40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Béatrice  Uria-Monzon
Béatrice  Uria-Monzon Béatrice  Uria-Monzon
Béatrice  Uria-Monzon

Béatrice Uria-Monzon

Cantatrice

Abandonnant (absente) 8 mois de l'année mon Sud-Ouest natal pour chanter dans des villes qui me sont parfois inconnues, le meilleur moyen d’appréhender, de sentir, de connaître ces lieux qui vont être les miens pendant plusieurs semaines, est sans aucun doute la marche.
Se perdre, en marchant dans Rome, Venise, New York, Milan, Berlin est un plaisir de chaque instant pour tous les sens.

Rien de mieux pour apprécier leur architecture, s’imprégner de leur histoire, absorber leur énergie.

Mais marcher dans ces villes peut être également un moment durant lequel je travaille. Je me récite mes rôles sans me préoccuper de l’endroit où je vais, sans but précis, mon corps me porte, ma tête chante, l’un et l’autre vivent en harmonie.

Marcher, comme chanter, c’est sentir les vibrations de mon corps connecté au ciel, à la terre, à moi-même, c’est me sentir en action… vivante. Marcher c’est me mettre en harmonie avec le monde.

Je n’ai pourtant pas de passion pour la ville en général. Le plaisir de marcher dans la campagne ou dans la montagne est sans nul doute incomparable : humer la terre humide de l’automne, la douceur du printemps, la lumière écrasante de l’été, le froid de l’hiver, me laisser surprendre à chaque détour d’un chemin, d’un bois, d’une côte, marcher parfois jusqu’à épuisement, aller au bout de soi, découvrir un potentiel jusqu’alors inconnu.
Marcher c’est comme rééquilibrer mon corps en répartissant à nouveau mes énergies, parfois trop éparpillées ou localisées en un seul endroit, c’est m’abandonner.

Voir tous nos voyages