Sarah Responsable agence de Genève

Le parcours de Sarah

Née à Paris, elle a vécu une grande partie de son enfance aux Etas-Unis avec des parents travaillant notamment en Amérique du Sud, avant de poursuivre des études dans le domaine des relations internationales en Grande-Bretagne, en Espagne (où elle a appris l’arabe !) puis au Maroc, avant de passer un DESS d’aide à la coopération à Bruxelles pour "cristalliser ces petites expériences". Joli parcours qui ne pouvait que conduire cette amoureuse de la randonnée à Terres d’Aventure.

Mes voyages coup de cœur :

Ecosse

Notre voyage en Ecosse a été une belle découverte pour ma part. La topologie en fait une région très distincte du reste du pays, avec une culture et une histoire spécifiques. Lors d'une randonnée en Ecosse, les Highlands offre une succession de paysages découpés autour d'une faille géologique principale, le Glen Mor (faille dans laquelle sommeille le légendaire Nessie - sympathique monstre très photogénique), et peuvent se targuer d'avoir le plus haut sommet de Grande-Bretagne, le Ben Navis. A ne pas manquer d'ailleurs, lorsque le temps capricieux le permet à partir de la fin du printemps. Dans tous les cas, pour les randonneurs des plus douillets aux plus aguerris, le légendaire haggis et la sombre et épaisse pinte de Guinness locale réconforteront tout le monde après l'effort, dans l'ambiance unique des scottish pubs !

> Nos voyages en Ecosse

Madagascar

Un voyage à Madagascar c'est randonner dans le Makay, et passer d’un monde familier à un autre où tout est à découvrir. Après avoir traversé la rivière de Beroroha sur un bac fait de bric et de broc, et profité d’une dernière THB (Three Horse Beer), il ne nous a fallu qu’une soixantaine de kilomètres - mais plusieurs heures de piste rocheuse et ensablée - pour atteindre les portes du Makay et pénétrer dans ce massif encore si peu exploré. C’est dans ce dédale de canyons de grès jaune, à travers une végétation de roseaux et cannes à sucre, entre les cours d’eau et sur les hauts plateaux, que nous avons compris pourquoi si peu de gens connaissent finalement ce "coffre fort de la nature". Ce trek à Madagascar nous dévoile un relief où peu de trekkeurs nous ont précédés, il nous permet de découvrir avec les Malgaches ce sanctuaire naturel et croiser tous ces sourires francs ; c'est, à mes yeux, une aventure rare.

> Nos voyages en Madagascar

Vietnam

Xin chao ! Préparez-vous à la découverte intense d’un pays en plein essor, et qui conserve des traditions séculaires dans lesquelles les différentes générations se retrouvent. Adepte de la cuisine et de la médecine orientales, je me suis réjouie lorsque Terres d’Aventure m’a proposé de réaliser une randonnée au Vietnam sur un itinéraire du nord au sud. Un parfait équilibre entre des balades dans les villages Hmongs, des virées à vélo dans le centre historique de Hoi An, et de la navigation en jonque ou en kayak sur les flots de la baie d’Along ! Dès mon arrivée, j’ai été marquée par ce rapport particulier entre la ville et la nature, à Hanoi. Des lianes et branchages s’entremêlant autour des fils électriques, comme si la nature cherchait à prendre sa revanche sur la ville. Contrastant avec l’activité frénétique urbaine, j’ai profité de pauses dans le calme serein des pagodes et des temples. Il est passionnant de s’intéresser à l’histoire du bouddhisme au Vietnam, du caodaïsme - quasi inconnu chez nous - et des temples en mémoire des ancêtres, que l’on retrouve partout dans le pays : au bord des plantations de riz, dans les jardins, chez les gens, et jusque dans leurs boutiques. Mon coup de cœur a été le delta du Mékong. Nous avons une façon unique de l’aborder avec une navigation de deux jours dans des bras peu fréquentés du delta, des virées à vélo sur les îles pour découvrir l’activité de maraîchage, et finalement un réveil en apothéose en plein milieu du marché de Long Xuyen, traditionnel et authentique.

> Nos voyages en Vietnam

Cuba

Avec une nature d’une incroyable richesse entre forêt tropicale, nombreuses espèces endémiques et superbes cayos, ces petits îlots qui parsèment la côte, une randonnée à Cuba vaut énormément pour sa dimension culturelle et les rencontres que l’on peut y faire. Les gens y sont extras, très gais, chaleureux et avides de partage, notamment dans les régions les plus reculées. En ville, le contraste est fort entre les immenses demeures coloniales aux couleurs pastelles d’un autre temps et la vie d’aujourd’hui. Mais aussi entre ces centres historiques et les petites maisons typiques des caraïbes, en campagne entre manguiers et plantations de tabac ou de café. Ici, tout le monde est aussi un peu musicien et il y a toujours quelqu’un pour jouer quelques notes dansantes. Je suis revenue emballée de ce voyage à Cuba, avec des couleurs plein les yeux, le souvenir de fruits gorgés de soleil et la découverte de goûts inconnus. Un vrai voyage pour les papilles et les pupilles !

> Nos voyages en Cuba

Açores

Lors de cette randonnée aux Açores, mes coups ont été multiples : notre baignade nocturne dès le premier soir dans des sources d’eau chaude et ferrugineuse à Furnas. 15 minutes à pied depuis notre hébergement, nous glissions dans des piscines naturelles sous un ciel étoilé, entourés de vapeur d’eau et d'un décor de palmiers en ombres chinoises… Un moment de grâce. L'ascension du Pico (2351 mètres) et la vue imprenable depuis le sommet. Je savais que l'effort en valait la peine, mais arrivés là-haut entre le panorama totalement dégagé (grâce à un beau printemps mais aussi de la chance) et la chaleur ressentie venant des entrailles de la terre (du cône sommital) nous étions largement récompensés ! Le savoureux mélange entre cette l'ambiance locale et internationale à Horta ; locale avec les tenanciers des cafés et bars du port, internationale car les Açores, et la ville d'Horta en particulier, sont depuis des siècles l'escale attendue des navigateurs d'aujourd'hui et d'antan. De la caravelle aux catamarans, pour le ravitaillement vital, les échanges de nouvelles, ou les évènements autour des transatlantiques, Horta cristallise les histoires de ces hommes et femmes qui ont navigué quelques semaines ou plusieurs années sur l'océan. Petite anecdote d'ailleurs, au plus que mythique Peter's Bar, où nous célébrions nos randonnées aux Açores autour d'un gin tonic, il a fallu convaincre un jeune berger qui arrivait avec un petit équipage de St Martin, de ne pas faire partir la fleur au fusil gravir le Pico. Après trois semaines en mer, et ayant débarqué à peine cinq heures auparavant, il avait les jambes encore flageolantes et engourdies ! Ce fut un superbe voyage aux Açores.

> Nos voyages en Açores

Portugal

J’étais curieuse de découvrir la région où l’un de nos guides et partenaires historiques a choisi de s’implanter (Lionel qui a accompagné entre autre au Mozambique, Cap-Vert, Oman, Brésil) et n’ai pas été déçue par notre voyage au Portugal. Il a été intéressant de découvrir le contraste entre les traces laissées par les grandes conquêtes du XVIe, le rayonnement culturel intense enrichi par les invasions arabes, et le côté paisible des différentes bourgades que nous avons traversées à pied et à vélo. L’illustration de cette richesse peut se trouver dans la visite de l’ancienne dépendance de Lisbonne : Sintra, avec ses palais mélangeant l’architecture gothique, maure, manuéline et Renaissance ! J’ai été surprise également par l’intense variété des paysages du sud, avec de véritables lagunes de sable fin, une côte morcelée par des grottes calcaires autour de Lagos, et des petits villages blancs bourrés de charme. C’est donc une palette riche d’ambiances et de paysages différents dont vous pouvez profiter entre Lisbonne et l’Algarve, sans faire l’impasse sur la savoureuse cozinha portugusa. Je peux vous y garantir une semaine de régal culinaire avec chorizos et fromages locaux, ragoûts de fruit de mer, grillades de sardines et de morues, calamars farcis et mijotés, pasteis de nata et autres spécialités "endémiques" !

> Nos voyages en Portugal

Chili

J’ai récemment découvert le sud de ce pays, et notamment la Patagonie. Un bol de nature à 200 % qui permet de recharger nos batteries en énergie ! Un trek au Chili offre des paysages d'une grande variété, avec une végétation torturée par les vents. On passe d’un environnement très minéral à des régions quasi bucoliques avec des lacs glaciers déroutants. En novembre, j’y ai vécu une sublime explosion de couleurs. Lors de ce voyage au Chili j’ai surtout aimé cette ambiance de bout du monde, un peu extrême, où l’on ne croise que très peu de voyageurs. Dans nos vies quotidiennes, nous sommes habitués à tout maîtriser. Mais là, en Patagonie, on se retrouve pris par la nature, ses rythmes et ses contraintes, pour mon plus grand bonheur.

> Nos voyages en Chili

Ethiopie

Incredible Ethiopia ! Déroutant voyage en Ethiopie qui a bousculé toutes les idées que je pouvais me faire du pays. Cultures en terrasses vertes de tef et rouges de sorgho, accueil sur la piste de Lalibela d'une dame qui nous remplit les poches de maïs grillé, et la potasse, le souffre et le sel en fusion dans le Danakil... Il faut le voir pour y croire. Autre moment fort de ce trek en Ethiopie : apercevoir une dizaine, puis une centaine et enfin des centaines de dromadaires sur la route de la banquise de sel et à l'horizon... la caravane ! De retour de ce beau voyage en Ethiopie, je vais mettre un peu de temps à redescendre des hauts plateaux d'Abyssinie.

> Nos voyages en Ethiopie

Argentine

La Patagonie est pour moi une des ces régions que l’on peut appeler « terre de contrastes et de démesure» par excellence. Le printemps patagon illustre parfaitement ces contrastes justement, avec les notros rouge vif en fleurs, le blanc polaire des glaciers, les bleus et verts métalliques des lacs ou les 4 saisons complètes dans la même journée. Et dans l’immense pampa : « Ô un gaucho ! » Déformation professionnelle oblige, je pense que la meilleure façon de découvrir cette terre du bout du monde est bien sûr… à pied ! On randonne sur les traces de grands explorateurs en passant par le détroit de Magellan, le glacier du Perito Moreno ou encore la montagne du Fitz Roy. C’est bien en randonnant que l’on ressent pleinement qu’ici, la nature et les éléments dominent. Petite anecdote culinaire : en tant qu’ex-végétarienne, j’avoue que je n’ai jamais mangé autant de bonne viande en trois semaines qu’en 10 ans !

> Nos voyages en Argentine

Croatie

Un voyage en Croatie est très contrasté entre le littoral, avec son millier d’îles qui baignent dans une atmosphère très latine et l’intérieur, avec ses villages de montagne plus austères et ses chaumières rappelant l’Europe de l’Est. Il y a un petit côté magique à se réveiller sur la plage au petit matin, toucher un névé à midi en admirant la mer vue d’en haut, prendre une goutte d’apéritif local chez un paysan en descendant, pour finir par déguster au dîner un poisson tout frais et merveilleusement grillé. Une randonnée en Croatie peut être parfois engagée en moyenne montagne mais on peut aussi y pratiquer de la balade tranquille et insulaire de petites criques en plages de sable blanc bordées d’une eau turquoise.

> Nos voyages en Croatie

Cap-Vert

Quel bonheur de quitter le brouillard de Genève pour s’envoler vers les îles du Cap-Vert en plein mois de novembre. Après un été chaud et humide à Santo Antao, j’y ai découvert une explosion de chlorophylle. La végétation est exceptionnelle, avec ses cannes à sucre en fleur, le dragonnier (endémique, il n’en reste plus que 18 sur l’ensemble de l’archipel), le manioc, les agaves, les pins et les bougainvilliers ! Si vous randonnez en « immersion », vous aurez la chance de passer une semaine au grand air 24h sur 24h. Vous randonnerez de village en village par des sentiers pavés, de terre rouge, de sable, ou sur les levadas. Vous dormirez à la belle étoile, sur le toit plat des maisons de différentes familles qui accueillent nos randonneurs depuis plusieurs années. Le confort est simple, mais l’expérience et l’échange sont uniques.

> Nos voyages en Cap-Vert

> Voir la page agence de Genève