Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

01/04/2017

17/04/2017

44915 € Assuré à partir de 6

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Les vols Paris/Longyearbyen A/R, le dîner de bienvenue à Longyearbyen, l’hébergement à Longyearbyen en auberge, la pension complète à la base de Barnéo et pendant l'expédition, le guide russe anglophone, les vols affrétés Longyearbyen/Barnéo A/R et transferts auberge/aéroport, les vols hélico, l'équipement de sécurité pendant le raid, la fourniture des skis et fixations, bâtons, pulkas, sac de couchage et matelas, le certificat "pôle Nord".

Le prix ne comprend pas

Les frais d’inscription, les assurances, les suppléments vols internationaux, les transferts aéroport/hébergement à l'arrivée, les repas, boissons et activités à Longyearbyen, les vols et repas additionnels en cas de problème ou retards dus à la météo, les excédents de bagages sur les vols affrétés.

Complément d'information tarifaire

Le poids de bagage autorisé par personne pour le vol affrété est de 40 kg.
Attention, coût du kilo excédentaire à payer sur place : 20€.

Validité des tarifs
Les prix mentionnés sont garantis jusqu'au 05/12/2016. Une augmentation de 2200€ sera appliquée à compter du 06/12/2016.

Idées associées

Longyearbyen, Banquise, Svalbard, Pole Nord.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1

Vols Paris/Longyearbyen. Accueil, transfert et nuit à l’auberge.

Jour 2

Réunion d'information avec vos guides. Chacun récupère son équipement, vérification des équipements individuels. Préparation du raid d’entraînement et chargement des pulkas. Dîner de bienvenue.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 3

Journée d'entraînement autour de Longyearbyen avec vos guides.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 4

Préparation des pulkas et réunion d'information vers 16h pour avoir des infos sur la base de Barnéo, connaître les derniers détails concernant les conditions météo et heures de départ prévues.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 5

En fonction des conditions météo, départ par vol affrété AN 74 pour la base polaire de Barnéo (vol de 2h30 environ). Arrivée à la base, déjeuner dans la tente mess puis montage des tentes près de la base. Dîner et nuit sous tente à 89° de latitude !

Jours 6 à 13

Départ de l'expédition ; en fonction des conditions de glace et de la position de la base polaire, dépose éventuelle en hélicoptère à un autre point de départ. Puis… à ski vers le pôle. La durée des étapes (12 à 15km) sera fonction de l’emplacement de la dépose, de la météo et de l’état de la banquise. Nous tirons chacun une pulka d’une quarantaine de kilos, contenant tout ce dont nous aurons besoin pour survivre sur la banquise, et il nous faudra 6 à 7 jours pour atteindre notre objectif. Nous dresserons nos tentes chaque soir sur une glace dérivante dans un paysage fascinant. Le soleil de minuit, les arêtes de compression, les chenaux d’eau libre, une glace toujours en mouvement et une température aux alentours de -20° à -30°C.
La journée type : 8 à 10h de ski, avec arrêts réguliers de 5 à 10mn afin de prendre une boisson chaude et une barre de céréales, chocolat ou fruits secs.

  • Type d'hébergement : Bivouac

Jour 14

Arrivée au sommet de la planète. Il suffit de faire un tour de 90° pour passer tous les fuseaux horaires. Une célébration s'impose ! Vous passez quelques heures sur le toit du monde, en fonction des conditions météo, et la base envoie l'hélico pour le retour à la base. Dîner à Barnéo puis vol pour Longyearbyen. Transfert à l'auberge.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 15

Dans la journée, cérémonie avec remise du certificat pour tous les participants. C'est aussi le moment de revivre l'expédition avec les membres de votre groupe.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 16 : Journée libre à Longyearbyen

Vous pouvez participer à une activité (en option) : motoneige, traîneau à chien au départ de Longyearbyen. Cette journée peut aussi être utilisée comme journée tampon en cas de problèmes météo au retour du pôle et de la base de Barnéo.

  • Type d'hébergement : à l'auberge

Jour 17 : Vol retour

Transfert pour l’aéroport et vol pour Paris.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Ski de fond et ski nordique

Environnement :

Terres Polaires,
Neige

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Très bonne maîtrise de l’activité pouvant aller jusqu’à la pratique du ski de fond durant une journée complète, quelle que soit le terrain et la météo ; très forts dénivelés possibles. Pour sportifs confirmés pratiquant un entraînement régulier plusieurs fois par semaine.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

9 jours de ski et 1 jour d'entraînement à Longyearbyen

Nombre de participants

De 6 à 9 participants

Caractéristiques du circuit

Une journée typique en chemin vers le pôle :
Réveil vers 7h après un repos de huit heures environ, chacun participe aux tâches, préparation du déjeuner, rangement des affaires et démontage du camp. Le départ à ski se fait approximativement vers 9h30.
La longue marche commence, et chacun trouve sa place dans la chaîne en fonction de sa forme et de ses aptitudes. Le chef d'expédition prend la tête, un autre membre de l'équipe suit en cas de besoin, et le groupe s'étire sur plusieurs centaines de mètres ; en fin de groupe, un dernier membre ferme la marche équipé de matériel de sécurité.
Une halte est effectuée environ chaque heure durant 5 à 10 minutes où l'on prend le temps de grignoter et boire chaud. Le déjeuner sera pris vers 14h. De temps en temps, une petite reconnaissance se fera pour repérer la voie à suivre. L'après-midi à ski se poursuit jusqu'à l'étape du soir vers 17/18h. Chacun participe à nouveau au montage du camp et à la préparation du dîner. Vers 22h, repos bien mérité dans son sac de couchage !
C'est une journée "classique" sur le plan du rythme... Bien sûr, quand le vent s'en mêle, que les températures baissent, ou que des chenaux d'eau s'ouvrent sur le chemin, l'expérience fait la différence et le tempo peut être différent !

Hébergement

A Longyearbyen en auberge (en base double, petit déjeuner inclus).

Nourriture

Le dîner de bienvenue à Longyearbyen.
Pension complète à la base de Barnéo et pendant l'expédition.
Produits lyophilisés surtout pendant le raid.

Encadrement

Accompagnateur russe anglophone.

Transports aériens

Vols réguliers jusqu'à Longyearbyen puis vol affrété jusqu'à la base de Barnéo.

Informations pratiques

Conditions particulières concernant ce voyage :

Conditions de paiement
Une fois la disponibilité confirmée, vous devez remplir un bulletin d'inscription et verser un acompte de 30%, sachant que 80% du voyage sont demandés au plus tard le 15/01/17. Le solde doit être payé au plus tard le 15/02/17. Toute inscription confirmée après le 15/02/17 devra être payée intégralement.

Conditions d'annulation
- Annulation de notre fait
Si un voyage devait être annulé par manque de participants, problèmes d'organisation liés à des grèves, terrorisme, guerre ou autres situations mettant en péril la vie ou le bien-être des participants, le remboursement intégral des sommes versées sera effectué dans les plus brefs délais.
Le déroulement des expéditions dans ces hautes latitudes est totalement dépendant des conditions météos et de l'état des glaces, et le maximum sera fait pour respecter les dates mentionnées des programmes, mais il est possible que des changements interviennent.
Dans le cas d'une modification du planning, aucun remboursement ne pourra être exigé car tout sera mis en œuvre pour respecter les prestations prévues. Il est donc préférable de réserver des vols modifiables pour Longyearbyen afin de pouvoir changer la date de retour si nécessaire.
Votre guide local peut décider d'interrompre votre participation au voyage si votre niveau de compétence, votre condition physique ou votre comportement pouvait gêner les autres participants ou la bonne marche du groupe. Dans cette éventualité, votre retour sur Longyearbyen serait organisé par notre représentant local mais aucun frais ne pourrait être demandé.

- Annulation de votre fait
Si vous annulez de votre fait votre participation au voyage avant le 01/02/17, nous retenons 60% des sommes versées.
Après le 01/02/17, nous retenons 100% des sommes versées.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes bagages, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

L’équipement est celui que l’on utilise habituellement en haute montagne. Quelques articles plus spécifiques aux grands froids sont toutefois nécessaires comme, par exemple, une veste en duvet, une cagoule et des moufles chaudes ou encore un bon masque tempête.

• Chaussures à utiliser à l'étape au camp, prévoir des semelles isolantes
• 1 paire de gants coupe-vent, suffisamment larges et grands pour mettre deux paires de gants en laine ou polaire en dessous
• 2 paires de gants en laine ou polaire
• 2 paires de sous-gants en polaire
• 1 veste coupe-vent assez longue avec capuche (Gore-tex, microfibre ou coton sont possibles)
• 1 pantalon coupe-vent (comme la veste). Salopette ou pantalon à bretelles recommandés et taille large
• 1 sous-veste épaisse et large avec capuche
• 1 fine veste coupe-vent : pas obligatoire mais appréciée lors des journées froides à ski
• 1 veste polaire (200g) : utilisée au camp ou en couche supplémentaire s'il fait très froid
• 2 sous-vêtements hauts et bas : vous avez le choix de la matière, mais 2 ensembles sont demandés
• 2 paires de chaussettes fines : à mettre dans les bottes et directement contre la peau. Elles sécheront vite sous la tente
• Pour stopper la transpiration, prévoir des sacs plastiques (que l'on utilise pour les courses). En prendre 10 à 15, à mettre par-dessus la chaussette pour stopper l'humidité arrivant par les chaussures
• 2 paires de chaussettes épaisses : à mettre par dessus le sac plastique
• 1 bonnet épais coupe-vent
• 1 bonnet plus fin pour les jours plus chauds
• 1 cagoule : peut aussi être utilisée comme foulard
• 1 masque pour le visage en néoprène, comme protection contre le froid et le vent

Une partie de l''équipement grand froid est disponible à la location (à réserver avant le 1er février, paiement à l'avance, fourni sur place) : nous contacter.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil
• crème solaire et baume pour les lèvres écran total
• 1 brosse à vêtements pour enlever la neige et le givre dans la tente
• 1 cuillère solide (pas de plastique)
• 1 bol pour manger, assez volumineux, de préférence isotherme ou avec couvercle
• 1 tasse isotherme
• thermos : 1,5 à 2 litres (pour les boissons chaudes, thermos incassable recommandé)
• affaires de toilette, brosse à dents
• petits sacs plastiques : à utiliser pour ranger vos affaires personnelles dans la pulka et permet d'y faire un rangement plus facile
• 1 couteau
• papier toilette : 1 ou 2 rouleaux
• 1 bouteille pour la nuit

Options personnelles :
Walkman, caméra, film, vidéo, journal de bord, stylos, livres…

Matériel fourni

L'équipement de sécurité (GPS, téléphone satellite, fusil et munitions), une pulka et l'équipement commun (tentes et matériel de cuisine), skis fixations et bâtons.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Note importante : un certificat médical sera demandé à chacun des participants, attestant que sa condition physique est suffisante pour participer à un voyage de cette envergure.
Les organisateurs se déchargent de toute responsabilité en cas de déficience d'un des participants due à une condition physique insuffisante.

Passeport

Passeport valide pour les ressortissants de l’Union Européenne. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade de Norvège.

Si vous voyagez avec vos enfants sachez que, dorénavant, les mineurs doivent eux aussi avoir un passeport individuel (valable 6 mois après la date de retour du voyage).
Un mineur voyageant seul, avec un passeport individuel, n´a plus besoin d´autorisation de sortie du territoire.

Si l’enfant, voyageant, est accompagné d’un parent portant un autre nom que le sien, il devra être muni d’un document (livret de famille) prouvant la filiation.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade de Norvège.

Vaccins Obligatoires

Aucune vaccination obligatoire.

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre :
- diphtérie ;
- tétanos (complication possible de gelures graves) ;
- poliomyélite ;
- coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) ;
- hépatite B (maladie sexuellement transmissible) ;
- hépatite A (maladie transmise par l'alimentation) ;
- éventuellement contre la rage, pour des séjours plus longs et rustiques que les voyages touristiques ordinaires.

Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents en fonction des conditions du voyage (durée, hébergement, déplacement) et peuvent être dus : à la région elle-même ; aux conditions climatiques parfois extrêmes ; aux moyens de déplacement utilisés sur place.

La région.
Si, l’hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans les zones tempérées ou chaudes, l’été, leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Risque, en particulier, de toxi-infections alimentaires dues aux viandes de chasse, aux aliments contaminés par des déjections d'animaux sauvages ou par leur mauvaise conservation à bord des bateaux de croisières.

Les conditions climatiques.
L'extrême rigueur des hivers péri-polaires représente un risque lors de raids à ski, en raquettes, en traîneau ou à motoneige, plus que lors de confortables croisières.
Une bonne information avant le voyage, permettra d'éviter les gelures graves.
En cas d'onglée ou d'engourdissement, il faut :
- boire abondamment,
- réchauffer,
- ne pas fumer,
- ne pas ôter les chaussures (risque de ne pas pouvoir les remettre si le raid n'est pas terminé).
En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence.

Moyens de déplacement.
Les voyages dans les régions polaires se font souvent en bateau de croisière. Les risques, liés surtout au confinement en espace clos, sont (quelle que soit la latitude) de toutes les affections contagieuses, respiratoires, alimentaires…
Il y a en général, et bien que la législation maritime soit floue à ce sujet, un médecin à bord (dont les consultations ne sont pas comprises dans le prix du voyage). Il est important de se faire préciser tout cela avant le départ.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Quelques généralités sur le pôle Nord :
Un immense courant marin allant du détroit de Béring à la côte est du Groenland traverse le bassin arctique. La banquise suit globalement ce courant tout en décrivant un mouvement giratoire (dans les sens des aiguilles d’une montre). Le grand explorateur Nansen, l’avait compris dès sa première expédition et l’utilisa pour sa grande expédition à bord du Fram, de 1893 à 1896. Plus tard, en 1937, le Russe Ivan Papanine utilisa de nouveau la dérive arctique, lui et son équipe naviguèrent du Pôle au large de l’île Mayen.

Forts de cette expérience et devant la moisson de données recueillies, les Soviétiques établirent 31 bases dérivantes sur la banquise. Aucune nation au monde ne pu réaliser un tel programme. Depuis 1989, les Russes n’ont plus les moyens d’entretenir ces coûteuses infrastructures. Chaque printemps, une station provisoire (base polaire dérivante appelée “Barnéo”) est installée à proximité du pôle pour y faire la logistique des expéditions sportives ou touristiques qui visent le pôle Nord géographique. En 1994, Grand Nord est la première agence de voyages à faire réaliser à ski “à des touristes” le dernier degré de la planète.

Barnéo, base polaire provisoire
Barnéo est le nom que les techniciens ont donné à la base. Chaque printemps, début avril, des spécialistes partent en hélicoptère de la ville de Khatanga (Sibérie), à la recherche d’une zone de banquise afin d’installer la base.
Après un dernier ravitaillement au Cap Arktitchevsky, point le plus septentrional de l’archipel des Terres du Nord, c’est le survol de la banquise à la recherche d’une glace à la fois suffisamment épaisse et plate, vers 89° Nord à une centaine de kilomètres du pôle. Une fois la zone choisie, les appareils se posent. L’équipage teste l’épaisseur de la banquise et transmet la position à Khatanga. Le travail commence et le bulldozer va s’atteler au nivelage d’une vraie piste d’atterrissage en coupant les crêtes de compression occasionnées par la banquise en mouvement. Ce travail peut prendre plusieurs jours si la banquise est très tourmentée.

Barnéo s’organise rapidement tout en dérivant à la vitesse de 1 à 2km par jour en direction du Groenland. Dès lors, des vols réguliers en Antonov 74 (qu’opèrent également des Antonov 12 et 26) relient Barnéo aux villes de Khatanga (Sibérie) et Longyearbyen (Spitzberg). Chaque atterrissage sur cette piste de glace est une prouesse réalisée par des équipages disposant d’années d’expérience. Avant chaque vol, la piste est vérifiée par les techniciens de la base qui recherchent l’existence d’éventuelles fractures ; auquel cas, une nouvelle piste peut être fabriquée en moins de 36 heures. Cet exploit est rendu possible par la présence sur la base de deux hélicoptères MI-8 dont les équipages sont parés à décoller en permanence.
Malgré toutes les précautions prises, ces vols peuvent être sujets à des modifications de planning, comme dans toute expédition polaire.

Barnéo est la seule structure de ce type au monde. Elle permet de rejoindre la proximité du pôle Nord géographique rapidement et en toute sécurité, sur la base veillent en permanence une quinzaine de personnes et deux hélicoptères.
Des moyens de communication téléphonique sont déployés par le biais de satellites à orbites basses.

Climat

L’archipel connait une période de nuit permanente (de mi-novembre à début février, pour la latitude de Longyearbyen) et une période de jour permanent (de mi-avril à fin août, pour la même latitude). L’été (de juin à août), les variations de température sont peu importantes, avec une moyenne de 5° sur la côte ouest, qui est la partie la plus tempérée. Des pointes à 20° y ont été enregistrées. On peut toutefois avoir de courtes périodes de gel en été, comme des périodes de dégel en hiver. Pendant les froidures, les températures peuvent, exceptionnellement, descendre sous -40°. Les pluies sont peu abondantes (400 mm par an sur la côte ouest). L’automne (septembre et octobre) est la saison la plus arrosée.

Géographie

L’archipel du Svalbard, dans l’océan Arctique, s’étend du 76e au 81e parallèle, à 1 000 km environ du pôle nord. « Spitzberg » est désormais le nom de l’île principale, à l’ouest, mais désignait autrefois l’ensemble de l’archipel : « montagne pointue ». Nordaustlandet, au nord-est, Edgeoya et Barentsoya, à l’est, sont également des îles importantes. Elles sont partiellement couvertes de glaciers. L’Austfonna, sur Nordaustlandet, est la deuxième calotte glaciaire d’Europe : 8 120 km². Les glaciers couvrent environ 60% de l’ensemble. Ils sont en recul depuis le XIXe siècle, mais demeurent susceptibles d’avancées spectaculaires. De larges moraines marquent les zones de rétraction. Des fjords profonds pénètrent l’intérieur du pays (Wijdefjorden, 108 km ; Isfjorden, 107 km…). La banquise a sa pleine extension en avril, ne laissant que peu d’eaux libres ; août voit son extension minimale. La dérive nord-atlantique (courant chaud, dans le prolongement du Gulf Stream) tempère le climat arctique.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.