Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

20/01/2018

03/02/2018

2990 € Assuré à partir de 4

10/03/2018

24/03/2018

2990 € Assuré à partir de 4

15/04/2018

29/04/2018

2990 € Assuré à partir de 4

05/05/2018

19/05/2018

2890 € Assuré à partir de 4

07/07/2018

21/07/2018

3190 € Assuré à partir de 4

10/11/2018

24/11/2018

2990 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• le transport aérien sur vol régulier
• les taxes aériennes
• les transferts et le transport des bagages
• l'encadrement avec guide francophone
• les visites et excursions mentionnées au programme
• l'hébergement en pension complète à l’exception de certains repas indiqués libres au programme

Le prix ne comprend pas

­• les assurances
• les frais d’inscription
• la taxe d'entrée au Nicaragua (10$ à régler en espèces ou par carte bancaire)
• les pourboires
• les boissons et dépenses personnelles
• le dîner à Granada (J1) et les repas le jour de votre départ (soit 2 à 3 repas, selon vos horaires de vol). Comptez 3-5$ pour un repas rapide dans la rue, 5-8$ dans un "cafetin" et 20-30$ dans un restaurant.
• les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle (pour les hôtels uniquement) : nous contacter pour disponibilité et prix.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Managua - Granada

Vol pour Managua, capitale du Nicaragua. Accueil à l'aéroport et transfert à Granada, jolie ville coloniale. Dîner libre.

Note : dans certains cas, il est possible de passer la nuit à Managua.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h

Jour 2 : Granada - Tisma (balade à cheval) - baignade au lac - Juigalpa

Nous partons en direction d'un joli ranch en bois, situé en pleine nature. Nous visitons l'élevage et les installations qui fonctionnent encore selon un mode d'exploitation datant de l'époque coloniale. Puis nous montons à cheval pour une randonnée de 2 heures dans des paysages de forêt, de savane et de marécage. La balade se termine sur une plage lacustre où nous attend notre véhicule. Nous pouvons chevaucher un peu le long de la plage et nous baigner avant de prendre la route pour la région de Chontales. Arrivée à la ville de Juigalpa et installation dans un petit hôtel. Si nous avons le temps, visite de cette ville de province et du petit musée d'art précolombien qui donne un éclairage intéressant sur les civilisations passées.

Notes :
- à certains moments, il arrive que le marécage de Tisma soit totalement sec.
- le soleil tape fort dans cette région, il faut impérativement bien se protéger pour la balade à cheval.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h

Jour 3 : Juigalpa - Santo Domingo - Juigalpa

Route pour le village de Santo Domingo à l'est, dans un paysage de Far West avec des garçons vachers, des éleveurs, des mineurs et... des chercheurs d'or ! Nous commençons notre "tour de l'or" avec la visite du centre du village et observons les puits de mines et les ustensiles utilisés par les mineurs et hérités du XIXe siècle et des premières ruées vers l'or. Parmi ces outils, des moulins à minerai et des accessoires de machines à vapeur. Déjeuner au village et retour à Juigalpa avec une pause en chemin chez un bijoutier local (fondeur de bijoux en or à la cire). Dîner à Juigalpa et nuit dans le même hébergement que la veille.

Balade à pied : 3h environ

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 2h

Jour 4 : Juigalpa - río San Juan - Sábalos (bateau)

Accompagnés d'un archéologue, nous partons sur le site d'un village précolombien, découvert récemment et encore inexploité. Peu à peu apparaissent, à travers champs, les traces de l'organisation du village et de l'habitat d'antan. Déjeuner vers Acoyapa et poursuite du voyage en direction du port de San Carlos plus au sud. Selon le temps dont nous disposons, parcours à pied de cette petite ville qui fut fondée stratégiquement pour verrouiller la route des pirates, empêchant l'accès au lac depuis le fleuve San Juan. Puis nous embarquons sur une lancha (bateau public) et parcourons les 48km qui nous séparent de Boca de Sábalos, notre étape pour la nuit. Installation dans des cabanes de bois surplombant le río San Juan, dans une jungle épaisse et bruissante du concert de milliers de chants nocturnes.

Transfert en bateau : 1h30

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h
  • Hébergement : en lodge
  • Transfert : Véhicule privatisé, 2h30, 160 km

Jour 5 : Sábalos - El Castillo (kayak) - communauté de Bartola (bateau)

Les plus matinaux pourront explorer la forêt autour des cabanes à la recherche d'oiseaux, avant le petit déjeuner. Puis, nous reprenons la "lancha" et continuons la descente du fleuve jusqu'au village d'El Castillo, dominé par une forteresse de pierre. Visite de cette dernière, construire par les Espagnols pour veiller aux invasions des pirates anglais. Après le déjeuner, nous partons pour une expédition de 2 jours et 2 nuits dans une épaisse forêt primaire. Nous prenons des kayaks et descendons le río San Juan à la force des bras (8km, environ 2 heures). A Boca de Bartola nous troquons les kayaks pour des cayucos, des canoës creusés dans un seul tronc d'arbre, et remontons la rivière Bartola pendant près de 2 heures, guettant papillons, singes et oiseaux. Nous débarquons à la communauté Bartola, un ensemble de familles qui vivent à la limite de la réserve protégée Indio-Maïz. Nous logeons dans un camp aménagé, résultat d'un projet de touristique rural communautaire qui a pour but d'allier l'agro-éco-foresterie et le tourisme afin de stopper la déforestation. Dîner avec un responsable de l'organisation communautaire et nuit en pleine nature.

Note : nous laissons nos grands sacs à l'hôtel à El Castillo et ne partons qu'avec nos sacs à dos et les affaires pour 2 jours et 2 nuits.

  • Heures de marche : 3h30
  • Hébergement : sous tente
  • Transfert : Pirogue, 2h

Jour 6 : Communauté Bartola : réserve Indio-Maïz, baignade & cacao

Matinée de randonnée sur un sentier de la forêt tropicale humide, auquel on accède en cayuco. Après avoir atteint une petite cascade pour une douche rafraîchissante, nous rebroussons chemin et retournons au camp pour le déjeuner. L'après-midi, nous nous rendons chez une famille et participons à la fabrication de chocolat maison. Les graines de cacao sont issues des nouvelles plantations alentour. Second dîner et nuit dans la communauté.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Hébergement : sous tente

Jour 7 : Communauté Bartola - El Castillo (bateau)

Matinée au camp : petit tour d'observation des oiseaux avant le petit déjeuner et découverte des techniques de reforestation et d'agro-sylvo-pastoralisme durable. Après le déjeuner, nous quittons la communauté et descendons le Bartola en cayuco, toujours à l'affût des singes et autres habitants de la réserve de biosphère Indio-Maïz, que nous longeons pendant près de 2 heures. De retour à El Castillo, balade avec un guide du village pour en explorer les ruelles, l'église, le port, le cimetière, les collines du "mariposario" (dont la hauteur permit à Nelson de prendre la forteresse) et, si nous avons du temps, un acopio de cacao (collecte, fermentation et séchage du cacao). A la tombée de la nuit, tour en bateau afin d'observer les caïmans du río San Juan. Dîner et nuit au bord de l'eau.

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h30
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Pirogue, 2h

Jour 8 : El Castillo - archipel de Solentiname (bateau)

Départ matinal d'El Castillo, car la lancha publique part à 7h du matin. Nous arrivons vers 10h au port de San Carlos et montons immédiatement à bord d'un bateau privé. Navigation sur le lac Nicaragua, le troisième plus grand lac d'Amérique latine, jusqu'à l'archipel de Solentiname à l'ouest. Au bout d'une heure environ, nous voici face à l'île aux oiseaux. Nous y observons des milliers de volatiles avant de rejoindre l'île de San Fernando où nous posons nos sacs et déjeunons. Dans l'après-midi, nous nous rendons sur l'île voisine de Mancarrón, la plus grande de l'archipel et la plus riche en Histoire. Le Père Ernesto Cardenal, qui joua un rôle clé dans la résistance à la dictature et fut ministre de la Culture dans les années 80, y avait établi sa communauté et développé les talents artistiques des habitants. Ces derniers ont ainsi participé à la formation d'une école d'art naïf, conjuguant leurs activités de pêcheurs et d'agriculteurs à celles d'artistes ou artisans. Nous visitons quelques ateliers et découvrons la sculpture et la peinture sur bois léger, le balsa. Nous aurons même l'occasion de travailler notre propre pièce ! Retour à San Fernando et dîner à l'hôtel face au lac.

Note : nous passons 3h en bateau public et 1h en bateau privé.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Bateau, 4h

Jour 9 : D'île en île : de Solentiname à Ometepe (bateau)

Réveil matinal car il nous faut peindre notre sculpture de la veille ! Temps libre pour une promenade sur les quelques sentiers de l'île ou pour contempler le lac majestueux. Nous larguons les amarres avant midi et pique-niquons dans le bateau ou sur une place à l'arrivée. Nous retrouvons le minibus pour 2 heures, le temps de rejoindre le port de San Jorge et retrouver le lac. Cette fois-ci nous empruntons le ferry pour une traversée d'une heure jusqu'à Ometepe, une île formée de 2 volcans pointus. Transfert à Ojo de Agua, un ensemble de bains naturels de source volcanique dans lesquels on peut se baigner. Balade en fin de journée sur la plage de Santo Domingo (6km). Dîner à mi-chemin ou après la marche à l'hôtel.

Transfert en bateau privé : 1h30
Transfert en ferry : 1h15

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 3h30

Jour 10 : Ometepe : cascade San Ramón et kayak au rio Istian

Randonnée en aller-retour à la cascade San Ramón, dans une dense forêt habitée par les singes hurleurs. Si le niveau de l'eau est suffisant, nous pouvons nous rafraîchir un peu. De retour au bord du lac nous roulons en direction de l'hacienda Mérida. Déjeuner et baignade optionnelle. Le propriétaire de l'hacienda nous explique son engagement dans un projet éducatif et environnemental. Il a en effet créé une école primaire bilingue anglais, dont les murs sont construits en bouteilles recyclées. En fin d'après-midi, nous partons explorer la rivière Istian à bord de kayaks (simples ou doubles, 2h environ). C'est l'occasion de voir une multitude d’espèces d’oiseaux aquatiques et lacustres et une flore unique. La vue sur les deux volcans, Concepción et Maderas, et le coucher du soleil sont également des moments forts. Pour finir la journée, nous filons à l'autre bout de l'île pour expérimenter une nuit chez l'habitant. Dîner chez nos hôtes.

  • Heures de marche : 3h
  • Dénivelé + : 300 m
  • Dénivelé - : 300 m
  • Hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h

Jour 11 : Ometepe - volcan Mombacho - lagune Apoyo (baignade)

Petit déjeuner à l'aube et adieux à nos familles respectives. Court transfert au port et traversée du lac en ferry. Nous rejoignons la terre ferme pour de bon cette fois ! Route pour le volcan Mombacho, surnommé "le volcan vert" pour son épaisse végétation. Balade dans la forêt de nuages et poursuite de la route pour le "volcan bleu" (Apoyo), ainsi nommé pour son immense lagune de cratère (6km de diamètre) à l'eau cristalline. Petite marche de la lagune jusqu'aux "pueblos blancos", les villages pittoresques de Catarina et de San Juan de Oriente. Nous nous installons au fond du cratère d'Apoyo, au bord de la lagune et nous baignons jusqu'à la fin du jour. Dîner au doux son des clapotis et nouvelle nuit au bord de l'eau.

Transfert en ferry : 1h15

  • Heures de marche : 2h30
  • Dénivelé + : 60 m
  • Dénivelé - : 60 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 2h30

Jour 12 : Lagune d'Apoyo - ville coloniale de Granada

Départ pour la magnifique ville de Granada et son marché local bigarré et animé, installé dans une enceinte coloniale de 1898. Balade entre les échoppes de menuisiers, éleveurs de coqs, cordonniers et autres réparateurs de montres… Nous déjeunons au "restaurant du Sourire", qui emploie de jeunes sourds-muets. Ces derniers suivent une formation de fabrication de hamacs : le pape Jean-Paul II s'en est procuré un ici-même ! En début d'après-midi, tour en calèche (1h) qui se termine chez un fabricant de chaussures. Fin d'après-midi libre (bicyclettes en option gratuite pour se rendre au vieux cimetière ou voir un élevage de papillons à la sortie de la ville, ou bien flâner dans les rues en roue libre). Dîner surprise dans un quartier un peu reculé de la ville.

En option, tour en bateau dans l'archipel des "Isletas de Granada", formé de 300 îlots. Baignade possible.

Balade à pied dans la ville : environ 3h

Note : afin de profiter une dernière fois de la lagune et de ses eaux tièdes, il faudra se lever tôt car le départ pour Granada est prévu vers 9h/9h30.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 0h30

Jour 13 : Granada : fontaine de lave au Masaya

Début de matinée libre dans la belle Granada. En milieu de matinée, départ pour Masaya, son marché municipal et sa section d'artisanat. Visite d'un fabricant de selles de chevaux, de la cathédrale et d'une église. Après un déjeuner typique, nous nous rendons au parc national du volcan Masaya et découvrons, au fond d'un immense cratère à 300m de profondeur, une fontaine et un lac de lave. Le spectacle est magique et observable en toute sécurité. Retour à Granada et dîner libre, afin de profiter des multiples possibilités de restauration qu'offre la ville.

Note : depuis le début de 2016, le fond du cratère du Masaya est "hyper-actif" et, de jour comme de nuit, laisse entrevoir une énorme fontaine de lave permanente. La fréquentation touristique est désormais importante et la visite de nuit, limitée à 15 minutes au-dessus du cratère en ébullition, ne laisse pas la possibilité de voir le centre de vulcanologie ni découvrir les alentours du cratère. Nous préférons ainsi maintenir la visite de jour. Pour les personnes intéressées, il est possible de prolonger avec une visite en soirée (à réserver sur place).

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, 1h

Jour 14 : Granada - Managua - vol retour

Transfert à l'aéroport international de Managua, aide aux formalités et vol de retour. Repas libres.

  • Hébergement : en avion
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 1h et 1h30

Jour 15 : Arrivée à destination

Fin du voyage.

Important itinéraire

• L’activité volcanique au Nicaragua continue et reste variable entre épisodes calmes et petites explosions, ainsi que de micro-tremblements de terre. Nous sommes bien sûr attentifs aux changements que cette activité peut occasionner, ainsi qu’aux communications du gouvernement nicaraguayen. L'avantage est de pouvoir observer de près l'activité volcanique, pour des souvenirs exceptionnels. Les activités prévues au programme sont toutefois susceptibles d'être modifiées, en fonction de l'évolution de l'activité.

• Les impératifs locaux : retards de bus, saisons, fêtes et jours fériés, ouverture des musées, restaurants ou sites visités, conditions météorologiques locales… peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Découverte,
Baignade,
Balades,
Bateau,
Kayak et canoë,
Observation animalière

Environnement

Volcans,
Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

Voyage découverte organisé autour du thème de l'eau : balades, bateau, kayak...

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Caractéristiques du circuit

Ce circuit est original car il permet de visiter le Nicaragua et ses riches paysages en suivant ses lacs, ses fleuves et ses rivières. La majorité des transferts se fait donc en bateau, la plupart du temps publics. Au programme, découverte de volcans actifs, de villes coloniales, de forêts, observation animalière et activités diverses. Le voyage met également l'accent sur les rencontres et les projets communautaires, avec notamment une nuit chez l'habitant sur l'île d'Ometepe.

Hébergement

Le Nicaragua reste encore peu visité et peu développé, comparé à son voisin du sud. Nous choisissons les hébergements avec lesquels nous travaillons en fonction de leur situation (cœur de ville ou en pleine nature) ; à certains endroits, nous n'avons pas beaucoup de choix. Les hébergements sont pour la plupart de petites structures au confort simple.

Voici la liste de nos hôtels (donnés à titre indicatif, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation) avec les liens internet (lorsqu'ils existent) :

A Granada (J1, 12 & 13)
Hôtel Mansión del Chocolate (Spa Granada) :
Hôtel charmant. Grande bâtisse coloniale avec de grandes chambres hautes de plafond, toutes différentes, et richement décorées. Superbe piscine, spa, wifi, boutique- musée sur le chocolat (organisation de cacao-tours), situé dans le centre.
https://www.mansiondechocolate.com
OU
Hôtel Granada :
Il compte 50 chambres au style colonial, équipées de salle de bain avec eau chaude, air conditionné et Wifi. Il dispose d’une piscine extérieure ainsi que d’un restaurant.
https://www.hotelgranadanicaragua.com/es

A Juigalpa (J2&3)
Hôtel Casa de Ensueños :
A deux pas du centre-ville, cette maison coloniale convertie en hôtel est tenue par une famille du coin. Les chambres sont réparties sur deux étages autour de l'agréable patio, avec climatisation, salle de bain privée et eau chaude.
Pas de site web
OU
Hôtel Santa Maria Cafe Iguana :
Les chambres sont équipées d’une salle de bain avec eau chaude et de l’air conditionné. L’hôtel possède un restaurant et une piscine. Confort simple.
http://www.hotelsantamariajuigalpa.com/

A Sábalos (J4)
Sabalos Lodge :
10 cabanes en bois sur deux niveaux, dispersée dans la forêt et donnant vue sur le lac (pour la plupart). Elles comportent un lit double et un lit simple d'appoint, des moustiquaires et une salle de bain privée. Le soir, on s'endort avec le bruit des insectes et des animaux !
http://www.sabaloslodge.com/english/index.html
OU
Hôtel Sábalos :
Hôtel simple sur le río San Juan. La grande terrasse où l'on prend le petit déjeuner donne directement sur le lac. Les chambres ont un mobilier en bois ; elles sont climatisées et avec salle de bain privée. Certaines donnent côté lac et d'autres côté jardin.
http://hotelsabalos.com.ni/es/default.html

A Bartola (J5&6)
Nuit sous tente en communauté :
La communauté Bartola se trouve au fin fond d'une forêt primaire, dans un véritable havre de paix. Les tentes sont disposées sous un toit de paille et sur un ponton en bois. Petite table en bois avec chaise, fil à linge, matelas épais, moustiquaire et couvertures fournies. On vous prête une lampe torche si besoin. Douches communes dans la nature (eau à température ambiante) et wc communs.

A El Castillo (J7)
Hôtel Victoria :
Hôtel simple tenu par deux sœurs très chaleureuses. Grande terrasse au bord du lac (où l'on prend les repas ou un verre) avec wifi. Chambres assez spacieuses avec AC, ventilateur, télé et salle de bain privée (eau chaude). On y laissera nos sacs avant de nous rendre à la communauté Bartola.
http://hotelvictoriaelcastillo.com/en/hotel

Sur l'archipel de Solentiname (J8)
Hôtel Cabañas Paraiso :
Hébergement de 10 chambres avec salle de bain privée, ventilateur et terrasse offrant une vue sur la plage. Cet hébergement compte également un restaurant et une terrasse avec une vue imprenable sur le grand lac du Nicaragua !
http://hcp.nicaragua-info.com/

A Ometepe (J9)
Finca El Porvenir :
Petit hôtel simple, comparable à un gîte rural, composé de bungalows et situé sur les flancs du volcan Maderas. 7 chambres avec terrasses et vue panoramique sur lesquelles vous pouvez profiter des beaux panoramas de l’île. Restaurant le soir, boissons en vente.
http://porvenirometepe.blogspot.com/p/photos.html
OU
Station biologique située en bord du lac
Les petits bungalows comptent 2 chambres à chaque fois. Douche privative. Grande terrasse avec hamac. Restaurant, wifi (à la réception uniquement), cadre naturel exceptionnel.

A Ometepe (J10)
Nuit chez l'habitant :
Le groupe est réparti chez plusieurs familles de paysans. Au préalable, il y aura une présentation de l'organisation qui gère ces nuitées ; il s'agit d'une coopérative créée par un groupe de femmes qui animent toute la vie communautaire et économique du hameau. Confort simple et variable d'une maison à l'autre.

A la lagune d'Apoyo (J11)
Ecolodge San Simian (5 chambres)
Charmants bungalows disséminés dans un beau cadre naturel, avec salle de bain ouverte sur l'extérieur, électricité et wifi. Moustiquaires. Agréable et confortable. Le lodge est situé au bord d'une lagune (possibilité de se baigner).
http://www.sansimian.com
OU
Hôtel Pajarito Azul :
Petits bungalows avec de grandes chambres (certaines ont un coin cuisine). Situé à 10mn à pied du San Simian.
OU
Posada La Abuela :
Cabanes en bois équipées de salle de bain privative, air conditionné et balcon avec vue sur la lagune. La Posada possède également un restaurant.
http://posadaecologicalaabuela.com.ni/

Note : en raison de la faible capacité des hébergements de la lagune, il est possible qu'à certaines dates le groupe soit réparti entre deux hébergements différents.


Notes :
- un supplément vous permet de dormir en chambre individuelle dans les hôtels (cela n'est pas possible chez l'habitant ou dans la communauté Bartola). Néanmoins, les hébergements choisis sont de petites structures, avec peu de capacité. En fonction de la taille du groupe et de la disponibilité du moment, il est possible que certaines nuits ne puissent pas être confirmées en chambre individuelle.
- au lodge Sábalos, il n'y a pas de chambre avec lits jumeaux mais 1 lit double et 1 lit d'appoint.

Nourriture

• Au Nicaragua, la majorité des plats se compose de riz, haricots rouges, bananes et viande. Sur le Pacifique, la viande est souvent remplacée par des produits de la mer. Le petit déjeuner typique est composé de gallo pinto (mélange de riz et haricots rouges), œuf, bacon. Bien sûr les hôtels proposent les traditionnels continental et américain.

• Dans les repas inclus au programme, les menus sont composés d'une entrée (salade), d'un choix de plats principaux (poisson, bœuf, poulet, porc) généralement accompagnés de légumes, riz, frites ou pommes de terre, et d'un dessert (glaces ou fruits exotiques souvent pris sur la route).

• Lorsque le repas est libre, le guide vous suggère différentes options, du petit restaurant typique au restaurant plus élégant.

• L'eau est potable dans le pays, mais nous vous conseillons de l'acheter en bouteille (on en trouve partout), pour éviter tout risque. Préférez des bouteilles d'1.5 litre, pour limiter les déchets plastiques. Dans le bus vous trouverez des gallons d'eau pour remplir vos gourdes, mais ce voyage se faisant essentiellement en bateau, vous n'aurez accès à l'eau que les jours 1, 2, 3, 11, 12 et 13. Dans la communauté de Bartola, vous aurez de l'eau filtrée à disposition.

Encadrement

Accompagnateur nicaraguayen francophone diplômé de l'Institut du Tourisme. A certaines dates, l'accompagnateur peut être un Français vivant au Nicaragua depuis plusieurs années. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions du Nicaragua. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques. Il vous accompagne tout au long du voyage, de l'accueil à l'aéroport jusqu'à l'enregistrement de vos bagages pour prendre votre vol retour.

Transfert et transport des bagages

Tous nos transferts sont en minibus privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local). Pour le río San Juan, bateau public (lanchas) ; pirogues privées pour Bartola ; bateau privé pour Solentiname et ferry public pour Ometepe. Les temps de transfert en bateau dépendent du niveau du fleuve et des rivières.
Vous n'avez pas accès à vos bagages principaux les nuits des J3 et 11 (le J11 ils sont gardés dans la maison où vous dînez, à quelques mètres des tentes), prévoir les affaires pour la nuit.

Transports aériens

Vols réguliers pour Managua A/R. Il n'existe pas de vol direct depuis Paris pour se rendre au Nicaragua (escale à Madrid, aux USA ou à Panamá).

Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

Préparation physique

Ce voyage est un circuit découverte, d'un niveau tranquille. Il permet aussi d'observer de nombreuses espèces animales, en particulier des oiseaux. Il est préférable d'aimer l'eau, car la majorité des transferts se fera en bateau.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple (évitez la valise rigide ou semi-rigide sur ce voyage).

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir à l'exception des J5 et 6. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante)
• Chemise manches longues (utile pour la balade à cheval et le kayak)
• 1 sweat shirt, 1 gilet chaud ou une polaire, pour les transferts en bateau matinaux
• 1 coupe-vent imperméable ou veste type Gore-tex : utile pour le volcan Maderas
• 2 shorts ou bermudas de marche
• 1 ou 2 pantalons de randonnée
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 maillot de bain
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 cape de pluie ou parapluie.

Chaussures
• 1 paire de chaussures de grande randonnée, imperméables, tenant bien la cheville (semelle type Vibram résistante à l’abrasion)
• Tennis pour les visites dans les villes
• 1 paire de chaussures prêtes à prendre l'eau, sandales qui ferment ou chaussons néoprènes : indispensables pour l'aqua-rando.

Equipement

Indispensable :
• 1 lampe frontale + piles
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent et son appareil photo lors des transferts en bateau
• Nécessaire de toilette : préférez des produits biodégradables
• 1 serviette de toilette à séchage rapide
• Adaptateur pour prise (modèle américain)

Facultatif mais recommandé :
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de jumelles puissantes pour les observations animalières
• 1 gourde isotherme (eau disponible dans le bus certains jours)
• Boules pour atténuer les bruits, type Quies
• Papier toilette ou mouchoirs
• Un petit lexique français espagnol et éventuellement un petit souvenir de France pour la nuit chez l'habitant à Ometepe

Couchage

Pour plus de confort, pensez à amener un drap de sac. Le sac de couchage n'est pas nécessaire sur ce circuit. Tout est prévu pour les deux nuits sous tente.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Mer calme ou équivalent, si vous êtes très sensible
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Crème solaire haute protection et crème type Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)
• Répulsif anti-moustiques puissant

Trousse de secours

Une trousse de premiers secours, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

Matériel fourni

Casques pour monter à cheval. Gilets de sauvetage pour les transferts en bateau.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit. Attention, la douane à l'arrivée pourra vous demander le nom de votre premier hébergement : veillez à bien garder la fiche technique de votre voyage avec vous.

Passeport

Passeport valide 6 mois après la date de retour pour les citoyens français (pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Les ressortissants français n'ont pas besoin de visa, sauf pour un séjour de plus de trois mois : il faut alors faire une demande auprès de l'ambassade du Nicaragua à Paris.
Pour les ressortissants d'autres pays, s'adresser à l'ambassade ou au consulat.
Une taxe doit être acquittée à l'arrivée, et une au départ de ce pays.

Vaccins Obligatoires

A l'arrivée à Managua, la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas exigée des voyageurs en provenance d'Europe ou des USA. Par contre, elle est maintenant obligatoire pour les voyageurs en provenance de pays considérés, par l'OMS, zones de transmission active de la maladie, à savoir l'Afrique sub-saharienne et les pays d'Amérique latine suivants : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane française, Panama, Paraguay, Pérou et Suriname.

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, vaccins et rappels (ou immunité) contre diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, hépatites A et B, rougeole pour les enfants. Et éventuellement, en fonction de la durée, de la saison et des conditions de voyage, typhoïde, rage.

Prévention Paludisme

Le risque est faible et la prise d'un traitement préventif par Nivaquine n'est justifiée que pour les voyages prolongés dans les zones reculées. Partout, en revanche, une protection individuelle contre les piqûres de moustique est indispensable (répulsifs, moustiquaires imprégnées...).

Autres risques

Leur prévention passe par l’observance des conseils qui ont été donnés dans nos recommandations générales tant sur un plan sanitaire que sur un plan sécuritaire, en particulier dans la capitale Managua et dans les stations balnéaires où la petite délinquance est très présente.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont insuffisantes en dehors de Managua. En cas de problème grave, il faudra donc contacter la compagnie d’assistance et les services de l’ambassade de France

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La meilleure période va de décembre à début mai : c’est la saison sèche. La saison des pluies débute fin mai-début juin pour s'achever en novembre mais peut se prolonger jusqu'en décembre sur la côte est. Dans l'ensemble, le climat est chaud et humide, avec certains lieux ombragés (par exemple la communauté de Bartola).
Les régions au sud et à l'est du pays sont les plus pluvieuses, et le temps de transfert en bateau dépend du niveau du fleuve et des rivières.
On observe par ailleurs une belle accalmie entre le 10 juillet et le 30 août, où la saison des pluies s'arrête presque avant de reprendre en septembre. A noter qu'il y a risque d'ouragan entre juin et novembre (récemment, Otto a provoqué des dégâts dans la forêt primaire de Bartola).

5. Tourisme responsable

Protection des sites

Il existe un réseau des réserves naturelles privées (http://www.reservasilvestres.com) qui œuvre pour le développement du tourisme responsable et la protection des sites.
Nous nous rendons dans des endroits isolés (Bartola, Solentiname, Ometepe) avec peu de ramassage des déchets et aucun recyclage : le mieux est de réduire ses déchets et de ne rien laisser sur place, dans la mesure du possible.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris.
Si vous souhaitez approfondir vos lectures, nous vous conseillons la BD roman historique "Muchacho" de Lepage, Editions Dupuis.

Extension

Vous disposez de quelques jours de plus ?
Prolongez votre voyage par un séjour balnéaire sur Corn Island, idéale pour faire du snorkeling et se reposer. Nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.