Votre période de départ : du 01 janv. 2018 au 30 juin 2019

> Avec guide anglophone
Bivouac, sous tente
Bivouac sous tente

645 € / personne

Ajouter à mon devis
> Avec guide francophone
Bivouac, sous tente

655 € / personne

Ajouter à mon devis
> Avec logistique
Bivouac, sous tente

485 € / personne

Ajouter à mon devis

Les prix affichés ci-dessus sont une estimation calculée à partir des dates, des hébergements et du nombre de participants sélectionnés. Vous pourrez personnaliser votre demande lors de la création de votre devis.

Le prix comprend

Les documents de voyage, l’hébergement sous tente, les transferts privés mentionnés, les billets de bus de ligne entre Cusco et Tinqui, l'assistance de coordinateurs, les services d'une équipe pendant le trekking en service privé, les repas tels que mentionnés dans le programme, l'assistance francophone.

Le prix ne comprend pas

Les frais d'inscription, les assurances, le transport aérien international, les boissons, les dépenses personnelles, les pourboires, les repas non inclus, la tente individuelle, le guide, la taxe d'embarquement au terminal de bus.

Complément d'information tarifaire

Supplément tente individuelle : 35€.
A noter : si vous effectuez ce séjour en base 3 personnes, vous serez logés en tente triple.

Jour par jour

Jour 1 : Cusco (3350m) - Tinqui (3900m) - Upis (4380m)

Tôt le matin,départ en direction du sud de la vallée de Cusco. Premier arrêt à Urcos, capitale de la province où se trouve l’Ausangate. Votre route remonte le col de Pilluyo depuis lequel vous avez une belle vue de la chaîne de Vilcanota et "l'Apu Ausangate", gardien de la ville de Cusco et des villages de la région. Arrivée à Tinqui (3900m) et rencontre avec votre équipe locale de muletiers avant de commencer votre trek. Vous passez la rivière Mapoccho et vous montez sur les flancs de la colline Huayhuayocrumi (4500m). Vous installez le campement dans le village de Upis (4380m) où se situent des thermes bien agréables pour détendre vos muscles.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus

Note : véhicule privé entre Cusco et Tinqui

  • Heures de marche : 4h30
  • Dénivelé + : 650 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Hébergement : sous tente
  • Encadrement : Equipe de trekking locale

Jour 2 : Upis - Pucacocha (4580m) - Ausangatecocha (4655m)

Vous avancez lentement dans la vallée avant de commencer à monter le long d’un pierrier bordant le lac de moraine au pied du glacier. Dans ce chaos rocheux, vous pouvez observer les viscaches jouant entre les pierres ou se réchauffant au soleil. La montée se poursuit jusqu’à un premier col (4730m). Battus par les vents, les reliefs de celui-ci prennent des allures de dunes de sables surplombant les deux versants de la vallée. Vous redescendez vers une série de lacs jusqu’à Pucacoccha où vous vous arrêtez pour le déjeuner. Vous remontez le long de la vallée, ponctuée par de multiples lacs, se déversant les uns dans les autres pour arriver au col surplombant votre campement au pied de la lagune Ausangatecoccha. Vous avez d’ici une vue surprenante sur le glacier très proche et sur le col Palomani (5100m) que vous découvrirez le lendemain. Descente dans la vallée et installation au camp.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus

  • Heures de marche : 6h
  • Dénivelé + : 800 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : sous tente
  • Encadrement : Equipe de trekking locale

Jour 3 : Ausangatecocha - col Palomani (5100m) - Huchuy Finaya (4460m) - Jampa (4600m)

Vous partez au petit matin pour attaquer la montée au col Palomani (5100m), qui constitue le point le plus haut de votre trek. Tout au long de l’ascension vous croisez des troupeaux d’alpagas et de moutons paissant paisiblement sous l’œil bienveillant de leur berger. Petit à petit, votre vue se dégage sur la vallée derrière vous et les sommets colorés des montagnes aux alentours. A votre arrivée au col c’est un grand dégradé de couleurs qui vous attend tant le lieu est battus par les vents, concassant ainsi la pierre en sable et la rependant ça et là. Face à vous, dans la descente vous apercevez les sommets et glaciers de la cordillère de Vilcanota. A Huchuy Finaya vous attend votre équipe de trek pour le déjeuner. Au dessus de vous s’étend un immense pierrier où, si vous êtes attentifs, verrez à nouveau des viscaches jouer entre les roches. Vous remontez tranquillement la vallée pour arriver à Jampa où votre camp est monté.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus

  • Heures de marche : 6h30
  • Dénivelé + : 650 m
  • Dénivelé - : 700 m
  • Hébergement : sous tente
  • Encadrement : Equipe de trekking locale

Jour 4 : Jampa - col Jampa (5055m) - Laguna Otorongo (4585m) - Pacchanta (4315m)

Vous reprenez votre marche pour grimper tranquillement jusqu’au col Jampa, votre second col au dessus de 5000m. Avec de la chance vous aurez certainement la possibilité de voir des vigognes sur les hauteurs en surplomb de votre chemin. Face à vous s’élève les sommets Colqur Cruz (5800m) et Jatun Pampa (6000m). A la descente vous apercevez au loin la lagune de Comercoccha (4660m) avec sa couleur d’un bleu laiteux. Vous bifurquez en direction du sud est pour vous rendre vers un groupe de lacs de moraines aux tailles surprenantes. C’est au bord de l’une d’elles que vous prenez votre déjeuner. Vous continuez vers la lagune Otorongo. Ce groupement de deux petites lagunes est considéré comme les "yeux de l’Ausangate". Une première, peu profonde, est de couleur verte alors que la seconde, est d’un bleu profond. Nombreuses sont les légendes au sujet de ce lieu. Votre chemin se poursuit tranquillement le long d'un grand lac pour enfin aboutir, au bout de la vallée au village de Pacchanta. Après vous être installés au camp, vous avez la possibilité de vous détendre paisiblement dans les eaux chaudes du village.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner inclus

  • Heures de marche : 6h
  • Dénivelé + : 500 m
  • Dénivelé - : 650 m
  • Hébergement : sous tente
  • Encadrement : Equipe de trekking locale

Jour 5 : Pacchanta - Tinqui (3900m) - Cusco (3350m)

Tôt le matin, départ à pied pour Tinqui, puis retour à Cusco par la route, en laissant derrière vous les splendides paysages du massif de l’Ausangate.

Petit déjeuner et déjeuner inclus. Dîner libre.

Note : véhicule privé entre Tinqui et Cusco

  • Heures de marche : 2h30
  • Dénivelé + : 50 m
  • Dénivelé - : 500 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Encadrement : Chauffeur local , Equipe de trekking locale

Important itinéraire

Les impératifs locaux :retards d'avion ou de bus, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l'itinéraire sur place.

Le MAM (Mal Aigu des Montagnes) :
Ce voyage se déroule à une altitude élevée. Certaines personnes peuvent souffrir de malaises (maux de tête, gonflement, perte d'appétit). La plupart de ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours mais il arrive qu'ils empirent et peuvent évoluer en maladies graves ; œdèmes pulmonaires ou cérébraux. Il n'existe pas de médicaments préventifs au MAM.
Le diurétique Diamox se révèle souvent efficace, mais vous devez vous assurer auprès de votre médecin que ce médicament ne vous soit pas contre-indiqué. L'altitude a aussi pour conséquence de raviver les problèmes dentaires ou autres douleurs chroniques. Pensez-y avant de partir.
Pendant le voyage forcez-vous à boire beaucoup et à éliminer.
Prévenez le guide de votre état de santé, même en cas de troubles légers.
Infos sur les problèmes liés à l'altitude : www.ffme.fr

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Trek

Environnement

Montagne,
Patrimoine et Nature

Itinérance

Itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
6 heures et plus de marche par jour environ. Certains voyages peuvent présenter un dénivelé positif de 1000 mètres. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Bien choisir le niveau de votre voyage

Nombre de jours d'activités

5 jours de marche

Nombre de participants

De 2 à 15 participants

Début du séjour

A l'hôtel de Cusco.

Fin du séjour

A l'hôtel de Cusco.

Caractéristiques du circuit

Le trek se déroule en haute altitude. Journée de 5 à 7 heures de marche.

Hébergement

Nuits sous tente durant le trekking.

Comment s’organise le campement ?
Pour chaque campement, nous veillons à ce que vous ayez le plus de confort possible pour pouvoir vous reposer après votre journée de marche.
Cette logistique comprend la mise en place par le cuisinier et le(s) muletier(s) :
- une tente mess - cuisine ou tente cuisine et mess en fonction du nombre de personnes
- une tente toilette
- une tente 3 places pour 2 personnes
- un matelas en mousse confortable
- une bassine d’eau chaude en début et fin de journée pour pouvoir faire sa toilette
- des repas chauds et complets
- l’équipement collectif pour les repas

Nourriture

Tous les repas indiqués comme inclus au programme.

• Gastronomie péruvienne :
Le Pérou offre une gastronomie tout à l'image de ses terroirs: extrêmement riche et diversifiée. Cette gastronomie gagne en renommée internationale, notamment grâce à des chefs tels que Gaston Acurio. Chaque région possède ses spécialités, héritées de recettes traditionnelles du monde inca autant que d'audacieuses compositions influencées par les cuisines modernes du monde entier, et notamment de l'Asie. Le Pérou est, entre autres, le pays de la patate, et du maïs (plusieurs centaines de variétés de chaque).
Voici quelques plats incontournables que nous vous suggérons de goûter au cours de votre voyage :
- Ceviche : plat froid à base de poisson et fruits de mer crus et marinés dans du jus de citron.
- Ají de gallina : émincés de volaille avec sauce à base de crème, piment, ail et pain de mie.
- Causa: sorte de purée froide à base de patates jaunes, citron, fromage, piment, maïs, œufs.
- Lomo Saltado : émincés de bœuf accompagné de frites, riz, et légumes frits, avec sauce au soja.
- Alpaca : steak d'alpaga avec divers accompagnements.
- Tacu-tacu : "pain" de riz et haricots, accompagnés de viande ou fruits de mer, piment, oignon.
- Pisco sour : l'excellent cocktail national, à base de pisco (liqueur de raison), blanc d’œuf, sirop et jus de citron.
- Chicha morada : jus ou boisson alcoolisée à base de maïs noir (qui fut une boisson cérémonielle dans l'empire inca).

Encadrement

Notre équipe locale basée à Cusco s'occupe de la coordination de votre séjour. Durant le trekking, encadrement par un cuisinier et une équipe de muletiers qui connaissent parfaitement l'itinéraire. Merci de noter que ces personnes sont là pour s'occuper de la partie logistique de votre trekking, qu'elles n'ont pas le rôle d'un guide. Possibilité de demander un guide (hispanophone, anglophone ou francophone) en supplément, nous consulter.

Transfert et transport des bagages

Les transferts sont effectués dans des véhicules privés.

Avant le trekking, possibilité de laisser des affaires à l’hôtel de Cusco. En effet, le poids maximum autorisé par participant est de 10kg. Notre équipe vous remettra un sac pour mettre vos affaires nécessaires au trek (sac de 40 litres). Prévoir des sacs plastique pour y mettre vos affaires, car le sac n'est pas étanche. Ce sac est porté par des mules et est donc exposé aux intempéries, poussières.

Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien, consulter nos équipes de vente.

Documents de voyage

Les documents de voyage vous seront envoyés après réception du solde (dans le mois qui précède la date de départ).

Ils comprennent :
- Une carte du Pérou
- Une feuille de route contenant toutes les informations utiles

Préparation physique

Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage Terres d'Aventure ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre un voyage lointain et en altitude.
Nous vous conseillons de consulter le site de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (www.ffme.fr) rubrique VOTRE SANTE puis "Les effets de l'altitude".
www.ffme.fr/fiches-ffme-medicales/page/les-effets-de-l-altitude.html

Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort.

Informations pratiques

Transferts : en véhicule privé entre l'hôtel et le terminal de bus. En bus de ligne entre Cusco et Tinqui.

IMPORTANT

• Bagages trek de l’Ausangate
Merci de n’emporter qu’avec vous que le strict minimum, à savoir un petit sac pour la journée avec une veste imperméable, votre appareil photo, crème solaire, …. Pour le reste de vos affaires, laissez à votre hôtel de Cusco, tout ce qui est inutile. En effet, le poids par personne est limité à 10kg. Ainsi, les chevaux se fatiguent moins vite, et les étapes se déroulent mieux

• Modifications itinéraires
Les compagnies aériennes changent parfois leurs horaires de départ/arrivée : matin au lieu du soir et inversement. Il est donc possible que les premier et dernier jours du programme soient modifiés en fonction des rotations aériennes du moment. De même pour les vols intérieurs, il est possible qu’en fonction des disponibilités restantes au moment de votre réservation, les horaires de vol soient différents au sein d’un même groupe. Dans un tel cas, les transferts aéroport/hôtel seront aussi prévus par nos soins
Les impératifs locaux : retards d’avion ou de bus, fêtes et jours fériés, ouverture des musées ou sites visités, conditions météorologiques locales, … peuvent nous amener à modifier l’itinéraire sur place.

Vos dépenses

Vous devez régler sur place les entrées non incluses suivantes, données à titre indicatif :
Parc de l'Ausangate : 20 nuevo soles

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des animaux et des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
Retirez votre veste ou votre manteau.
Présentez à part :
- tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes
- vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation
- vos aliments liquides pour bébé
- vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

Particularités Bagages

Il est possible de laisser un bagage sur place à votre arrivée (hôtel à Cusco), contenant des affaires propres pour votre retour.
Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.
Vos bagages sont transportés par des mules et sont condensés dans des sacs.

Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet
• Des gants ou des moufles
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 2 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 pullover
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex efficace
• 1 cape de pluie
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements chauds
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle ferme, type Vibram)
• 1 paire de chaussures de détente pour le soir
La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.

Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (2 x 1 litre)
• 1 lampe frontale
• Des ampoules et piles de rechange
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèche rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Important : crème solaire haute protection + stick à lèvres
• 1 briquet
• Des petits sacs pour vos détritus de journée
• 1 petit nécessaire de couture

Couchage

- un sac de couchage cloisonné (utilisation en altitude, température inférieures à -10°/-15°C)
- un drap de sac

Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques
• Anti-diarrhéique (type Imodium…)
• Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
• Traitement antibiotique à large spectre: prévoir 8 jours de traitement
(sur prescription médicale)
• Pommade anti-inflammatoire, Biafine
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)

LISTE ADDITIVE POUR TREKKING EN ALTITUDE (> à 4000m)
• Antalgique en cas de maux de tête persistants dus à l'altitude
• Diamox en comprimés (sur prescription médicale)

Matériel fourni

Pendant le trekking : matelas mousse, couverts, bol, matériel de cuisine collectif, tente trois places (pour deux personnes).

3. Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit. Très important en cas de transit par les Etats-Unis.

Passeport

Passeport obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses, valide au moins 6 mois après la date d'entrée sur le territoire péruvien. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa nécessaire pour un séjour inférieur à 3 mois pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

A l'entrée au Pérou, les voyageurs remplissent la fiche d'information de la Tarjeta Andina de Migracion. Désormais, ce document ne leur est plus rendu tamponné ; il est conservé et numérisé par les services de l'immigration. Au moment de quitter le territoire péruvien, il suffit au voyageur de présenter son passeport visé à l'arrivée.

Vaccins Obligatoires

Même si la vaccination contre la fièvre jaune n'est pas (encore) obligatoire pour les voyageurs arrivant directement d'Europe ou des Etats-Unis, la multiplication des foyers de la maladie dans de nombreuses régions du pays et des pays voisins, et pas seulement dans les régions amazoniennes, justifie, dès maintenant, de la recommander à tous, hors rares contre-indications décidées par le Centre de vaccinations internationales.
Sa validité est maintenant prolongée « à vie » (mention qui doit être notée sur le carnet international, quelle qu'ait été la date de la vaccination). Elle peut, en outre, être exigée à la sortie du pays, pour les voyageurs prolongeant leur périple dans les autres pays d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et de toute la zone Caraïbe.

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.

Vaccins Conseillés

Les vaccinations habituelles devront être faites contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatites A et B, coqueluche, rougeole pour les enfants. Et, éventuellement typhoïde, rage.

Prévention Paludisme

Il est présent toute l'année dans tout le bassin amazonien. Le voyageur devra adopter des mesures de protection individuelles, qui le protègeront aussi contre d'autres insectes, vecteurs d'autres maladies (fièvre jaune, dengue, virus Zika) : répulsifs cutanés et vestimentaires actifs, port de vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées. La protection médicamenteuse sera assurée par la prise d'Atovaquone-Proguanil (Malarone ou un de ses génériques), de doxycycline ou de méfloquine (Lariam), non nécessaire dans le reste du Pérou.

Autres risques

Les risques de transmission alimentaire de virus, microbes et parasites, depuis la (le plus souvent bénigne) tourista jusqu'à des affections plus sévères, comme la typhoïde, le choléra ou l'hépatite A, justifient des précautions rigoureuses tout au long du voyage : boissons capsulées, fruits et légumes cuits, pelés ou lavés avec une eau traitée, viandes très cuites.
Sans atteindre les très hautes altitudes, au-delà de 6000 m, auxquelles ne seront confrontées que les expéditions andines, le voyageur peut subir dès 3500 m le soroche (mal aigu des montagnes / MAM), surtout si la période d'adaptation a été trop courte : apparition de maux de tête, de sensation de vertige, de fatigue, d'insomnie et d'oedèmes. La prévention passe par une adaptation progressive à l'altitude, le repos, voire la redescente, dès l'apparition des symptômes. Une consultation, avant le départ, dans un centre de médecine d'altitude, où sera pratiqué un test de résistance à l'hypoxie, ne concerne que les séjours au-dessus de 4500 m. La prise d'un traitement préventif (Acétazolamide) des complications du MAM pourra dans ce cas être proposée.

Informations pratiques

L'infrastructure sanitaire peut être considérée comme satisfaisante à Lima, mais problématique ailleurs. Il est souhaitable, avant toute décision, de prendre contact avec la société d'assistance et les services de l'ambassade de France à Lima.

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

La côte du Pérou fait partie d´un ensemble désertique qui compte parmi les plus arides au monde.
La Sierra, zone montagneuse, connaît une pluviosité régulière et abondante, comme tout le versant est des Andes.
L´Altiplano est un semi-désert d´altitude.
Le niveau des précipitations est très élevé sur la selva (forêt) amazonienne.
Le temps est généralement ensoleillé et sec de juin à septembre (sauf sur la côte, où la garua, un brouillard humide, est quasi permanent jusqu’à 800m). Les températures moyennes rencontrées lors d’un voyage au Pérou vont, selon l’altitude et la zone, de -5° à 25°. En montagne l’amplitude thermique jour-nuit est importante ; s’il fait généralement bon dans la journée, soirée, nuit et petit matin sont frais ou froids. En août à Cusco, la moyenne des maximales est de 20° (celle des minimales de 2°) ; à Lima les valeurs sont de 18° pour les maximales et de 14° pour les minimales.

Le climat
Généralement beau, ensoleillé et sec en hiver : de juin à septembre.
Les températures varient de 15 à 25°C en journée, pouvant baisser de 0 à -20°C en altitude.
Possibilité de pluie ou de chute de neige.
De 3500 à 4000m d’altitude, le climat est frais et tempéré le jour, froid la nuit.
Au-dessus de 4500m règne un froid permanent ; les neiges éternelles apparaissent au-dessus de 5000m en moyenne, en raison de la proximité du Pérou avec la ligne équatoriale.

Températures
Eté : 8 à 25°C la journée et de 8 à -4°C la nuit
Hiver : 4 à 21°C la journée et de 4 à -15°C la nuit

Attention : ces données ne sont que des moyennes. Récemment, le climat mondial a changé. Au Pérou, parfois des vagues de froid remontent de l’Antarctique, entrent en forêt amazonienne, puis remontent dans les montagnes en produisant des tempêtes de neige.

La durée du jour est en général la même, avec une heure de différence entre l’été et l’hiver.
Il fait jour à 5h45 et la nuit tombe vers 18h en hiver (de juin en septembre).
En été (de décembre à mars), il fait jour à 4h45 et nuit à 19h.

Vous pouvez consulter par Internet aussi le climat du Pérou en espagnol : www.shemani.gob.pe

La courtoisie et la bienséance sont de règle dans toute l’Amérique du Sud et plus particulièrement au Pérou. Faites un effort d’apprentissage d’un vocabulaire de base en espagnol, saluez les gens rencontrés à toute heure du jour ou de la soirée, demandez avant de photographier ou de filmer quelqu’un, sachez être patient en ce qui concerne les horaires (trains et avions) et la rapidité toute relative avec laquelle on vous fournit un service demandé.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

6. Bibliographie

La librairie Terdav

Guides et cartes sont disponibles dans la Librairie de Voyageurs du Monde située au 48 rue Sainte-Anne 75002 Paris