Développement durable

Depuis 2010, nous avons multiplié les investissements de fonds auprès d’ONG porteuses d’un objectif de développement économique autonome pour les populations. En contribuant à replanter des milliers d’hectares de mangrove et de forêt, ces projets permettent de capter des centaines de milliers de tonnes de gaz à effet de serre, l’équivalent de la totalité des émissions liées à nos voyages.

La plantation de palétuviers n’a aucune valeur commerciale et personne n’en planterait si nous ne le faisons pas. Or la mangrove génère de la biodiversité. C’est un écosystème primordial pour la reproduction de nombreuses espèces et c’est aussi une barrière écologique naturelle contre la salinisation des champs.

Pour garantir la mise en œuvre de cet engagement, nous privilégions des projets de reforestation ayant obtenu les labels les plus exigeants des Nations unies. Dans la région des Sundarbans en Inde ou au nord de l’île de Sumatra en Indonésie par exemple, nous intervenons sur des mangroves et des forêts dites « additionnelles », c’est-à-dire qu’elles n’existent que par la compensation carbone.

Favorisant la richesse de la biodiversité de notre monde, ces écosystèmes sont indispensables à la vie des espèces et des hommes. Nous ne pouvons plus fouler la planète sans la préserver. Nous devons penser demain.