Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Idées associées

Faune, Flore, Kluane, Chilkoot, Cottonwood.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol Paris - Whitehorse

Vol Paris/Whitehorse. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel en centre-ville. Dans la soirée, rencontre avec votre guide pour vous expliquer les détails de la randonnée et préparer votre sac pour la montée au col Chilkoot.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 2 : Whitehorse - Skagway - Dyea

Route vers Carcross jusqu’à Skagway. En option, il est possible de faire une partie du trajet à bord du train historique de la compagnie "White Pass & Yukon Route" depuis Fraser jusqu’à Skagway. La ville de Skagway donne un avant-goût de la ruée vers l’or, et après le déjeuner, nous continuons vers Dyea où commence le sentier Chilkoot. Première randonnée qui vous mène au premier campement.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Distance Parcourue : 8 km
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule, entre 2h et 2h30, 185 km

Jour 3 : Randonnée vers le col Chilkoot

Après le petit déjeuner, l’aventure continue à travers l’exotique forêt humide du sud de l’Alaska. Plusieurs franchissements de ruisseaux seront à faire au cours de la journée sur les rives de la rivière Taiya. Une étape variée, parsemée de quelques montées faciles et de certaines assez raides mais de courte durée.

  • Heures de marche : entre 5h et 6h
  • Distance Parcourue : 13 km
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 180 m
  • Hébergement : sous tente

Jour 4 : Arrivée au col Chilkoot puis descente vers le Canada

Départ du campement pour passer au-dessus de la limite des arbres et admirer une vue dégagée sur les montagnes et glaciers. C'est la journée la plus difficile car vous allez gravir "l’escalier d’or". Vous pourrez alors imaginer les chercheurs d’or les grimpant plus de 20 fois, chargés de leur équipement pour entrer au Canada ! Au col Chilkoot, vous passez la frontière entre l’Alaska et le Canada à plus de 1100 mètres d’altitude. Ensuite, c'est la descente en passant par des névés, à côté de petits lacs, criques et affleurements rocheux afin de rejoindre le campement, très justement nommé Happy Camp, en fin d'après-midi.

  • Heures de marche : entre 6h et 8h
  • Distance Parcourue : 13 km
  • Dénivelé + : 780 m
  • Dénivelé - : 250 m
  • Hébergement : sous tente

Jour 5 : Sur la traces des chercheurs d'or

Depuis Happy Camp jusqu’au prochain campement, Lindeman, vous avez une étape fort agréable, en quelque sorte la meilleure partie du trek, avec des vues magnifiques, des pentes douces (à l’exception de quelques efforts au-dessus du lac Long), et le sentiment d'avoir vécu une page d'histoire.

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Distance Parcourue : 9 km
  • Dénivelé + : 130 m
  • Dénivelé - : 320 m
  • Hébergement : sous tente

Jour 6 : Fin du trek et hydravion jusqu'à Whitehorse

Vous poursuivez le trek jusqu’au lac Bennett où le sentier Chilkoot prend fin. Un hydravion vient vous chercher en fin d’après-midi pour un vol spectaculaire jusqu’à Whitehorse. A votre arrivée, transfert à l'hôtel où vous profiterez pleinement d’une douche bien chaude !

  • Heures de marche : entre 4h et 5h
  • Distance Parcourue : 11 km
  • Dénivelé + : 150 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 7 : Vol Whitehorse - Paris

Transfert à l'aéroport pour prendre votre vol à destination de Paris à moins que vous ne poursuiviez l'aventure par une descente de rivière (Yukon, Big Salmon).

Jour 8 : Paris

Arrivée à Paris.

Important itinéraire

Les étapes peuvent être modifiées en fonction des conditions météos et du groupe.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement

Terres Polaires,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
6 heures et plus de marche par jour environ. Certains voyages peuvent présenter un dénivelé positif de 1000 mètres. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

5 jours de randonnée

Nombre de participants

De 4 à 7 participants

Caractéristiques du circuit

C'est une randonnée avec portage comportant des passages de niveau modéré à difficile sur un sentier entretenu avec différents types de terrain : rocheux, pentus voire très pentus, enneigés (début de saison), boue, pierres instables. Il est impératif d'avoir une bonne forme physique, une expérience de la randonnée en autonomie avec portage du sac à dos. Les nuits sont sous tente que vous montez chaque soir.
Une participation active des participants aux tâches collectives est demandée : montage/démontage des tentes, préparation des repas.
Tout au long du parcours, vous pouvez découvrir des reliques de bateaux, de wagons, des fours à bois rouillés ainsi que les ruines des cabines en bois rond des pionniers de la ruée vers l’or.
La météo peut changer rapidement et il n'est pas rare d'avoir plusieurs saisons durant la même journée.

Début juin : les conditions hivernales peuvent être encore présentes. La piste peut être difficile, avec de la neige et des risques d'avalanche jusqu'à mi-juillet.
Mi-juin à début juillet : c'est le début de la saison avec toujours un enneigement possible par endroit et des risques d'avalanche.
Juillet à mi-août : la piste est habituellement libre de neige. Les conditions sont plus faciles mais toujours dépendantes de la météo.
Mi-août à fin septembre : normalement toujours libre de neige,le temps est plus humide avec des jours plus courts et des nuits plus froides avec risque de gelée. La piste n'est plus marquée après le départ des Rangers début septembre.

Hébergement

2 nuits à l'hôtel en chambre double à Whitehorse
Sous tente biplace pendant la randonnée

Nourriture

Les repas pendant la randonnée sont préparés en commun.
Les repas à Skagway et à Whitehorse ne sont pas inclus.

Encadrement

Accompagnement anglophone
Groupe international

Transfert et transport des bagages

Pendant la randonnée, vous portez un sac à dos de 18 kg environ. Cela inclut votre équipement personnel, la nourriture et l'équipement de groupe étant répartis entre les différents participants.
Vous transportez le strict minimum pendant la randonnée, mais ce minimum a un poids, le reste de vos bagages personnels est entreposé en sécurité à Whitehorse.

Transports aériens

Vols réguliers

Informations pratiques

Histoire
Imprégnée de l’histoire de la ruée vers l’or du Klondike et ponctuée de reliques datant de la fin des années 1890, la piste Chilkoot est un véritable musée en plein air. Ce terrain accidenté de 55 km, au cœur d’un environnement pratiquement sauvage de renommée mondiale, est le plus grand site historique national du Canada.
Il y a plus de cent ans, le sentier Chilkoot était le seul chemin qui conduisait à Dawson City et ses champs d’or dans la région du Klondike. Des dizaines de milliers de pionniers, colons et prospecteurs à la recherche d’or ont traversé la route montagneuse, ou ont pris le train de la "White Pass & Yukon Route Railroad", ils ont ensuite construit des radeaux ou des bateaux pour traverser les nombreux lacs et suivre le fleuve Yukon jusqu’à Dawson City.
Les peuples amérindiens Tagish et Southern Tutchone de l’intérieur du pays avaient pour tradition de marchander sur le sentier Chilkoot avec le peuple Tlingit de la côte de l’Alaska. Leur expérience et connaissance inestimable de la région pousseront les pionniers à les engager comme guides et transporteurs sur le sentier Chilkoot. En 1897, durant l’apogée de la ruée vers l’or au Klondike, les chercheurs d’or devaient transporter sur leur dos tous les matériaux nécessaires à leur survie à travers la haute passe Chilkoot. Celle-ci était, à cette époque, la seule route vers les champs aurifères du nord, et représentait un défi énorme qui durait des semaines.

Vivez l’expérience du sentier Chilkoot
La ruée vers l’or du Klondike a attiré des gens de toutes les parties du globe : riches et pauvres, jeunes et vieux, femmes et hommes. Aucune image ne représente mieux cette page historique que la photographie d’une ligne infinie de pionniers qui s’efforcent de monter et de traverser le col Chilkoot durant l’hiver de 1897-98.
Aujourd’hui, le "Chilkoot Trail National and Klondike Gold Rush" commémore ce parcours extraordinaire. Le contraste entre les paysages montagneux de la côte et la fragilité des vestiges et structures temporaires abandonnés par les pionniers font de la route Chilkoot un sentier unique au monde.
De nos jours, la traversée peut être réalisée en quelques jours seulement mais s'adresse à des randonneurs confirmés.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le sac à dos de 80 litres :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
Retirez votre veste ou votre manteau.
Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

En préparant votre sac, gardez à l'esprit que vous devez le porter pendant la randonnée, et que la nourriture et le matériel de groupe seront répartis entre les participants au départ. Cette randonnée s'effectue dans une région où la météo est imprévisible : pluie, neige et vent même en été !

Sac à dos 80 litres
Sacs en plastique style Ziplock (ou sacs poubelles) pour compartimenter vos affaires et répartir plus facilement dans votre sac à dos
2 pantalons de randonnée séchant rapidement, sous-vêtements techniques (haut et bas), 2 tee-shirts (1 manches courtes, 1 manches longues, pas de coton), 2 vestes en polaire (plutôt légères), veste et bas imperméables et respirants, chaussettes, bonnet, gants. Pas de coton, cela ne sèche pas et garde l'humidité.
Chaussures de randonnée (qui doivent être déjà "faites")
Chaussures légères pour le camp ou sandales pour passer les gués
Bâtons de marche
Guêtres
Briquet, couteau de poche, lampe frontale, bouteille thermos

Equipement

Trousse de toilette avec savon biodégradable, lingettes, brosse à dents et dentifrice, répulsif à insectes, crème hydratante et solaire.
Lunettes de soleil, jumelles
Appareil photo et batteries ou piles de rechange
Panneau solaire (éventuellement) pour recharger vos batteries

Couchage

Vous devez prévoir matelas et sac de couchage 0°C (voire -5°C)

Pharmacie personnelle

Vous devez prévoir vos médicaments personnels et pansements, bande élastoplaste pour les éventuelles ampoules.

Trousse de secours

Le guide dispose d'une trousse de premiers soins et d'un répulsif à ours.

Matériel fourni

Tentes et matériel de cuisine (poêle, réchaud, assiettes).
Produit pour le traitement de l'eau.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport en règle pour les ressortissants français, belges ou suisses, dont la validité dépasse d'au moins un jour le séjour projeté au Canada (voir également, plus bas, la rubrique « Formalités d’entrée ou de transit aux Etats-Unis » ; un voyage au Canada entraînant souvent le passage de la frontière US, votre passeport devra répondre aux critères mentionnés).

AVE
A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

MINEURS
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Attention ! Pour les mineurs, voyageant seuls ou accompagnés par un seul des parents, il faudra, en cas de contrôle, fournir un certain nombre de documents établissant la filiation de l’enfant et garantissant que le voyage est autorisé par les deux parents : un extrait d'acte de naissance avec filiation, une autorisation écrite pour le voyage par le (ou les) parent(s) absent(s), photocopie d'une pièce d'identité du (ou des) parent(s) absent(s). A ce propos, nous vous conseillons de contacter l´ambassade du Canada ou de consulter son site.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

USA
Si votre voyage au Canada vous amène à passer la frontière des Etats-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter l'un des passeports mentionnés ci-dessous.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les voyageurs français, belges ou suisses : présentation du billet aller-retour et de preuves de solvabilité (carte bancaire, chèques de voyage). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), éventuellement, hépatites A et B, rougeole. Aux randonneurs, on peut conseiller de se faire vacciner contre la rage, qui peut être transmise par morsure de renard, de sconse ou de chauve-souris.

Prévention Paludisme

Le paludisme est totalement absent, mais la possibilité de transmission d'autres maladies par d'autres insectes nécessite, en été, l'utilisation de répulsifs. Les tiques, en particulier dans le sud Ontario, peuvent être responsables de la maladie de Lyme (contre laquelle existe, au Canada, un vaccin, non disponible en France). Les moustiques, qui pullulent dès le mois de juin, peuvent transmettre le virus West Nile, moins cependant qu'aux Etats-Unis.

Autres risques

Ce sont les risques environnementaux et comportementaux communs aux pays de haut niveau sanitaire. Ils peuvent être, ici, fonction des différences climatiques entre le nord, péri-arctique, et le sud, tempéré, aussi nettes en hiver qu'en été.

Informations pratiques

Le système de santé canadien est l’un des meilleurs du monde. Il est toutefois raisonnable de s'informer auprès de la compagnie d'assurance des conditions de prise en charge des frais engagés en cas d'accident ou de maladie.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Quatre saisons nettement différenciées ajoutent à l'attrait du pays. En automne, un air vivifiant vous invite à admirer, à l'extérieur, les brillantes couleurs des feuillages. L'hiver, le paysage est couvert d'une neige scintillante. Apprenez à skier sur les pistes avoisinantes ou à patiner sur des rivières gelées. Le printemps pointe dès février sur la côte ouest, et apporte avec lui des parfums de lilas, de jonquille et d’hyacinthe. L'été, le Canada est splendidement ensoleillé et invitant.
Étant donnée l’étendue du pays, le climat offre certains contrastes. La partie la plus méridionale, Pointe-Pelée (Ontario), se trouve à la même latitude que le nord de la Californie, tandis que le nord s'enfonce profondément dans l'Arctique.
L'été canadien est semblable à celui de la moitié nord des États-Unis, avec un temps doux ou chaud de mai à octobre. La saison de ski s'étend de décembre à la fin de mars dans l'est, et à la fin de mai dans l'ouest (et plus tard encore dans certaines stations). Les couleurs de l'automne (dans l'est du Canada) sont spectaculaires, surtout à la fin de septembre ou au début d'octobre.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Extension

Il est possible de prolonger cette randonnée mythique par une descente de rivière au départ de Whitehorse : Yukon ou Big Salmon.
Nous pouvons également proposer un séjour en individuel au Yukon ou une escale à Vancouver. Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.