40 ANS DE VOYAGE A PIED

Et vous, pourquoi marchez-vous ?

TÉMOIGNAGES

Diane Tassigny
Diane Tassigny Diane Tassigny
Diane Tassigny

Diane Tassigny

Pourquoi marche-t-on ? Toute petite, on m'a appris à marcher. Un pied devant l'autre sans réel but. C'est juste quelque chose qu'il faut savoir. La plupart des gens s'arrêtent là. Ils vont vers leur travail, vers leur maison, sans plaisir. Juste un moyen d'avancer. Vers l'âge de 3 ans, sous le sapin à Noël, il y avait une étrange boîte. Ce n'était pas la jolie poupée que j'avais commandée, mais une paire de chaussures. Je fais partie d'une famille qui ne s'est pas arrêtée au fait que marcher permet d'avancer. Durant toute mon enfance, nos voyages étaient des trekkings. Au départ je n'aimais pas ça. Pourquoi ne pourrait-on pas avoir des vacances au bord d'une piscine à ne rien faire ? Parce que ça n'apporte rien. Je l'ai compris après, lorsque j'ai commencé à trouver quelque chose de beau dans le fait de mettre un pied devant l'autre. Chaque pays que j'ai visité, chaque chemin sur lequel mes pieds se sont posés, étaient plus beaux que jamais, je découvrais. Les cailloux ramassés au bord de la route, le collier de perles acheté au petit marchand dans le souk, valaient pour moi plus que de l'or. Avec mes chaussures de trek, mon grand chapeau essayant de me couvrir du soleil ou du vent, avec mes grands pantalons pleins de poussière et mes marques de coup de soleil, je me sens la personne la plus heureuse du monde. Marcher me permet de faire le vide dans ma tête, de me fixer sur un objectif différent, de découvrir un pays, des habitants. De découvrir des coutumes, pouvoir voir le sourire de la petite fille à qui j'avais donné une petite poupée. J'espère que toute ma vie je pourrai encore ressentir se sentiment extraordinaire qui m'envahit lorsque je marche. Je m'appelle Diane, j'ai 14 ans et mon rêve est de monter l'Everest. Pourquoi je marche ? Parce que marcher est une passion.

Voir tous nos voyages