Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte TTC Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

16/10/2016

05/11/2016

4650 € Assuré

09/04/2017

29/04/2017

4450 € Assuré à partir de 5

06/05/2017

26/05/2017

4450 € Assuré à partir de 5

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

le transport aérien, les taxes aériennes, les transferts, le transport des bagages, l’encadrement, l’hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas. L’accès au service médical de l’Ifremmont, spécialisé sur l’altitude, ouvert 24h/24 et 7j/7 (dans la mesure ou une communication GSM ou satellite peut être établie).

Le prix ne comprend pas

• Les assurances
• Les frais d'inscription
• Les entrées des parcs nationaux, sites historiques, thermes, musées, églises, etc... (voir ci-dessous)
• Les repas à La Paz, Lima, Cusco (11 repas environ, variant en fonction des horaires de vols ; compter 9$ par personne par repas en Bolivie et 11$ par repas au Pérou, soit un budget total de 110$ environ)
• Les pourboires, les boissons
• Les frais de transferts aéroport en cas de vol différent de celui du groupe

NB : les taxes d'aéroport au départ de Lima (vol national et international) sont incluses dans votre billet donc dans notre prix.

En cas de plan de vol international incluant une escale (par exemple à Caracas au Venezuela), les frais engagés par les taxes aéroportuaires et les taxes d'entrée/de sortie du territoire, ou encore un visa éventuel, seront à votre charge.

• Pour les entrées des parcs nationaux, sites historiques, thermes, musées, églises, etc…, Terres d’Aventure vous offre le service de réservation et de paiement avant votre départ. Vous n’aurez donc pas à vous préoccuper ni à vous soucier de payer ces entrées sur place.
Les entrées vous seront facturées au moment de votre inscription, au départ de France, par souci de qualité de service et pour rendre le déroulement de votre voyage plus agréable. Vous vous assurerez ainsi un voyage en toute tranquillité. Elles pourront être réajustées éventuellement avant votre départ, en cas d'augmentation par les autorités péruviennes et boliviennes.
Leur montant n’est pas inclus dans le prix TTC de votre voyage Pérou/Bolivie, il vous sera néanmoins facturé en supplément lors de votre inscription.
Leur montant inclut : l'entrée au Machu Picchu, l'entrée BTG (Boleto Turistico General, forfait d'entrées qui permet d'accéder à une majorité des sites archéologiques autour de Cusco comme Pisaq, Huchuyqosqo, Andahuaylillas, Koricancha, Raqchi, à la cathédrale de Cusco. Pour la partie bolivienne, ce prix inclut la taxe de passage Kasani-Copacabana, l’entrée d’Alcaya, d’Aguaquiza et de la vallée de la Lune.

Complément d'information tarifaire

Supplément chambre individuelle : nous consulter pour prix et disponibilité.

Idées associées

Volcan, Altiplano, Amérique, Cordillère des Andes, Inca, Lac Titicaca, Ollantaytambo, Cuzco, Lima, Machu Picchu, Pisac, Aguas Calientes, Urubamba, Arequipa, Mara, Qenqo, Aymara, Llachon, Capachica, Incahuasi, Sacsayhuaman, Sud Lipez, Copacabana, Salar d'Uyuni, Jirira, Pucamarca, Sillustani, Tiwanaku, Uyuni.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Vol vers Lima

Vol vers Lima. Dîner libre en cas d'arrivée le même jour.

Jour 2 : Lima (150 m) - Cusco (3350 m)

Arrivée à Lima et continuation avec un vol pour Cusco (1h), ville située à 3350m d’altitude. Vol non accompagné (ce vol peut être décalé en fonction des disponibilités au moment de votre réservation - le groupe peut être scindé en deux, dans ce cas, le transfert à l'aéroport et l'accueil à l'arrivée sont assurés par nos soins).
Selon l'horaire d'arrivée, possibilité de visiter la ville. Le Cusco d'aujourd'hui, bâti sur les fondations de l´ancienne capitale de l´empire inca, témoigne du savoir-faire des hommes du passé en matière d’architecture et d’urbanisme. Après la conquête espagnole, Cusco fut remanié par les colons qui désiraient dissimuler le passé inca de la ville sous de majestueux bâtiments aux senteurs européennes. Nous parcourons le centre-ville, dans un dédale de rues étroites bordées de murs incas : la plaza de Armas, la cathédrale, le couvent Santo Domingo, construit sur les restes du Koricancha, l´ancien temple du Soleil. Au cours de notre promenade, de superbes maisons coloniales aux fondations incas apparaissent au détour d’une ruelle et défilent sous nos yeux.
Repas libres.

NB : en cas d'arrivée le J2 au matin, connexion pour le vol intérieur non accompagnée. Il vous faudra donc récupérer votre bagage et l’enregistrer au terminal des vols domestiques, puis prendre votre vol intérieur.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Avion, entre 1h et 1h30

Jour 3 : Cusco (3350 m) – 4 Ruines – Pisaq – Patabamba (3600m)

Ce matin nous visitons le temple de Sacsayhuaman, situé aux environs de la ville. Cette citadelle inca, célèbre pour ses blocs cyclopéens, symbolisait la tête d'un puma dont Cusco est le corps. Nous poursuivons notre visite jusqu’à Qenqo, ensemble de constructions remarquables arrachées à la roche calcaire et important sanctuaire aux autels consacrés par les Incas aux sacrifices de lamas et d’alpagas.
Nous traversons Pucapucara, fort gardant l'entrée de la capitale et qui offre une vue splendide sur la vallée et les sommets andins. Nous terminons enfin par la visite de Tambomachay : le temple d'eau, site inca exceptionnel qui nous fait percevoir toute la gloire passée de cette civilisation précolombienne. Nous continuons notre route au site archéologique de Pisaq (3400m) : terrasses, fontaines, quartiers, observatoires et le plus vaste cimetière de la région (près de 10 000 personnes enterrées). Un très beau complexe depuis lequel les Incas contrôlaient et dominaient la vallée Sacrée. Nous redescendons à pied au village colonial de Pisaq (1h30).
Enfin, nous regagnons Patabamba (3700m), qui signifie "le village d’en haut", véritable belvédère surplombant la vallée Sacrée.

  • Heures de marche : entre 3h et 3h30
  • Dénivelé - : 400 m
  • Type d'hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Minibus, entre 2h30 et 3h

Jour 4 : Patabamba (3700m) - Huchuyqosqo (3600m)

Nous marchons aujourd’hui en direction du site archéologique Inca d’Huchuyqosqo (3550m), le "petit Cusco" en quechua.
Nous poursuivons notre chemin en traversant le petit village de Sihuas et remontons ensuite en direction du col de Pucamarca (3900m). Une belle vue sur la cordillère de l’Urubamba et la vallée Sacrée des Incas s’offre à nous. Au belvédère de Pucamarca nous bénéficions d’une vue imprenable sur le village de Pucamarca, qui signifie "le village rouge", ainsi nommé pour la couleur de la terre locale. Nous empruntons ensuite un chemin inca, en direction du beau canyon du Puma Puncu, "la porte du puma”, et poursuivons vers Huchuyqosqo. Ce site isolé et mystérieux avec ses magnifiques terrasses qui dominent la vallée, ses constructions en pierre et briques de pisé, son beau chemin reconstruit par le Project Qapacñan "grand chemin", est accessible uniquement à pied.

NB : pour des raisons de respect de nos muletiers et mules, un sac de 13 kg maximum par personne est autorisé pendant le trek.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 350 m
  • Type d'hébergement : chez l'habitant

Jour 5 : Huchuyqosqo - Lamay – Ollantaytambo – Aguas Calientes (2040m)

Après notre petit déjeuner chez l’habitant, nous entamons une descente vertigineuse pour rejoindre le cœur de la vallée Sacrée et la rivière Urubamba. Depuis Lamay (2800m), notre transport nous attend pour nous conduire à Ollantaytambo en longeant l'Urubamba, qui signifie "la rivière sacrée". Nous traversons plusieurs villes et villages qui ont conservé les traces d'un passé impérial prospère, pour atteindre le magnifique village d’Ollantaytambo, ancien centre religieux fortifié du XVe siècle. Visite du site inca. Nous rejoignons ensuite la gare d’Ollantaytambo pour un trajet en train en direction d’Aguas Calientes, au pied du Machu Picchu.

NB : attention, pour le trajet en train jusqu'à Aguas Calientes, les restrictions de bagages sont très strictes. Merci de vous référer à la rubrique "transfert et transport des bagages".

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Dénivelé + : 50 m
  • Dénivelé - : 750 m
  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 6 : Aguas Calientes - Machu Picchu - Ollantaytambo (2750m)

Lever tôt le matin pour un court transfert en bus collectif et monter au célèbre site du Machu Picchu, signifiant le "vieux sommet" (2450m). Accroché aux flancs de la montagne éponyme et situé au cœur d’une végétation tropicale généreuse, sa quiétude n'est troublée que par le murmure de la rivière Urubamba. Découvert le 24 juillet 1911 par l'explorateur américain Hiram Bingham, le Machu Picchu reste incontestablement l'un des piliers de l'architecture inca : quartiers, places, maisons royales, grandes zones agricoles, chemins, observatoires sont les constituants de ce chef-d’œuvre. Après la visite guidée, nous pouvons atteindre le sommet du Huayna Picchu (non accompagné, sauf si le guide souhaite vous suivre), signifiant "montagne jeune" (sentier délicat et très pentu donc montée bien physique), à 2635m.
Sinon, nous pouvons monter à la porte du Soleil dite "lnti Punku" (2635m), afin d’avoir une vue panoramique magnifique sur le site.
Les moins sportifs peuvent choisir de flâner tranquillement dans la cité afin d’approfondir la visite du site.
En fin de journée, nous reprenons notre petit train pour Ollantaytambo (2750m), un singulier village inca du XVe siècle, resté quasiment inchangé depuis sa création.
Transferts : bus : 1h, train : 2h30

NB : le trajet aller-retour pour aller d'Aguas Calientes au Machu Picchu se fait en bus public.
Transport en train d'Aguas Calientes à Ollantaytambo.

NB : depuis 2008, le nombre de personnes pouvant accéder au Huayna Picchu est limité (quotas) et contrôlé : paiement d'une entrée obligatoire (incluse dans ce voyage, la réservation étant assurée par nos soins). Le parc a mis en place 2 horaires : le premier est à 7h du matin et le deuxième à partir de 10h. Nous avons réservé le créneau de 10h pour ce voyage. Nous pouvons monter sur ce sommet (2635m) qui permet une belle vue sur le site du Machu Picchu. En cas d'inscription tardive, si pour une raison de quota la réservation de cette ascension n’est plus possible lors de votre présence sur le site (les visiteurs peuvent faire la queue depuis 3h du matin parfois) et en fonction de votre condition physique, nous pourrons monter sur la montagne Machu Picchu (3h de marche aller/retour) d’où nous avons une superbe vue sur le site et les vallées alentour. Bonne alternative au Huayna Picchu mais un peu plus loin, en montant par un chemin inca ; au sommet, une plate-forme où les Incas faisaient des offrandes.

  • Type d'hébergement : à l'hôtel

Jour 7 : Ollantaytambo (visite) - Maras (visite) - Cusco (3350m)

Visite de la forteresse d´Ollantaytambo. Après un court transfert à Tarabamba (2800m), nous marchons vers les surprenantes salines de Maras (3000m), qui offrent un spectacle magique, riche en couleurs à couper le souffle, peut-être déjà admirées dans les livres du photographe Yann Arthus-Bertrand. Ces salines datant de l´époque inca sont toujours exploitées par les habitants du plateau de Maras (3400m) et Pichinqoto (2800m). Ce site compte plus de 3500 bassins, alimentés par le débit tiède d´une source salée à forte concentration, exploitée de manière artisanale. Nous poursuivons notre route (en bus) pour Cusco (3350m), par le beau plateau de Chinchero. Dîner libre.

  • Heures de marche : entre 1h30 et 2h
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 2h et 2h30

Jour 8 : Cusco

Journée libre au cœur d’une des plus belles villes d’Amérique du Sud.
Repas libres.

Jour 9 : Cusco - Raqchi - Sillustani - Llachon (3825m)

Le matin, nous partons en véhicule pour LLachon, village situé sur les rives du lac Titicaca. Cet itinéraire permet de profiter de superbes paysages tout au long du parcours, via le col de la Raya (4320m). Visite du site archéologique de Raqchi. Puis nous nous dirigeons vers Sillustani, site archéologique qui nous dévoile de nombreuses tours funéraires dont certaines dépassent les douze mètres de haut. Elles furent utilisées par les Collas, civilisation pré-inca, puis par les Incas. Nous empruntons la piste pour atteindre la péninsule de Capachica, qui surplombe le lac.

  • Type d'hébergement : chez l'habitant
  • Transfert : Véhicule privatisé, entre 7h30 et 8h

Jour 10 : Péninsule de Llachon - îles Uros Titino - île de Taquile - Puno (3825m)

Nous partons en bateau pour les îles aymaras “Uros Titino”, où les Aymaras construisent leurs habitations sur de gigantesques barques en roseaux (totoras) amarrées à des piquets, leur évitant la dérive. Ces îles nous surprennent par leur superficie qui varie de quelques dizaines à quelques centaines de mètres carrés. Les habitants nous expliquent leur mode de vie traditionnel et moderne à la fois.
Notre navigation se poursuit sur le lac Titicaca, signifiant "puma de pierre" jusqu’à l´île de Taquile (3900m). Nous accostons sur la partie sud de l’île, peu fréquentée. Nous remontons jusqu’à la place principale du village. Nous croisons les paysans, effectuant leurs tâches quotidiennes. Déjeuner dans un restaurant typique puis descente à l’embarcadère pour quitter l’île. Nous rentrons ensuite sur Puno, la plus grande ville du lac Titicaca.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Bateau, entre 3h30 et 4h

Jour 11 : Puno – Kasani – Copacabana – Isla de la Luna – Isla del Sol (3825m)

Route le long du lac Titicaca jusqu’à Kasani. Après les formalités douanières, nous rejoignons Copacabana où nous prenons le déjeuner. Nous embarquons en direction de l’île de la Lune et découvrons les ruines d’Acallahuasi, ancien couvent Inca qui abritait les Vierges du Soleil. Nous rejoignons ensuite l’île du Soleil et montons les 500 marches jusqu’au village de Yumani.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : à l'auberge
  • Transfert : Minibus, entre 3h et 3h30

Jour 12 : Isla de Sol – Copacabana – La Paz (3600m)

Nous prenons le bateau pour le nord de l’île et le site de Chincana, également appelé le "labyrinthe", où nous trouvons les vestiges archéologiques les plus impressionnants de l’île. Le site comporte un petit puits qui, pour les pèlerins incas, contiendrait une eau sacrée purificatrice. Nous continuons jusqu'à Cha’llapampa où nous attend notre bateau pour retourner à Copacabana. Nous prenons ensuite la route pour La Paz via le détroit de Tiquina.
Dîner libre.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 3h et 3h30

Jour 13 : La Paz - Uyuni - Villamar (4000m)

Le matin, transfert à l'aéroport de La Paz et vol pour Uyuni. A notre arrivée à Uyuni nous rencontrons le guide et les chauffeurs qui nous accompagneront durant notre exploration de la région du Lipez. A la sortie d’Uyuni, découverte du "cimetière des trains" : un paysage de fin du monde avec de vieilles machines au milieu de l’Altiplano, certaines datant de 1900. C'est de là que partaient au siècle dernier les richesses de la Bolivie vers les ports du Pérou et du Chili.
Nous mettons ensuite le cap au sud-ouest. Nous gagnons Villamar après avoir traversé Rio Grande, réserve où nous pouvons découvrir un grand nombre de vigognes et de nandous (cousins de l’autruche). Arrivée en fin de journée. Possibilité d’aller voir des peintures rupestres dans les collines à proximité du village, 1 heure de marche pour revenir.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : au refuge
  • Transfert : 4X4, entre 4h30 et 5h

Jour 14 : Villamar - Laguna Colorada - Huayllajara (3730m)

Départ en début de matinée pour la réserve naturelle Eduardo Avaroa, où nous pourrons observer vigognes et alpagas. Puis excursion aux geysers Sol de Mañana (4850m), cratère volcanique avec effusions de vapeurs de soufre et d’eaux lourdes. Nous poursuivons notre route jusqu’au majestueux volcan Licancabur, qui se reflète dans les eaux émeraudes de la Laguna Verde. Nous nous arrêtons pour déjeuner aux thermes de Polques, où nous pourrons nous baigner dans une eau à plus de 30° au beau milieu des Andes. En fin d’après-midi nous arrivons à la Laguna Colorada, qui tient son intense coloration rouge-brique du fait de la présence de phytoplancton qui réagit à la lumière du soleil. De là, possibilité de se rendre au refuge à Huayllajara à pied (1 heure de marche).

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : au refuge
  • Transfert : 4X4, entre 7h30 et 8h

Jour 15 : Huayllajara – Route des Joyaux – Santiago de Agencha (3730m)

Cap au nord à travers les superbes paysages du désert de Siloli, célèbre pour son fameux "arbre de pierre", et du désert de Dalí, où s´aventurent parfois quelques viscaches. Puis nous longeons la frontière chilienne en empruntant la "route des joyaux" : Lagunas Honda, Ch’arkota, Hedionda et Cañapa, sanctuaires de 3 variétés de flamants roses. Nous prenons le déjeuner au pied des formations rocheuses qui bordent le volcan Ollagüe, véritable colosse de 5870m qui abrite l'une des mines de soufre les plus hautes du monde. Avant d’arriver à notre refuge nous faisons une halte pour découvrir l’armée de pierre, vestige d’une éruption volcanique passée. Visite du musée Galaxias d’Aguaquiza où nous verrons les tombes des premiers habitants de la région, les indiens Lipi-lipi (selon notre heure d'arrivée, cette visite pourra se faire le lendemain matin).

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : au refuge
  • Transfert : 4X4, entre 7h et 7h30

Jour 16 : Santiago de Agencha - salar d'Uyuni - Uyuni (3670m)

De Santiago de Agencha il nous reste 1h de piste pour retourner au Salar d’Uyuni (3650m). L’horizon n'a plus de limites, traverser le Salar d’Uyuni est une expérience unique. Cap plein nord jusqu´à l´île d´Incahuasi, d’origine volcanique et recouverte de cactus géants et de stromatolithes (ce sont des colonies bactériennes fossilisées, premières traces de vie sur Terre). L´après-midi, cap à l´est vers Uyuni. En route, visite d’une exploitation de sel à Colchani et de l´hôtel de sel. Arrivée à Uyuni où nous nous installons à l'hôtel.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : 4X4, entre 6h et 6h30

Jour 17 : Uyuni - Potosí (4070m)

Nous prenons la route pour Potosí, ancienne capitale impériale et ville de Charles Quint. Elle fut jadis l’une des plus importantes cités des Amériques, car c’est ici que la couronne d’Espagne extrayait d’inimaginables quantités de minerai d’argent. Celui-ci était alors acheminé via l’Argentine et le Rio de la Plata (d’où son nom) vers l’Espagne. En chemin des arrêts sont prévus pour nous permettre d’admirer la faune et la flore de la région. Fin de journée dans cette ville coloniale agréable, dominée par l’imposant Cerro Rico.

  • Heures de marche : entre 1h et 1h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : 4X4, entre 3h30 et 4h

Jour 18 : Potosi – La Paz (3600m)

Le matin, nous partons en direction des mines du Cerro Rico. En chemin, nous nous arrêtons au marché des mineurs où nous pouvons acheter quelques présents pour les travailleurs, comme il est coutume de le faire : feuilles de coca, boissons, nourriture… Nous rejoignons ensuite l’une des nombreuses entrées de la mine et pénétrons dans les galeries, encore exploitées, avec un ancien mineur. En fin de journée nous prenons notre bus de nuit confortable pour La Paz (7h30 de route).
Nuit dans le bus.

  • Heures de marche : entre 3h30 et 4h

Jour 19 : La Paz – Tiwanaku – Desaguadero - Puno (3825m)

Nous partons de l'hôtel pour une visite guidée du site archéologique de Tiwanaku, l'un des vestiges précolombiens parmi les plus importants du continent.
Après le déjeuner, nous rejoignons Desaguadero, ville frontière. Rencontre avec l’équipe péruvienne au poste frontière péruvien pour un transfert en direction de Puno.
Dîner libre.

  • Heures de marche : entre 2h et 2h30
  • Type d'hébergement : à l'hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 4h et 4h30

Jours 20 et 21 : Puno – Juliaca – Lima - Vol de retour

Après une nuit sur les rives du lac Titicaca nous partons pour l’aéroport de Juliaca. Vol pour Lima (non accompagné) puis vol de retour.
Repas libres.
Transferts : minibus : 40mn, vol : 1h40.

NB : en cas de vol international dans la foulée, connexion entre le vol intérieur et le vol international à Lima accompagnée par notre correspondant sur place (assistance francophone à l’aéroport de Lima).

Important itinéraire

• Les temps de marche sont donnés à titre indicatif. En fonction du niveau des participants, de la météo et/ou de l'état du terrain, ils peuvent varier, en plus comme en moins. Pour les étapes en altitude, le niveau d'acclimatation joue aussi un rôle dans la durée des marches.

• Notre itinéraire dans la région du lac Titicaca commence à Llachon, village très peu fréquenté : vous dormez chez l’habitant et passez un moment privilégié avec eux pour découvrir leur culture.

• Nous avons choisi de rendre visite aux communautés de Llachon pour leur gentillesse, leurs échanges avec les voyageurs et une authenticité certaine. Bien entendu, ces communautés ont besoin de prévoir des activités pour notre venue donc il y a une certaine préparation, mais qui n’entache en rien l’authenticité de ces rencontres.

• Les impératifs locaux : retards d'avion ou de bus, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

• Certains sites sont touristiques. Nous les incluons dans notre itinéraire car magnifiques, de grande renommée et donc inévitables, mais il est possible d’y expérimenter les inconvénients du tourisme de masse (mendiants, vente de produits touristiques (artisanat), présence d’autres touristes).

• Dans les Andes centrales, le voyage commence et est continuellement en haute altitude. Nos itinéraires ont été créés en prenant en compte une acclimatation progressive. Des maux de tête et autres désagréments liés à l'altitude peuvent malgré tout survenir. Si vous êtes sensible à ces effets, nous vous conseillons d'emporter des médicaments type "Diamox" (consulter votre médecin). Les conditions climatiques peuvent être difficiles : vous pouvez avoir en quelques jours neige, grand vent en altitude en montagne, légère tempête de sable et surtout un grand soleil et ciel bleu dont il faut bien se protéger. Il est donc indispensable d'avoir des vêtements et un duvet adéquats car il peut faire très froid, y compris dans les refuges, rarement chauffés. Les conditions des pistes rendent parfois le trajet plus difficile.

• Il existe des possibilités d’hébergement à l’aéroport de Lima. Cependant, les prix y sont élevés et les hôtels souvent complets longtemps à l’avance ; de plus le quartier de l’aéroport manque de charme et n’est pas des plus sûrs. Nous optons donc pour un hébergement dans le quartier de Miraflores, en bord de mer ; ce quartier très vivant vous permettra de sortir pour profiter des bars et restaurants et pour vous promener.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Randonnée

Environnement :

Montagne,
Patrimoine et Nature

Itinérance :

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

nombreuses balades

Nombre de participants

De 5 à 15 participants

Caractéristiques du circuit

• Les itinéraires sont étudiés pour une parfaite acclimatation aux altitudes andines, mais aussi pour découvrir les villes et sites avec la meilleure approche possible.

• Un itinéraire complet alliant les principaux sites et villes du sud du Pérou, combinés à un séjour dans la région d’Uyuni, pour découvrir son salar et les volcans et lagunes du Sud Lipez.

Hébergement

Les hôtels que nous réservons dans les grandes villes comme Lima, Cusco ou La Paz, se situent toujours dans le centre. Ils sont généralement proches de la plaza de Armas et des quartiers à intérêt touristique. Cela vous permet de déambuler simplement et tranquillement à travers les places et édifices historiques. Les chambres sont chaleureuses avec tout le confort dont vous avez besoin : salle de bain privée avec eau chaude, télévision, internet, services privés …
Dans certaines régions, nous choisissons plus facilement les auberges ou les nuits chez l’habitant, que de petits hôtels, pour favoriser les rencontres. Le confort y est parfois plus sommaire, mais la richesse culturelle et la situation y sont meilleures. Les standards locaux des hôtels ne sont pas les mêmes que nos standards occidentaux. De ce fait, un hôtel 3 étoiles dans une grande ville aura tout le confort nécessaire mais sera de catégorie plus basique.
A Aguas Calientes : les coupures d’eau chaude en soirée sont possibles.

Un supplément single vous permet de dormir en chambre individuelle uniquement pour les nuits en hôtel.

Hôtels à Cusco, Ollantaytambo, Aguas Calientes, La Paz, Uyuni et Lima.

A Lima - Embajadores Best Western (ou similaire):
Hôtel moderne, situé dans le quartier de Miraflores, la zone commerçante et touristique de Lima, dans une rue tranquille et calme. Il compte 45 chambres confortables, réparties sur 6 étages. Il offre aussi de nombreux services : restaurant, bar, cafétéria, salle de sport et services de chambre pour tout votre confort.
www.embajadoreshotel.com

A Ollantaytambo - Sol Ollantay :
L’hôtel est situé au cœur de la ville historique inca d’Ollantaytambo, et offre une vue panoramique sur l’impressionnante forteresse. Il a aussi le privilège d’être au bord de la rivière Patacancha, qui apporte une fraîcheur agréable. Sa situation est idéale pour découvrir la vallée Sacrée.
www.sol-ollantay.com

A La Paz - Hostal Naira :
Situé au cœur du centre historique de la Paz, l’atmosphère tranquille de l’hostal Naira, vous permettra de vous reposer après une journée de visite. A quelques minutes à pied des différents attraits touristiques de la ville, vous pourrez découvrir par vous-même le célèbre "marché des sorcières", la plaza de Armas ou la chapelle mineure de San Francisco. L’hôtel et les chambres offrent de nombreux services : Internet, blanchisserie, restauration…

A Potosi - Hôtel Colonial :
L’hôtel se situe dans le centre historique de Potosi, proche des importants monuments historiques. L’ensemble des chambres disposent d’une salle de bain privée et l’hôtel offre un service de Wifi.

A Uyuni - La Magia de Uyuni :
Situé à 300 mètres de la place principale et du marché central, l'établissement La Magia de Uyuni est idéalement placé. Les chambres du La Magia de Uyuni disposent de la télévision par câble, d'une salle de bains privative, du chauffage. Un service d'étage est par ailleurs disponible. Vous pourrez commander des repas au restaurant et vous détendre au solarium. Un service de blanchisserie est également disponible sur demande. Une connexion Wifi est gratuite dans les espaces communs. L'établissement La Magia de Uyuni est situé à 20 km des mines de sel du Salar de Uyuni.

Chez l’habitant à Llachon sur le lac Titicaca (2 nuits), à Patabamba (1 nuit) et à Huchuyqosqo, tout près du site inca (1 nuit).

Dans le Sud Lipez les hébergements sont en refuge.
A Villamar : petit refuge entre des formations rocheuses et la rivière. Chambre et douche privées (eau froide), électricité. Salle commune pour le dîner.
Laguna Colorada : refuge au confort très sommaire. Chambres de 4 ou 5 personnes, douches collectives, salle commune pour le dîner. Eau froide et électricité seulement de 19h à 22h.
Santiago de Agencha (à 10 mn d’Aguaquiza) : refuge en sel. Petite maison individuelle avec douche et électricité. Eau chaude. Salle commune pour le dîner.
Dans tous les refuges de la région, l'alimentation en électricité et en eau chaude reste aléatoire, des coupures peuvent se produire.

NB: Il n'existe pas de système de réservation dans les refuges de l'Altiplano, région très reculée. Nous faisons des "pré-réservations" par l'intermédiaire de nos chauffeurs qui sillonnent la région fréquemment, mais elles restent aléatoires, et il peut arriver qu'un refuge donne la priorité à des voyageurs arrivés plus tôt dans la journée. Auquel cas, le guide et le chauffeur se chargeront de trouver un autre refuge, de standing similaire, dans les plus brefs délais.
Notez cependant que ce cas se présente rarement, et qu'il est toujours possible de trouver une alternative sans trop de difficultés. Cela n’altérera donc pas le déroulement de votre voyage.

Qu’est-ce qu'une nuit chez l'habitant ?
Les populations indiennes du Pérou vivent encore aujourd'hui de façon traditionnelle et sont très accueillantes. Afin de permettre de riches échanges et un réel contact avec les populations, nous proposons dans nos voyages certaines nuits chez l'habitant. Bien sûr, leur niveau de vie est très différent du nôtre mais nous avons choisi et préparé avec eux ces lieux d'accueil.

Chez l'habitant veut dire :
• Vous dormez dans des chambres de 4 personnes maximum
• Les chambres sont simples mais propres
• Chacun aura un matelas, une couverture et un oreiller
• Il y a deux WC et deux lavabos (dans certaines maisons du lac Titicaca il n’y a qu’une salle de bain commune et pas toujours située juste à côté de la maison.
• Il n'y a pas de douche, mais chaque matin vous recevrez une petite cuvette ou bassine d'eau chaude pour la toilette.
(Pour les nuits chez l’habitant au lac Titicaca, l’eau sera dans un thermos à demander aux familles, tout comme la bassine d’eau chaude - arranger ce détail avec votre accompagnateur). A vous d’y ajouter un peu d’eau froide, à demander aux familles.
• Pas de chauffage et les portes ne ferment pas à clé.
• Passer une nuit chez l’habitant implique de votre part d’accepter et respecter les spécificités du mode de vie et de la culture de vos hôtes. Il se peut que le fossé culturel crée une certaine gêne de leur côté. Il pourra arriver, par exemple, que la famille ne prenne pas les repas à votre table. Le contact n’est pas toujours évident, et il vous appartient de vous adapter aux comportements de votre famille d’accueil, afin de préserver l’authenticité de la rencontre. Nous vous demandons également de bien vouloir accepter le confort spartiate qui est intrinsèque au mode de vie local des habitants.

Nourriture

Un minimum de repas libres : la quasi intégralité des repas est incluse pour plus de confort et de clarté dans le prix final de votre voyage - sauf à Lima, Cusco et La Paz, pour permettre de découvrir ces grandes villes à votre convenance.

Repas pris au restaurant, chez l’habitant. Parfois pique-niques préparés par votre accompagnateur, à base de produits locaux.

Encadrement

Accompagnateurs péruviens francophones aux étapes sur la partie Pérou, c’est-à-dire différents pour chaque région (vols intérieurs non accompagnés, tout comme les transferts entre les différentes régions visitées). Nous choisissons de prévoir ce type d’encadrement en raison de la spécificité de chaque étape. Ceci permet de garantir un accompagnateur connaissant et habitant la région qu’il encadre.
Tout au long de votre voyage, nos accompagnateurs ont en charge la réussite de votre voyage donc n’hésitez pas à leur poser des questions et, surtout, à suivre leurs conseils.
Accompagnateur bolivien francophone tout au long du séjour sur la partie Bolivie.
Un chauffeur hispanophone différent dans chaque pays nous conduit pour les transferts en minibus et en 4x4 privés.

Le niveau de français des guides du lac Titicaca peut s’avérer moindre que dans le reste du Pérou.

Transfert et transport des bagages

• Tous nos transferts, transits et navigation sont en service privé (sauf en cas de vols internationaux différents de ceux du groupe : possibilité de regroupement avec d’autres voyageurs de notre agent local) ainsi que l'intégralité des visites de sites que nous proposons dans nos différents voyages.
Le minibus privé de 15 places, très spacieux et en très bon état, est à votre entière disposition durant le voyage. Cela vous permet de découvrir à votre rythme, ce splendide pays. C'est un véritable atout.

Au lac Titicaca, nous faisons les navigations en bateau privatisé pour nos groupes. D'autres agences d'aventure en France utilisent des bus publics ou des navigations publiques, plus économiques mais vous serez mêlés à plusieurs touristes. Nous utilisons des 4x4 privés de Tuni à La Paz et de La Paz à Uyuni.
En service privatisé avec Terres d'Aventure, cela permet de voyager avec une meilleure cohésion de groupe, un confort certain, car vous pouvez laisser vos affaires, ne pas les porter pour rejoindre votre hôtel ou le terminal de bus. Cela permet aussi de faire un voyage si lointain et dans un pays aussi splendide que le Pérou en faisant des arrêts achats, snacks, curiosités, marchés locaux, etc... et donc d'apprécier pleinement, à votre rythme. Enfin, un autre argument qui nous paraît crucial : le voyage se fait ainsi avec votre accompagnateur, et en toute sécurité.

• Réglementation pour le Machu Picchu : la compagnie nationale de train Perurail demande aux passagers qui se rendent au Machu Picchu de prendre uniquement un petit sac à dos de moins de 30 litres et d'un poids maximum de 5kg. Vos bagages et affaires personnelles resteront donc dans le minibus de Terres d'Aventure ou à l’hôtel à Ollantaytambo pendant la visite de ce site. Si votre trek arrive directement à Ollantaytambo pour prendre le train le jour même, votre grand sac de voyage restera à Cusco. Dans ce cas vous devez emporter dans votre sac de trek des affaires qui serviront jusqu’à votre retour à Cusco.

• La superficie du Pérou équivaut à deux fois et demie la France, et les infrastructures routières ne sont pas les mêmes.
La Bolivie est dotée de grandes étendues à traverser, souvent sur des pistes. Certains trajets sont donc conséquents mais inévitables. A noter que les arrêts sont fréquents (car transport privé), et les paysages traversés sont magnifiques.

• La Bolivie connaît un contexte social instable. Il est fréquent que la population bolivienne exprime son mécontentement par des blocages de route. Ceux-ci ne présentent aucun danger pour le voyageur mais peuvent perturber certains trajets par la route. Il se peut donc que l’itinéraire soit modifié par votre accompagnateur, ou le déroulement du programme retardé. Notre équipe locale, habituée à gérer ce type de contraintes, anticipe ces blocages (dans la mesure du possible) et adapte l’itinéraire en effectuant les modifications dans votre intérêt.

• Nous constatons que nos participants voyagent avec des bagages de plus en plus volumineux et lourds. Cette surcharge de bagages pose de sérieux problèmes sur les trajets en 4x4 en Bolivie :
- temps nécessaire le matin et le soir pour charger et décharger les véhicules (les bagages voyagent le plus souvent sur le toit des véhicules - donc exposés parfois à la poussière, inévitable dans une région aussi désertique et isolée que l'Altiplano).
- fatigue des chauffeurs et guides qui doivent charger/décharger des centaines de kilos par jour.
- augmentation de la consommation d’essence.
- usure des véhicules beaucoup plus importante.
Nous vous demandons donc de bien vouloir limiter le poids de vos bagages à 20 kg par personne pour ce voyage en Bolivie.
Nous vous recommandons de vous munir d’un sac plus petit, qui vous permet de n’emporter que ce dont vous avez vraiment besoin lors de l'expédition en 4x4 dans l'Altiplano : nous pouvons le plus souvent laisser une partie des bagages en lieu sûr à La Paz ou Uyuni.

• Dans nos 4x4, nous choisissons une répartition maximale de 6 passagers + 1 chauffeur. A l'avant : le conducteur + 1 passager. Au milieu : 3 passagers. A l'arrière : 2 passagers. Il se peut qu'avec votre petit sac de randonnée, lorsque le véhicule est plein, le confort devienne moins important.
Nous prévoyons trois 4x4 à partir de 12 participants.
D'autres agences proposent une répartition maximale de 7 passagers + 1 chauffeur (avec 3 passagers à l'arrière, au lieu de 2).
NB : sur les 4x4, les bagages sont protégés de la poussière par une bâche mais celle-ci n’est pas forcément hermétique.

Transports aériens

Vols réguliers vers Lima.
[Important] : les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement ! Il est donc possible que les 1er et dernier jours du programme ainsi que les nuits suivantes ou précédentes soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.
De même pour les vols intérieurs, il est possible qu'en fonction des disponibilités restantes au moment de votre réservation, les horaires de vol soient différents au sein d'un même groupe. Dans ce cas, les transferts aéroport/hôtel seront aussi prévus par nos soins.

Préparation physique

VISITE MEDICALE
Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre un voyage lointain et en altitude.
Nous vous conseillons de consulter le site de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (www.ffme.fr) rubrique VOTRE SANTE puis "Les effets de l'altitude".
Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort.

Le MAM (Mal Aigu des Montagnes) :
Ce voyage se déroule à une altitude élevée. Certaines personnes peuvent souffrir de malaises (maux de tête, gonflement, perte d'appétit). La plupart de ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours mais il arrive qu'ils empirent et peuvent évoluer en maladies graves ; oedèmes pulmonaires ou cérébraux. Il n'existe pas de médicaments préventifs au MAM. Le diurétique Diamox se révèle souvent efficace, mais vous devez vous assurer auprès de votre médecin que ce médicament ne vous est pas contre-indiqué. L'altitude a aussi pour conséquence de raviver les problèmes dentaires ou autres douleurs chroniques. Pensez-y avant de partir.
Pendant le voyage forcez-vous à boire beaucoup et à éliminer.
Prévenez le guide de votre état de santé, même en cas de troubles légers.
Infos sur les problèmes liés à l'altitude : www.ffme.fr

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes
• T shirts manches longues, techniques, séchant vite et gardant bien la chaleur du corps
• 1 sweat shirt chaud
• 1 polaire chaude
• 1 gros pull et une doudoune
• 1 pantalon de marche
• 1 paire de collants chauds (sous pantalon)
• 1 pantalon confortable pour le soir et les visites
• 1 serviette de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes en coton, très longues à sécher et risque élevé d’ampoules.
• 1 veste type Gore-tex, avec renfort polaire, imperméable et résistante au vent.
• 1 bonnet chaud
• Des gants chauds

Chaussures :
• 1 paire de chaussures de grande randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram, résistante à l'abrasion)
• Tennis pour les visites dans les villes

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 gourde isotherme (1 litre minimum). Depuis février 2009, les bouteilles d'eau jetables en plastique ne sont plus autorisées au Machu Picchu..
• 1 lampe frontale
• Crème solaire de haute protection

Couchage

Les nuits chez l'habitant peuvent être très froides (établissement chauffé par un poêle, parfois peu efficace). Des couvertures seront fournies, vous pourrez également en demander en supplément sur place. Pour plus de confort vous pouvez prévoir un sac de couchage ou un drap de sac.

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Crème solaire et Biafine
• Double peau (protection contre les ampoules)
• Antalgique en cas de maux de tête persistants dus à l'altitude ; Diamox en comprimés (sur prescription médicale)

Trousse de secours

Une trousse de secours collective fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Dès votre inscription, merci de nous fournir une copie lisible de votre passeport :
- soit en la téléchargeant dans votre espace client sur Internet
- soit en nous l’apportant en agence ou en l’envoyant par courrier à Terres d'Aventure - Service formalités 30, rue St Augustin - 75002 PARIS
Cela nous est indispensable et essentiel pour la réservation de certains services, et donc pour le bon déroulement de votre voyage.

NB : en cas de données passeport erronées, ou de renouvellement de passeport après votre inscription, nous devrons modifier certaines réservations (notamment vols domestiques et Machu Picchu). Cela entraîne généralement un surcoût qui vous sera facturé comme frais supplémentaires ; à défaut de paiement de ce supplément, les réservations concernées seront annulées.

Passeport

Passeport obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses, en cours de validité, valable six mois après la date de retour.
Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
Un mineur voyageant seul n'a pas besoin d'autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire dès lors qu'il a un passeport individuel.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2013), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux États-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les États-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa nécessaire pour un séjour inférieur à 3 mois pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Vaccins Obligatoires

Aucune obligation vaccinale pour les voyageurs arrivant d’Europe, mais la vaccination contre la fièvre jaune, en dehors de contre-indications individuelles décelées par un centre agréé de vaccinations internationales, est recommandée pour les voyages en Amazonie (le vaccin doit être fait au moins 10 jours avant le départ pour une primo-vaccination ; il prend effet immédiatement en cas de revaccination).

Vaccins Conseillés

Les vaccinations habituelles devront être faites contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche, rougeole pour les enfants. Et, éventuellement typhoïde, rage.

Prévention Paludisme

Il est présent toute l'année dans tout le bassin amazonien. Le voyageur devra adopter des mesures de protection individuelles, qui le protègeront aussi contre d'autres insectes, vecteurs d'autres maladies (fièvre jaune, dengue, virus Zika) : répulsifs cutanés et vestimentaires actifs, port de vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées. La protection médicamenteuse sera assurée par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), de doxycycline ou de méfloquine (Lariam), non nécessaire dans le reste du Pérou.

Autres risques

Les risques de transmission alimentaire de virus, microbes et parasites, depuis la (le plus souvent bénigne) tourista jusqu'à des affections plus sévères, comme la typhoïde, le choléra ou l'hépatite A, justifient des précautions rigoureuses tout au long du voyage : boissons capsulées, fruits et légumes cuits, pelés ou lavés avec une eau traitée, viandes très cuites.
Sans atteindre les très hautes altitudes, au-delà de 6000 m, auxquelles ne seront confrontées que les expéditions andines, le voyageur peut subir dès 3500 m le soroche (mal aigu des montagnes / MAM), surtout si la période d'adaptation a été trop courte : apparition de maux de tête, de sensation de vertige, de fatigue, d'insomnie et d'oedèmes. La prévention passe par une adaptation progressive à l'altitude, le repos, voire la redescente, dès l'apparition des symptômes. Une consultation, avant le départ, dans un centre de médecine d'altitude, où sera pratiqué un test de résistance à l'hypoxie, ne concerne que les séjours au-dessus de 4500 m. La prise d'un traitement préventif (Acétazolamide) des complications du MAM pourra dans ce cas être proposée.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire peut être considérée comme satisfaisante à Lima, mais problématique ailleurs. Il est souhaitable, avant toute décision, de prendre contact avec la société d'assistance et les services de l'ambassade de France à Lima.

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service, ouvert 24h/24 et 7j/7, vous permet d’avoir accès par téléphone à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, et si une communication GSM ou satellite peut être établie à ce moment, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un de ces médecins.

Le service médical vous donne également la possibilité de remplir en ligne, avant votre départ, un dossier médical sécurisé. Celui-ci permettra au médecin, en cas d’appel durant le voyage, de mieux vous connaître. Nous vous recommandons de prendre le temps de remplir ce dossier (un par participant). Pour ce faire, un mail vous sera envoyé après votre inscription. Il vous détaillera comment accéder à votre dossier médical en ligne.

Nous précisons que ce dossier est sécurisé, uniquement accessible par le médecin, en cas d’appel, et qu’aucune autre personne que le médecin ne peut le consulter.

Enfin, ce service médical vous donne également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. Cette téléconsultation vous permettra de faire le point si vous n’avez pas d’expérience de l’altitude. Elle précise votre état de santé général et si besoin peut permettre d’organiser un bilan complémentaire. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce nouveau service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat

La côte du Pérou fait partie d´un ensemble désertique qui compte parmi les plus arides au monde.
La Sierra, zone montagneuse, connaît une pluviosité régulière et abondante, comme tout le versant est des Andes.
L´altiplano est un semi-désert d´altitude.
Le niveau des précipitations est très élevé sur la selva (forêt) amazonienne.
Le temps est généralement ensoleillé et sec de juin à septembre (sauf sur la côte, où la garua, un brouillard humide, est quasi permanent jusqu’à 800 m). Les températures moyennes rencontrées lors d’un voyage au Pérou vont, selon l’altitude et la zone, de -5° à 25°. En montagne l’amplitude thermique jour-nuit est importante ; s’il fait généralement bon dans la journée, soirée, nuit et petit matin sont frais ou froids. En août à Cuzco, la moyenne des maximales est de 20° (celle des minimales de 2°) ; à Lima les valeurs sont de 18° pour les maximales et de 14° pour les minimales.

Géographie

Par sa superficie, le Pérou est le troisième pays d'Amérique du Sud, après le Brésil et l'Argentine. Situé entre l'Equateur et le 18e degré de latitude sud, il appartient à la zone intertropicale. Il se découpe en trois grandes régions :
- à l'ouest, la côte Pacifique est une étroite bande désertique parsemée d'oasis urbanisées ;
- au centre, une région montagneuse : la sierra des Andes (environ 30% du territoire) est composée de cordillères culminant à plus de 6 000 m et d'un vaste plateau d’altitude, l’Altiplano ; l’Amazone prend sa source sur le territoire péruvien ;
- à l'est, plaines forestières et collines, appartenant au bassin amazonien, occupent 60% du territoire.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

• Missions entreprises en 2010 par notre réceptif bolivien dans le domaine du tourisme responsable :
- mise en place de la deuxième phase du projet auprès de la communauté de Tuni. Après la première phase (construction d’un écolodge), notre réceptif passe à la promotion du projet (création d’un site Internet, film publicitaire, plaquettes de présentation, diffusion auprès des autres agences de tourisme de La Paz). Gros travail de notre équipe locale pour la création du site Internet et le référencement.
- augmentation du salaire des guides et des chauffeurs en 2010 (notre correspondant bolivien est clairement celui paie le mieux son staff sur le marché de l’aventure en Bolivie)
- financement d’une formation montagne au Pérou pour deux guides boliviens (un de haute montagne, l’autre de trek) : octobre 2009
- mars 2010 : formation des équipes de chauffeurs de 4x4 et équipes de trek à la préparation de plats (formation cuisine). 2 demi-journées avec un chef français. Formation montagne aux équipes de trek avec notamment l’apprentissage de l’utilisation d’un caisson hyperbare. 1 demi-journée.

• PROJET TUNI-TERRA – CORDILLERE ROYALE AU PIED DU MASSIF CONDORIRI
L’ambition de ce projet est de faire partager à des Occidentaux une tranche de vie andine.
Tuni est un petit village aymara de la cordillère Royale, perché à environ 4300m. C'est une communauté unie, fière de sa culture aymara, aux ambitions saines, avec laquelle s’est établie une vraie relation de confiance.
Le village est situé à 2h30 de 4x4 de La Paz, coincé entre le lac Titicaca et l’un des massifs les plus imposants de la cordillère Royale : le massif du Condoriri. Il est donc accessible non seulement aux trekkeurs aguerris, mais aussi à un public plus large, voire familial. Les habitants de cette petite communauté, d'une cinquantaine d'âmes environ, nous emmènent à la découverte de leur vie quotidienne en plein cœur de la cordillère, rythmée par le "pastoreo" des immanquables lamas, la récoltes de plantes médicinales, les légendes associées à tous les sommets environnants, la cuisine traditionnelle, le travail des mines, etc…
Fruit de longues années d´amitiés avec les membres de la communauté (dont certains sont guides, muletiers ou cuisiniers sur nos treks depuis la création de l´agence) ce projet a pour but d´accompagner la communauté de Tuni dans la valorisation du mode de vie et de la culture andine traditionnelle, au travers de la pratique d´un véritable tourisme responsable (dossier complet du projet sur demande).

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser et jeter tous vos papiers dans les endroits prévus à cet effet. Votre accompagnateur vous y aidera.

Notre réceptif au Pérou et en Equateur collabore avec des communautés locales (Chilcapamba en Equateur, Chinchero au Pérou, entre autres) : plusieurs fois par an de façon informelle, il organise des réunions avec les familles accueillant nos groupes pour les conseiller, améliorer les prestations de cuisine, les sanitaires, etc... Chaque année notre correspondant sur place les aide à financer des améliorations (par exemple installation d´une douche) Il s'agit de microcrédits à taux 0 qu’il déduit des groupes qui passent chez eux dont bénéficient aussi certains hébergements privilégiés pour nos groupes (Don Ivan à Baños par exemple).

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Bibliographie

• "Commentaires royaux sur le Pérou des Incas", Inca Garcilaso de la Vega, Collection La Découverte Poche / Littérature et voyages
• "Lituma dans les Andes", Mario Vargas Llosa, Ed. Gallimard

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Extension

• Amazonie :
En 3 jours/2 nuits ou 4 jours/3 nuits depuis Puerto Maldonado (vols intérieurs possibles depuis Lima et Cusco, et Arequipa via Lima), nous vous proposons de compléter la découverte du Pérou et sa grande variété. En début ou fin de voyage, dans un lodge le long du fleuve Madre de Dios. Activités variées selon vos envies : pirogue, balade dans la jungle, pêche, observations animalières (singes, caïmans…) avec un guide naturaliste.
Prix : nous consulter.

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

Avis clients

Note globale du voyage :
/ 18 avis clients

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale et dès lors que nous avons un minimum de 5 avis par voyage ou 10 avis par pays.

  • Colette

    Départ du 01/08/2016

    “Du Macchu Pichu au Salar d'Uyuni”

    Excellent voyage !!!! Bien suivre les recommandations sur le froid et l'altitude pour en profiter pleinement.

  • Etienne

    Départ du 10/07/2016

    “Du Machu Picchu au salar de Uyuni ”

    Superbe voyage:magnifiques paysages,vie des Queschua et des Aymaras à 4000m d'altitude. Excellente organisation grâce aux guides très professionnels péruviens et bolivien. Rq.: Il peut faire très froid la nuit au-dessus de 4000m... Y songer lors de la préparation de sa valise. Anne et Etienne Belgique 10 juillet 2016

  • Armand

    Départ du 08/05/2016

    “Sites sublimes - un seul jour regrettabl”

    Beauté-intérêt des sites visités :10 Travail des guides :10 Logistique :10 Logement : hôtels en général très bon; chez l'habitant très bon aussi, gîtes ok sauf à Laguna Colorada, très basique mais on était prévenu. Seul point négatif de ce voyage : l'organisation du jour 4 qui n'est absolument pas du niveau 1 bottine. Prévoir une telle étape 3 jours seulement après l'arrivée, avec les fatigues du voyage et jetlag combinées avec l'altitude n'est pas approprié. De plus le dénivelé réel est nettement plus important que celui indiqué. Selon le guide, il est courant que des problèmes se posent lors de cette étape. A déconseiller si vous n'êtes pas préparé a un jour de niveau 2 bottines.

  • David

    Départ du 06/09/2015

    “Un magnifique voyage avec des paysages ...”

    et sites variés et grandioses tout au long du parcours. Un temps superbe, de belles rencontres, et un accueil chaleureux de la part des autochtones. J'ai apprécié les nuits chez l'habitant qui ont été agréables et confortables. Les différents guides sont compétents, sympathiques, à l'écoute, et parlent très bien le français. Mention toute spéciale à Carlos au Pérou pour sa bonne humeur communicative, et qui nous a vraiment fait passer de super moments, ainsi qu'à Edgar en Bolivie. En résumé, tous les ingrédients étaient réunis pour passer d'excellentes vacances.

  • Bernard

    Départ du 06/09/2015

    “09/2015 Voyage magnifique, haut en ...”

    couleurs et chaleur humaine. Avec un peu d'espagnol, les contacts sont faciles et chaleureux. Les péruviens sont sympathiques et toujours prêts a rendre service. Les guides sont géniaux, notamment Carlos (Pérou) et Edgard (Bolivie). Le Sud Lipès est éblouissant de beauté. Les nuits chez l'habitant sont chaleureuses. Refusez la destination de Potosi,ville sans intérêt,au profit de Sucre,plus belle ville de Bolivie et classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Adaptation a l'altitude généralement facile.

  • Brigitte

    Départ du 06/09/2015

    “Un beau voyage équilibré avec partie au ...”

    Pérou où l'histoire des Incas prime, puis le lac Titicaca avec son histoire et ses couchés de soleil et enfin les panoramas que nous donne les lagunes du sud bolivien et en apothéose le désert du Salar.

  • Armelle

    Départ du 06/09/2015

    “Voyage magnifique.”

    On en prend plein les yeux jusqu'au Salar d'Uyuni. Nos guides Carlos et Edgar sont exceptionnels. Petit bémol : A partir du jour 18, des kilomètres de bus pour passer 2 jours à Potosi qui manque d'intérêt.Il aurait été préférable de passer du temps à La Paz et à Sucre.

  • Vincent

    Départ du 12/07/2015

    “Voyage de rêve.”

    Nous avons rencontré des paysages et des personnes exeptionnels. Nous ne pouvions pas imaginer découvrir autant de diversité en un seul voyage.

  • Bernard

    Départ du 12/07/2015

    “Beau voyage avec de superbes paysages .”

    Petit bemol: un peu trop de changements de guides , le fait aussi de n'avoir pas pu visiter Potosi et pourquoi pqs Sucre meme s'il n'est pas prevu au programme. Reste la cohesion du groupe qui n'etait pas la meilleure! Salutations.

  • Jean-Michel

    Départ du 14/06/2015

    “Merci à Terres d'Aventure pour ce ...”

    magnifique circuit bien conçu et enrichissant.