Grandes Traversées- Nouveau

Désert du Namib en 4X4 - Kaokoland - Découverte des ethnies Namibie et Angola : la grande traversée du Namib

  • Dunes de sable - Océan Atlantique Sud - Namib Naukluft Park - Namibie
    Dunes de sable - Océan Atlantique Sud - Namib Naukluft Park - Namibie
  • Parc national d Iona - Angola
    Parc national d Iona - Angola
  • Serra da Leba - Angola
    Serra da Leba - Angola
  • Randonnée dans le parc national d Iona - Angola
    Randonnée dans le parc national d Iona - Angola
  • Randonnée dans le canyon du désert du Namibe - Angola
    Randonnée dans le canyon du désert du Namibe - Angola
  • Kaokoland - Namibie
    Kaokoland - Namibie
  • Léopard - Etosha - Namibie
    Léopard - Etosha - Namibie
  • Eléphant - Etosha - Namibie
    Eléphant - Etosha - Namibie
  • À partir de 7590 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 21 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : NAM527

  • • Les paysages désertiques du Namib en Angola et en Namibie
  • • Les peintures rupestres de Tchitundo Hulu
  • • Les rencontres avec les ethnies Muhimba, Mucawana et Mutua
  • • L'immensité des étendues du Koakoland
  • • La découverte d'une partie très intimiste du parc d'Etosha

Partez à la découverte du désert de Namib, expérience unique hors des sentiers battus.
Entre dunes, lacs asséchés et parcs animaliers, cette expédition s'étend sur deux pays aux richesses encore confidentielles. D'abord la Namibie au cœur du Kaokoland et de son ethnie Himba puis direction l'Angola, un des derniers pays d'Afrique à s'ouvrir au tourisme et qui regorge de paysages uniques et de rencontres ethniques inoubliables.

lire la suite

Découvrir le pays

  • Activités

    Découverte, Randonnée, Safari

  • Hébergements

    En bivouac (8), sous tente (7), en avion (2), en guesthouse (1), en lodge (1), en hôtel (1)

  • Transferts

    Véhicule

  • Itinérance

    Voyage itinérant

  • Environnement

    Brousse et Savane, Désert

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

28/04/2023

18/05/2023

7590 €
Dont 85 € de droits d’entrée (sites, parcs)
Assuré à partir de 6

09/06/2023

29/06/2023

7590 €
Dont 85 € de droits d’entrée (sites, parcs)
Assuré à partir de 6

04/08/2023

24/08/2023

7990 €
Dont 85 € de droits d’entrée (sites, parcs)
Assuré à partir de 6

08/09/2023

28/09/2023

7590 €
Dont 85 € de droits d’entrée (sites, parcs)
Assuré à partir de 6

13/10/2023

02/11/2023

7690 €
Dont 85 € de droits d’entrée (sites, parcs)
Assuré à partir de 6

03/11/2023

23/11/2023

7590 €
Dont 85 € de droits d’entrée (sites, parcs)
Assuré à partir de 6

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Le transport aérien et les transferts, le transport des bagages, l'encadrement, les droits d'entrée des sites et parcs namibiens, l'hébergement en pension complète à l’exception de certains repas.

Le prix ne comprend pas

- les assurances,
- les frais d'inscription,
- les frais de visa,
- les pourboires,
- les boissons,
- les repas à Windhoek (compter environ 10/15€/personne/repas).

Complément d'information tarifaire

Supplément tente/chambre individuelles : nous consulter (sous réserve de disponibilité, le demander à l'inscription).

Idées associées

Namib Naukluft, Etosha, NamibRand, Kaokoland.

Jour par jour

Jour 1 :

France - Windhoek

Vol pour Windhoek.

  • Hébergement : en avion
Jour 2 :

Windhoek - Okahandja - Otjiwarongo

Accueil par votre guide francophone et direction plein nord, pour rejoindre Otjiwarongo. Traversée d’Okahandja, petite ville, réputée pour son marché artisanal spécialisé dans les objets en bois. Continuation pour Otjiwarongo, qui signifie "la terre du bétail gras", début de la région de culture et d’élevage qui s’étend au nord-est en direction du Caprivi. Installation dans votre lodge pour le dîner et la nuit.

  • Hébergement : en lodge
  • Transfert : Véhicule , 3h30, 300 km
Jour 3 :

Otjiwarongo - Palmwag

Route en direction de Palmwag, zone protégée de 550 000 hectares située dans le nord-ouest de la Namibie.
Peu a peu, en vous approchant de Palmwag vous vous retrouverez au milieu d'un paysage basaltique surréaliste et sans fin, créé par des éruptions massives de magma il y a environ 125 millions d'années, à une époque où l'Afrique et l'Amérique du Sud formaient encore la masse terrestre cohérente du Gondwana.

La seule végétation que vous trouverez ici, parmi les champs de basalte accidentés du plateau dit d'Etendeka, sont les rares aloès et les euphorbes vénéneuses, c’est également ici que vous découvrirez les premières welwitschia(plantes).
La concession est un refuge extrêmement important pour des espèces animales rares, dont certaines sont menacées d'extinction. On estime que plus de 70% des rhinocéros noirs qui vivent encore à l'état sauvage se trouvent ici. Les fascinants éléphants du désert, les zèbres de montagne et les girafes parcourent également la région. Une population d'antilopes attire un nombre important de grands prédateurs tels que les léopards, les guépards et les hyènes tachetées. En outre, un groupe de "lions du désert" s'est adapté aux conditions arides de la concession de Palmwag.

La source de vie de la concession de Palmwag est l'Uniab, une rivière sèche de près de 120 km de long, rarement en eau. La rivière apparaît toutefois comme une source constante et attire donc régulièrement des animaux sauvages, notamment les éléphants locaux adaptés au désert. C’est ici que nous monterons notre camp pour les deux nuits à venir.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule , 4h, 350 km
Jour 4 :

Palmwag : à la recherche des animaux du désert

La journée d’aujourd’hui sera consacrée a la recherche d’une des plus grandes populations en liberté d'Afrique de rhinocéros noirs adaptés au désert et gravement menacés. Vous rechercherez les lions adaptés au désert, les éléphants, les zèbres, les hyènes tachetées, les girafes et les antilopes comme l'oryx et le springbok. Parmi les espèces clés pour les amateurs d'oiseaux, citons le korhaan de Ruppell, l'alouette à long bec du Benguela, le chat herero et l'aigle de Verreaux. Le safari se déroulera en voiture, mais aussi à pied, grâce à une marche d’environ 2 heures, guidée par un rangers local qui vous enseignera comment la vie animale est possible sur ces terres inhospitalières.

Retour au campement pour la 2ème nuit.

  • Heures de marche : 2h
  • Hébergement : sous tente
Jour 5 :

Palmwag - Hoanib Valley

Route vers Sesfontein puis le Kaokoland. Dans un pays qui regorge de vastes paysages d'une beauté spectaculaire, le Kaokoland est peut-être le plus incroyable de tous. Cette région est un mélange de montagnes imposantes, de dunes de sable et d'immenses étendues désertiques, parsemées d'une faune unique et de campements nomades Himba. C'est aussi l'un des environnements les plus reculés et les plus sauvages de Namibie.
Nous longerons le lit de rivière où souvent se trouvent les éléphants du désert.
Les éléphants du désert se sont adaptés à des conditions extrêmes. Ils jouent un rôle très important dans cet écosystème fragile. Ils se rendent dans les lits de rivières asséchées à la recherche de nourriture et d'eau et creusent des trous dans le sable dont dépendent un grand nombre d'autres espèces. Presque contraints à l'extinction dans les années 1970 à cause du braconnage, ils ne sont aujourd'hui plus une centaine.
En fin de journée nous établirons notre bivouac pour la nuit.
Diner autour du feu sous un ciel constellé d’étoiles.

  • Hébergement : en bivouac
  • Transfert : Véhicule , 3h30, 250 km
Jour 6 :

Hoanib Valley - Hoarusib Valley - Puros

Nous poursuivons notre voyage au cœur du Kaokoland en suivant la piste des éléphants qui nous conduira dans la vallée de la Hoarusib. Nous remonterons le lit de la rivière jusqu’au petit village de Puros. Tout au long de la journée nous croiserons des oryxs, des zèbres, des girafes et bien sur les éléphants du désert !
Ce soir nous dormirons dans un des camps de Puros.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule , entre 5h et 6h, 250 km
Jour 7 :

Puros - Chutes d'Epupa

Aujourd’hui sera une journée étape qui nous conduira jusqu'à Epupa Falls au bord de la rivière Cunene, qui délimite la frontière avec l’Angola. Nous prendrons la direction d’Opuwo, la grande ville du Kaokoland, où nous referons les pleins de carburant et de vivres. C’est ici que vous découvrirez les premiers Himbas, ce peuple de pasteurs aux coutumes ancestrales. Les femmes s’enduisent le corps et les cheveux de terre ocre et de graisse qui leur donne un aspect rougeâtre très esthétique. Sur les 13000 Himbas recenses 3000 vivent sur l’autre rive de la Cunene en Angola.
Nous établirons notre camp à Epupa sur les rives du fleuve. Coucher de soleil face aux chutes avant le dîner.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule , entre 7h et 8h, 420 km
Jour 8 :

Chutes d'Epupa - Ruacana

Ce matin, visite d'un camp Himba avec un guide local. Vous découvrirez la vie et les coutumes de ce peuple semi nomade. Nous prendrons ensuite une piste qui nous conduira en longeant la rivière Cunene jusqu’a Ruacana, notre dernière étape namibienne.
Après avoir établi le camp vous serez conviés à une visite d’un village Ovambo.
Ce soir au camp, après le dîner, un spectacle de danses traditionnelles vous sera présenté.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule , entre 4h et 4h30, 150 km
Jour 9 :

Ruacana - Angola Oncocua

Après le petit déjeuner nous nous armerons de patience pour le passage de frontière vers l'Angola qui prend du temps..

Aussitôt la rivière Cunene franchie nous prendrons la direction d’Oncocua, à travers des paysages rocailleux et désertiques rappelant le Kaokoland. Oncocua est un ancien établissement portugais situé au milieu d'une "île culturelle", où vivent trois groupes ethniques différents : les Himba, les Mucawana et les Mutua. C'est l'un des endroits les plus traditionnels du sud de l'Angola, et les visiteurs sont rares, mais vous pouvez vous attendre à un accueil chaleureux.

Nous établirons notre bivouac pour les 2 prochaines nuits a proximité d’un camp d’une des tribus locales et aurons les premiers contacts avec les ethnies d’Angola.

  • Hébergement : en bivouac
  • Transfert : Véhicule , entre 5h et 5h30, 270 km
Jour 10 :

Oncocua : rencontre avec les ethnies

Journée consacrée à la rencontre avec les ethnies de la région :

Les Muhimba

Le peuple Himba a souvent été décrit comme le plus beau peuple tribal d'Afrique. Errant librement à travers le nord de la Namibie et le sud de l'Angola, ils sont parfois connus comme le peuple ocre rouge du désert. En Angola, ils sont simplement connus sous le nom de Muhimba.
En Angola, la tribu Muhimba est nettement plus traditionnelle que ses frères et sœurs Himba de l'autre côté de la frontière en Namibie. À l'inverse des expériences vécues avec les Himba en Namibie, les rencontres avec les Muhimba en Angola sont plus le fruit du hasard.
La modernisation a affecté les peuples Himba et Muhimba de différentes manières selon l'endroit où ils vivent. Si leur tradition tribale est encore forte dans le nord de la Namibie, si l'on regarde de près la décoration des femmes Himba, de petits aspects modernes se sont glissés dans leurs bijoux et leurs vêtements. Il est parfois possible de trouver des clés brillantes, des pendentifs en forme de cœur d'amour ou d'autres nouveautés qui ont été collectionnées pour être portées. Les hommes Himba de Namibie abandonnent rapidement leur coiffure traditionnelle de jeune homme, l'Ondatu - une grande tresse portée au centre de la tête. La culture du port de l'Ondumba par les hommes Himba mariés est de plus en plus difficile à trouver.
De l'autre côté de la frontière, en Angola, leur culture tribale traditionnelle Muhimba est cependant bien vivante. Les Ondatus et Ondumba sont librement portés par les hommes. Les femmes Muhimba ne portent pas seulement une couronne d'Erembe, fabriquée à partir de peau de chèvre comme en Namibie, elles fabriquent parfois leurs Erembes à partir d'un métal de style cotte de mailles soutenu par du cuir en Angola. Les jeunes filles Muhimba ont des Ozondatu (tresses sur le devant) plus longs que leurs sœurs en Namibie.
Dictés plus fortement par la tradition que par les lois de la société moderne, les Muhimbas d'Angola sont peut-être les représentants les plus purs de leur culture tribale dans le monde.

Les Mucawana (appelés également Muhacuona)

Dans la région aride de Cunene, dans le sud de l'Angola, nous rencontrerons la tribu Muhacuona, d'une beauté stupéfiante. Bien que les hommes Muhacuona aient pour la plupart abandonné leur tenue traditionnelle, leurs femmes la maintiennent bien vivante. L'aspect le plus remarquable des femmes Muhacuona est leur coiffe appelée Kapopo, qui est fabriquée à partir de perles colorées, de cuir et de bâtons de papier tournoyants. Il est posé sur la couronne de cheveux de la femme, qui est coiffée à l'aide de charbon de bois, d'excréments d'animaux et de graisses.
Pendant les périodes de célébration, les femmes de la tribu Muhacuona portent un corset incroyablement beau fait de fils perlés et de croix d'apparence presque chrétienne qui pendent dans leur dos.
Les femmes Muhacuona maintiennent leur apparence en traitant régulièrement leur peau avec des graisses animales, ce qui leur permet de conserver une beauté éthérée, même à un âge avancé.

Les Mutua

Autre groupe tribal vivant dans les terres reculées près d'Oncocua, les Mutua vivent dans de petits campements et, plutôt que de posséder du bétail, dépendent de la collecte de miel et de fruits. Ils sont considérés comme une caste inférieure par les autres tribus voisines et, tout en ressemblant aux Himba, ils ont généralement des coiffures et des vêtements moins élaborés.

Retour à notre bivouac pour la nuit.

  • Hébergement : en bivouac
Jour 11 :

Oncocua - Lubango

Route vers le nord-ouest jusqu'à Lubango, une des grandes villes d’Angola. Une étape de moyenne distance dont la moitié sur une route en bitume. Environ une heure avant d’arriver à Lubango nous ferons un arrêt a Chibia, centre important pour le peuple Muila, connu pour ses incroyables décorations corporelles, et le marché tribal de Mukumba est un endroit idéal pour les rencontrer. Les Muila (également Mumuila ou Mumuhuila) sont semi-nomades et conservent leur religion animiste. Les femmes sont célèbres pour leurs épaisses dreadlocks recouvertes de boue et leurs colliers de boue également, fabriqués dans différents styles, chacun correspondant à une étape de la vie.
Ce soir diner et nuit a l’hôtel.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule , entre 4h30 et 5h, 350 km
Jour 12 :

Lubango - réserve de Namibe

Après avoir effectué une randonnée sur le plateau de Tundavala et admiré sa faille de plus de 1000 mètres, nous prendrons la route pour la côte. Sur le chemin nous emprunterons la célèbre Serra da Leba, au paysage d’une somptuosité unique où la main de l’homme et la nature se touchent magistralement. (1700m de descente à travers 120 virages en 22km environ) et nous arriverons à la ville côtière de Namibe (anciennement Moçamedes).
Là nous effectuerons nos derniers approvisionnements pour les jours à venir où nous serons en bivouac.
Apres une rapide visite de la ville nous entrerons dans le désert de Namibe où nous établirons notre bivouac pour la nuit.

  • Heures de marche : 2h
  • Hébergement : en bivouac
  • Transfert : Véhicule , 280 km
Jour 13 :

Désert du Namib

La journée est consacrée à l’exploration des curiosités géologiques du désert de Namibe. Le lac d’Arco, tel une oasis au milieu du désert d’argile, les châteaux de grès de Colinas aux formes et aux couleurs multiples. Nous trouvons également la fameuse Welvitschia Mirabilis, plante géante du désert qui ne fleurie que très rarement. Certaines sont âgées de plus de mille ans…

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en bivouac
Jour 14 :

Foz de Cunene -Iona

Vous quittez progressivement les dunes pour rejoindre une très vieille piste en pierre construite par les portugais qui traverse un paysage lunaire. Vous arrivez à l’embouchure du Cunene qui est le refuge de nombreux oiseaux, notamment des pélicans, et de tortues marines. Attention, le Cunene abrite des crocodiles, la baignade est donc déconseillée. Les amateurs de pêche peuvent sortir leur cane et espérer attraper quelques belles prises pour agrémenter le barbecue du soir. Face à vous se dressent d’immenses dunes situées en Namibie.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en bivouac
Jour 15 :

Foz de Cunene - Tchitundu Hulu

Le désert laisse progressivement place à la savane et parfois à d’immenses champs de welwitschia mirabilis. Vous croisez des impalas, des oryx et quelques autruches.
Vous arrivez au camp des rangers situés en plein cœur du parc, à Espinheira. D’après les rangers, cette partie du parc, une étendue très plate, est habitée par des guépards alors que le territoire des léopards se concentre sur les zones plus montagneuses.
Vous traversez des paysages minéraux de schiste rouge et noir et quittez le parc d’Iona par la sortie de Salondjamba en direction de Tchitundo-Hulo. Sur le chemin, vous pouvez faire une halte dans l’oasis de Pediva et vous baigner dans ses sources chaudes.
Vous passez votre dernière nuit dans la savane à proximité de Tchitundo-Hulo afin d’arriver tôt le lendemain sur le site et éviter la chaleur.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en bivouac
Jour 16 :

Tchitundu Hulu - Oncocua

De bon matin, vous allez admirer les peintures rupestres et entreprenez l’ascension de la colline où se trouvent les gravures. Malheureusement, les intempéries et la friabilité de la roche abîment considérablement les gravures au sujet desquelles les informations se font rares. Elles auraient 2000 ans.
Du sommet, vous apercevez les villages Mucubais.
Ensuite ce sera cap au sud est ! Le trajet est particulièrement beau, nous parcourons des plateaux de roches parmi les plus anciennes du monde. Nous traversons des oueds sablonneux qui se fraient un chemin dans cet univers fait de roches et de sable.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en bivouac
Jour 17 :

Oncocua - Etosha

Après le passage de la frontière nous nous dirigerons vers le Parc National d’Etosha. Traversée de la partie ouest du parc d'Etosha à la recherche de la faune, plus farouche dans cette région qui est moins touristique. Il est toutefois possible d'observer rhinocéros noirs, élands du Cap ainsi que des zèbres de Hartmann une espèce endémique du nord ouest de la Namibie. Nuit à Olifantsrus, un petit camping situé en pleine brousse non loin d'un point d'eau éclairé la nuit et accessible par une passerelle.

  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule , entre 5h et 6h, 400 km
Jour 18 :

Etosha

Aujourd’hui vous partirez à la recherche de la faune d'Etosha, parc national de plus de 22 000 km2. Découverte à bord de votre véhicule des nombreux points d'eau, lieux de rendez-vous d'une fête sauvage permanente. Nous établirons notre camp pour la nuit a Halali, dote également d’un point d’eau éclaire la nuit.

  • Hébergement : sous tente
Jour 19 :

Etosha - Windhoek

Après la matinée consacrée a un dernier safari a l’intérieur du parc où nous tenterons de voir nos derniers lions, nous nous dirigerons vers notre ultime étape, Windhoek.


  • Hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Véhicule , 5h, 450 km
Jour 20 :

Windhoek - France (vol)

Journée libre que vous pourrez consacrer à vos derniers achats locaux. Transfert a l’aéroport selon l’heure de votre vol.

  • Hébergement : en avion
  • Transfert : Véhicule , 1h, 40 km
Jour 21 :

France

Arrivée en France.

Important itinéraire

Ce voyage pourra être adapté par votre guide, sans que la qualité du voyage ne soit affectée.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Randonnée,
Safari

Environnement

Brousse et Savane,
Désert

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

8 jours de randonnées de 2 à 3 heures.

Nombre de participants

De 6 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Comment se passent nos voyages et quelles sont les "contraintes et réalités" des pays :

• Etat des lieux des routes/pistes et de nos véhicules :
Les routes et pistes sont nivelées régulièrement depuis le début de l'année mais pas totalement refaites. Il faut savoir que la forte fréquentation touristique, notamment en haute saison, provoque sur les pistes empruntées un effet de tôle ondulée (en 8 jours, environ 100 véhicules y circulent). Par conséquent, tous les véhicules souffrent avec les vibrations pouvant entraîner parfois, pannes, crevaisons etc… et les temps de route peuvent être allongés. Nous sommes tous confrontés à la même problématique. S'il n'y a malheureusement pas de véhicules supportant totalement ces difficultés, sachez néanmoins que tous les nôtres sont contrôlés, réparés et entretenus très régulièrement, avant et après chaque circuit, dans notre garage de Windhoek.

• Les tentes :
Nous avons choisi des tentes de type igloo en canvas épais, offrant une meilleure résistance aux conditions et au terrain namibien. Bien qu'elles soient effectivement plus lourdes et moins faciles à monter et démonter qu'une tente "2 secondes", elles présentent l'avantage d'être grandes, solides et confortables.

• La nourriture :
En Namibie et en Angola, nous sommes dans une Afrique atypique : l’aridité de la terre est telle que pratiquement rien ne pousse. On ne trouve pas, comme dans d’autres pays, de petits villages au gré de la route avec des marchés et étals de fruits et légumes frais. La Namibie est un pays aride et désertiques où la nourriture est importée à 90%. Seules les villes permettent de s'approvisionner, par contre elles sont souvent espacées de plusieurs centaines de kilomètres, dans des magasins ravitaillés en fonction des livraisons.
Tout cela nous impose une gestion très particulière et rigoureuse des menus. Nous sommes d’ailleurs assez fiers des résultats.
En Angola, l'approvisionnement ne se fait quasiment que sur des produits locaux.
Nous nous efforçons de vous offrir une nourriture variée et de qualité. Nous nous approvisionnons en frais le plus possible au cours des voyages (au risque pour certains voyageurs de nous faire remarquer que trop de temps est consacré aux achats). Nous essayons également de travailler la présentation. Le midi, nous servons des salades chaque jour différentes et des fruits en dessert. On peut exceptionnellement prévoir des sandwichs si le timing est serré. Le soir, nous servons des plats cuisinés ou de la viande préparée au barbecue, agrémentés également de desserts. Nous venons de refaire une formation d’assistants avec neuf nouveaux élèves, spécialement axée sur la cuisine, l’hygiène, la conservation, l’organisation des menus, etc.

• Les marches :
Parfois des remarques émanent de nos voyageurs concernant les marches, leur durée, leur difficulté. Nous tenons à rappeler que les temps de marche sont donnés à titre indicatif, ils dépendent du niveau des marcheurs, de la chaleur selon la saison et des horaires par rapport au soleil (les journées sont plus courtes en hiver austral). Dans tous les cas, les guides seront là pour veiller au bon rythme général du groupe.


PARTICIPATION A LA VIE COLLECTIVE Compte tenu des distances à parcourir chaque jour, nous vous demanderons votre participation pour le chargement/déchargement des véhicules, le montage et démontage des tentes, la vaisselle, ainsi que la préparation des repas.

Hébergement

- 2 nuits en hôtel/lodge à Otjiwarongo et à Windhoek (base chambre double, sanitaires privés).

- 7 nuits sous tente en camping où la participation de chacun est requise pour le montage et le démontage des tentes (tentes doubles avec moustiquaires intégrées, lit et matelas, aire de camping, sanitaires collectifs).

- 8 nuits en bivouac dans la nature sous tente où la participation de chacun est requise pour le montage et le démontage des tentes (tentes doubles avec moustiquaires intégrées, lit et matelas).

- 1 nuit en hôtel/guest house à Lubango (base chambre double, sanitaires privés).

Nourriture

Pique-niques à midi. Repas du soir (souvent barbecue) cuisinés au camping par l'accompagnateur (avec l'aide des participants si besoin).

Encadrement

Un accompagnateur francophone connaissant parfaitement l'Afrique australe.
Chauffeurs anglophones.

Transfert et transport des bagages

Véhicules 4*4 3 places + chauffeur

Transports aériens

Vols réguliers avec des escales plus ou moins longues selon les vols.
Il n'existe pas de vol direct sur la Namibie au départ de Paris, mais uniquement avec stops (en général vols Paris/Doha, Paris/Francfort, Paris/Addis-Abeba ou encore Londres/Johannesburg/Windhoek).
Possibilité de départ de province en demande.

Toilettes

Toilettes chaque soir dans les hôtels/lodges (privatifs) et campings (collectifs).

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Particularités Bagages

Important : en cas de problème d’acheminement de vos bagages
Pour le trajet aller, nous vous recommandons de prévoir, dans votre bagage à main, vos affaires de première nécessité ainsi que l’équipement essentiel pour une ou deux journées de marche : chaussures de trekking aux pieds, veste imperméable, polaire et pantalon de trekking sur vous (avec surpantalon imperméable si besoin), un sous-vêtement et un T-shirt de rechange, vos médicaments (si besoin et avec ordonnance – voir paragraphe Bagages concernant les produits liquides), lunettes de soleil et appareil photos. Une perte de bagages de la part des compagnies aériennes est bien entendu peu probable mais le risque existe. Nous sommes conscients que ceci est peu confortable pour votre trajet en avion mais le but est d’éviter de compromettre votre voyage.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet (de juin à septembre)
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 pantacourt, corsaire et/ou short
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 cape de pluie en avril
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de marche légère
• 1 paire de sandales de randonnée légère (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir
La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie, il peut faire très froid la nuit durant l'hiver austral.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de jumelles
• 1 gourde (2 litres indispensables)
• 1 lampe frontale ou lampe de poche
• Des ampoules et des piles de rechange
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• Des lingettes humides du type Calinette, Bébisol ... au cas où...
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Crème solaire + stick à lèvres
• Papier toilette
• 1 briquet
• Des petits sacs pour les détritus
• 1 petit nécessaire de couture

Couchage

- de mai à septembre : un sac de couchage, température de "confort" de -10° à +5°C.
- d'octobre à avril : un sac de couchage, température de "confort" de +5° à +15°C.

Durant les mois d'hiver austral (de fin juin à fin août), mois les plus froids, nous vous conseillons de prendre avec vous une petite couverture polaire ou un drap de sac chaud.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-inflammatoire comprimés
• Anti-inflammatoire pommade
• Anti-diarrhéique
• Antispasmodique
• Antiseptique intestinal
• Anti-vomitif
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Vitamine C ou polyvitamine
• Biafine
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)
• Couverture de survie
• Répulsif anti-moustiques efficace en zone tropicale
• Traitement antipaludéen adapté à la zone visitée, selon prescription médicale

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Tentes doubles type igloo avec moustiquaires intégrées, lits de camp, matelas gonflables confortables, oreillers, matériel de cuisine, couverts, bols, assiettes, sièges pliants, table self pour la préparation des repas.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Votre passeport devra avoir impérativement deux pages blanches consécutives disponibles.

L’accès au territoire angolais est soumis à l’obtention d’un visa.
Depuis avril 2018, les autorités angolaises ont mis en œuvre des mesures facilitant la délivrance des visas court séjour/tourisme pour les ressortissants de pays de l’Union européenne. Il est désormais possible d’obtenir un visa à l’aéroport de Luanda à condition de disposer d’une pré-autorisation de visa. Cette procédure nécessite :

d’effectuer une demande en ligne : https://www.smevisa.gov.ao/ (en anglais);
d’obtenir une pré-autorisation (suite à la demande faite en ligne);
d’effectuer le paiement de 120 USD à l’aéroport;
de présenter les justificatifs nécessaires (ressources, lettre d’invitation et/ou réservation d’hôtel, billet retour);
de présenter le carnet de vaccination fièvre jaune à jour.

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer sur le territoire angolais (NB : les voyageurs n’ayant pas le carnet de vaccination antiamarile ne sont pas autorisés à rester en Angola et sont immédiatement renvoyés vers leur pays d’origine).

Passeport

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

En outre, les autorités namibiennes exigent qu’en plus de son passeport, le mineur (moins de 18 ans) soit en possession des documents suivant :
1 - Dans tous les cas, acte de naissance complet (copie certifiée conforme à l’original et traduite en anglais par un traducteur assermenté ; ou extrait d'acte de naissance plurilingue).
2 - Lorsque le mineur voyage sans ses parents biologiques, l’accompagnateur doit être en possession d’une déclaration sous serment des parents autorisant le voyage.
3 - Lorsque le mineur voyage avec un adulte qui n’est ni parent biologique, ni responsable légal, l’accompagnateur doit disposer en plus des copies de passeport ou pièce d’identité des parents (ou représentants légaux) et de leurs coordonnées.
4 - Lorsque le mineur voyage avec un seul de ses parents, celui-ci doit être en possession d’une déclaration sous serment de l’autre parent autorisant le voyage - ou d’un certificat de décès en cas de veuvage.

Il est important de noter que si vous faites escale et êtes en transit par l’Afrique du Sud et si vous voyagez avec un mineur, il pourra vous être demandé de respecter les formalités d’entrée des mineurs en Afrique du Sud. Ces pièces prouvant la filiation du mineur avec les autres personnes voyageant avec lui sont indispensables, certaines compagnies aériennes les exigeant dès l’embarquement depuis votre point de départ. Il est donc très important de suivre les recommandations suivantes : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/afrique-du-sud/

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Visa

Les ressortissants français, belges ou suisses n´ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.

Vaccins Obligatoires

La fièvre jaune n'est pas présente en Namibie. La vaccination n'est pas exigée, à l'arrivée à Windhoek, des voyageurs en provenance directe d'Europe ou après un stop à Johannesburg. Elle peut l'être après un stop de plus de 12 heures dans un pays où la maladie peut être présente ; ce peut être le cas de ceux qui voleront sur Ethiopian Airlines avec correspondance à Addis Abeba ou qui arriveront en Namibie par la route ou par avion en provenance de la rive zambienne des chutes Victoria. La possible circulation du virus dans la zone frontalière avec l'Angola, nous incite à recommander la vaccination à ceux dont l'itinéraire confinera à la frontière nord du pays : nord du Koakaland, pays Himba, rivière Kunene, bande de Caprivi.
Rappelons la validité à vie de la vaccination, qui doit être faite dans un centre de vaccinations internationales.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre diphtérie, tétanos, coqueluche et poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Et, en fonction de la durée et du type du voyage, contre typhoïde et rage.

Prévention Paludisme

La première des mesures préventives est la protection individuelle contre les piqûres de moustique (répulsifs efficaces, vêtements couvrants au coucher et au lever du soleil, moustiquaires imprégnées).
le risque de paludisme ne concerne que le nord du pays : la zone frontalière avec l'Angola et la bande de Caprivi, mais aussi l'extrême nord du parc d'Etosha et du Kaokoland, régions où un traitement préventif sera nécessaire. Les séjours y étant généralement courts, le plus adapté est l'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), sinon Doxycycline. Compte tenu du risque d'effets indésirables, la prescription de méfloquine (Lariam) ne sera proposée aux voyageurs qu'en cas de bonne tolérance lors de voyages antérieurs ou de contre-indication aux autres médicaments actifs.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Les risques d'affections transmises par des piqûres d'insectes (moustiques, mouches) sont présents partout hors des grandes villes. Même chose pour les risques alimentaires, en dehors des camps et lodges. Les voyageurs s’aventurant dans le Namib ou le Kalahari devront être équipés pour le désert : risque de chaleur le jour et de froid la nuit ; réserves d'eau et de nourriture suffisantes, vigilance à l'égard des animaux venimeux (serpents, scorpions). Baignades : les bains en mer, sur Skeleton Coast ou à Cape Cross, sont peu tentants, non pas à cause des milliers de phoques que vous y verrez, mais, plutôt, à cause de la violence des rouleaux et des courants.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes en particulier à Windhoek. En cas de problème grave, il est préférable de prendre l’avis de la compagnie d'assistance et des services compétents de l'ambassade de France à Windhoek.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Les saisons sont inversées par rapport à l'Europe.
La Namibie et Angola présentent trois types de climats : désertique (côte), subtropical (nord) et semi-aride (dans le reste du pays).
De décembre à avril, c'est l'été austral, mais aussi la saison des pluies. Il fait très-chaud ; les températures varient entre 16° et 34°C et peuvent atteindre 45°C dans les zones désertiques.
De mai à septembre, c'est l'hiver, la saison sèche. Les températures varient entre 4° et 22°C ; elles descendent jusqu’à -10°C, la nuit, dans le désert du Kalahari.
D'octobre à décembre : saison chaude et sèche, idéale pour les amoureux de la faune sauvage (la végétation étant moins dense, les animaux sont davantage visibles).

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions traversées est précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupe restreint, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des sites qu'il traverse et où il bivouaque. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun ; même si vous constatez que certains lieux sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs, boîtes, etc... Votre accompagnateur y veillera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Extension

Pour prolonger votre voyage, n’hésitez pas à rester quelques jours de plus en sélectionnant une extension.

Victoria Falls 3 jours/2 nuits

Jour 1 : Arrivée à l'aéroport de Victoria Falls. Transfert à l'hôtel. Déjeuner et dîner libres. Nuit à l’hôtel.
Suggestion : durant votre séjour aux chutes, de nombreuses activités sont possibles ; elles vous permettront de compléter votre découverte de ce site magnifique : survol en hélicoptère, rafting, marche avec des lions, marche à dos d'éléphant, bungi jumping, etc... Activités en option à régler sur place.

Jour 2 : Petit déjeuner. Journée libre pour profiter des chutes, des nombreuses activités et pour visiter la ville : joli marché artisanal où l’on trouve des vanneries, des sculptures en bois ou en pierre, des bijoux fantaisies etc… Repas libres. Nuit à l’hôtel.

Jour 3 : Petit déjeuner. Suivant l’heure de votre vol, transfert à l'aéroport de Victoria Falls. Fin de nos prestations.

Tarif : nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option