Notre engagement dans le développement durable

© B Gaimard © J. Robert © ATR2 © J. Robert © A. Lorgnier © D.R Terres d'Aventure © J.F. HAIZE

Nos engagements


© D.R. Terres d'Aventure

La valeur du respect est l’un des engagements fondateurs de Terres d'Aventure, notre démarche se décline dans deux domaines principaux :

Respect de l’environnement :
amoureux de la terre, Terres d’Aventure est très attentif à pratiquer des voyages respectueux des équilibres écologiques et humains. L’écologie appliquée est une priorité : l’eau, le bois, la faune, la flore sont des biens précieux dont nous devons user avec modération. Nos groupes sont limités afin de préserver les sites visités

Respect des autres : parce que les cultures et les valeurs sont différentes et que le monde ne nous appartient pas, nous avons à cœur de respecter nos hôtes, et leurs usages.

Actions sociales

• Ce domaine nous est depuis longtemps spontanément proche. La diversité des origines et des parcours de nos collaborateurs ainsi que les niveaux de salaire plutôt faibles dans le secteur du tourisme nous ont amené de longue date à mettre en place une véritable politique sociale.
Ainsi, la mutuelle est prise en charge à 85% par l’employeur et représente 230 110€. L'intéressement, la participation et les primes représentent chaque année en moyenne l'équivalent de 43% net du résultat de Terres d'Aventure, ce taux est tout à fait exceptionnel en France.
Le montant de la participation et de l’intéressement ont représenté 351 000 € en 2008, 410 000€ en 2009, 465 000€ en 2010, 594 000€ en 2011 et 615 916€ en 2012.

© A. Lorgnier• Tous nos recrutements se font en contrat à durée indéterminée, nos seuls contrats à durée déterminée correspondent à des situations bien particulières de remplacement et représentent 6% des effectifs. Le temps partiel est toujours voulu, jamais imposé et il est essentiellement demandé par de jeunes parents désirant un aménagement d’horaires à la naissance de leur enfant.

Chez Terres d'Aventure les postes salariés à responsabilité sont détenus à 50% par des femmes et à 50% par des hommes contre une moyenne nationale où 73% de ces postes sont détenus par des hommes et 27% par des femmes.
Actions environnementales

© B GaimardEau, énergie, gaz à effet de serre, déchets, il y a tant à faire ! Globalement nous œuvrons pour systématiser le retraitement et privilégier l’utilisation de ressources durables, limiter ou corriger les impacts environnementaux de notre activité.

L’eau a été notre première préoccupation, notamment lorsque nous avons développé nos camps nomades exclusifs au Maroc et en Mauritanie (puits, incitation à l’économie de l’eau dans tous nos hébergements exclusifs, retraitement des eaux usées). Ces camps nomades sont aussi conçus pour respecter leur environnement d’accueil : aucune structure en dur, tout doit être démontable afin que l’espace naturel ne soit pas modifié si nous décidons de changer l’emplacement du camp.
Compte tenu de la problématique spécifique du transport aérien dans le voyage, nous nous engageons aujourd’hui fortement sur la consommation de CO2 : sensibiliser nos clients et prestataires à cette problématique, compenser les émissions liées aux trajets aériens, privilégier des énergies neutres en CO2 ; (solaire par exemple) dans nos hébergements chaque fois que cela est possible.
Réduction des émissions de gaz à effet de serre
Consommation durable
 Nos engagements sociétaux
Nos équipes locales et nos partenaires
Nos équipes locales

• Les salaires de nos équipes locales au Maroc, Brésil, Islande, Egypte, Grèce)  sont supérieurs aux minimums légaux ou aux normes habituelles du pays, un dispositif de prévoyance santé complète le salaire, les emplois "locaux sont systématiquement préférés à des emplois "expatriés", des politiques de formation (au français notamment) sont mises en œuvre sur place. Ainsi par exemple nous avons privilégié dans nos camps nomades, l’embauche de salariés venant des villages voisins, afin de limiter l’exode rural.

• Par ailleurs, nos filiales payent toutes leurs impôts directement dans le pays d’accueil, et sur la base des bénéfices réels qu’elles génèrent.

 

Chez nos prestataires

• Nous portons une grande attention au redéploiement des revenus issus du voyage en étant attentifs aux emplois locaux que notre activité peut permettre de générer mais aussi au contexte de ces emplois.

• Si la mesure des emplois locaux directs est insuffisante, il nous semble tout aussi important de participer à l’économie globale du pays dans lequel nous sommes accueillis. Ainsi et même si cela doit générer un coût supplémentaire dans le voyage, nous exigeons de tous nos prestataires que l’ensemble de leurs salariés soient déclarés et que les paiements (salaires, achats de prestations) s’effectuent en toute légalité et transparence.

^ haut de page ^