Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

17/12/2016

31/12/2016

3490 € Assuré à partir de 4

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

• le transport aérien sur vol régulier
• les taxes aériennes
• les transferts
• l'encadrement
• les visites et excursions mentionnées
• l'hébergement en pension complète à l'exception de certains repas
• le transport des bagages

Le prix ne comprend pas

• les frais d'inscription
• les assurances
• la carte de tourisme: payable à votre arrivée à l'aéroport (10$ ou 10€), ou à l'avance auprès du consulat de République dominicaine (10€).
• les pourboires
• les boissons
• les dépenses personnelles
• les repas des J1 et J14, et le déjeuner du J2.
• les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe.

Complément d'information tarifaire

Un supplément vous permet de dormir en chambre individuelle dans tous les hébergements sauf les J3, J4, J8, J9.

Idées associées

Amérique, Plage, Bahia, Saint-Domingue, Bahia de las Aguilas, Larimar, Oviedo, Pico Duarte, Baoruco, Forêt de nuage, Lac Enriquillo, Santa Cruz de Barahona, Hispaniola.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol pour Saint-Domingue

Vol pour Saint-Domingue. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel dans la cité coloniale. Dîner libre pour une plus grande liberté de choix des restaurants de Saint-Domingue (le guide saura vous conseiller).

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 2 : Santo Domingo - Jarabacoa

Marche dans le quartier historique de la capitale Saint-Domingue, première ville du Nouveau Monde : nous découvrons la cathédrale, la forteresse, la casa Reales, la plaza Colón, le Panthéon de la Patrie... Visite des premiers bâtiments administratifs du Nouveau Monde : le premier tribunal, hôpital et université d'Amérique. Musée à ciel ouvert, le centre de la capitale est plein de charme et très vivant. Nous aurons également l'occasion de découvrir des boutiques de cigares et de chocolat.
En début d’après-midi, nous nous rendons à la station de bus locale et prenons la direction du centre du pays dans un bus confortable. Paysages magnifiques et montagneux tout autour, vallée du Cibao et ses plantations d’arbres fruitiers, jusqu’à la grande ville de La Vega, véritable carrefour du centre du pays. La route s’élève ensuite et nous entrons dans la cordillère centrale (considérée comme les Alpes dominicaines !), jusqu’à la ville de Jarabacoa, située à 600m d’altitude et point de départ de nombreuses excursions aux alentours. Région très fertile, forêts de pins, rivières, cascades, températures fraîches, c’est le paradis des randonneurs et amoureux de la nature.
Déjeuner libre.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Bus Régulier, entre 2h30 et 3h

Jour 3 : Jarabacoa – La Compartición (2650m)

Aujourd’hui nous partons de 1100m au-dessus du niveau de la mer, pour arriver au point culminant de la journée (Agüita Fria) situé à 2650m, avant de redescendre de 200m d’altitude et arriver au refuge de La Compartición.
Départ de l’hôtel en véhicule pour rejoindre le point de départ de notre randonnée : Boca de los Rios, où le rio los Guanos et le rio Los Tablones se mêlent pour former le célèbre rio Yaque del Norte. C’est l’entrée du parc national. Nous traversons la rivière et entrons dans une forêt profonde de feuillus jusqu'à arriver à Los Tablones (1270m). Les palmiers Manacle sont très visibles dans cette forêt. A partir de maintenant le chemin devient plus raide et plus difficile. Il y a deux points de vue, où nous pouvons admirer le Pico Le Parrot (1720m) et La Laguna (1980m). Après avoir passé La Laguna, il reste environ 4km pour atteindre le point le plus élevé de la marche d’aujourd’hui : Agüita Fria. Presque située sur la crête, Agüita Fria est une source naturelle, la petite rivière qui naît ici devient le rio Yaque del Sur, le plus grand fleuve du sud de la République dominicaine.
De là, le sentier suit la crête sur 1,5 km vers l'ouest, puis tourne sur la gauche pour descendre 1 km sur le versant sud de la Loma La Rusilla. Cette courte descente permet d’admirer le panorama des montagnes face à nous. Encore 2km et nous arrivons au refuge La Compartición, c’est le dernier refuge avant d'arriver au sommet du Pico Duarte.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Distance Parcourue : 18 km
  • Dénivelé + : 1650 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 4 : La Compartición – Pico Duarte – Valle del Tetero (1562m)

Au petit matin commence la dernière ascension vers le plus haut sommet des Caraïbes, situé à environ 5km de marche. Depuis La Compartición, direction l’ouest pour 1km, puis nous suivrons le chemin en montée sur 2km et un dénivelé positif d’environ 500m jusqu'à Vallecito des Lilis, la station météorologique.
Face au lever du soleil, une vue panoramique spectaculaire ainsi que la statue de Juan Pablo Duarte, l'un des pères fondateurs de la République dominicaine. C’est avec cette belle et grande impression que nous entamons la descente vers le refuge de La Compartición, où nous prenons un repas bienfaiteur avant de reprendre l’ascension et revenir sur nos pas jusqu'à Aguita Fria. Le nouvel objectif de la journée est le fond de la vallée du Tetero.
Les guides connaissent un raccourci qui nous mène entre 3 et 4h sur environ 5km jusqu’au refuge qui se trouve à 1562m. Une fois repartis de notre pause à Aguita Fria, la descente commence sur une heure d’un étroit sentier pierreux, puis, alors que le chemin redevient de terre, on aperçoit le fond la vallée mais il reste au moins 2 heures de marche dans une forêt de pins et d’agaves.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 1500 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 5 : Vallée du Tetero – Jarabacoa

Aujourd'hui, c’est la remontée jusqu’au Cruce (2180m) dans la matinée (environ 5km), puis la redescente pour revenir dans la vallée à La Ciénaga dans l’après-midi, jusqu’à notre retour au Rancho Baiguate.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Distance Parcourue : 16 km
  • Dénivelé + : 660 m
  • Dénivelé - : 1080 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 6 : Jarabacoa - Barahona

Le matin, petit déjeuner à l’hôtel avant de reprendre le bus pour Santo Domingo, où nous attend notre minibus pour rejoindre, après un déjeuner bien mérité, le sud-ouest, traversant les villes de Baní (principale région productrice de mangues, reconnues dans tout le pays), vue sur la magnifique baie d’Ocoa, Azua, avant de rejoindre la perle du sud, Santa Cruz de Barahona et notre hôtel pour la nuit.

Transferts : 2h30 en bus de ligne et 3h30 en minibus privé.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 6h et 7h

Jour 7 : Barahona - mine de Larimar - Los Patos

Au cours de la matinée, nous nous transformons en chasseur de trésors, à la découverte de la plus célèbre pierre semi-précieuse de la République dominicaine : le Larimar. C’est à bord d’un véhicule tout-terrain que nous nous rendrons sur les hauteurs du village de Bahoruco, dans la seule mine au monde de cette pierre turquoise. Une fois sur place, nous pouvons observer le travail des mineurs. De retour de la mine, nous continuons notre route vers San Rafael, à la Villa Miriam. C’est dans cette magnifique demeure privée que nous déjeunons au sein d’une épaisse forêt subtropicale humide et au bord des piscines naturelles et des cascades d’eaux douces. L'après-midi nous nous rendons chez un artisan bijoutier, spécialisé dans la taille du Larimar, qui nous expliquera les différentes étapes de la fabrication de bijoux.
Transport à l'arrière d'un pick-up ou camion local.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 1h30 et 2h

Jour 8 : Los Patos - Cachote (1100m)

La randonnée commence par la route du Café de las Mujeres, à travers les "fincas", exploitations agricoles, et les caféiers. Au sommet, nous découvrons la petite communauté de Charco Blanco (900 m). Après la pause pique-nique, nous repartons pour El Cachote, "la forêt de nuages" (1100m). La route, plus plate, nous mène à ce village situé dans une enclave du parc national de Bahoruco (Réserve de la Biosphère - UNESCO). Nous pouvons visiter le sentier botanique et la pépinière. À la fin de la journée, nous partageons un repas préparé par la communauté, et apprécions la fraîcheur d’un climat unique dans la région, avant de vous endormir bercé par les bruits de la montagne. Nuit en refuge.

Note : cette journée a un profil supérieur en difficulté.

  • Heures de marche : entre 6h et 6h30
  • Dénivelé + : 1100 m
  • Type d'hébergement : au refuge

Jour 9 : Cachote - Polo (800m)

Petit déjeuner copieux et départ pour Polo (800m). Dans un premier temps, nous descendons le long d'un étroit sentier, pendant 1h environ, en plein cœur de la forêt primaire. La végétation est ici particulièrement dense et luxuriante. Nous descendons ensuite jusqu'à la rivière Cortico (300m) en traversant des plantations de bananes et de haricots à flanc de montagne. Nous entamons la montée, et passons par le petit village d’Auta. Sur le chemin, de magnifiques points de vue nous font basculer sur l'autre versant de la sierra Bahoruco, avant de parvenir à la Mina (ancienne mine de silice). Petite pause casse-croûte chez une famille de Monte Nueva (1000 m). Puis, redescente vers Polo en passant devant une sinistre prison construite par Trujillo, ancien dictateur de 1930 à 1961. Enfin, nous arrivons sur la route qui mène à la seule ville de la Sierra Bahoruco. Assis à l'arrêt de bus, nous n'aurons plus qu'à attendre le véhicule qui nous mène jusqu'à Polo. L'accueil est assuré par Mama Gueda qui dirige la coopérative des associations du village. Le repas est servi chez Mama Gueda, avant de nous rendre dans la maison individuelle où nous passons la nuit.

  • Heures de marche : entre 7h et 7h30
  • Dénivelé + : 700 m
  • Dénivelé - : 700 m
  • Type d'hébergement : en chalet

Jour 10 : Polo - Nizaito - Paraíso

Petit déjeuner et ascension de la Caña Brava (200m) donnant sur la vallée qui nous ramènera jusqu’à Paraíso. Nous partons ensuite en direction du bassin naturel de Mata de Maïz (700m), source de la rivière Nizaito, pour une baignade rafraîchissante dans une eau limpide. Après le pique-nique, nous démarrons la randonnée, tout en descente, jusqu'au Rancho Platon. La marche est globalement facile, avec cependant quelques passages glissants. Alors que nous descendons dans les plantations de bananes et de papayes, un superbe panorama s'offre à nous, avec les vallée en contrebas et la mer à l'horizon. Arrivés en fond de vallée, nous suivons le cours de la rivière Nizaito aux eaux claires, que nous traversons un bon nombre de fois (chaussures adaptées à l'eau conseillées !). Nous nous trouvons à nouveau dans un environnement naturel vierge, loin des villages et cultures, et la végétation tropicale est absolument grandiose. Arrivés au Rancho Platon, nous montons dans le pick-up pour retourner à Paraiso.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 900 m
  • Dénivelé - : 900 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 1h et 1h30

Jour 11 : Paraíso - lagune d'Oviedo - Bahía de las Aguilas

Le matin, petit déjeuner à l’hôtel avant de prendre la route pour nous rendre à l’entrée du parc de la lagune d'Oviedo (environ 1h de route). Le décor change complètement par rapport aux randonnées des jours précédents : nous voilà dans la région la plus sèche du pays. Nous marchons environ une heure sur les bords de la lagune, dont les eaux jaune-vert rendent le paysage magnifique. Puis, nous partons en bateau pour parcourir la lagune et observer les nombreuses espèces d’oiseaux qui y vivent : flamants roses, frégates, hérons, aigrettes etc...
Nous déjeunons sur l’île aux iguanes, lesquels nous accueillent en nombre dès notre arrivée. Rassurez-vous, ils sont inoffensifs ! Mais ils sont en grand nombre sur cette île uniquement habitée par cette curieuse espèce.
Nous faisons ensuite une petite promenade au cœur d’un bosquet sec pour traverser l’île. Nous remontons sur le bateau pour accoster sur le littoral qui sépare la lagune de la mer des Caraïbes et que nous rejoignons par un sentier d’environ 1 km au sein de la végétation côtière. La visite terminée, nous retournons vers la plage de Cabo Rojo (environ 1h), pour pouvoir en profiter de quelques heures jusqu'au coucher du soleil. Dîner langouste, les pieds dans l’eau.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Bateau, entre 0h30 et 1h

Jour 12 : Bahia de las Aguilas

Tôt le matin nous partons pour une courte balade à travers la végétation sèche du parc Jaragua. Le long du sentier, nous apercevrons, outre les cactus, les acacias locaux, les cotons sauvages et peut-être des iguanes. En chemin s’offre à nous des points de vue spectaculaires sur la Bahia de las Aguilas. Enfin, nous arrivons sur cette plage incroyable de plus de 7km de sable blanc et d’une eau turquoise, digne d’une carte postale, quasiment ignorée des touristes. Un pique-nique nous sera servi sous un "parador", puis la journée s’écoulera. Une barque à moteur est à notre disposition pour aller visiter le village de pêcheurs, et faire de la plongée libre (snorkeling) entre deux séances de farniente. A la tombée du jour nous regagnons notre campement pour une grillade de langouste, un feu de camp et une nuit sous tente.

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Type d'hébergement : sous tente

Jour 13 : Bahia de las Aguilas - Playa Azul

Ce matin, le bateau sera à nouveau disponible pour continuer d'explorer la baie.
Départ en fin de matinée pour remonter la côte, et déjeuner au balneario populaire de Los Patos, où les habitants viennent se baigner dans la petite lagune que forme la rivière avant de se jeter dans la mer. Nous arrivons ensuite à notre hôtel Playa Azul en milieu d'après-midi. Après-midi libre à la piscine ou sur la plage proche.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 2h et 2h30

Jours 14 et 15 : Playa Azul - Saint-Domingue - Vol de retour

Route pour Saint-Domingue. Selon vos horaires de vol, transfert à l'aéroport international pour votre vol de retour.
Repas libres.

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.

• Les randonnées vers le Pico Duarte (J3 à J5) et dans la Sierra de Bahoruco (J9 à J10) se font en partie sur des sentiers de terre et caillouteux, parfois en pente raide.
Il convient de tenir compte du climat: chaleur et humidité accentuent la difficulté des randonnées. De même en cas de pluie certains sentiers peuvent devenir particulièrement glissants.

• Ce circuit est de niveau 2 chaussures mais assez engagé. Nous vous recommandons un entraînement physique régulier pendant les semaines précédant le voyage.

• Notre souhait est de vous faire découvrir une autre face du tourisme en République dominicaine, d'une manière écologique et responsable. Notre région privilégiée est le sud ouest de l'île, loin du tourisme de masse. Nous travaillons en collaboration avec des locaux, amoureux de ce territoire et souhaitant participer au développement de cette région tout en préservant ses richesses naturelles et la culture dominicaine.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement :

Montagne,
Patrimoine et Nature,
Bord de mer et îles,
Forêts, collines, rivières et lacs

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
4 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Bonne condition physique requise.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

7 jours de randonnée et plusieurs balades

Nombre de participants

De 5 à 12 participants

Hébergement

Voici la liste de nos hébergements (ou similaires, pouvant changer selon la disponibilité au moment de votre réservation):

A Saint-Domingue - Casa Naemie
Petit hôtel confortable situé dans le quartier historique de la ville, proche de la cathédrale et autres lieux d'intérêt. Wifi gratuit.

A Jarabacoa - hôtel Rancho Baiguate
Hôtel de type standard, dans un jolie cadre avec de nombreux espaces verts traversés par une rivière. Bar, restaurant.
http://ranchobaiguate.com/english/lodging/index.htm

A La Compartición et Valle del Tetero - refuge
Les refuges sont rustiques, avec un confort très sommaire. Pas de lit, nous dormons à même le sol en bois (petit matelas fourni). Pas d'électricité ni d'eau chaude.

Santa Cruz de Barahona - hôtel Oasi Italiana
Situé sur les hauteurs de Los Patos, à 5mn à pied du bord de mer. Chambres au confort simple mais agréables, certaines disposant de l'air conditionné.

A Cachote - refuge
Refuge en pleine forêt, tenu par des villageois de Cachote, dans une ambiance évoquant une maison d'habitants. Pas de douche mais possibilité d’avoir un grand bac d’eau fraîche pour la toilette. Dortoirs très rustiques, pour 4 à 9 personnes avec lits superposés. Prévoir un sac de couchage confort 5°C.

A Polo - maison d'hôtes
Maison d'hôtes bien tenue et charmante. Chambres simples pour 2 à 3 personnes. Douches communes, eau chaude possible mais pas garantie. Repas copieux et cuisine maison de qualité.

A Paraiso - Hôtel Kalibe
Simple mais confortable, avec chambres spacieuses et salles de bains privées. Wifi gratuit. Cuisine maison de qualité. Piscine.

A Bahia de las Aguilas - tente
Nuit en tente sur le sable, à côté du restaurant. Matelas confortable fourni. Pas de salle de bain mais arrivée d'eau disponible pour se rincer.

El Quemaito - Hôtel Playa Azul
Bel hôtel en bord de mer, avec grands jardins. Chambres spacieuses et confortables, avec salle de bain privée et eau chaude. Wifi gratuit au restaurant.


NB :
Dans de nombreux endroits, des coupures d'électricité ou d'eau chaude peuvent se produire. Certains hébergements dans des régions reculées ne disposent pas de l'eau chaude.
Les refuges et petits hôtels familiaux disposent d'un confort très spartiate, mais vous donneront l'occasion de rencontrer les Dominicains, très accueillants. C'est aussi l'occasion de goûter à l'excellente cuisine maison !

Nourriture

Les repas sont pris au restaurant. Pendant les randonnées, pique-nique froid le midi et repas chaud le soir.
- A base de riz, noix de coco, légumes, viande de porc, poulet, poisson, crabe ou langouste.
- Fruit (ananas, papaye, mangue, banane, orange en fonction de la saison).
Attention, l'eau est à traiter dans les gourdes.

Encadrement

Guide local francophone sachant vous initier à la République dominicaine. Plus qu’un simple guide, il sera votre compagnon de voyage, votre initiateur à la culture et aux traditions dominicaines. Il est là pour répondre à vos questions aussi bien culturelles que pratiques.

Transfert et transport des bagages

• Minibus sur certaines étapes: pour des raisons logistiques, l’essentiel de vos bagages (gros sac) peut être amené à voyager indépendamment du groupe. Prévoyez des bagages qui ferment à clef (cadenas). Les déplacements s'effectuent en minibus climatisé adapté selon la taille de votre groupe.
D'autres étapes se font à l'arrière d'un pick-up ou d'un camion (pas de ceinture de sécurité), certains tronçons sur route et d'autres sur piste. Ce sont des transferts généralement courts, sur des routes très peu fréquentées.

• Tous nos transferts sont en service privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local) ainsi que l'intégralité des visites de sites que nous proposons dans nos différents voyages.

Transports aériens

Vols réguliers entre Paris et Saint-Domingue AR.
Important : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Trek: Pendant les treks, ce sac est porté par des mules et est donc exposé aux intempéries, poussières, au frottement avec les sangles, etc…

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Vêtements

Chapeau
Foulard
Chemises manches longues légères
Veste ou coupe-vent ou K-Way
Sweat-shirt et polaire
Tee-shirts
Cape de pluie
Pantalon de trek + 1 rechange (éviter les jeans qui sont lourds et peu adaptés au climat)
Survêtement
Short de brousse ou bermuda
Maillot de bain
Chaussettes légères en coton
Chaussures de marche légères et souples, de préférence imperméables
Tennis ou chaussures de jogging
Chaussures aquatiques, style Teva, pour les traversées de rivières pendant la randonnée du J10.

NB : en montagne les journées sont chaudes mais les nuits peuvent être très fraîches.

Equipement

- lampe frontale + piles de rechange
- lunettes de soleil
- crème de protection solaire pour peau et lèvres
- spray anti moustique
- couteau de poche (à mettre dans les bagages accompagnés)
- 1 gourde d'un litre minimum
- nécessaire de toilette léger (utilisez de préférence des produits biodégradables)
- cadenas
- papier toilette
- une paire de jumelles pour l'observation de la faune
- sac étanche pour appareil photo et caméra
- bâtons de marche télescopiques (facultatifs mais utiles notamment en cas de pluie, ou sur certains sentiers raides).

Couchage

Sac de couchage (utilisation normale, +5°C), drap de sac (les nuits peuvent parfois être très fraîches en montagne).

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine

Trousse de secours

Une trousse de secours collective fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Vous n'avez pas besoin de visa mais d'une carte de tourisme pour vous rendre en République dominicaine. Elle est délivrée par le consulat (15€) ou à l'aéroport d'arrivée (10 dollars ou 10 euros).

Dès votre inscription, merci de nous fournir les coordonnées de votre passeport (nom, prénom, nationalité, date de naissance, numéro de passeport, date d’émission, date d’expiration) :
- soit en remplissant les champs adéquats dans votre espace client sur Internet
- soit, si vous ne pouvez pas créer d’espace client, en remplissant le coupon "coordonnées de passeport" joint à cette fiche technique (se renseigner auprès de votre conseiller de voyage). Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous pouvons être amenés à modifier certaines réservations. Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :
Pour entrer sans visa, tout voyageur français (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport électronique individuel (lecture horizontale et symbole puce électronique) ou d´un passeport individuel à lecture optique en cours de validité. Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel. Tous les voyageurs français se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention "autorisation accordée" et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur). Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14$ (tarif 2016), à régler par carte bancaire au moment de la demande.
NB : vous devez aussi être en possession d'un passeport conforme aux règles imposées par les autorités nord-américaines.
Pour plus d'informations, consulter notre fiche pays.
Tout manquement à ces formalités engage votre responsabilité et peut remettre en question votre départ.

Passeport

Pour les ressortissants français et belges : passeport valide au moins 6 mois à compter de la date d'entrée en République Dominicaine + carte de tourisme (les Belges devront en outre présenter une carte d'identité nationale en cours de validité). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n´a pas besoin d´autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2013), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Les ressortissants français et belges n'ont pas besoin de visa pour les séjours n'excédant pas 90 jours.

Ils ont cependant besoin d'une carte de tourisme. Celle-ci peut être obtenue à l'arrivée en République Dominicaine (10 euros) ou auprès du consulat général en France ou en Belgique.

Taxe de sortie de 20 dollars US.

Vaccins Conseillés

Diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche, rougeole (pour les enfants).

Prévention Paludisme

S'il est présent de manière constante dans les régions voisines de la frontière avec Haïti, il peut, plus rarement se manifester dans le reste du pays (y compris dans la zone hyper touristique de Punta Cana), de manière limitée dans le temps, en particulier dans les périodes post-cycloniques et nécessiter la prise de Nivaquine. Dans tous les cas l'utilisation de répulsifs actifs est nécessaire (dengue très présente).

Autres risques

Ce sont les risques infectieux, comportementaux et environnementaux qui ont été décrits dans nos recommandations générales, en particulier ceux liés à l'alimentation, aux bains en mer, à la plongée et au soleil.

4. Pays et climat

Climat

Climat tropical, rafraîchi par les alizés sur les côtes nord et nord-est. La saison sèche s’étend de novembre à avril et la saison humide de ami à octobre. Risques cycloniques en septembre et octobre.

Géographie

L’île est située au milieu des Caraïbes, entre Cuba et Porto Rico. Elle s’étend sur 500 km de long et 300 km de large.
Hispaniola, avec La République Dominicaine et Haïti, est la deuxième plus grande île des Grandes Antilles (avec Cuba et la Jamaïque). Le pays est bordé par l'Atlantique au nord, la Mer des Caraïbes au sud, le canal de la Mona à l'est et par Haïti à l'ouest. La République dominicaine occupe les deux tiers de l'île. Superficie: 48 730 km² (France : env. 544.435 km²). Quatre chaînes de montagnes la traversent.
Santo Domingo est la capitale et le port le plus important, avec environ 2,3 millions d'habitants. La deuxième ville par ordre de grandeur est Santiago de los Caballeros, avec à peu près 375 000 habitants.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs... votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• "La fête au bouc", Mario Vargas Llosa, Ed. Gallimard, collection Folio.

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.