Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

05/05/2019

17/05/2019

3450 € Assuré à partir de 4

02/06/2019

14/06/2019

3550 € Assuré à partir de 3

14/07/2019

26/07/2019

3850 € Assuré à partir de 4

04/08/2019

16/08/2019

3850 € Assuré à partir de 4

01/09/2019

13/09/2019

3450 € Assuré à partir de 4

06/10/2019

18/10/2019

3450 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• Le transport aérien sur vol régulier
• Les taxes aériennes
• Les transferts et le transport des bagages
• L’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas
• Les services d'un guide francophone
• Les services de guides locaux pendant les randonnées
• Les pourboires, hormis ceux du guide francophone et des guides locaux
• Les frais d'entrée dans les sites

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les repas à Kota Kinabalu les jours 2 et et 12 et le dîner du jour 6
• Les visites non prévues au programme
• Les boissons et dépenses personnelles
• Les pourboires du guide francophone et des guides locaux pendant les randonnées
• Le supplément pour un éventuel porteur additionnel (sur demande, à régler sur place, se reporter à la rubrique "transfert et transport des bagages")
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe
• Le supplément chambre individuelle (à la demande)

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (à la demande) : nous contacter pour prix et disponibilité.
Pas de possibilité de chambre individuelle chez l'habitant et en maison traditionnelle (longhouse)

Idées associées

Faune, Flore, Cascade, Jungle, Ethnie, Chez l'habitant, Forêt primaire, Parc naturel, Tradition, Bornéo.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Kota Kinabalu

Vol pour Kota Kinabalu.

  • Hébergement : en avion

Jour 2 : Kota Kinabalu

Arrivée à Kota Kinabalu et installation à l'hôtel. Journée et repas libres. Kota Kinabalu est la capitale de l’Etat de Sabah. Plus communément appelée KK, cette ville côtière assez développée est partiellement entourée par une forêt tropicale. C’est le point de départ de tout voyage à Sabah. La ville est réputée pour ses marchés animés et sa multitude de restaurants.

NB : préparation des sacs à dos pour 4 jours en immersion dans la jungle, vous retrouverez vos sacs de voyage le soir du J6.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 0h30 et 1h

Jour 3 : Kota Kinabalu - région de Long Pasia

Tôt le matin, départ vers Long Pasia et début de notre trek. Long Pasia est un village isolé de Bornéo, un endroit secret et préservé, reconnu pour sa flore riche et diverse. Il abrite depuis des centaines d'années la communauté Lundayeh. Le nom de Lundayeh signifie "peuple en amont de la rivière", les villages sont en effet généralement installés à proximité de cours d'eau. Nous sommes ici au cœur d'une forêt tropicale dense, lieu de nombreuses histoires, croyances et légendes locales. Nous atteignons le village après plusieurs heures de route après un arrêt pour déjeuner dans un restaurant local. Arrivés à Long Pasia, nous nous installons chez l'habitant et faisons connaissance avec nos hôtes. Nous partageons ensemble un dîner à base de plats locaux.

  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 6h et 7h

Jour 4 : Région de Long Pasia (randonnée)

Début de notre randonnée jusqu'à notre camp pour la nuit. Nous marchons sur un terrain mixte et traversons de belles et luxuriantes forêts tropicales. Selon le WWF, les forêts de Bornéo comptent 6% de la biodiversité mondiale, nos premiers pas dans la jungle le confirment. Nous sommes entourés d'une biodiversité extrêmement riche, camouflée dans un chaos de branchages et de feuilles au pied d'arbres gigantesques aux lianes entrecoupées. Nous marquons une pause déjeuner aux abords du sentier avant d'atteindre notre zone de bivouac. Nous passons notre première nuit en forêt, bercés par les sons de la nature.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Dénivelé + : 650 m
  • Dénivelé - : 650 m
  • Hébergement : en hamac

Jour 5 : Région de Long Pasia (randonnée)

Nous continuons notre périple pour rejoindre un camp de bambou que nous atteignons en fin de matinée. Nous nous installons au camp et déjeunons. Cet après-midi, nous en apprenons davantage sur la vie en forêt grâce à notre guide, notamment les principales techniques de survie dans la jungle. La gestion de l'eau, du feu, construire un abri et trouver de la nourriture en milieu hostile n'auront plus de secrets pour nous. Dans la soirée, nous partons pour une promenade nocturne (facultative).

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé + : 550 m
  • Dénivelé - : 550 m
  • Hébergement : en hamac

Jour 6 : Région de Long Pasia - Kimanis

Après cette première incursion dans la jungle, nous reprenons le sentier de retour vers Long Pasia. Notre véhicule nous y attend pour un transfert vers Kimanis. Nous marquons un arrêt dans un restaurant local pour découvrir de nouveaux mets locaux. Nous retrouvons notre bagage principal à l'hôtel. Fin de journée et dîner libres pour se reposer avant notre prochaine étape, la région de Sapulot, fief du peuple Murut.

NB : préparation des sacs à dos pour 2 nuits en autonomie, vous retrouverez vos sacs de voyage le J9.

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h30 et 3h

Jour 7 : Kimanis - Sapulot

Départ vers la région de Sapulot. A la frontière du Kalimantan, Sapulot est une région de collines coiffées de jungles et piquetée de grottes, un des secrets les mieux gardés de Sabah. Sur les hauteurs, les vues sont splendides avec de vastes panoramas sur la jungle, encore et toujours. Nous pouvons parfois apercevoir des formations calcaires qui se dégagent de l’épaisse et dense forêt. Notre véhicule nous mène d'abord à Keningau, au cœur de la chaîne de montagne des Crocker Range (environ 4h de route). Nous changeons ensuite de véhicule pour un 4x4 et nous aventurer sur des routes plus cahoteuses en direction du village de Labang (environ 2h de route). Nous quittons alors le véhicule pour embarquer sur un petit bateau et remonter la rivière une vingtaine de minutes jusqu'à notre camp où nous arrivons pour le déjeuner. Nous profitons de l'après-midi pour nous détendre après ce long trajet matinal et pour explorer les alentours du camp. Nous nous rendons à pied aux grottes inexplorées de Tinahas, refuge des salanganes de la région qui viennent y nicher. Leur nids construits de salive séchée sont utilisés pour préparer une fameuse soupe qui, selon la croyance locale, apporte chance et vitalité. Nous marchons le long d'un tunnel qui mène sous terre et observons les formations de stalactites et stalagmites des grottes. De retour au camp, nous profitons d'une baignade rafraîchissante dans la rivière avant la tombée de la nuit. Ce soir, si le ciel est dégagé, nous passerons la nuit sous un beau ciel étoilé.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Dénivelé + : 100 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : en hamac
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 6h30 et 7h

Jour 8 : Région de Sapulot (randonnée)

Réveil très matinal pour un départ du camp avant les grosses chaleurs de la journée. Transfert à Tataluan pour nous rendre au pied du Batu Punggul, un suc de calcaire culminant à 250 mètres et s'élevant hors de la jungle (pour des raisons de sécurité, nous ne proposons pas l'ascension du Batu Punggul dans ce voyage). Nous profitons d'un pique-nique au bord de la rivière avant de rejoindre une maison traditionnelle dans le village de Romol. Nous rencontrons la communauté Murut. Dans le dialecte Murut, Sapulot signifie "rencontrer" tandis que le nom Murut semble provenir de la montagne Murud, qui désignerait cette ethnie comme un peuple des montagnes.
La communauté compte plus de 120000 personnes, réparties en sous-ethnies dans l'ensemble du territoire. Ils sont les derniers peuples à avoir abandonné la tradition des chasseurs de tête, ce rite qui hanta des générations d’explorateurs. Le titre de coupeurs de tête fait référence à une coutume séculaire qui consistait à conserver les têtes des personnes tuées. Ce rituel jouait un rôle culturel et social très fort. Beaucoup de théories ont été développées par des anthropologues et ethnologues mais de nombreux mystères demeurent toujours quant à cette pratique. Aujourd’hui, cette tradition est révolue et, même si il subsiste des villages où l’on peut apercevoir quelques crânes, la majorité des signes de cette tradition a disparu.
Même si la vie quotidienne des Murut s’est emprise d’une certaine modernité, cette communauté vit encore de manière traditionnelle. La culture du riz et du tapioca sont leurs principales ressources et ils continuent à chasser à la sarbacane. Les Murut sont traditionnellement animistes, même si certains se sont convertis au christianisme. Peuple aux traditions très fortes, les Murut arborent de magnifiques costumes, avec des pagnes de couleur rouge et des coiffures ornées de plumes de faisan. Les femmes sont traditionnellement habillées de tuniques noires avec un sarong, et souvent parées d’accessoires en perles colorées.
Ce soir, nous logeons dans une maison traditionnelle, juste au-dessus d'une vallée surplombant la forêt. La soirée est consacrée à la fête. Nul doute que vous goûterez lors du dîner au vin de riz (tapai) servi dans d’énormes pots en céramique. Nous profitons également d'une belle démonstration de danse car les Murut sont particulièrement férus de musique. Ils utilisent d'ailleurs plusieurs types d'instruments tels que des agungs (sorte de gongs), des flûtes en bambou et divers instruments à cordes comme le tangkung (guitare à deux cordes).

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : en dortoir

Jour 9 : Région de Sapulot (randonnée) - Kundasang

Seconde journée de découverte de la région de Sapulot. Nous partons ce matin en direction de la cascade de Kabulongou et profitons de cet endroit magique pour nous baigner dans des cascades à plusieurs niveaux. Nous retournons au village pour le déjeuner et remercier nos hôtes. En début d'après-midi, nous reprenons la route vers Kundasang, notre étape pour la nuit. Ce petit village niché sur les flancs de la montagne offre un superbe panorama (si le temps le permet) sur le mont Kinabalu, le plus haut sommet d'Asie du Sud-Est (4095m). Nous retrouvons notre bagage principal avant d'arriver à l'hébergement.

  • Hébergement : en lodge
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 4h et 6h

Jour 10 : Kundasang - village de Sayap

Un transfert matinal nous mène au village de Sayap, où nous attendent nos hôtes. Ce soir, nous dormons au village pour mieux comprendre le mode de vie de la communauté des Dusun. La majorité des Dusun vivent principalement dans les collines et vallées de la région et ont pour réputation d’être un peuple très hospitalier. Nous profitons de notre déjeuner chez l'habitant pour faire connaissance avec ce groupe ethnique, le plus important dans la région de Sabah. L'agriculture est leur principale activité. Ici, les Dusun cultivent de nombreux fruits et légumes, ainsi que de nombreuses parcelles de rizières. Nous passons la journée à explorer les alentours du village et ses terres agricoles. Nous pourrons cueillir quelques noix de coco fraîches, des bananes, des ananas ou des taraps (un fruit local qui ressemble au durian ou au fruit du jacquier) pour le dîner. De retour au village, nous pourrons apprendre les techniques de cuisine de ces produits locaux avant de profiter d'un dîner traditionnel chez l'habitant. Un beau moment d'échanges et de convivialité.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30

Jour 11 : Village de Sayap (randonnée)

Très tôt le matin, nous partons rejoindre les habitants qui travaillent dans les plantations de caoutchouc aux alentours du village. Nous en apprendrons plus sur les rouages de la production de caoutchouc et pourrons même tester quelques techniques de récolte. Nous revenons au village pour le petit déjeuner, avant de gagner le point de départ de notre randonnée, aux portes du parc national de Kinabalu. Ici, la vaste jungle entoure une zone remplie d'orchidées, d'arbres géants et de cascades rafraîchissantes. Nous empruntons l'un des sentiers de cette oasis cachée et arpentons la forêt jusqu'à la cascade de Kemanis pour une baignade bien méritée. Après un pique-nique en pleine nature nous regagnons Sayap. Pour clôturer la journée, nous apprendrons quelques-unes des techniques traditionnelles de pêche dans des élevages de poissons d'eau douce. Nous partageons à nouveau notre dîner avec nos hôtes.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 12 : Village de Sayap - Kota Kinabalu - vol de retour

Nous quittons la région pour retourner vers Kota Kinabalu, où quelques chambres seront disponibles dans un hôtel avant notre transfert à l'aéroport pour le vol international de retour. Repas libres.

  • Hébergement : en avion
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 3h et 3h30

Jour 13 : Vol de retour

Arrivée à destination.

Important itinéraire

• Certaines étapes peuvent être modifiées ou inversées pour raisons techniques et/ou de météo.
• Les temps de transferts sont donnés à titre indicatif : ils dépendent des conditions climatiques et de l'état des routes.
• Ce voyage se déroule dans certaines zones isolées et difficiles d'accès. A certaines étapes, vous n'aurez pas accès à certaines commodités basiques, telles que toilettes et douche. Il est parfois possible de se laver dans les cours d'eau ou au seau (eau froide). Vous risquez de porter les mêmes vêtements pendant plusieurs jours et devrez supporter qu'ils soient peut-être sales et humides en journée. Certaines nuits sont prévues en hamac, d'autres chez l'habitant ou en maison traditionnelle. Ces conditions de confort simple, voire sommaire, peuvent occasionner de la fatigue. Néanmoins, cette expérience d'immersion dans la forêt au milieu d'une nature exubérante restera l'un des moments les plus forts de votre voyage. Pour pallier au manque de confort de ces nuits, nous en avons prévu deux en hôtel (le jour 6 et le jour 9).

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée,
Rencontres

Environnement

Forêts, collines, rivières et lacs,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de participants

De 4 à 12 participants

Hébergement

Sur ce voyage, les nuits au confort sommaire (nuits en hamac ou chez l'habitant) sont compensées par quelques étapes en hôtels confortables.

• Kota Kinabalu (jour 2) : Jesselton Hotel ou similaire
Hôtel de style colonial, c'est l'un des premiers construits à Kota Kinabalu. Il est situé au cœur de la ville. Les chambres sont confortables et toutes dotées de salle de bain avec eau chaude et de la climatisation. Restaurant, wifi. http://jesseltonhotel.com

• Long Pasia (jour 3) : nuit chez l'habitant
Confort simple. Chambres privées avec salle de bain (eau froide, douche au seau), toilettes communes (en intérieur ou en extérieur, selon la famille qui nous accueille). Moustiquaires, oreillers fournis, électricité disponible.

• Long Pasia (jours 4 et 5) : nuits en hamac
Nuit dans un campement au cœur de la jungle. Hamac Henessy avec moustiquaire incorporée. Confort très sommaire. Eau (froide) disponible pour la toilette ou douche dans la rivière. Pas d'électricité, toilettes en pleine nature.

• Kimanis (jour 6) : Langkah Syabas Resort ou similaire
Situé à deux pas de la plage, le Langkah Syabas est un petit établissement de 25 chambres confortablement équipées. Salle de bain, eau chaude, climatisation. Wifi, piscine, service de blanchisserie. www.langkahsyabas.com.my

• Sapulot (jour 7) : nuit en hamac
Nuit dans un campement au cœur de la jungle. Hamac stretcher avec moustiquaire. Confort très sommaire. Eau (froide) disponible pour la toilette. Pas d'électricité.

• Sapulot (jour 8) : nuit en maison traditionnelle
Nuit en dortoir sur des matelas à même le sol, des oreillers sont fournis. Moustiquaires, électricité, salle de bain (eau froide, douche au seau), toilettes communes (à l'intérieur ou à l'extérieur selon la famille qui nous accueille).

• Kundasang (jour 9) : Hounon Ridge Farmstay
Situé en pleine montagne, dans un petit village à proximité de Kundasang, ce lodge au confort simple bénéficie d'une situation idéale pour profiter d'une belle vue sur le Kota Kinabalu. Chambre avec salle de bain et eau chaude.

• Sayap (jours 10 et 11) : nuits chez l'habitant
Confort simple. Chambre privée avec salle de bain (eau froide, douche au seau), toilettes communes (en intérieur ou en extérieur, selon la famille qui nous accueille). Oreillers fournis, électricité disponible.

Notes :
• Le jour 6, en cas d'indisponibilité à Kimanis, nous pourrons loger à Kota Kinabalu (Jesselton Hotel)
• Les hôtels sont donnés à titre indicatif ; nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis, dans une catégorie similaire.
• Pas de possibilité de chambre individuelle chez l'habitant et en maison traditionnelle
• Les populations de Bornéo vivent encore aujourd'hui de façon traditionnelle et sont très accueillantes. Afin de permettre un réel contact avec ces populations, nous proposons certaines nuits chez l'habitant. Bien sûr, leur niveau de vie est très différent du nôtre et cela demandera une capacité d'adaptation.

Nourriture

• Au cours du voyage, tous les repas sont inclus sauf à Kota Kinabalu les jours 2 et 12 et le dîner du jour 6.
• La cuisine malaise est le reflet du mélange culturel du pays, les influences étant nombreuses pour ce pays historiquement à la croisée des routes entre le Moyen-Orient, l’Inde, la Thaïlande et l’Indonésie. Elle est particulièrement influencée par la cuisine chinoise, thaïlandaise, indienne et indonésienne. Les plats les plus populaires sont le nasi goreng (riz frit) ou le mee goreng (nouilles sautées) auxquels on ajoute de la viande ou du poisson. Vous trouverez aussi beaucoup de stands de rue servant des satays (brochettes de viande marinée puis grillée et servies avec une sauce aux cacahuètes). Les currys sont nombreux, comme le curry redang, et parfois servis avec des roti (galette). Les épices telles que le gingembre, la cannelle, la coriandre, l’ail, la citronnelle, le piment, le clou de girofle ou la muscade parfument la plupart des plats. Le roti canai (galette frite) est servi du matin au soir dans de nombreux stands de rue. Le plat national est le nasi lemak (riz à la crème), du riz parfumé au lait de coco et aux feuilles de pandanus, servi avec du poulet, des œufs durs, des concombres, des anchois séchés, des cacahuètes et du sambal (sauce au piment). On le déguste du déjeuner au dîner, vous en trouverez dans de nombreuses échoppes, vendu dans des triangles de feuilles de bananiers.
• A Bornéo, la cuisine s’enrichit de saveurs locales. Les eaux poissonneuses de l’île permettent de varier les découvertes culinaires. On trouve de nombreux fruits et légumes à Bornéo, parfois surprenants, cultivés localement et souvent cuisinés de manière originale : dans des feuilles, dans du bambou, accompagnés de fleurs et plantes sauvages. Durant nos randonnées et lors des repas chez l'habitant, nous aurons l’occasion de goûter à des spécialités locales.
• Les desserts n’ont pas une réputation savoureuse mais la variété de fruits tropicaux permet de nombreuses découvertes. Ne passez pas à côté du durian qui malgré sa très forte odeur, renferme un fruit à la pulpe juteuse. Les Malais en raffolent.
• Le thé est une boisson très apprécié. On peut le boire pur ou avec du lait concentré sucré (teh tarik).
• Il est recommandé de ne boire que de l’eau en bouteille ou purifiée et d’éviter les glaçons.
• Lorsque vous mangez avec les mains, utilisez uniquement la main droite, la gauche étant réservée pour les actions jugées impures.

Encadrement

• Accompagnateur Terres d'Aventure francophone pendant tout le voyage. Il a en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à lui poser des questions et, surtout, à suivre ses conseils.
• Pendant les randonnées, nous pourrons également être accompagnés de guides locaux et/ou de Rangers.

Transfert et transport des bagages

• Transfert en véhicule privatisé sur les routes principales.
• Quelques transferts en 4x4 ou camionnette sur les routes moins praticables.
• Transfert en bateau le jour 7.
• Pendant les journées dans les régions de Long Pasia (jours 3-4-5-6) et Sapulot (jours 7-8-9), nous vous demanderons de laisser votre bagage principal à nos équipes sur place qui les garderont durant ces journées en immersion dans la jungle. Vous retrouverez vos bagages principaux à Kimanis le jour 6 et à Kundasang le jour 9.
• Durant ces journées dans les régions de Long Pasia et Sapulot, il vous faudra prévoir un sac à dos d’une capacité de 35 à 40 litres que vous devrez porter. Il contiendra votre eau pour la journée (2 à 3 litres minimum par personne) et vos affaires personnelles pour la journée et pour les nuits : appareil photo, crème solaire, change pour la nuit, lampe frontale, affaires de toilette, serviette légère, médicaments si besoin, vêtements, chapeau, sac de couchage, le tout protégé dans des sacs étanches. Nous vous conseillons fortement une cape ou housse de pluie étanche pour protéger ce sac à dos des éventuelles pluies.
• Une équipe de porteurs est prévue pour les journées de randonnée. Ils achemineront la nourriture et le nécessaire de cuisine. Si vous ne souhaitez pas porter vos affaires personnelles pendant les randonnées, nous pouvons prévoir un porteur supplémentaire (supplément de 3$ par kilo par jour et par personne. Réservation au moment de votre inscription et règlement sur place).
• Pendant les journées de randonnées, nous pourrons trouver de l'eau dans les villages. Dans les régions isolées, notre guide fera bouillir de l'eau et vous pourrez remplir vos gourdes le soir.

Transports aériens

Vols réguliers.
Les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement. Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme, ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 à 40 litres, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée. Il vous servira aussi de bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles ou de valeur et pour vos éventuels médicaments. Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne. Pendant les journées dans les régions de Long Pasia et Sapulot, vous devrez porter ce sac. Il contiendra votre eau pour la journée (2 à 3 litres minimum par personne) et vos affaires personnelles pour la journée mais aussi pour les nuits : appareil photo, crème solaire, change pour la nuit, lampe frontale, affaires de toilette, serviette légère, médicaments si besoin, vêtements, chapeau, sac de couchage, le tout protégé dans des sacs étanches. Nous vous conseillons fortement une cape ou housse de pluie étanche pour protéger votre sac à dos des éventuelles pluies.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet. Pendant les journées dans les régions de Long Pasia (jours 3-4-5-6) et Sapulot (jours 7-8-9), nous vous demanderons de laisser ce bagage à nos équipes sur place qui le garderont durant ces journées en immersion dans la jungle. Vous le retrouverez à Kimanis le jour 6 et à Kundasang le jour 9.

Nos recommandations pour l'avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage. Equipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique...
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau ou casquette
• 1 foulard
• T-shirts. Évitez le coton, très long à sécher ; préférez des t-shirts à manches courtes en matière respirante
• Chemise manches longues
• 1 sweat shirt
• Des vêtements chauds pour les soirées et nuits fraîches (notamment le jour 9 à Kundasang)
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon en lycra
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• Chaussettes. Évitez les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules
• Sous-vêtements
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville
• 1 paire de sandales
• 1 paire de tongs
• 1 imperméable, cape ou poncho de pluie

De manière générale, nous vous conseillons d'apporter des vêtements légers et confortables pour les randonnées, en lycra de préférence. En zone tropicale, il peut pleuvoir (de manière brève mais intense) fréquemment. Nous vous conseillons donc d'apporter des vêtements qui sèchent rapidement et des sacs étanches ou de protection pour conserver vos affaires personnelles au sec.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 ou 2 gourdes isotherme de grande capacité (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 paire de jumelles
• 1 paire de bâtons télescopiques
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• Des sacs étanches pour protéger et compartimenter vos affaires
• 1 housse étanche pour protéger votre sac à dos
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies
• Papier toilette
• Sac de couchage 5°
• Drap de sac
• 1 taie d'oreiller
• Tapis de sol
• Collations personnelles (noix, barres de céréales, compléments alimentaires...)

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique
• Pansement intestinal
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau
• Bande adhésive élastique
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Crème solaire haute protection
• Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale et en quantité suffisante

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport valide 6 mois après la date de retour pour les citoyens français (vous devez justifier votre date de retour). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les États-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour les séjours de moins de 3 mois. Pour les autres ressortissants, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Vaccins Obligatoires

Il n'y en a pas, sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays infestés.

Vaccins Conseillés

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, l'hépatite A (risque alimentaire), l'hépatite B (risque sexuel et sanguin), la rougeole (pour les enfants). Et moins systématiquement, en fonction des risques personnels d'exposition, la typhoïde (risque alimentaire), la rage, pour les séjours aventureux et pour les résidents, surtout les enfants, l'encéphalite japonaise, la vaccination (à faire faire dans un centre de vaccinations internationales) concerne surtout les expatriés en zone rurale, mais elle doit aussi être conseillée aux voyageurs ayant une activité de plein air importante pendant les périodes de circulation du virus (nuits sous la tente, treks dans les rizières, pendant la mousson en particulier).

Prévention Paludisme

On devra partout mettre en application les mesures actives de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires. Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protégeront d'autres affections, en particulier la dengue. La prise d'un traitement par Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques) ou Doxycycline n'est justifiée pour les voyageurs qu'en cas de visite des parcs nationaux de la péninsule et dans les provinces du Sabah et du Sarawak sur l'île de Bornéo. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

Reportez vous aux consignes de prévention des risques alimentaires, environnementaux et comportementaux. Sur les plages, aussi belles soient-elles, les risques existent : parasitaires ou traumatiques. Reportez-vous aux conseils sur les risques potentiels des mers chaudes et du soleil. En cas de plongée sous-marine, assurez-vous, avant tout, du professionnalisme de l'encadrement et de la fiabilité du matériel que vous allez utiliser. Sachez, enfin, ne pas choquer par votre tenue une population majoritairement musulmane.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.

Informations pratiques

L'infrastructure médicale est satisfaisante dans la plupart des lieux touristiques et, en tous cas à Kuala-Lumpur. En cas de problème grave ,difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La Malaisie connaît un climat équatorial, chaud et humide toute l’année, avec des températures oscillant entre 21 et 32°C toute l’année. La Malaisie péninsulaire est sujette à une forte saison des pluies sur la côte est, entre octobre et mars. La côte ouest est moins impactée par la saison des pluies (entre mai et septembre). Pendant la saison des pluies, de fortes mais brèves averses s’abattent généralement chaque jour, mais plutôt dans l’après-midi ou en fin de journée. Le pays a un taux d’humidité très élevé (pouvant atteindre 90%), et des courants marins relativement chauds circulent toute l’année. On peut donc se rendre en Malaisie (péninsule) toute l’année, en évitant cependant les mois d’octobre à mars pour la côte est.

A Bornéo, le climat est également tropical, chaud et humide. Le taux d’humidité est aussi élevé et les températures sont stables toute l’année. La meilleure période pour s'y rendre va de mai à octobre mais il vaut mieux éviter la période des brulis, en septembre. On notera qu’en juillet et août, de brèves averses tropicales surviennent généralement en fin d’après-midi. La saison des pluies est davantage marquée à Bornéo (entre novembre et février), alors que le climat des mois de mars et avril reste très incertain. Même en saison "sèche", il pleut peu mais régulièrement, et c’est grâce à ces pluies régulières que Bornéo compte tant de vastes zones de forêts tropicales luxuriantes et toujours verdoyantes.

Quelques us et coutumes :
• Les Malais attachent beaucoup d’importance à l’apparence et au comportement en société. C’est une marque de respect envers les autres.
• L’étranger est un invité et doit être considéré comme tel. De notre côté, nous sommes vus comme des ambassadeurs, à nous de donner la meilleure image possible de notre pays.
• On ne serre pas systématiquement la main. Pour saluer, on hochera la tête en souriant. Si la personne le désire, elle vous tendra la main.
• Ne pas montrer du doigt, particulièrement une personne.
• Enlever ses chaussures avant d’entrer dans une maison ou un lieu de culte.
• Ne pas toucher la tête des gens, y compris les enfants.
• Ne pas manger avec la main gauche, considérée comme impure.
• Ne pas éternuer ou se moucher à table. En revanche, il est permis, voire bien vu, de faire du bruit en mangeant.
• Pudeur dans la tenue vestimentaire. Il n’y a aucune obligation vestimentaire en Malaisie mais par respect, les femmes doivent éviter de dévoiler cuisses et épaules (en dehors des plages)
• Pas de dispute en public.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc… Votre accompagnateur vous y aidera.
• Eviter de laisser certains déchets sur place et rapportez-les avec vous si le pays ne dispose pas d’infrastructure d’élimination des déchets. Par exemple : les piles et batteries, les médicaments périmés, les sacs plastique.
• La rareté de l’eau est aujourd’hui un problème mondial. Même si Bornéo n'est a priori pas concernée par la sécheresse, quelques réflexes doivent désormais faire partie du quotidien : préférer les douches aux bains, éviter le gaspillage d'eau potable.
• Dans la plupart des hôtels vous disposerez d’une climatisation individuelle. Il est vivement recommandé, pour éviter la surconsommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre afférentes, de la couper systématiquement lorsque vous n’êtes pas dans la chambre.
• En balade, limiter le piétinement et ne rapportez pas de souvenirs tels que des fleurs rares. Respectez au maximum l’écosystème de Bornéo dont beaucoup d'espèces sont endémiques et fragiles.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• Lonely Planet : Bornéo
• Nigel Barley : Un Rajah blanc à Bornéo ; La vie de Sir James Brooke.
• Bob Reece : Les Rajahs blancs.
• Redmond O’Hanlon : Au cœur de Bornéo.
• Pierre Pfeffer : Bivouacs à Bornéo
• Contes et légendes de Bornéo, collection Aux origines du monde

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

• Extension Kota Kinabalu - 3 jours/2 nuits :
Nous vous proposons l'ascension du plus haut sommet d'Asie du Sud-Est (4095m), et classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce sommet offre une vue sublime à 360°.
Nous consulter.

• Extension bord de mer - 3 jours/2 nuits :
Nous vous proposons de prolonger votre voyage à Bornéo sur l’île de Gaya, située dans le parc maritime protégé de Tunku Abdul Rahman. Ce parc national est composé de 5 îles couvertes de jungle et entourées de récifs aux eaux translucides. Hébergement au Gaya Island Resort pour quelques jours de repos bien mérités.
Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.