent être à l’origine d’immenses inondations (Grimvötn en 1996, par exemple). La lave émise par les éruptions prend, en refroidissant, des teintes et des formes variées, qui sont l’un des charmes des paysages volcaniques. Les champs de lave couvrent plus de 10% du territoire. Au volcanisme, on ajoutera les phénomènes géothermiques. L’utilisation de l’eau chaude naturelle pour le chauffage urbain peut paraitre prosaïque ; les geysers, les fumeroles, les solfatares (vapeurs sulfureuses), les sources ou les mares de boue chaudes, le sont beaucoup moins…

Pays de feu, mais également pays de glace. Avec 8 300 km², le Vatnajökull est le plus vaste glacier d’Europe. Après lui viennent le Langjökull (950 km²), le Hofsjökull (932 km²) et le Myrdalsjökull (600 km²). Le Snaefellsjökull, dans l’ouest, ne couvre que 11 km² ; c’est pourtant un glacier célèbre : les héros de Jules Verne partirent de là pour leur voyage au centre de la terre. Les cours d’eau sont, évidemment, nombreux, mais leur régime est irrégulier, dépendant qu’il est de la fonte des glaces. On a pu, néanmoins, leur faire porter des barrages hydroélectriques puissants. Lacs, cascades, chutes d’eau, marquent encore les paysages islandais. Gullfoss et Godafoss, sont les chutes splendides ; le lac Myvatn (38 km², 4 à 5 mètres de profondeur) est renommé pour son avifaune.

Les côtes islandaises sont très festonnées. Dans le nord-ouest, les glaces ont creusé d’innombrables fjords, souvent escarpés et spectaculaires. La côte sud-ouest est plus plane ; elle recueille l’essentiel de la population (région de Reykjavik). L’intérieur du pays est occupé par un haut plateau, l’Odadhahraun, constitué de champs de lave et de déserts minéraux, formant des paysages étranges et fascinants. Cette région, quasiment inhabitée, n’est desservie que par quelques pistes.

L’Islande possède de nombreuses îles, dont l’archipel des Vestmann (Vestmannaeyjar), au sud, et l’île de Grimsey, à l’extrême nord, sur le cercle polaire.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes disponibles à l'agence ou sur le site www.livrespolaires.com :
- Islande, Guide de l'Ile aux volcans, Marcus
- Carte de l'Islande 1/400 000

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.