Hugo

Hugo Conseiller voyage à Lille

Au cours de ses études de journalisme, on a toujours appris à Hugo que les bons reportages s’écrivaient avec les pieds. En 2012, il attaque son premier grand voyage en Palestine, à la rencontre d’un peuple qui le bouleverse profondément. Toujours bien chaussé, il explore l’Europe au cours de divers voyages, crayons en poche pour rapporter des histoires. La soif de la découverte le mène au Népal, son pays de cœur, où il vit au rythme des plantations de thé et tombe sous le charme des treks himalayens. Puis en Tasmanie, il apprend à fabriquer du fromage, s’envole plusieurs mois pour

Mes voyages coup de cœur :

Népal

Quelle sensation ! Randonner sur des sentiers de haute altitude, s’arrêter, souffler, regarder autour de soi et contempler des sommets toujours plus hauts. Ils nous ramènent à l’échelle de ce que nous sommes : minuscules. Paradis du trekkeur, paradoxalement trop fréquenté parfois, le Népal par sa topographie, dispose encore d’innombrables contrées inexplorées. Dans chaque village, sur chaque sommet, en pleine ville, la spiritualité s’invite dans le voyage. Les volutes d’encens, la joie de vivre des Népalais, les drapeaux qui flottent au vent et le chaos de Katmandou sont restés imprimés dans ma mémoire. Et si vous ne connaissez pas encore la signification de « Dhal Bat Power », foncez le découvrir !

> Découvrez nos voyages au Népal

Palestine

Voyager au cœur du plus vieux des conflits modernes est une occasion inouïe de saisir l’importance capitale de la paix dans le monde. A commencer par Jérusalem, dont l’intensité religieuse prend aux tripes. Une chance unique, face au Mur des Lamentations, d’entendre sonner les cloches et l’appel à la prière. Quelle expérience de se perdre dans le dédale du souk, de défier les murailles de la vieille ville. En partant sur les sentiers cisjordaniens, je découvre une terre plantée d’oliviers, vallonnée et vivante, désertique par endroit mais fertile quand il le faut. Je garde de merveilleux souvenirs de nuits entières à boire le thé chez mes amis palestiniens, à écouter les histoires de famille. Tout ça pour comprendre que nous avons besoin de ponts, pas de murs.

> Découvrez nos voyages en Palestine

Mauritanie

Venir dans le désert de l’Adrar, en Mauritanie, c'est suivre les traces de Théodore Monod à la rencontre des Maures. La finesse du sable, la force du vent, les épines des acacias, les plateaux de grès dur, les oasis fertiles nous ramènent des milliers d'années en arrière. Les nomades vous le diront : « Vous avez la montre, nous avons le temps ». C’est dit. L'occasion de dormir à la belle étoile, d’écouter les contes traditionnels et tous les matins de savourer la galette cuite dans le sable. Au rythme des trois thés, on redécouvre dans l’un des pays les plus arides du monde, le sens du mot simplicité.

> Découvrez nos voyages en Mauritanie

Tasmanie

C’est tout au bout de la Tasmanie, à Port Arthur, que l’on envoyait les pires bagnards des colonies britanniques pour construire des bateaux. Parce que plus loin, c’est l’Antarctique, la fin. Le territoire compte principalement des parcs nationaux et la nature y est largement préservée du tourisme de masse. De Hobart à Wineglass Bay, des Cradle Mountains à la péninsule de Tasman, on rencontre des insulaires au caractère bien trempé qui cultivent une terre plein de ressources : pêche, distilleries, vignobles ou fromageries. Avec un peu de chance, au cœur des forêts primaires et des plus vieux eucalyptus de la planète, vous apercevrez le diable de Tasmanie. Ouvrez l’œil !

> Découvrez nos voyages en Tasmanie

Slovaquie

Les marques de l’URSS transpirent encore un peu partout dans ce petit pays méconnu. Pour s’en extirper, il suffit de pousser à l’Est, vers le massif des Mala Fatra doté de superbes GR de moyenne montagne et de stations de ski. Et plus au Nord, les très escarpées Hautes Tatras pour les plus aventuriers. Faites un détour par le verdoyant Paradis Slovaque aux allures quasi tropicales. Ne repartez surtout pas sans avoir goûté le « halusky », plat national anti-régime à base de gnocchis recouverts d’un fromage de brebis. Arrosé d’une grande bière fraîche, évidemment. Le repas idéal après une journée intense de marche ! Une destination résolument nature et très peu fréquentée.

> Découvrez nos voyages en Slovaquie

> Voir la page agence de Lille