Nos conseillers à Genève

Sarah

Nos conseillers à Genève : Sarah

Le parcours de Sarah

Née à Paris, elle a vécu une grande partie de son enfance aux Etas-Unis avec des parents travaillant notamment en Amérique du Sud, avant de poursuivre des études dans le domaine des relations internationales en Grande-Bretagne, en Espagne (où elle a appris l’arabe !) puis au Maroc, avant de passer un DESS d’aide à la coopération à Bruxelles pour "cristalliser ces petites expériences". Joli parcours qui ne pouvait que conduire cette amoureuse de la randonnée à Terres d’Aventure.

Mes voyages coup de cœur :



Açores

Lors de cette randonnée aux Açores, mes coups ont été multiples : notre baignade nocturne dès le premier soir dans des sources d’eau chaude et ferrugineuse à Furnas. 15 minutes à pied depuis notre hébergement, nous glissions dans des piscines naturelles sous un ciel étoilé, entourés de vapeur d’eau et d'un décor de palmiers en ombres chinoises… Un moment de grâce. L'ascension du Pico (2351 mètres) et la vue imprenable depuis le sommet. Je savais que l'effort en valait la peine, mais arrivés là-haut entre le panorama totalement dégagé (grâce à un beau printemps mais aussi de la chance) et la chaleur ressentie venant des entrailles de la terre (du cône sommital) nous étions largement récompensés ! Le savoureux mélange entre cette l'ambiance locale et internationale à Horta ; locale avec les tenanciers des cafés et bars du port, internationale car les Açores, et la ville d'Horta en particulier, sont depuis des siècles l'escale attendue des navigateurs d'aujourd'hui et d'antan. De la caravelle aux catamarans, pour le ravitaillement vital, les échanges de nouvelles, ou les évènements autour des transatlantiques, Horta cristallise les histoires de ces hommes et femmes qui ont navigué quelques semaines ou plusieurs années sur l'océan. Petite anecdote d'ailleurs, au plus que mythique Peter's Bar, où nous célébrions nos randonnées aux Açores autour d'un gin tonic, il a fallu convaincre un jeune berger qui arrivait avec un petit équipage de St Martin, de ne pas faire partir la fleur au fusil gravir le Pico. Après trois semaines en mer, et ayant débarqué à peine cinq heures auparavant, il avait les jambes encore flageolantes et engourdies ! Ce fut un superbe voyage aux Açores. > Nos voyages en Açores

> Chili

> Ethiopie

> Portugal

> Madagascar

> Croatie

> Vietnam

> Cuba

> Argentine

> Ecosse