Périodes de départ et prix

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter.

Idées associées

Inca, Machu Picchu, Aguas Calientes, Quechua, Lama, Cusco, Vallée Sacrée des Incas, Sacsayhuaman.

Privatisation

Jour par jour

Jour 1 : Arrivée à Lima

Généralement vol de jour. Arrivée en soirée, dîner libre et nuit à Lima près de l'aéroport.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 2 : Lima - Cusco

Dans la matinée vol intérieur Lima/Cusco (environ 1h15).
A votre arrivée, votre guide francophone vous attendra à l'aéroport de Cusco. Transfert à votre hôtel dans le centre-ville colonial. Visite de la cité impériale de Cusco en après-midi, qui est depuis 1983, classée au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO. Construite par les Incas en forme de puma à 3400m d'altitude, Cusco est l'une des plus belles villes d'Amérique du Sud. La partie colonial de la ville est encore fortement imprégnée par la présence inca, avec ses murs de pierres colossales, ses quartiers divisés en ''canchas'', la présence de fondations de plusieurs temples sur lesquelles les Espagnols ont bâti leurs églises, monastères et couvents. Avec plus de 300 000 habitants, cette capitale des Andes reste une ville mystérieuse et riche en découvertes de toutes sortes. Visite du Qoricancha (temple du Soleil) édifié en 1440 par les Incas, puis marche d'environ 3h pour découvrir la ville. Passage au marché coloré de San Pedro.
Dîner en groupe et nuit à Cusco.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Avion, entre 1h et 1h30

Jour 3 : Cusco

Après le petit déjeuner, atelier pour assembler vos vélos. Un mécanicien et votre guide seront sur place pour vous assister si vous en sentez le besoin. Une boîte à outils complète sera fournie pour toute la durée du voyage.
Votre véhicule viendra vous chercher par la suite pour un voyage dans le monde inca : le parc archéologique de Sacsayhuaman, situé sur une plate-forme champêtre juste au-dessus de Cusco. Premier arrêt à la forteresse, la plus grande structure mégalithique du Pérou, la plus importante construction inca connue. Cette forteresse n’avait pas qu’une fonction militaire, mais aussi administrative et religieuse. Elle formait la tête du puma de la ville de Cusco. Le site comprend un labyrinthe souterrain où logeaient les soldats et qui servait de réserve de nourriture pour la ville.
Par la suite, visite du centre astronomique et cérémonial de Q’enqo avec sa place et sa croupe rocheuse érodée, dominée par un énorme rocher gravé de symboles. De ce point, nous nous rendrons sur la cime d’une butte pour profiter d'un pique-nique avec vue sur la vallée de Cusco.
Retour sur Cusco en passant par un authentique chemin inca royal, à savoir, l'un des 4 chemins principaux qui liaient la ville à la jungle dans la province de l'Antisuyo. Les caravanes transportant les précieux produits tropicaux de la jungle, passaient probablement par ce chemin pour rejoindre la capitale. La marche vous donne réellement l'envie de découvrir l'arrière -pays.
Ce chemin inca vous mènera jusqu’à la Plaza de Armas. Pour ceux qui ne veulent pas marcher, le véhicule peut vous déposer à l’hôtel pour une fin d’après-midi libre.
Dîner libre. Nuit à Cusco.

  • Heures de marche : entre 2h et 3h
  • Hébergement : en hôtel

Jour 4 : Cusco - vallée Sacrée

Maintenant que votre adaptation à l’altitude a bien commencé, il est temps d’enfourcher vos vélos ! Nous partons en véhicule depuis l’hôtel jusqu’à une route moins fréquentée de la vallée de Cusco. Nous débarquerons nos vélos jusqu'à Yunkay dans un environnement pastoral. Montée de 4 km, tout en douceur, pour essayer les vélos et tester vos sensations en altitude.
Plat panoramique de 5 km jusqu’à la petite forteresse esthétique de Puka Pukara, la "forteresse rouge" qui guettait l’entrée du secteur de la capitale inca.
Puis, visite des ruines de Tambomachay, "les bains de l’Inca", un lieu de culte de l’eau composé de 2 bains rituels. Depuis ce site, un petit plat jusqu'au col de Corao, puis descente de 20 km jusqu'au village de Pisaq, dans la vallée Sacrée. Installation dans votre hôtel et déjeuner à proximité.
Dans l'après-midi, départ en véhicule pour l’exploration des ruines de Pisaq, une ruine perchée s’étendant sur une crête de 2 km vous donnant une vue d’aigle sur la vallée. C’est probablement le site inca le plus impressionnant après celui du Machu Picchu. Préparez votre appareil photo, en fin de journée le jeu de lumière à cet endroit est exceptionnel. Retour en fin de journée à votre hôtel. Dîner et nuit à Pisaq.

  • Distance Parcourue : 33 km
  • Dénivelé + : 325 m
  • Dénivelé - : 831 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 5 : Vallée Sacrée

Première grande sortie ! Départ de l’hôtel à vélo. Passage du pont de Pisaq pour entrer dans la partie sud, très peu visitée, de la vallée Sacrée. 20 km de légers vallons plus tard, nous entamons le montée de Paucartambo (25 km de montée) jusqu’au village de Huancarani. La montée est graduelle et de faible pourcentage. Elle offre une vue panoramique à couper le souffle sur la vallée Sacrée.
Vous serez alors dans le pays de Paucartambo, capitale folklorique de la province avec plusieurs villages perchés aux parois des Andes.
La journée de vélo se terminera au pont de Pisaq à la fin de la descente, mais vous pouvez si vous le souhaitez, ajouter 20 km de vallons pour revenir à l’hôtel.
Retour à votre hébergement. Dans l'après-midi, temps libre au marché de Pisaq, avec possibilité de prendre un café en terrasse. Le marché artisanal de Pisaq est l'un des plus importants et des plus complets du Pérou. Pour vos achats cadeaux, c’est l’endroit idéal. Comme notre hôtel est à 1.4 km du village, vous pourrez en profiter pour dîner (libre) au village. Sachez que votre hôtel possède un grand bain à remous et une piscine olympique, pour ceux voulant en profiter.
Dîner et nuit à Pisaq.

Option 1 : env. 57 km, dénivelé +689m
Option 2 : env. 92 km, dénivelé +689m

  • Distance Parcourue : 57 km
  • Dénivelé + : 689 m
  • Dénivelé - : 689 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 6 : Vallée Sacrée

Petit déjeuner copieux à l’hôtel. Départ vers 8h pour ceux qui voulant monter le col de Pisaq (extra de 7 km de montée et 7 km de descente), puis second départ de l'hôtel à 9h pour tout le groupe. Traversée de 60 km sur une route qui longe la rivière Urubamba dans le creux de la vallée Sacrée jusqu’à son extrémité, le village fortifié d’Ollantaytambo.
La vallée est parsemée de petits villages, et la vie y est plus calme qu’à Cusco. Attention aux animaux qui traversent la route !
Le parcours est plutôt plat avec une légère tendance à la descente (de 2993 à 2828m), seuls deux petits vallons viennent ajouter du dénivelé positif à cette journée vers la fin du parcours. Dîner et nuit au village d’Ollantaytambo, considéré comme le mieux préservé des villages incas avec ses rue piétonnes, ses canaux et ses vieilles maisons aux arcades datant de l’époque inca. Déjeuner et dîner inclus.

  • Distance Parcourue : 73 km
  • Dénivelé + : 428 m
  • Dénivelé - : 593 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 7 : Col de Malaga (4316m)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ très matinal pour gravir le plus haut col de la cordillère Urubamba : le col de l’Abra Malaga, perché à 4316m. Cette route, qui quitte la vallée Sacrée à partir d’ Ollantaytambo (2850m), grimpe aux abords de la montagne sacrée Veronica (5802m) pour atteindre le sommet du col qui sépare les vallées andines de la forêt tropicale de Quillabamba.
Le col passe à proximité des glaciers de l'imposant sommet Veronica. Un véhicule suivra le groupe, il est donc possible d’arrêter votre montée quand bon vous semble si le besoin s’en fait sentir. A noter qu’une tente repas sera installée au km 20 de la montée.
Le revêtement de cette montée de 36 km est de première qualité, peu de circulation, par contre le sommet est souvent nuageux. Il y aura toute une logistique expliquée sur place pour la gestion de vos vêtements, afin de vous permettre de grimper le plus léger possible.
Une fois revenus au village d’Ollantaytambo, nous prenons le train en fin de journée pour nous rendre au pied du Machu Picchu, au village d’Aguas Calientes, où nous passerons la nuit. Dîner et nuit à Aquas Calientes.

Option 1 : env. 60 km, dénivelé +1208m
Option 2 : env. 86 km, dénivelé +1512m

  • Distance Parcourue : 60 km
  • Dénivelé + : 1208 m
  • Dénivelé - : 1208 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Train, entre 1h30 et 2h

Jour 8 : Machu Picchu (journée sans vélo)

Aujourd’hui, votre vélo restera au garage. Au programme lever tôt pour la visite de la véritable cité perdue du Machu Picchu. La lumière du matin est le meilleur moment pour contempler ce site unique au monde, d’autant que les lieux sont bien moins fréquentés !
Construit vers 1450 par l’empereur Pachacutec sur une falaise de 400m surplombant la vallée, le Machu Picchu fut avant tout un sanctuaire religieux, où le travail exceptionnel de la pierre prouve qu’il fut habité par la noblesse inca.
La cité est divisée en 2 secteurs, agricole et urbain, et malgré sa position stratégique, la faiblesse des fortifications laisse penser à un rôle militaire mineur. On y trouve plus de 200 bâtiments de pierre. Le Machu Picchu fut probablement abandonné avant même l’arrivée des Espagnols, un mystère de plus la caractérisant, et fut tranquillement oublié, jusqu’à sa redécouverte en 1911 par l'explorateur américain Hiram Bingham. La cité est aujourd’hui classée patrimoine mondial de l’humanité et a été nommée officiellement l’une des 7 nouvelles merveilles du monde. Son exploration en détails pourrait prendre des jours, la visite officielle dure environ 3h30. Pique-nique pour pouvoir rester sur le site le temps désiré.
Temps libre sur le site, possibilité de marcher jusqu’à la porte du Soleil dite "lnti Punku" (2635m), afin d’avoir une magnifique vue panoramique.
Retour à Aguas Calientes. Train en début de soirée jusqu’à Ollantaytambo. Dîner et nuit sur place.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Train, entre 1h30 et 2h

Jour 9 : Ollantaytambo - Cusco

Après un petit déjeuner à l’hôtel, vous quittez la vallée Sacrée pour vous rendre dans les jardins de la vallée de Chinchero. Un parcours de 65 km entre les terrasses fertiles incas, un autre paysage à couper le souffle, différent de ce que vous aurez vu jusqu’à présent.
Vous commencez par remonter la vallée Sacrée sur une vingtaine de kilomètres, avant de tourner droit sur la montagne pour commencer à gravir un col progressif de 20 km, avec plusieurs paliers qui vous mèneront au village de Chinchero (3485m).
Dîner au village de Chinchero. Dernier point de vue du voyage sur la vallée Sacrée puis descente progressive, d’un plateau à l’autre, jusqu’au village de Cachimayo. De ce village, vous serez à proximité de Cusco, mais les dix derniers kilomètres pour l’hôtel se feront en véhicule car les pavés de la ville colonial sont trop glissants pour le vélo de route. Dîner et nuit à Cusco.

  • Distance Parcourue : 65 km
  • Dénivelé + : 1001 m
  • Dénivelé - : 344 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Minibus, 0h30

Jour 10 : Cusco

Cette journée se veut de repos pour reprendre des forces. Quartier libre pour découvrir la capitale historique du Pérou, bâtie sur les fondations de l’ancienne capitale de l’empire inca ; elle est sans aucun doute un témoignage d’architecture, d’urbanisme et d’organisation sociopolitique avancée.
Pour les irréductibles, la montée du col d’Occopata (16 km) sera proposée dans la matinée. Ce col, asphalté en 2012, grimpe dans la chaîne de montagnes à l’ouest de la ville jusqu’au village d’Occopata situé à 4005m. Arrêt photo sur le petit plateau du col pour une vue sur la région et la vallée de Cusco, puis retour au point de départ, offrant une sortie optionnelle de 32 km. Reste de la journée libre. Nuit à Cusco.

Optionnel : env. 32 km, dénivelé +529m

  • Hébergement : en hôtel

Jour 11 : Cusco - Ocongate

Après le petit déjeuner, sortie de Cusco en véhicule (45 minutes). Comme nous reviendrons à Cusco, vous avez la possibilité de laisser vos achats et quelques effets personnels en consigne à l’hôtel.
Vous commencez votre journée de vélo au bord du lac de Huacarpay, à la muraille inca, pour 15 km de vallons doux jusqu’au village de Urcos. De ce village, commence la toute nouvelle route "Transocéanique" qui reliera le Brésil au Pérou, de l’Atlantique au Pacifique. Elle commence par un col abrupt d’une vingtaine de kilomètres (4190m) vous faisant passer de la vallée de Cusco aux hauts plateaux de la région de l’Ocongate, où se trouve la cordillère de Vilcanota, la plus élevée du sud du Pérou, dominé par le mont Ausangate (6345m).
Ce col peut être considéré comme "l’Alpe d’Huez" du voyage, avec des sections à 11%, et une moyenne d’angle de pente à 7.5%. Tente repas près du sommet.
Durant la descente, nous passerons quelques villages pittoresques entourés de grands vallons, dont une montée de 9 km. Traversée de superbes paysages uniques et typiques de cette région sauvage semi-désertique pour arriver au village d’Ocongate où se trouve votre hôtel. Dîner et nuit sur place.

Option 1 : env. 48 km, dénivelé +780m
Option 2 : env. 75 km, dénivelé +1365m

  • Distance Parcourue : 48 km
  • Dénivelé + : 780 m
  • Dénivelé - : 1151 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Minibus, entre 0h30 et 1h

Jour 12 : Ocongate - Quinzemil

Journée riche en couleur. Départ le matin de l'hôtel pour grimper progressivement la vallée de Tinky. Cette vallée vit de l’élevage de troupeaux de lamas. Vous suivrez la rivière de haute altitude de Tinky jusqu’au col de Pirhuayani (4725m), le plus élevé de votre voyage et l’un des 3 cols asphaltés les plus élevés au monde (les 3 sont au Pérou). La montée de 36 km commence par un faux plat montant de 20 km (pente moyenne de 3%) qui s’accentue graduellement pour devenir, à partir du village de Huanca, une montée pure et dure sur les 7 derniers kilomètres. Vers la fin, la vallée s’ouvre sur un immense champ de glaciers d’où vous pourrez voir tout au fond, une paroi rocheuse dans laquelle se sculptent les 6 derniers kilomètres en lacets.
Cette partie située à 4700m, représentera la partie la plus difficile de votre voyage, mais lorsque vous apercevrez le panneau indiquant l’arrivée au col situé entre les glaciers, vous aurez réalisé un exploit personnel, et serez l'une des rares personnes de ce monde à avoir grimpé sur votre vélo un col de 4700m d’altitude !
Une table "collation" avec boissons chaudes vous attend au sommet, mais à 4700m, mieux vaut manger léger ! Encore une fois, le véhicule suivra derrière pour les personnes qui ne souhaiteront pas grimper le col en entier. Le paysage de cette montée restera à jamais gravé dans votre mémoire ! Du col, vous serez très près des glaciers du mont Cayambe et Colquecruz.
Descente spectaculaire qui passe par différents écosystèmes ; des glaciers à la puna, de la puna aux cultures andines (quechua), du quechua à la forêt des nuages (yungas), puis de la forêt tropicale… jusqu’à la jungle amazonienne. Cette descente de 100 km, unique au monde et sur une route de première qualité, se terminera sous le chant des oiseaux tropicaux à la communauté de Quinzemil, situé à la porte du bassin amazonien. En tout, vous descendrez de 4725m à 660m, soit un dénivelé total de 4065m.
À Quinzemil, installation dans un petit hébergement de type 3 étoiles, privatisé pour le groupe, un peu à l’écart du village, en pleine forêt. Le soir, il n’est pas rare que l'hôtel reçoive la visite de singes hurleurs ! Dîner et nuit sur place.

Option 1 : env. 96 km, dénivelé +553m
Option 2 : env. 138 km, dénivelé +1253m

  • Distance Parcourue : 96 km
  • Dénivelé + : 553 m
  • Dénivelé - : 4365 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 13 : Quinzemil - Puerto Maldonaldo

Départ matinal pour éviter la chaleur torride de l’après-midi. Cette journée offre des paysages complètement différents à ce que vous aurez vus jusqu’à maintenant, et d’un nouveau type de topographie ; nous quittons les grands cols pour la sierra !
La première partie suit la rivière Quinzemil, sur un chemin étroit, tout en vallon, dans une cadre tropical luxuriant, avec un revêtement de très bonne qualité et encore une fois très peu de circulation routière.
Passage du pont de la "Transocéanique", qui passe de la province de Cusco à celle de Madres de Dios.
Le chemin se fait plus plat de l’autre côté du pont, suivant la large rivière Madre de Dios jusqu’à la petite ville de Mazuco. Après un léger plat en sortant de la ville, passage par la sierra de Santa Rosa, une charmante sierra d’une vingtaine de kilomètres pour rejoindre le village de Santa Maria. Vous aurez la chance d’entendre, et peut-être d’apercevoir, plusieurs espèces d’oiseaux exotiques.
Une fois sortis de la sierra, dans la dernière descente, vous pourrez voir le plat amazonien à perte de vue, la véritable jungle amazonienne à la terre rouge ! Votre dernier kilomètre sera pour atteindre le village de Santa Rosa.
La suite du parcours se fera en véhicule pour rejoindre la capitale de la province Madre de Dios : Puerto Maldonaldo (25 000 habitants). Celle-ci fut construite à l’intersection de 2 grands fleuves, à proximité de la frontière bolivienne et brésilienne.
En soirée, dîner thématique aux saveurs de la jungle dans le meilleur restaurant de la ville. Nuit à Puerto Maldonaldo dans un hôtel avec piscine.

Option 1 : env. 67 km, dénivelé +660m
Option 2 : env. 100 km, dénivelé +860m

  • Distance Parcourue : 67 km
  • Dénivelé + : 660 m
  • Dénivelé - : 992 m
  • Hébergement : en hôtel

Jour 14 : Puerto Maldonaldo - Cusco

Transfert dans la matinée à l’aéroport de Puerto Maldonaldo et vol intérieur jusqu’à Cusco (1h). Transfert de l’aéroport de Cusco à votre hôtel. Les vélos seront transportés par votre guide en véhicule jusqu’à Cusco, et arriveront en fin de journée. Avant le dîner, mise en boîte des vélos. Dans la soirée, dîner d’adieu dans l'un des meilleurs restaurants de la ville. Soirée libre à Cusco pour découvrir la vie nocturne. Nuit à Cusco.

  • Hébergement : en hôtel

Jour 15 : Cusco - Lima

Petit déjeuner et transfert de votre hôtel, avec vos boîtes à vélo, jusqu’à l’aéroport de Cusco. Vol pour Lima et continuation avec votre vol international. Fin de nos services à l'aéroport de Cusco.

Important itinéraire

Les impératifs locaux :retards d'avion ou de bus, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

Le MAM (Mal Aigu des Montagnes) :
Ce voyage se déroule à une altitude élevée. Certaines personnes peuvent souffrir de malaises (maux de tête, gonflement, perte d'appétit). La plupart de ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours mais il arrive qu'ils empirent et peuvent évoluer en maladies graves ; œdèmes pulmonaires ou cérébraux. Il n'existe pas de médicaments préventifs au MAM.
Le diurétique Diamox se révèle souvent efficace, mais vous devez vous assurer auprès de votre médecin que ce médicament ne vous soit pas contre-indiqué. L'altitude a aussi pour conséquence de raviver les problèmes dentaires ou autres douleurs chroniques. Pensez-y avant de partir.
Pendant le voyage forcez-vous à boire beaucoup et à éliminer.
Prévenez le guide de votre état de santé, même en cas de troubles légers.
Infos sur les problèmes liés à l'altitude : www.ffme.fr

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Vélo de route

Environnement

Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Itinéraire s’adressant aux personnes ayant une excellente condition physique et pratiquant le vélo de route au moins une fois par semaine, sur de longues distances et avec une expérience à vélo de route sur plusieurs jours. Étape de plus de 100 km par jour avec des dénivelés positifs dépassant les 2000 m.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

9 jours de vélo de route

Nombre de participants

De 2 à 11 participants

Début du séjour

aéroport de Lima

Fin du séjour

aéroport de Cusco

Caractéristiques du circuit

Vous avez une excellente condition physique, pratiquez très régulièrement le vélo de route sur de longues distances, des dénivelés importants et sur plusieurs jours consécutifs.
Ce voyage en vélo de route se déroule en grande partie dans un environnement haute montagne, à des altitudes élevées. Il est donc important de ne pas forcer les premiers jours afin de s’acclimater en tranquillement…

Nature du terrain : vous roulez principalement sur des routes de montagnes donc des voies partagées, et franchissez des cols.

Ce voyage est déclinable en plusieurs variantes : niveau 2 ou 3.
Quel que soit votre choix, les hébergements sont les mêmes. Ainsi, chaque matin, vous pouvez choisir la variante qui vous convient.

Pour le niveau 2 :
Vous êtes une personne pratiquant le vélo de route au moins une fois par semaine en moyenne sur l'année.
Distance parcourue : 35 à 100 km par jour
Dénivelé positif : 325 à 1208m par jour

Pour le niveau 3 :
Vous êtes une personne entraînée, dotée d'une excellente condition physique, étant habituée aux sorties vélo de plus de 100 km.
Distance parcourue : 35 à 140 km par jour
Dénivelé positif : 325 à 1512m par jour

Hébergement

14 nuits en hébergement confort type 3 étoiles.

Nourriture

Tous les petits déjeuners et les repas indiqués comme inclus au programme.
Au total 29 repas : 13 petits déjeuners, 11 déjeuners (type pique-nique) et 5 dîners.

Durant certaines étapes à vélo (ascensions de cols), vous serez accompagnés d'un guide assistant qui vous servira des collations à base de produits locaux lors des ravitaillements dans "une tente repas".

Encadrement

Notre équipe locale veillera au bon déroulement de votre voyage : chauffeur, guide/mécanicien francophone.
Guide/mécanicien local francophone à vélo + un véhicule assistance qui transporte les bagages d'un hébergement à l'autre ; ils sont à disposition du groupe en cas de besoin.
Le chauffeur du véhicule assistance est à la disposition du groupe pour dépanner un participant en cas de problème physique ou mécanique. Ce chauffeur est équipé d’un téléphone portable, et peut donc être joint à tout moment de la journée. Il restera à proximité du groupe durant les étapes à vélo et acensions de cols.

Transfert et transport des bagages

Vous portez uniquement ce que l’on appelle “les affaires de la journée”. Tout ce dont vous n’avez pas besoin pendant la journée est acheminé par la route, en véhicule.

Le matin, le chauffeur du véhicule assistance récupérera vos bagages pour les transporter au prochain hébergement. Il restera à l'arrière du groupe pour intervenir en cas de besoin (physique ou mécanique) et vous servira une collation dans une "tente repas" lors des ravitaillements durant l'ascension des cols.
Ce chauffeur est équipé d’un téléphone portable, et peut donc être joint à tout moment de la journée.

Pour les groupes constitués, nous adaptons le niveau, la durée, le prix et le programme à la demande. Contactez-nous. Autres dates, nous consulter.

Règlementation bagages pour le Machu Picchu :
Afin de garantir un service sûr et ponctuel, la compagnie nationale de train Perurail demande aux passagers qui se rendent au Machu Picchu de prendre uniquement un petit sac à dos (30 litres). Les autorités du Machu Picchu n’autorisent pas non plus les visiteurs à rentrer sur le site avec des sacs à dos d’une capacité supérieure à 30 litres. Notre correspondant sur place vous conseillera sur vos bagages lors de votre arrivée à Cusco.

Transports aériens

Nous pouvons vous réserver le transport aérien (non inclus dans le prix du voyage), consulter nos équipes de vente pour les vols internationaux (France/Lima et retour) et les vols intérieurs (Lima/Cusco, Puerto Maldonaldo/Cusco, Cusco/Lima).

Documents de voyage

Les documents de voyage vous seront envoyés après réception du solde (dans le mois qui précède la date de départ).

Ils comprennent :
- Une carte du Pérou
- Une feuille de route contenant toutes les informations utiles

Certains documents (entrées, billets de bus ou de train), peuvent être remis aux différentes étapes.

Préparation physique

Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre un voyage lointain et en altitude.
Nous vous conseillons de consulter le site de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (www.ffme.fr) rubrique VOTRE SANTE puis "Les effets de l'altitude".
www.ffme.fr/fiches-ffme-medicales/page/les-effets-de-l-altitude.html

Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort.

Informations pratiques

Transferts : déplacements en bus collectifs et véhicules privés.

Les bâtons de marche sont interdits au Machu Picchu, sauf si vous en avez besoin par recommandation médicale. Ils peuvent être autorisés à l’entrée du parc seulement si les pointes métalliques sont protégées par un morceau de gomme ou de caoutchouc.

Modifications itinéraires
Les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement. Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment.
Les impératifs locaux : retards d’avion ou de bus, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l’itinéraire sur place.

La sensibilité au mal des montagnes
Cette sensibilité est individuelle : elle n'est pas fonction du degré d'entraînement, ni de la condition physique. Elle peut être répétitive pour un même sujet à une même altitude. Elle semble être dépendante de facteurs constitutionnels, encore mal définis.

L'altitude peut exposer à 3 autres risques :
- le froid et le vent, responsables de gelures et d'hypothermie ;
- les chutes, responsables de fractures ou d'entorses ;
- le soleil, dont vous devez savoir vous protéger, tant du rayonnement direct (crèmes à très haut indice de protection, supérieur à 40), que de la réverbération (port de lunettes de type "intégrales").

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

SAC A DOS JOURNÉE
Parce qu’il est désagréable de rouler avec un sac à dos trop chargé, il sera préférable de bien réfléchir à la composition du sac pour la journée :
• une poche à eau et/ou une gourde et/ou des bidons sur le vélo (3L/jour/personne minimum)
• des vivres de course (barres énergétiques, fruits secs…)
• le matériel de réparation de base pour votre vélo (voir ci-dessus)
• un coupe-vent (imperméable)
• de la crème solaire (+ protection pour les lèvres)
• du papier toilette et un briquet
• une pharmacie (voir ci-dessous)
• 2 piles neuves (ou rechargeables) LR6 pour chaque jour (pour le GPS)
• votre téléphone portable

SAC DE VOYAGE
Vos bagages sont transférés durant la journée et vous les retrouvez avec plaisir chaque soir chez l’hébergeur. A condition bien sûr de ne pas avoir oublié l’indispensable :
• un drap de sac (pour les séjours en gîte)
• des vêtements de rechange
• une paire de chaussures légères pour le soir
• un gros pull ou une veste polaire
• une trousse de toilette avec une serviette

PIQUE-NIQUE
Afin d’éviter la production de déchets inutiles à l’heure du pique-nique, pensez à prendre avec vous :
• une boîte en plastique hermétique avec initiales sur couvercle et boîte + élastiques larges.
• des couverts réutilisables (fourchette et couteau de poche)

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Particularités Bagages

Pour les voyages à vélo, nous vous conseillons de prendre un sac à dos d’une capacité de 20L environ (plutôt que 35L), pour vos affaires personnelles durant la journée. Ce sac plus léger, permet une meilleure aisance dans les mouvements et soulage les épaules.
Il est possible de laisser ce sac à dos lors des étapes à vélo (le gros sac sera transféré systématiquement vers l'hôtel suivant), le véhicule d’assistance s’occupera de le transporter pour vous.
Prévoyez un sac de voyage souple (valises rigides exclues) pour les affaires de rechange de la semaine. C'est un sac par personne et il ne doit pas dépasser 15 kg. Tout surplus pourra être refusé ou surtaxé. Transporté par les véhicules, vous le retrouverez chaque soir dans votre hébergement.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 casque de vélo (obligatoire!) + bonnet et/ou bandeau
• Gants de vélo + gants chauds
• T-shirts. Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou 1 chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 cuissard court et 1 cuissard long de préférence rembourrés pour plus de confort sur le vélo, vous pouvez aussi opter pour un vêtement de type legging (l’important est qu’il soit près du corps pour éviter les frottements)
• 1 pantalon confortable pour le soir
• Sous-vêtements
• Chaussettes (1 paire pour 2 à 3 jours de vélo). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 maillot de bain

Chaussures :
• 1 paire de chaussures pour vélo (cyclisme) avec cales
• Tennis ou sandales pour le soir

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 lampe frontale (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existe en 4 tailles)
• Papier hygiénique
• Crème solaire + stick à lèvres
• Crème apaisante
• Des boules Quiès (facultatif)

Si vous prenez votre propre vélo :
Afin que votre séjour ne se transforme pas en stage de mécanique, il convient d’effectuer une révision minutieuse de votre vélo avant dans l’emmener sur ce parcours.
• bien vérifier votre plateau et que le nombre de dents soit bien adapté au circuit et à vous.
• un compteur vélo bien réglé
• les pneus sont bien gonflés et en bon état
• les câbles et la chaîne sont en bon état
• les éléments de transmission sont propres et huilés
• les roues sont bien serrées
• les freins sont en bon état (usure)
• le jeu de direction a été vérifié
Et n’oubliez pas qu’on répare plus facilement les anomalies sur un vélo nettoyé…

Pour se mettre à l’abri des soucis mécaniques, mieux vaut être prévoyant et avoir toujours avec soi le matériel de base du cycliste :
• un pneu + une chambre
• une pompe
• des démonte-pneus
• un outil multiple
• une petite pince
• un dérive chaîne

En plus de cela, vous pouvez vous constituer votre propre caisse à outils que nous transférons en même temps que vos bagages. Dans celle-ci vous mettrez :
• un câble de frein (AV et AR)
• gaines de câble
• rayons de rechange
• un câble de dérailleur
• de l’huile pour la chaîne
• un chiffon
• un antivol

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques.
• crème pour coups et blessures

Une trousse à pharmacie plus complète devra être constituée avec votre médecin.

LISTE ADDITIVE POUR VOYAGE EN ALTITUDE (> à 4000m)
Antalgique en cas de maux de tête persistants dus à l'altitude ; Diamox en comprimés (sur prescription médicale).
Rappel : crème solaire haute protection (peau et lèvres).

Matériel fourni

Location de vélo de route
Vous pouvez apporter vos propres vélos (fortement recommandé pour ce voyage) ou en louer auprès de Terres d’Aventure. Afin de vous fournir un vélo parfaitement adapté à votre morphologie, merci de nous communiquer les mesures suivantes en cm :
• Axe de la route avant jusqu'au centre du cintre
• Pointe de la selle jusqu'au centre du cintre
• Centre du pédalier jusqu'au sommet de la selle.

Nos vélos de location au Pérou sont relativement hétérogènes : nous consulter

Nous vous conseillons fortement d'apporter votre propre vélo, consultez-nous et nous vous conseillerons sur la façon d'emballer votre monture.

Le chauffeur du véhicule assistance vous remettra votre vélo le jour du départ.

Pour ce voyage à vélo, nous vous demandons de savoir effectuer les réparations élémentaires en cas de problème, comme changer ou réparer une chambre à air, remettre en état de marche le vélo après un déraillement, réparer une chaîne.

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit. Très important en cas de transit par les Etats-Unis.

Passeport

Passeport obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses, valide pour la durée du séjour. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa nécessaire pour un séjour inférieur à 3 mois pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

A l'entrée au Pérou, les voyageurs remplissent la fiche d'information de la Tarjeta Andina de Migracion. Désormais, ce document ne leur est plus rendu tamponné ; il est conservé et numérisé par les services de l'immigration. Au moment de quitter le territoire péruvien, il suffit au voyageur de présenter son passeport visé à l'arrivée.

Vaccins Obligatoires

Même si la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas (encore) obligatoire pour les voyageurs arrivant directement d'Europe ou des Etats-Unis, la multiplication des foyers de la maladie dans de nombreuses régions du pays et des pays voisins, et pas seulement dans les régions amazoniennes, justifie, dès maintenant, de la recommander à tous, hors rares contre-indications décidées par le Centre de vaccinations internationales.
Sa validité est maintenant prolongée « à vie » (mention qui doit être notée sur le carnet international, quelle qu'ait été la date de la vaccination). Elle peut, en outre, être exigée à la sortie du pays, pour les voyageurs prolongeant leur périple dans les autres pays d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et de toute la zone Caraïbe.

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins Conseillés

Les vaccinations habituelles devront être faites contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche, rougeole pour les enfants. Et, éventuellement typhoïde, rage.

Prévention Paludisme

Il est présent toute l'année dans tout le bassin amazonien. Le voyageur devra adopter des mesures de protection individuelles, qui le protègeront aussi contre d'autres insectes, vecteurs d'autres maladies (fièvre jaune, dengue, virus Zika) : répulsifs cutanés et vestimentaires actifs, port de vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées. La protection médicamenteuse sera assurée par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), de doxycycline ou de méfloquine (Lariam), non nécessaire dans le reste du Pérou.

Autres risques

Les risques de transmission alimentaire de virus, microbes et parasites, depuis la (le plus souvent bénigne) tourista jusqu'à des affections plus sévères, comme la typhoïde, le choléra ou l'hépatite A, justifient des précautions rigoureuses tout au long du voyage : boissons capsulées, fruits et légumes cuits, pelés ou lavés avec une eau traitée, viandes très cuites.
Sans atteindre les très hautes altitudes, au-delà de 6000 m, auxquelles ne seront confrontées que les expéditions andines, le voyageur peut subir dès 3500 m le soroche (mal aigu des montagnes / MAM), surtout si la période d'adaptation a été trop courte : apparition de maux de tête, de sensation de vertige, de fatigue, d'insomnie et d'oedèmes. La prévention passe par une adaptation progressive à l'altitude, le repos, voire la redescente, dès l'apparition des symptômes. Une consultation, avant le départ, dans un centre de médecine d'altitude, où sera pratiqué un test de résistance à l'hypoxie, ne concerne que les séjours au-dessus de 4500 m. La prise d'un traitement préventif (Acétazolamide) des complications du MAM pourra dans ce cas être proposée.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire peut être considérée comme satisfaisante à Lima, mais problématique ailleurs. Il est souhaitable, avant toute décision, de prendre contact avec la société d'assistance et les services de l'ambassade de France à Lima.

Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service, ouvert 24h/24 et 7j/7, vous permet d’avoir accès par téléphone à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, et si une communication GSM ou satellite peut être établie à ce moment, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un de ces médecins.

Le service médical vous donne également la possibilité de remplir en ligne, avant votre départ, un dossier médical sécurisé. Celui-ci permettra au médecin, en cas d’appel durant le voyage, de mieux vous connaître. Nous vous recommandons de prendre le temps de remplir ce dossier (un par participant). Pour ce faire, un mail vous sera envoyé après votre inscription. Il vous détaillera comment accéder à votre dossier médical en ligne.

Nous précisons que ce dossier est sécurisé, uniquement accessible par le médecin, en cas d’appel, et qu’aucune autre personne que le médecin ne peut le consulter.

Enfin, ce service médical vous donne également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. Cette téléconsultation vous permettra de faire le point si vous n’avez pas d’expérience de l’altitude. Elle précise votre état de santé général et si besoin peut permettre d’organiser un bilan complémentaire. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce nouveau service de manière totalement gratuite pour nos clients.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La côte du Pérou fait partie d´un ensemble désertique qui compte parmi les plus arides au monde.
La Sierra, zone montagneuse, connaît une pluviosité régulière et abondante, comme tout le versant est des Andes.
L´altiplano est un semi-désert d´altitude.
Le niveau des précipitations est très élevé sur la selva (forêt) amazonienne.
Le temps est généralement ensoleillé et sec de juin à septembre (sauf sur la côte, où la garua, un brouillard humide, est quasi permanent jusqu’à 800 m). Les températures moyennes rencontrées lors d’un voyage au Pérou vont, selon l’altitude et la zone, de -5° à 25°. En montagne l’amplitude thermique jour-nuit est importante ; s’il fait généralement bon dans la journée, soirée, nuit et petit matin sont frais ou froids. En août à Cuzco, la moyenne des maximales est de 20° (celle des minimales de 2°) ; à Lima les valeurs sont de 18° pour les maximales et de 14° pour les minimales.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris

Vidéos

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Titre

Description

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Terres d’Aventure vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.