Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Idées associées

Iles Atlantique, Funchal, Levada, Pico Ruivo, Queimadas, Pico do Arieiro.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Arrivée à Madère - Seixal

Vol pour Funchal. Accueil par votre hôte Manu. Transfert à Seixal situé sur la côte nord. Ce petit village agricole sera notre camp de base pour la semaine. Installation dans la maison familiale de Manu. Présentation du séjour et dîner sur la terrasse.

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 2 : Découverte de Seixal et de Chao de Ribeira

Après le petit déjeuner, nous partons découvrir le village de Seixal : sa belle plage de sable noir au bout de laquelle se situe le petit port, les piscines naturelles. Puis nous entamons notre montée sur les hauteurs du village pour rejoindre la vallée préservée de Chao de Ribeira. Parsemée de cultures diverses et de maisons traditionnelles en pierre de basalte qui servent aujourd’hui de petits cabanons agricoles, cette vallée marque aussi l’entrée du parc de la forêt de laurisilva. C’est dans ce havre de paix que nous allons prendre notre déjeuner pique-nique sur la terrasse du chalet de notre hôte Manu. Ensuite, nous nous essaierons à quelques travaux agricoles selon les méthodes locales. En fonction de la saison : arrosage en allant chercher l’eau à la source pour la conduire ensuite dans les levadas, petits canaux d’irrigation encore utilisés de nos jours, préparation des terrasses pour les cultures, récolte des produits saisonniers pour le repas du soir. Retour à Seixal à pied, et repas du soir à la maison.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé + : 250 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 3 : Découverte de la côte sud

Aujourd’hui, nous traversons le plateau de Paul da Serra pour rallier la côte sud. Depuis la levada Nova, que nous longeons, la vue sur la mer et la côte est superbe. Petite pause à la Quinta Pedagogica de Prazeres, jardin pédagogique entretenu par la paroisse du village, pour déguster un "cha de limao" (thé aromatisé aux écorces de citrons). Continuation par une belle descente dans les parois rocheuses jusqu’au charmant village de Jardim do Mar. Nous prenons le temps de flâner dans ses ruelles fleuries et profitons des beaux points de vue sur le village voisin de Paul do Mar. Déjeuner chez l’habitant, puis retour à Seixal par la côte ouest, sauvage et grandiose. En chemin, découverte du phare de Ponta do Pargo et de Porto Moniz et de ces célèbres piscines naturelles d’origines volcaniques. Repas du soir à la maison.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé - : 600 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 4 : Pico Ruivo et la côte nord

Transfert sur les crêtes de l’île à Achada Texeira (1600m). En suivant la crête, nous montons par un large chemin pavé jusqu’au plus haut sommet de Madère, le Pico Ruivo (1862m), offrant un vaste panorama sur toute l’île. Au cœur des volcans, nous marchons sur les laves et les cendres volcaniques pétrifiées, puis redescendons par le même chemin. Déjeuner pique-nique. Sur la route du retour, visite de Santana et ses maisons typiques, arrêt à Calhau de São Jorge pour une petite balade en bord de mer jusqu'au vieux port, avec possibilité de baignade. Arrêt sur plusieurs belvédères, Cabanas, Ponta Delgada, cascade du Voile de la mariée. Repas du soir à la maison.

  • Heures de marche : 2h
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : Levadas et Cascades de Rabaçal

Transfert sur le plateau de Paul da Serra, à 1200 mètres d’altitude, où naît la vallée profonde de Ribeira de Janela. Sur le site de Rabaçal, en suivant les nombreuses levadas qui vont chercher l’eau au cœur de la montagne, nous découvrons de nombreuses cascades, une forêt de bruyères arborescentes remarquables, le fameux pissenlit géant et la marguerite de Madère… Dans l’après-midi nous retournons sur Seixal, où ceux qui le souhaitent peuvent expérimenter, sous la houlette de Manu, quelques activités nautiques à sensations comme le jet ski ou le flyboard, ou plus tranquilles comme le kayak des mers ou le paddle (activités en option, à régler sur place). Pour celles et ceux qui ne seraient pas tentés par ces aventures marines, possibilité de préparer le pain traditionnel de Seixal avec l´aide d´une habitante : découverte de la production du pain de campagne comme autrefois au village, dans un four de pierre avec un bois spécifique. Toute une préparation pour un résultat succulent ! Le soir, dîner au Club Naval à base de poisson frais.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 400 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 6 : Funchal et la pointe de São Lourenço

Transfert à Funchal, charmante ville disposée en amphithéâtre autour de sa baie. Son nom proviendrait du fenouil (foncho en portugais) qui poussait dans la baie lors de l’arrivée des Portugais. Visite du centre historique avec son dédale de ruelles pavées, et son marché. Déjeuner dans un petit restaurant local et traditionnel. Puis en début d’après-midi, nous rejoignons la Pointe de São Lourenço sur l’extrémité sud. Caractérisée par un relief côtier particulièrement marqué par l’action du vent et de la mer, la pointe de São Lourenço offre un spectacle de formations rocheuses insolites. Elle est réputée pour ses nombreux fossiles, ses oiseaux et sa flore unique. Nous suivons un sentier situé entre la tumultueuse "mer du nord" et la paisible "mer du sud". Baignades possibles tout au long du parcours. Retour à Seixal et repas à la maison.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 7 : Du littoral de la côte nord à l’ancien cratère de Fanal

Journée en mer en bateau pneumatique pour un autre point de vue sur la côte plongeante et les nombreuses cascades, dont la célèbre cascade du Voile de la mariée. Selon la saison et les conditions de la mer : ramassage de patelles, plongée en snorkeling et pique-nique sur le rocher, Ilheú das Ceroulas, où abondent poulpes, poissons perroquets, mérous… Pour notre dernière soirée au village, repas d’adieu chez Manu avec tous les villageois rencontrés au cours de notre semaine. Et afin de les remercier de nous avoir accueillis dans leur quotidien, c’est nous qui préparons le dîner (selon les recettes apprises durant la semaine bien sûr !). Après le repas, transfert dans l’ancien cratère de Fanal qui surplombe Seixal. Classé havre de repos et de silence, ce lieu féerique abrite de magnifiques spécimens de lauriers centenaires que nous découvrirons lors d’une dernière petite marche nocturne sous les étoiles ! Ambiance mystique garantie !

  • Hébergement : chez l'habitant

Jour 8 : Vol retour

Transfert à l’aéroport. Vol retour. Repas non compris.

Important itinéraire

Un voyage pour ceux qui aiment prendre leur temps, aller à la rencontre des autres et partager leur quotidien. Ce séjour en immersion à la découverte de la vie rurale de Madère est avant tout une expérience humaine. Vous partagerez des activités traditionnelles aux côtés des habitants, tout en bénéficiant d’un programme souple pour profiter au mieux des plaisirs offerts par l’île.

Les programmes sont donnés à titre indicatif. Certains voyages peuvent être effectués en sens inverse ou dans un ordre différent pour des raisons logistiques. Des impondérables sont toujours possibles, et des situations indépendantes de notre volonté peuvent en modifier le déroulement (météo, niveau des participants...). Nos accompagnateurs peuvent être amenés à modifier l'itinéraire en fonction de la météo ou si la sécurité du groupe le nécessite.

En cas d'escale prolongée à Lisbonne, retrouvez nos informations dans la rubrique "climat et informations régionales".

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte

Environnement

Volcans,
Montagne,
Bord de mer et îles

Itinérance

En étoile

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

6 jours d'activités

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Afin de favoriser les interactions avec les villageois de Seixal, et de les conserver aussi authentiques que possible, ce voyage ne peut se faire qu’en petit groupe de 12 maximum.
Vous serez hébergés dans une vraie maison de famille à l’ambiance et décoration portugaises, composée d’un espace commun pour loger un maximum de 8 personnes et de 3 chambres à lit double. Si vous souhaitez voyager en chambre individuelle, il se peut que pour des raisons de capacités, vous soyez déplacés dans une autre maison du village.

Dénivelé maximum : 250m
Altitude maximum de passage : 1800m
Difficultés particulières : en altitude, l’hiver, prévoir des vêtements chauds (gants, bonnet, anorak) en cas de météo difficile.
Nature du terrain : de bons chemins et quelques sentiers en terrain escarpé
Un véhicule assure le transport des bagages. A l’occasion, il peut également transporter une personne en difficulté.

Hébergement

7 nuits dans une maison familiale à Seixal. La maison est composée comme suit :
• une pièce commune à l’étage avec 6 box à lit double. Chaque box dispose de son placard, un coin salon avec fauteuil, salle de bain et toilettes
• 3 chambres au rez-de-chaussée avec lit double
• 1 cuisine et une terrasse pour les repas
• 2 salles de bain et 2 toilettes

Nourriture

- 7 petits déjeuners
- 6 dîners à la maison de Manu et 1 dîner au Club Naval de Seixal
- 6 déjeuners dont 3 pique-niques, 2 chez l’habitant et 1 dans un restaurant à Funchal.

Dans les hôtels, l'eau du robinet est potable.

Encadrement

C'est Manu, votre hôte, qui vous accompagnera tout au long de votre séjour.

Transfert et transport des bagages

Les transferts à Madère sont effectués en taxi et minibus privé.

Transports aériens

Vols affrétés (Europe Air Post, Air Méditerranée) ou réguliers (TAP Air Portugal, SATA International, SmartLynx Airlines). Attention, retour possible dans la nuit du J8 au J9.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
-Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
-Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
-Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
-Vos aliments liquides pour bébé.
-Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts. Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie
• 1 sur-pantalon imperméable
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche. Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou de chaussures détente pour le soir.
La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale (pour passages de tunnels)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire et stick à lèvres.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.

Passeport

Carte nationale d´identité (2 mois de séjour maximum) ou passeport (3 mois de séjour maximum) en cours de validité pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales (France) d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités portugaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-portugal.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d´être protégé contre : diphtérie, tétanos, poliomyélite, mais aussi rougeole et coqueluche ; hépatites A et B.

Prévention Paludisme

Totalement absent du Portugal continental, de Madère et des Açores.

Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées nécessite que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Portugal a un climat atlantique. Assez humide, donc. L’hiver, les températures sont douces sur toute la façade maritime (notons toutefois que la basse vallée du Douro - Porto - est très ventée). Le mercure chute dans l’intérieur ; la neige est régulière sur les reliefs. L’Algarve bénéficie alors d’un microclimat ensoleillé. L’été est sec et chaud, il peut même être torride dans l’Alentejo et le Ribatejo. La température de l’océan ne monte toutefois pas au-dessus de 20°. Le printemps (d’avril à juin) et l’automne (septembre et début octobre) sont des saisons délicieuses, mais pluvieuses.

ESCALE A LISBONNE
Si vous disposez entre deux avions de plus de 2h30, le centre-ville étant proche de l’aéroport, nous vous suggérons une visite du vieux Lisbonne.
Le centre-ville au bord du fleuve Tage se compose du quartier Baixa (Rossio), centre commercial à l’urbanisme du marquis de Pombal, le Haussmann portugais, et de 2 collines, le vieux Lisbonne populaire de l’Alfama et le quartier du Bairro Alto.

Plan de Lisbonne : au bureau de tourisme du hall d’arrivée.

Se rendre au centre
-Bus : aerobus. Départ toutes les 20mn pour Rossio, achat du billet dans le bus, valable ensuite dans les trams.
-Taxis : solution économique à 3 ou 4 personnes.

Suggestions de balades
-Taxi pour Miradouro da Nossa Senhora do Monte (Graça).
-Un belvédère idéal pour visualiser Lisbonne, ensuite il vous suffit de vous laisser porter dans le dédale des rues et des places de l’Alfama en descendant vers le Tage.
-Bus pour Rossio et Baixa.
Pour découvrir l’Alfama ou le Bairro Alto, prenez le tram n° 28 (rua da Conceiçao).


MADERE

Ile volcanique et sauvage
Un relief tourmenté et spectaculaire issu à la fois d’un volcanisme et d’une érosion millénaire, l’île se présente comme une chaîne montagneuse culminant entre 1000 et 1800 mètres, entaillée de vallées profondes (les ribeiras) descendant sur la mer. Les ribeiras et les contreforts montagneux, difficiles d’accès, sont restés sauvages. Les cultures en terrasses s’étagent de la mer jusqu’à 700 mètres d’altitude. De 700 à 1000 mètres, c’est le domaine de la forêt primaire (la laurisilva), et au-dessus, un univers essentiellement minéral de lave et de cendre volcanique.

Petite géographie de Madère
Le nord de l’île est très sauvage avec ses ribeiras et ses gorges profondes, sa côte et ses montagnes escarpées. Sur le nord-est, les villages et les cultures se sont accrochés sur les flancs des ribeiras les plus larges tels São Roque, São Jorge et Faial ou en bord de mer pour Porto da Cruz et Boa Ventura. Santana, grosse bourgade agricole s’étale sur des collines à 300 mètres d’altitude au pied des sommets les plus hauts. A l’ouest, le plateau de Paul tombe sur la mer en de superbes falaises découpées de ribeiras. Les villages de Seixal et Porto Moniz ont trouvé refuge sur des langues de lave en bord de mer.

Le sud de l’île a un climat plus sec et ensoleillé. Le sud-ouest plus reculé, est jalonné de petits villages côtiers (Jardim do Mar, Paul do Mar) au pied du large plateau de Paul da Serra (1200-1600 mètres). Sur les collines les villages et les cultures restent vivants. Le sud-est de l’île entre l’aéroport et la vallée de Ribeira Brava s’urbanise avec l’extension de la capitale Funchal et la nouvelle voie rapide.

Escale des Grands Navigateurs
Madère est indissociable de l’histoire des grandes découvertes portugaises à la conquête d’une route maritime pour les Indes au XVe siècle. Inhabitée à l’origine, elle fut colonisée à partir de 1420 par des aventuriers portugais, génois et des paysans déshérités du Portugal continental qui l’ont déboisée et mise en valeur en aménageant une multitude de terrasses destinées aux cultures. Elle fut une escale de ravitaillement pour les navires sur les routes du Brésil et d’Asie et connut la prospérité avec la canne à sucre et le vin de Madère.

Laurisilva et fleurs du monde entier
Par son caractère insulaire, son relief accidenté, sa latitude subtropicale et l’influence du Gulf Stream, Madère possède une flore d’une grande richesse endémique et originaire de tous les continents. La forêt primitive de Madère est exceptionnelle, une relique de l’époque tertiaire, proche des forêts qui recouvraient l’Europe du Sud avant les dernières glaciations. Une forêt subtropicale composée de lauriers et de bruyères arborescentes qui conservent leur feuillage toute l’année, et de plantes endémiques telles l’orchidée, la digitale et la vipérine de Madère.
Se sont aussi échappées dans la nature des fleurs ornementales telles les amaryllis, les agapanthes et les hortensias, bordant les sentiers pour notre plus grand plaisir…

Vie rurale et levadas
La campagne est encore dominée par l’activité agricole, traditionnelle et non mécanisée (subsistance, marché local, exportation : osier, bananes, fleurs et vins).
Des cultures du monde entier (du poirier au manguier, du bananier à la vigne, des céréales à la canne à sucre, du choux à l’igname) sont cultivées dans les vallées (ribeiras) sur une multitude de terrasses en escaliers (poios) et irriguées par un impressionnant réseau de canaux d’irrigation (levadas). Les levadas captent les sources, les cascades, les torrents des montagnes, et courent sur plus de 1000 km à flanc de montagnes et de vallées. Elles irriguent les terrasses et plus particulièrement le sud de l’île, moins favorisé par les pluies. Pour notre plaisir de randonneur, des sentiers longent les levadas permettant d’accéder avec facilité aux sites les plus remarquables de l’île.

Petite histoire du vin de Madère
Les navires de passage à Madère étaient lestés en tonneaux de vin de table. Le vin voyageait de longues semaines sur les mers du sud et pour mieux le conserver on y additionnait de l’eau de vie. De ces voyages au long cours, chauffant sous les tropiques, le fameux vin de madère au caractère particulier est né. Ce sont ces conditions originales que l’on reproduit dans les caves de Funchal pour obtenir le Madère. En fonction du cépage d’origine et de sa fabrication on produit 4 types de Madère : le Malvoisie (doux), le Boal (mi-doux), le Verdhelo (mi-sec) et le Sercial (sec).

La subtilité de ce vin n’a rien de comparable avec le madère ordinaire utilisé dans nos cuisines. Nous vous recommandons de goûter un de ces vieux Madère dans une cave de Funchal ou chez un vigneron pendant la randonnée.

A découvrir à Funchal :
Marché et vieille ville
Musée d’art sacré
Caves et dégustation de Madère
Jardin botanique
Jardin et musée de la Quinta das Cruzes et jardin de la Quinta Palheiro Fereiro.
Baignade au Lido et sortie en mer

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

-"Portugal", Guide vert Michelin.
-"Madère - Açores", Guide poche Marcus (1998)
-"Portugal Madère Açores" Hachette Collection Voir
-"Açores Madère" Petit futé
-"Vivre à Madère", J.Chardonne, Grasset (Coll. Cahier Rouge) - roman
-"Plantes et fleurs de Madeira", A. Da Costa, L. de Franquiho et F. Ribeiro.

Cartographie

Madeira : Collins 1.70.000
Madeira - Freytag & Berndt 1.50 000

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Extension

Ile de Porto Santo : à 2 heures de bateau de Madère, Porto Santo offre un cadre idéal pour un séjour de détente avec sa magnifique plage de sable fin. L'hôtel est situé à quelques minutes du centre et de l'océan.

Extension 4 jours/3 nuits à la suite de votre circuit :
J8 : Transfert de l’hôtel au port de Funchal. Ferry pour Porto Santo (+/-2h15 de traversée). Transfert pour votre hôtel. Nuit à Porto Santo en residencial** ou hôtel*** (au choix).
J9 : Journée libre. Nuit à Porto Santo en residencial** ou hôtel*** (au choix).
J10 : Transfert de l'hôtel à Porto Santo au port. Ferry pour Madère. Transfert à votre hôtel*** dans le centre de Funchal.
J11 : Transfert hôtel/aéroport.

Prix : nous consulter

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.